La France entre nécrose royaliste et névrose révolutionnaire ? [Addendum 23/05 + MAJ 22 h 30]

MAJ 23/05 22 h 30 Ciel ! 
A quand l’organisation par le diocèse de Rouen d’une disputatio sur la validité des Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc ?

Disputatio sur l’immigration dans le cadre des Fêtes de Jeanne d’Arc

…/… L’origine de la Disputatio
La « disputatio » qui aura lieu le 25 mai prochain entend renouer, à quelques huit siècles de distance, avec la pratique des disputes universitaires et des controverses publiques qui enchantèrent le Moyen Âge. Au Moyen Âge, la Disputatio était la forme propre de l’enseignement et de la recherche universitaires. Elle consistait en un débat dialectique entre plusieurs interlocuteurs, en général devant un auditoire
…/… lire l’article de Riposte Catholique …/… 

=====

lundi 21 mai 2018 ; Hommage à notre ami Richard d’Amphernet
Nécrose du royalisme français

 » nous sommes toujours quatre mille en France, toutes obédiences confondues (c’est le piton dialectique de Royal-Artillerie où pendre la dispute arithmétique). »  

Mariage du prince Harry ? Où est exposée sur Atlantico la spécificité du principe dynastique

Plus de trois milliards de personnes ont regardé à la télévision le mariage du prince Harry samedi dernier 19 mai à Windsor.

…/…

La souveraineté s’incarne dans une personne. Il est heureux qu’elle puisse se manifester à travers un jeune couple entouré d’enfants. Mais en l’absence d’adéquation, le principe s’effondre rapidement et bientôt n’a plus de raison d’être. Dans ce cas, comme le mentionne Louis XVI dans son Testament, « n’inspirant plus le respect le monarque est plus nuisible qu’utile ».

…/…

===========

Et si face aux 3 milliards de téléspectateurs du village mondialisé,  la nécrose royaliste française d’aujourd’hui qui menace la survie même des 4 000 Français recensés par Royal-Artillerie, était à rechercher dans l’absence d’une descendance reconnue du fils de Louis XVI, occultée par la postérité du mythe Louis XVII qu’Hélène Becquet présentera à la Chapelle Expiatoire le 14 juin 2018 ?  

Et si au-delà  de la nécrose de la France royaliste, c’était la question même de la survie de la France entrée en névrose en 1789 qui était désormais posée ? 

Ou bien y aurait-il une différence capitale entre l’essence de la monarchie britannique et celle de la royauté capétienne qui pourrait expliquer le destin radicalement opposé  que la Divine Providence a réservé à l’une et à l’autre ?  

ADDENDUM 23/05 Lu ici et , tic royaliste du raccourci et Lois Fondamentales du Royaume de France et de communication sur Internet obligent  …

Seule la mise en place des principes israéliens peut encore sauver la France

 » Aussi, j’ai repris, à Bordeaux, une formule du vicomte Philippe de Villiers, qui disait que les dirigeants de ce pays, qui ont permis l’invasion migratoire et l’islamisation de la France, avaient sur les mains le sang de toutes les victimes d’attentats (7e minute).

Philippe de Villiers aime Emmanuel Macron… qui aime Philippe de Villiers : c’est la France des terroirs et des clochers qui se reconnaît !

 » … Le 8 mai dernier, lors de l’extraordinaire finale de la Coupe de France de foot [ que nous n’avons pas regardé – hormis ce clip vidéo du lendemain que nous avons commenté dans cet addendum de 11 h 20 –   tout comme nous n’avons pas regardé l’évènement planétaire du samedi 19 mai 2018 NCRIL17 ] qui a opposé Les Herbiers au PSG, le Président a invité son ami Philippe de Villiers dans sa loge. Il l’a félicité pour avoir parlé, dans Le Point, de ce « match allégorique entre le football couillu et le football friqué ». Ils ont bien ri. Ce soir-là, François Hollande, qui se prétend pourtant grand amateur de ballon rond, s’était fait porter pâle… » 

Fête de la Pentecôte 2018

Afficher l’image sourceAprès le scandale d’ordre apocalyptique des  » vœux de bon ramadan » , publiés à Rome et dans l’Eglise qui est en France, qui ouvrent les portes de l’Enfer sur nous, comment l’Esprit Saint  pourra-t-il  descendre aujourd’hui sur l’Eglise qui rejette les demandes de Celle qui en est le Vase Très Saint et l’Epouse ? 

A Chartres peut-être ? Qui vivra verra ! 

Retransmission de la Messe de clôture du Pèlerinage de Pentecôte à Chartres

Non possumus [ MAJ 19/05 ]

Chers amis lecteurs,

 Ainsi que vous avez pu le constater, et comme nous vous l’avions laissé entendre, nous avons abandonné le suivi de l’actualité française, tant la situation du Royaume d’Ubu, qu’est devenue la France ( voyez le CER ) , nous semble désespérée, après des lustres et des lustres de gouvernance de ses  » élites » , assurée au nom des «  valeurs républicaines  » nées dans le crime, l’imposture et le mensonge de la « Grande Révolution », actualisées au fil de chaque élection  présidentielle, législative ou autre manifestation démocratique de la souveraineté du Peuple ….  

Mais une fois encore nous ne pouvons pas nous taire, face au pire, qui  semble chaque jour plus inéluctable que la veille, aussi bien en France qu’au plan international, du fait du mépris par l’Eglise des demandes du Ciel reçues de la Reine des Prophètes à Fatima, ainsi que le confirme cette information découverte hier soir sur Riposte catholique !

L’évêque de Bordeaux présente ses vœux à l’occasion « du mois béni du Ramadan »

et à laquelle s’ajoutent celles-ci, afin que la coupe de notre honte de catholique laïc, trahi par nos évêques et par Rome, soit bien pleine

ADDENDUM 18/05 21 h 45 Message de Mgr Boulanger aux musulmans

Vatican : « chrétiens et musulmans doivent passer de la compétition à la collaboration »

Responsables musulmans britanniques au Vatican © L'Osservatore Romano

ADDENDUM 19/05 Message de Monseigneur Aveline aux musulmans pour le Ramadan

Le ramadan a commencé jeudi 17 mai et s’achèvera le 14 juin 2018. Monseigneur Jean-Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille et Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux au sein de la Conférence des évêques de France a tenu à adresser ses meilleurs vœux. :
 » Chers amis musulmans, …/… lire la suite …/… Et que Dieu le Tout-Puissant vous accorde sa bénédiction !
+ Jean-Marc Aveline Évêque auxiliaire de Marseille
Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux au sein de la Conférence des évêques de France ».

Aussi, et avant toute autre initiative personnelle que nous engagerons, dès dimanche prochain, auprès de l’évêque de notre diocèse, ( dans la vraie vie ou hors Internet, via le curé de notre paroisse  ) , tenons-nous à joindre immédiatement notre voix à la clameur qui va monter de la cathosphère laïque ( voir ICI , ou , ou, ou  ? … ) , devant ce que nous considérons  » à quelques jours de Pentecôte et compte tenu de la guerre que l’Islam livre à notre civilisation, … comme un véritable scandale, une insulte à notre foi catholique et un acte de trahison envers notre Patrie » , aux dimensions proprement apocalyptiques du fait de la trahison de Rome, avérée une fois encore par la déclaration ci-dessus du Cardinal Tauran, accompagnée de  : 

Ramadan : les vœux du pape François aux musulmans

Pour mémoire, nous rappellerons une fois encore ce texte d’anthologie de l’évêque d’Alger, lors du carême de 1853,  que nous avons déjà cité ici à maintes reprises et qui est toujours d’actualité, car  » mille ans ne sont-ils pas comme un jour pour le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob » que nous adorons sous l’identité  et le mystère de la  » Très Sainte Trinité  » ?  

 L’Islam, vu par Mgr Pavy  

Le dieu Allah de l’Islam est-il le même que la Sainte Trinité des Chrétiens ? Monseigneur Louis PAVY, évêque d’Alger, y répond :

* Pour commencer, « celui qui prétend être le prophète d’Allah, Mahomet, devrait avoir des lettres de créances », c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie…

« Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterres, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu ! »

* Prophète ? « Il n’a même pas su deviner qu’on jour le poison lui serait servi par des mains soumises. »

* Et les miracles ? « Mahomet répète jusqu’à satiété que Moïse, Jésus-Christ et les autres prophètes ont fait des miracles, témoignage précieux pour notre foi, mais que lui n’est pas chargé d’en faire: il n’est chargé que de la prédication ; voilà la confession de son impuissance et par conséquent de son imposture et de son erreur. » Par ailleurs, dit Monseigneur, « j’ai lu le récit de ses 18 miracles, d’après les auteurs arabes. Ce sont des phénomènes sans raison d’être, des contes puérils ou tout au plus des tours de sorcellerie qui feraient rire de pitié nos fameux prestidigitateurs… Tantôt ce sont des arbres qui se promènent, des pierres qui parlent et autres niaiseries que nous avons honte de rapporter ici. Voilà tout son bagage de thaumaturge ! » Et manque d’arguments et de miracles, Mahomet fait croire que « le miracle des miracles, c’est le Coran, prodige qui dépasserait en beauté toutes les formes humaines… »

* « 4 ou 5 chapitres du Coran sont assez agréablement tournés, j’en conviens ; mais… qu’est-ce que peuvent faire 5 chapitres pour racheter les prodigieuses niaiseries, les maximes jetées sans ordre, les hiéroglyphes bizarres, les non-sens habituels et les flagrantes contradictions qui remplissent les 114 chapitres de ce tome indigeste? »

* « Dans le Coran je n’ai rien trouvé de bien neuf. Presque tout, excepté les infamies, y est emprunté et contrefait. Ce qui est vrai se trouve dans le Pentateuque et dans l’EÉvangile; ce qui est faux, dans le Talmud, dans les légendes arabes ou sabéennes, dans les évangiles apocryphes… Or, on voudrait faire descendre fraîchement du Ciel ce qui est déjà vieux sur la terre, et ce que je rencontre au fond de la boue! »

* »Le sabre n’est point un argument pour l’intelligence humaine ».

* « Parce que Jésus s’était choisi 12 apôtres parmi les fidèles, Mahomet en choisit 12 parmi ses sectateurs, ce qui l’a fait appeler par un écrivain du Moyen Age le ‘copieur de Dieu’. »… « À la place de la simplicité, de la douceur, de la bénignité, de l’esprit de paix et de pardon, de la pauvreté volontaire, de l’humilité, de l’amour des souffrances de Jésus, vous voyez éclater dans Mahomet la duplicité, la cruauté, la soif des jouissances, du butin, de la domination, de la vengeance et de l’orgueil, à leur paroxysme le plus élevé. »

* « Pourquoi suis-je obligé, poursuit Monseigneur Pavy, de taire ses 21 épouses qu’il se donne après s’être engagé à n’en avoir que 4, sans compter ses 4 concubines, et cette infâme loi qui lui accorde toute femme musulmane dont le coeur se sentira incliné vers lui », fût-ce une fillette de 8 ans ?… « Donc, il n’est pas l’envoyé de Dieu ».

* « Le Coran exprime, en de pompeuses paroles, les grandes idées des vertus naturelles, et lâche en même temps ouvertement la bride aux penchants les plus violents et les plus sulfureux… Il supprime les remords en introduisant le fatalisme… Mahomet, vaincu par la chair, accepte comme une loi divine sa domination absolue », par ses instincts les plus indignes.

* « Mahomet emprunte à chacune des religions existant à son époque une portion de ses doctrines, et de cet amalgame incohérent qui prétend ménager le Chrétien, le juif, le sabéen, l’idolâtre, il forme son symbole et lui donne pour suprême couronnement son aphorisme: ‘Il n’y a de Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète’… Il se fonde sur l’amalgame des doctrines, et se couronne par l’orgueil de la personne »… « Mais la vérité n’est pas une propriété dont on puisse abandonner même une parcelle, dans l’intérêt prétendu de la paix ».

* « Le Coran nie la divinité de Jésus-Christ ».

* « Est-ce le Dieu véritable que le dieu de Mahomet ? Non ! Le faux prophète a donc fait un dieu nouveau ? Pas davantage. Il a fait de son dieu ce qu’il a fait de tout le reste, un bizarre assemblage des qualités les plus opposées ; il l’a arrangé à sa façon. »

* « Son dieu unique, mes frères, est si faible qu’il n’ose jurer par lui-même !… Son dieu unique est le plus cruel des tyrans, puisqu’il fait lui-même tout dans l’homme, jusqu’au péché, puisqu’il ordonne à tous de croire à la nouvelle révélation du Coran, et déclare en même temps qu’il ne veut pas que les infidèles puissent y croire. Son dieu unique est un dieu sans c?ur ; il n’aime pas, et il ne demande pas qu’on l’aime ! »

* Le dieu de Mahomet « change l’éternelle beauté du ciel en un lieu de prostitution, dont les orgies dépassent en lubricité multiple et stérile tout ce que l’idolâtrie elle-même, dans ses conceptions les plus abjectes, avait pu rêver. Le dieu de l’islam, c’est un être tellement immonde, en sa complaisante faiblesse, que si l’autorité chargée de la garde des moeurs rencontrait dans nos rues quelque chose de semblable, elle devrait à l’instant l’arrêter et le dérober aux yeux d’un public, hélas, pourtant si facile ! Et se serait là le vrai Dieu ? »

* « Oh, non, non, ce n’est pas là le vrai Dieu du ciel et de la terre, le Dieu des nations, le Dieu des prophètes, le Dieu de Moïse, le Dieu de Jésus-Christ. Ce n’est pas Vous, ô Sainte Trinité, que cet homme a violemment combattue. Ce n’est pas Vous, ô Père saint, ô Verbe éternel, ô Esprit de lumière et de charité! Ce n’est pas Vous, Jésus, le salut et la vie de mon âme… Cet homme, Mahomet, ne vous a pas connu, il n’a pas su vous aimer, lui. Pardon, Seigneur, si, pour la défense de votre nom, j’ai parlé d’un autre dieu que vous! »

* « L’islam est une prétendue religion que certains Français entourent encore de tant de respect…. Quelle morale est-ce donc, mes frères, que celle dont votre évêque n’ose pas exposer les principes, même pour les flétrir ? »

* La morale de l’islam ? « L’association du sang à la volupté, la guerre à l’infidèle, guerre permanente, guerre qui doit durer jusqu’à leur entière extermination ou soumission au tribut. »

* « En lisant l’Evangile, j’ai appris à prier; en lisant le Coran, je n’ai rien appris, et le musulman, j’en suis sûr, n’y apprend, lui, qu’à répéter de creuses et de vides formules. Je serais tenté de dire qu’une telle prière est un outrage, puisqu’elle s’adresse à un dieu qui n’existe pas, ou qui existe avec des attributs tout opposés à ceux que lui prête la doctrine du musulman. »

* Et la science ? « Elle a paru, chez eux, comme un météore ; elle est restée, chez nous, comme un soleil dont les feux alimentent sans cesse l’activité de l’intelligence humaine… Quel progrès ont-ils fait dans l’agriculture ? Aucun ; et, tandis que nos moines défrichaient l’Europe, les musulmans ont abandonné à la stérilité ces belles provinces de la Syrie et de l’Afrique, si fertiles et si peuplées à l’époque où l’islamisme s’abattit sur elles. »

* « Et la famille? L’époux y est un capricieux despote, la femme une esclave ; point d’instruction, même élémentaire, pour elle ; point de mosquées où elle puisse prier avant l’âge de la vieillesse. »

* Les conseils de Mgr Pavy, pour convertir les musulmans qui nous entourent ? « Y porter non la guerre, mais la paix ; non la licence du toit domestique, mais la pureté et l’inviolabilité du mariage chrétien ; non la vengeance, mais le pardon ; non ce fatalisme désespérant, qui compromet autant la puissance de Dieu et sa miséricorde que la liberté humaine, mais cette douce résignation qui lui fait compter les larmes comme autant de perles précieuses et les épines de la douleur comme autant de fleurons ajoutés à la Couronne du Christ. Amen. »

Extraits du sermon prononcé par Monseigneur Louis Pavy, évêque d’Alger, en la cathédrale d’Alger pendant le Carême de … 1853. – (ru; cf. J.P.Migne, 1844-1892. 84, 1856, col. 1257-1287).( source ) 

 

La Question Louis XVII à la  » Grande Librairie de France TV 5  » avec Jean-Christian Petitfils [ MAJ 15/05, Add 16 h 45 + ADD 16/05 + ADD 18/05 ]

MAJ 15/05 
Nous avons amélioré la présentation de notre PJ ( voir en bas de page ) et corrigé une importante erreur typographique qui nous avait totalement échappé ; si cela s’avérait opportun nous complèterons prochainement notre analyse de l’ouvrage de Me Maurice Garçon,  qui  aurait résolu définitivement l’énigme Louis XVII, par des preuves historiques et archivistiques, dès 1968, avant les preuves scientifiques, qui auraient été apportées en avril 2000, par la publication des résultats des analyses ADN du prétendu coeur de Louis XVII … 

Nous profitons de cette MAJ pour vous informer que notre ami et archiviste du Roi Louis XVII, Christian Crépin, nous a fait découvrir une source documentaire totalement inédite du plus haut intérêt qui constitue pour nous un magnifique indice en faveur de notre intime conviction :
la Reine Marie-Antoinette a tenté de s’évader de la Conciergerie dans la nuit du 2 au 3 septembre 1793, parce qu’elle savait que son fils n’était plus prisonnier au Temple. Et il est donc impossible, pour nous, d’admettre que la Royauté Capétienne ait pu disparaître jusqu’à la Fin des Temps, avec l’infamie – unique dans l’histoire de l’humanité – de l’acte apocryphe du 6 octobre 1793, fabriqué par les révolutionnaires, par lequel, sous le nom de Louis Charles Capet, un substitué à Louis XVII a accusé « sa mère » , la Reine Marie-Antoinette,  d’actes incestueux commis à plusieurs reprises, entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793, sous les yeux mêmes de Madame Elisabeth de France, dont la cause de canonisation a été récemment introduite par le diocèse de Paris.

Et ce n’est certainement pas un hasard, si cette découverte nous a été communiquée par téléphone, au soir de la fête de sainte Jeanne d’Arc, journée au cours de laquelle nous avions pu goûter la paix et la joie intellectuelle du nouveau Royaume de France en gestation ; en effet comment mieux résumer la  célébration de l’hommage à la sainte de la Patrie, organisé à Limoges par notre ami Alain Texier, au nom de la Charte de Fontevrault, [  ADDENDUM 18/05 ; voir ce compte tendu dans le Populaire du 17/05 ]  suivi du repas très convivial, assorti d’un mini-pèlerinage  qui a eu lieu à Saint-Auvent,  un des principaux sanctuaires mariaux du diocèse de Limoges ?…   

ADDENDUM 15/05 16 h 45 
Suite à l’écho donné à l’information ci-dessus sur cette page de la Charte de Fontevrault et en raison du très important pic de fréquentation suscité sur notre blog, il nous semble opportun de redonner ici la copie de la pièce d’archive, que nous avons découverte dans l’ouvrage de Jean-Pascal Romain Louis XVII Roi de Thermidor, il y maintenant plusieurs années et qui est à l’origine de notre intime conviction. Et nous ne doutons pas que l’intégralité de ce document ne soit aussi une découverte pour nos  nouveaux lecteurs ; aussi oserons-nous verser cette  » pièce à charge  » au dossier de la cause de canonisation  de Madame Elisabeth ! En effet comment l’Eglise pourrait-elle canoniser la sœur du Roi Louis XVI, qui aurait assisté  entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793 aux actes décrits dans le PV du 6 octobre 1793 et dont la Reine Marie-Antoinette se serait rendue coupable envers son fils Louis XVII, selon l’accusation  signée par Louis Charles Capet ? Rappelons en effet que cette infamie, fabriquée par les révolutionnaires, est aujourd’hui encore admise comme une vérité historique établie, pour les tenants de la théorie dominante de la mort légale de Louis XVII au Temple le 8 juin 1795 ! …

Pour l’honneur de la famille Royale toute entière, l’Eglise doit établir la vérité et dénoncer le scandale et les crimes de la Révolution, en canonisant Madame Elisabeth de France !  

==========

UN SINGULIER INTERROGATOIRE
« Le Quinzième Jour du Premier Mois de l’An Second de la République française, Une et Indivisible,
« Nous, Maire, Procureur Syndic et Membres de la Commune de Paris, nommés par le Conseil Général de la dite Commune pour prendre des renseignements sur différents faits qui se sont passés au Temple, et recevoir les déclarations à cet égard, nous sommes rendu au Temple et arrivés dans la dite Tour et nous étant présentés au Conseil du Temple et sommes montés à l’ap­partement du premier occupé par Louis Charles Capet pour entendre ses déclarations au sujet des propos et des événements dont il peut avoir connaissance : Il nous a déclaré que, l’hyver dernier, pendant qu’il habitait l’appartement de ses Mère, Tante et Soeur, un particulier nommé Dangé étant de garde auprès d’eux en qualité de Commissaire du Conseil, un jour qu’il l’ac­compagnait à la Promenade sur la Plateforme de la Tour, il le prit dans ses bras, l’embrassa et lui dit je voudrais bien vous voir à la place de votre Père : Nous a déclaré pareillement qu’un autre particulier nommé Toulan, étant aussi de garde à la Tour à la même époque les dites femmes l’enfermèrent, lui déclarant, avec sa Soeur, dans une des Tourrelles pendant une heure et demie un peu avant que l’on allumât la chandelle, et que pen­dant ce temps il s’est entretenu avec les dites femmes, et qu’il n’entendit pas le sujet de leur conversation ; que dans une autre circonstance il entendit dire par le dit Toulan à sa Mère et à sa Tante que tous les soirs il enverrait aux environs du Temple un Colporteur à dix heures et demie du soir pour lui faire crier toutes les nouvelles qui pourraient les intéresser ; que par suite de cette promesse il s’apperçut que les dites femmes ne se cou­chèrent qu’à onze heures passées et montrèrent de l’humeur de n’avoir point entendu les cris accoutumés du dit Colporteur ; Il a déclaré encore que Quatre Particuliers nommés Lepître, Bruneau, Toulan et Vincent pendant la durée de leur service dans les Appartements avaient coutume d’approcher les dites femmes, et de tenir des conversations avec elles, à voix basse. Déclare en outre qu’ayant été surpris plusieurs fois dans son lit par Simon et sa femme chargés de veiller sur lui par la Commune à commettre sur lui des Indécences nuisibles à sa santé, il leur avoua qu’il avait été instruit dans ces habitudes pernicieuses par sa Mère et sa Tante et que différentes fois elles s’étaient amusées à lui voir répé­ter ces pratiques devant elles et que bien souvent cela avait lieu lorsqu’elles le faisaient coucher entr’elles ; que de la manière que l’Enfant s’est expliqué, il nous a fait entendre qu’une fois sa Mère le fit approcher d’elle qu’il en résultat une Copulation et qu’il en résulta un gonflement à un de ses testicules connu de la citoyenne Simon pour lequel il porte encore un bandage et que sa Mère lui a recommandé de n’en jamais en parler, que cet acte a été répété plusieurs fois depuis ; Il a ajouté que Cinq autres Particuliers nommés Moêlle, Lebeuf, Beugnot, Michonis et Jobert conver­saient avec plus de familiarité que les autres Commissaires du Conseil avec sa Mère et sa Tante ; que Petion, Manuel, Bailly et La Fayette s’étant comporté très mystérieusement aux Thuilleries avec les femmes il estimait qu’il existait une correspondance directe avec ces Quatre hommes et les Commissaires du Temple, depuis la détention de ces femmes au Temple, que dans l’intervalle de ces conférences on l’éloignait ; Il nous a déclaré qu’il n’avait rien de plus à nous faire connaître. Le Citoyen et la Citoyenne Simon nous déclare avoir appris ces faits de la bouche de l’Enfant qu’il les leur a répété plusieurs fois, et qu’il les pressait souvent de le mettre à portée de nous en faire la déclaration. Après avoir reçu la présente déclaration y avons posé notre Signature conjointe­ment avec le Citoyen Hébert Substitut du Procureur Syndic de la Commune qui est survenu. À Paris dans la Tour du Temple les jours et an que dessus. »

1793-10-06-LCCLouis Charles Capet
Pache Chaumette Hébert Friry Séguy
Substitut Commissaire du Conseil Commissaire de service au Temple Heusse D.E. Laurent
Auditeur de police Commissaire du Conseil Général
Simon
(Musée des Archives Nationales — reproduit en fac-similé par Gustave Bord — Autour du Temple -T. IV, Pièce n° 1).

Les interrogatoires des 6 et 7 octobre 1793, au Temple

ADDENDUM 16/05
Rappelons brièvement à l’attention de nos nouveaux lecteurs, que par voie de conséquence logique, il s’ensuit que nous considérons la célébrissime lettre de la Reine Marie-Antoinette du 16 octobre 1793 à Madame Elisabeth comme étant  apocryphe ! C’est ce que nous pensons avoir démontré en nous appuyant en particulier sur l’argumentation de l’archiviste Roger Sorg et de Galart de Montjoie ( voir nos archives ).    
Et dans un autre registre il est permis de se demander si :
1 / la destruction de la Sainte Ampoule le 7 octobre 1793, suite à une décision de la Convention, objet de si pertinentes  observations de  Jean Raspail dans son roman magistral SIRE, ne serait pas une conséquence directe de l’exfiltration de Louis XVII du Temple … En effet les révolutionnaires avaient parfaitement conscience de ce que signifiait une telle et sainte relique qu’il devenait alors indispensable de détruire, si celui que Barère appellera « le talisman royal « , au matin du 10 Thermidor an II leur avait échappé ! Et ici nous ne pouvons nous empêcher de rappeler l’erreur grave de Françoise Chandernagor qui prétend dans son roman La Chambre que les révolutionnaires auraient oublié Louis XVII dans sa prison, le laissant mourir entres les mains de ses gardiens, par soumission au règlement intérieur du Temple, selon un processus totalitaire, mis en valeur depuis par Franz Kafka ou Eugène Ionesco … 

2 / Et peut-être en est-il de même de la Terreur qui aurait été mise à l’ordre du jour, le 5 septembre 1793, en raison de l’exfiltration de Louis XVII du Temple ? Nous laissons aux historiens ou archivistes, tels que Reynald Secher, le soin de confirmer ou d’invalider une telle hypothèse ! Mais comment ne pas faire un rapprochement, par analogie, entre le massacre de femmes et d’enfants, occulté par le  mémoricide républicain – comme le PV du 6 octobre 1793 –  avec le massacre des Saints Innocents, ordonné par le Roi Hérode, après la visite des Rois Mages à l’Enfant né à Bethléem ? …

=======

La grande librairie saison 10
Histoire de France : vingt siècles d’énigmes par Jean-Christian Petitfils 

( 17 000 mercis à notre ami Alain Texier qui nous a informé in extremis de cette diffusion, qui a eu lieu dans la soirée du jeudi 10 mai 2018 à partir de 20h51 )

Cette image est une capture d’écran au moment où Jean-Christian Petitfils affirme que l’énigme Louis XVII a été définitivement résolue par la publication en avril 2000 des résultats des analyses ADN du prétendu cœur de Louis XVII, mises en oeuvre par Philippe Delorme et  qui n’auraient fait que confirmer les preuves d’ordre historique et archivistique, développées par Me Maurice Garçon, dans son ouvrage, effectivement de référence  Louis XVII ou la Fausse énigme,  sans aucune réfutation universitaire reconnue à ce jour. 

Heureusement pour nous que Jean-Christian Petitfils n’a pas le charme ravageur de Virginie Girod, la jeune historienne qui se tient à ses côtés et qui était venue présenter son livre Théodora, prostituée et impératrice de Byzance , car nous n’aurions peut-être pas osé apporter à son argumentation la contradiction radicale qui suit. 

1 / A propos des analyses ADN du prétendu cœur de Louis XVII, nous sommes stupéfait que Jean-Christian Petitfils ait totalement omis de faire état du refus de la famille Royale d’accepter le cœur que le Dr Philippe-Jean Pelletan a cherché à lui remettre au cours de ses multiples  tentatives faites en vain. Ce refus discrédite à lui seul la prétendue traçabilité historique avancée par le Dr Philippe-Jean Pelletan de son « pieux larcin » … , avant que ce viscère ne soit victime du hourvari du sac de l’archevêché de Paris, au cours duquel il aurait même été jeté dans la Seine, et qu’on aurait même pu retrouver à la faveur d’une marée basse exceptionnelle de la Seine, qui aurait exercé un droit de retrait durant les Trois Journées Glorieuses de la Révolution de juillet 1830 …Pour connaître tous les détails de l’épopée du  » cœur de Louis XVII« , voir notre critique du livre de Philippe Delorme in Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité. 

Quant au sophisme des conclusions des analyses ADN qui auraient permis l’identification du cœur comme étant celui de Louis XVII, nous ne pouvons que renvoyer nos lecteurs à la lecture de l’ouvrage dont il nous reste encore quelques exemplaires, à la différence du précédent Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité. 

2 / En ce qui  concerne le livre de Me Maurice Garçon, les lois de la communication sur Internet nous obligent à faire un court résumé de notre examen critique.
En bref, Me Maurice Garçon affirme qu’il est impossible que le fossoyeur Bertrancourt ait pu réaliser le transfert du corps de « Louis XVII » d’un endroit dans un autre du cimetière Sainte-Marguerite, en l’extrayant de son cercueil de bois blanc pour l’enterrer dans un cercueil de plomb, car le Comité de Sûreté Générale avait installé une garde qui interdisait à quiconque toute action de ce genre ou d’un autre. 

Les prétendues preuves apportées par Me Maurice Garçon – selon Jean-Christian Petifils – sont en en fait  une synthèse de diverses pièces d’archives, dont certaines ne peuvent être retenues par la critique historique la plus rigoureuse ; et il est permis d’affirmer que Me Maurice Garçon a commis une très grave erreur de raisonnement,  soit involontairement, soit pour des raisons idéologiques évidentes, imposées par la validation de la thèse dominante, en faveur de la mort légale de Louis XVII au Temple le 8 juin 1795, toujours gravement mise en doute en l’année 1968 de publication de son ouvrage, chez Hachette !  

C’est ce que nous pensons avoir démontré  dans les pages 220 à 230 de notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité sous le titre  » La controverse ouverte par Me Maurice Garçon :  Bertrancourt a-t-il disposé de la liberté nécessaire ?  » 
En validant, le 10 mai 2018, la plaidoirie à charge du célébrissime avocat du Barreau de Paris du siècle dernier contre un obscur fossoyeur royaliste qui, au péril de sa vie,  avait voulu rendre un dernier hommage au corps de celui qu’il croyait être celui de son Roi Louis XVII, Jean-Christian Petitfils apporte un formidable encouragement à notre CRIL17, dont l’objectif est de faire annuler, par voie judiciaire avant le 17 juillet 2029, l’acte de décès à l’Etat civil de Paris de Louis Charles Capet du 24 prairial an III ! Et la prudence chrétienne nous invitant à ne pas négliger  le risque de subir la terrifiante accusation de révisionnisme, subrepticement et très brièvement évoquée par le présentateur de l’émission de France TV 5, dans son introduction à la présentation de l’intervention de Jean-Christian Petitfils, nous savons que nous n’avons droit à aucune erreur ; d’où l’étude très rigoureuse que nous mettons à votre disposition dans la PJ accessible bas de page publiée hier, et que nous avions retirée après réflexion, en raison de la complexité extrême de ce dossier, qui ne peut être compréhensible que par des esprits passionnés par la recherche de la seule vérité historique, persuadés qu’il ne peut y avoir de prescription pour tenter de résoudre la plus fascinante énigme de l’histoire de France.  

3 / En ce qui concerne la critique par Jean-Christian Petitfils de la thèse naundorfiste, il ne nous semble pas utile d’en dire quoi que ce soit, car nous avons traité suffisamment cette question ; et nous nous bornerons à renvoyer nos lecteurs à  nos archives et en particulier à cette intervention publique Biennale Blanche du 21 Octobre 2017. Conférence sur les études ADN faites par le Professeur Gérard Lucotte.

Et nous ne pouvons pas conclure ce billet sans rappeler que nous attendons avec impatience le livre que Mme Renée Lescaroux doit publier prochainement sur  l’énigme Naundorf, dont elle nous a donné un Avant-propos dans cette brochure  aujourd’hui épuisée  L’Affaire Louis XVII : autour de deux impostures. 

PJ pour les passionnés par cette Question Louis XVII : Maurice-Garçon – Cril17( double-cliquer

=====

Cette version (12.05.01) est publiée sous réserves de corrections ou d’améliorations mineures qui seront apportées au fil de nos relectures à venir, en fonction d’éventuelles réactions, et d’une meilleure maîtrise des outils proposés par notre hébergeur.  

Et si les lois de la communication du monde d’aujourd’hui nous ont poussé à réagir immédiatement à l’émission de France TV 5 du 10 mai 2018, nous ne saurions oublier les recommandations de Nicolas Boileau qui a écrit en 1674   ( Chant I l’art poétique (1674) :  

« Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »

Vers la canonisation de Madame Elisabeth de France, soeur du Roi Louis XVI et tante de Louis XVII …

Grâce à notre ami Alain Texier nous découvrons  l’existence de cette émission   d’Europe 1 ( diffusée en avril 2015 )  !… Et c’est avec honte que nous réalisons à l’instant que nous avions totalement oublié  cet anniversaire du 10 mai 1794 !…

« La servante de Dieu » Madame Elizabeth martyrisée sous la révolution dite française le 10 mai 1794.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsNous écoutons cette émission en même temps que nous rédigeons ce post. 
17 000 mercis à Europe 1 et à tous les intervenants ( Franck Ferrand, Hélène Becquet et Anne Bernet ) de cette magnifique émission qui nous a déjà appris quelques détails totalement inédits …

Alors que nous venons d’entendre à l’instant même Franck Ferrand évoquer la prière quotidienne que Madame Elisabeth faisait chaque soir, comment ne pas rappeler ce que nous avions écrit dans cette tribune 

Neuvaine à saint Michel Archange pour la France du 29 avril au 7 mai 2018 [ MAJ 08/05]

…/… En union de prières avec tous ceux qui vont prier, durant cette neuvaine, saint Michel Archange pour le salut de la France, nous nous associerons d’une manière particulière avec ceux qui prieront le chapelet de saint Michel à Paris, dans le cadre de cette pérégrination de la statue de St Michel Archange qui rappelle l’évènement historique des apparitions de St Michel Archange au mont Gargano en Italie.
Du 1er au 8 mai : la statue de St Michel Archange à Paris
En harmonie avec la vocation de ce site, nous prierons la Vénérable Madame Elisabeth de France de nous accorder la grâce de voir se créer, dans les meilleurs délais possibles une première cellule johannique, apte à prendre l’initiative de solliciter d’un évêque du diocèse de l’Eglise qui est en France, la démarche déjà présentée dans ce post :
Pour un appel de laïcs aux Evêques de l’Eglise de France et de Navarre [ ADDENDUM 18 h 50 ] 
Nous confions cet appel à la vénérable Madame Elisabeth de France, en vue de servir à la cause de son éventuelle béatification, ouverte par l’accord donné par l’Assemblée plénière de la CEF à Lourdes le 8/11/2017. ( CEF 8/11/2017 ====

 » Il y a encore des choses à découvrir ! «  venons-nous d’entendre il y a quelques secondes ! Magnifique ! Superbe ! Aussi comment ne pas rappeler notre intuition, support de notre modèle de l’exfiltration de Louis XVII du Temple, selon lequel Madame Elisabeth a été guillotinée parce qu’elle savait que celui qui a signé l’infâme faux PV du 6 octobre 1793,  sous le nom de « Louis Charles Capet » , accusant «  sa mère  » la Reine Marie-Antoinette, d’actes incestueux commis à plusieurs reprises entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793,  n‘était pas Louis XVII et qu’elle n’avait donc pas été confrontée à lui  le 7 octobre 1793, comme le prétend l’histoire officielle sur la mort légale de Louis XVII le 8 juin 1795 ou 20 prairial an III ! Voilà l’émission est terminée ! Fascinant ! 

Solennité 2018 de l’Ascension de Notre Seigneur Jésus-Christ

The Ascension of Christ, 1958 by Salvador Dali

The Ascension of Christ, 1958 by Salvador Dali« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68

Livre des Actes des Apôtres 1,1-11.

Cher Théophile, dans mon premier livre, j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis.
C’est à eux qu’il s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu et leur a parlé du royaume de Dieu.
Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. »
Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? »
Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.
Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux.
Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Merci à Fdesouche qui nous propose : 

Le 14 juin 2018 à la Chapelle Expiatoire … [ Addendum 10/05 – 17 h 00 ]

Tout étant lié, comme Karl Marx nous l’a enseigné, nous avons le plaisir de vous faire part de ce qui pourrait devenir l’évènement culturel du mois de juin 2018 …

Et si cela n’était pas le cas, nul doute par contre, qu’il y aura un avant et un après le 14 juin 2018, pour  l’historiographie de la Question Louis XVII …  

Soirée exceptionnelle sur le thème : « Louis XVII et le survivantisme »

Jeudi 14 juin à 18h30
« Le survivantisme dans l’histoire »
18h30 : Pierre-Gilles Girault, conservateur du patrimoine

« Le survivantisme et Louis XVII : les faux dauphins »
19h00 : Hélène Becquet, archiviste-paléographe, docteur en Histoire
20h00 : séance de dédicaces
21h00 : projection du film « Monseigneur » (1949) de Roger Richebé avec Bernard Blier, tourné à la Chapelle expiatoire.

Durée des conférences : une heure suivie d’un moment de convivialité et séances de dédicaces

Histoires et mémoires de la Révolution et de la Restauration
17 mai 2018 > 14 juin 2018

Cycle de conférences « Histoires et mémoires de la Révolution et de la Restauration »
Cette année encore, la Chapelle expiatoire organise un cycle de conférences intitulé « Histoires et mémoires de la Révolution et de la Restauration ». Auteurs, chercheurs et historiens sont invités à la Chapelle expiatoire pour présenter leurs travaux et débattre avec le public.

Et en attendant le 14 juin 2018, voici la question de ce jour à la Une de Bvoltaire …  [ Voir aussi l’addendum du 10/05 – 17 h 00 en bas de page ] 

Marlène Schiappa, c’est pour quand, le sacre à Reims ?

Ciel ! Voilà qui va provoquer des frissons ici et là, tout en jetant, au  milieu de nos Ténèbres ici et maintenant,  une incroyable lumière sur …  

La « Sainte Ampoule » est prête pour le Sacre du Grand Monarque

Le reliquaire de la Sainte Ampoule, conservé au palais du Tau de Reims. Le contenu , le Saint-Chrême se trouve dans un coffre-fort à l’archevêché. [Page FB » Noblesse de France et d’Europe] https://www.facebook.com/photo.php?fbid=720097988062132&set=gm.573300649441280&type=3&theater

Et, vu la récente péripétie vécue par le reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne, peut-être serait-il sage que la Sainte Ampoule soit mise en sécurité dans le coffre-fort de la Banque de France ? Mais au fait où est le cœur de Louis XVII ? Si le témoignage du baron Larrey est conforme à la vérité historique, comme nous le croyons, ne serait-ce pas le cœur du premier Dauphin de France, Louis-Joseph, qui serait actuellement dans la crypte de la basilique royale de Saint-Denis  [ Voir Louis XVII Au cœur de l’imposture ]  ? 

Nous prions donc humblement le ci-devant archevêque de Reims, de bien vouloir accorder la plus grande attention au  magnifique roman d’histoire-fiction SIRE écrit par l’auteur du Camp des Saints … ! Et si possible, de préférence, avant le 17 juillet 2029,  comme nous invite à le penser la cause  de canonisation de Madame Elisabeth de France, introduite avec l’accord de la CEF …

ADDENDUM 11 h 20 Intersignes très actuels du mystère, toujours en devenir, de la France ?

Grâce à MSN, nous venons de découvrir cette étrange image du drapeau du PSG, frappé de l’emblème du berceau de Louis XIV rendant hommage, hier soir 8 mai, aux Vendéens des Herbiers, encouragés par Philippe de Villiers ***

Pour mémoire : Les propriétaires qataris du PSG exigent la suppression de la référence au Roi Très Chrétien dans le logo du club de football !

tandis qu’à la « fête à Macron », le drapeau brandi par Mélenchon, aperçu tout à fait par hasard,  lors d’un JT du soir du 5 mai 2018 …   

nous avait renvoyé un instant à ce drapeau demandé par le Ciel, via Claire Ferchaud, pour le salut de la France, et porté en insigne par les poilus dans les tranchées de Verdun,  durant la guerre de 1914-1918 …  

JPEG - 96 ko

ADDENDUM 12 h 30 Et si vous estimiez ...

que cette dernière évocation de la guerre de 1914-1918 est totalement anachronique, qu’en serait-il alors de celle de la guerre de 1870, comme vous pourrez l’entendre dans les dernières secondes de cette vidéo, mise en exergue par Christine Tasin, sur le site de Résistance Républicaine  …

Bourdin mis en difficulté par un militaire pro-armes, à savourer

Quant au reste de l’actualité, totalement occultée oar les grands médias, ( comme par exemple cette récente agression subie par le maire de Béziers, Robert Ménard ; voir ici ou ) , c’est bien sûr, sur vos sites favoris habituels, naviguant dans le sillage du navire amiral de la « réacosphère »  ( aux dires de tous ceux qui s’interdisent – selon eux – de publier des fake news … )  ou de celui de la cathosphère … ( avec ces dernières news … – add 15 h 40  ) 

ADDENDUM 20 h 25  Sursum cordat !  

Victoire capitale pour Riposte laïque : la Cour d’Appel de Paris relaxe Pierre Cassen

Addendum 21 h 30  Apolline de Malherbe à Le Pen : les Français minoritaires en France, il est où le problème ?

Ciel ! Notre expérience de royalistes, vaincus par la Révolution et devenus minoritaires dans notre Patrie, pourrait-elle devenir précieuse, un jour ou l’autre,  aux yeux des patriotes républicains de bonne foi, dont nous sépare un  » espace-temps intergalactique  » de près de deux siècles ? 

Ou en d’autres termes, jusqu’où va devoir aller l’expiation par la France, que le Roi Louis XVIII n’a fait qu’esquisser avec la construction de la Chapelle Expiatoire, alors qu’il savait que son neveu n’était pas mort au Temple le 8 juin 1795 ou 20 prairial an III de sinistre mémoire !  

PS à cet addendum ! Nous devons tempérer notre angoisse d’expiation ! Quand on lit l’excellentissime prose de Jean Sobieski, on se surprendrait presque à demander à la Divine Providence de bien vouloir retarder l’avènement de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, entr’aperçu par Jean Raspail ! …

ADDENDUM 10/05 Merci à Bvoltaire ! Non possumus ne pas vous proposer cette vidéo … ; *** voir aussi le commentaire publié ce jour en bas de page qui prouve que tout est lié comme … Karl Marx l’a écrit … *** .

Est-ce que cette expérience de Marlène Schiappa expliquerait son évocation romantique de l’incarnation du Pouvoir par un couple ?   

10 mai 2018 Lu sur le salon Beige 
A Trappes, Marlène Schiappa n’a pas pu s’arrêter dans un café tenu par des musulmans afin d’éviter un incident
Le Canard enchaîné :

Dc0nG7SX0AAAlHT

Neuvaine à saint Michel Archange pour la France du 29 avril au 7 mai 2018 [ MAJ 08/05]

MAJ 08/05 Fête de l’apparition de Saint Michel Archange dans la grotte du Mont Gargan 

TERRIBILIS EST LOCUS ISTE HIC DOMUS DEI EST
ET PORTA COELI

Fête nationale de Jeanne d’Arc à
Limoges, Place Fournier au pied de
la statue le dimanche 13 mai 2018.

MAJ 07/05 19 h 15   7 Mai 1954, chute de Dien Bien Phu face à la barbarie communiste ( merci au salon beige ) 

Devoir de mémoire du 8 mai 1945 oblige
8 mai 1945 – victoire du jazz !

MAJ 07/05

Eloigné de notre poste de travail jusqu’à maintenant, peut-être n’est-il pas sans intérêt, en ce dernier jour de neuvaine à saint Michel Archange, de revenir – pour mémoire – sur quelques informations de ces derniers jours qui justifient, à elles seules,  sa raison d’être.   
Merci tout d’abord à la Charte de Fontevrault et au Conseil dans l’Espérance du Roi de nous avoir fait part de la publication par les Rois souterrains de cette magnifique conférence d’Alexandre Leviennois,  malheureusement écourtée par diverses circonstances liées au déroulement de la Biennale Blanche du 21 octobre 2017 ,

La pertinence et les enjeux de cette conférence apparaîtront facilement à tout esprit pétri de culture politique française, ayant à cœur de servir le bien commun de notre civilisation, dont la pérennité même est aujourd’hui menacée par le déchaînement des Portes de l’Enfer, qu’on a pu voir à l’oeuvre le 1er mai à Paris ; il est facile en effet d’imaginer des scénarios plus terribles encore, lorsque les circonstances s’y prêteront, si le Ciel ne nous vient pas en aide en temps et heure, suite aux supplications élevées ici et là par la cathosphère qui a fêté ce jour-là saint Joseph artisan, avant de participer à toutes les célébrations liturgiques proposées en ce mois de mai, mois dédié d’une manière très particulière à la Très Sainte Vierge Marie …    sourcesaintjosephcotignac

Ainsi que vous le savez déjà, cette fête de saint Joseph a été célébrée par la queue de Karl Marx et de mai 68,  par analogie avec l’expression historique célèbre, relative à la queue de Robespierre … 

le 1er mai est la fête de Saint Joseph Artisan et non des adorateurs du dictateur Joseph Staline. Catholiques, nous leur avons pourtant encore laissé la rue.

Violences du 1er Mai : un centralien payé 4200€/mois, un fils de chercheur au CNRS, une fille de directeur financier… des prévenus aux profils étonnants

Défilé du 1er mai : 1200 jeunes cagoulés sèment le chaos à Paris, violences, dégradations, saccages (MàJ : les pires vidéos)

=========

En union de prières avec tous ceux qui vont prier, durant cette neuvaine,  saint Michel Archange pour le salut de la France, nous nous associerons d’une manière particulière avec ceux qui prieront le chapelet de saint Michel à Paris, dans le cadre de cette  pérégrination de la statue de St Michel Archange qui rappelle l’évènement historique des apparitions de St Michel Archange au mont Gargano en Italie.

Du 1er au 8 mai : la statue de St Michel Archange à Paris 

En harmonie avec la vocation de ce site, nous prierons la Vénérable Madame Elisabeth de France de nous accorder la grâce de voir se créer, dans les meilleurs délais possibles une première cellule johannique, apte à prendre l’initiative de solliciter d’un évêque du diocèse de l’Eglise qui est en France, la démarche déjà  présentée dans ce post : 

Pour un appel de laïcs aux Evêques de l’Eglise de France et de Navarre [ ADDENDUM 18 h 50 ]  

Qui vivra verra !

Journées Chouannes 1 et 2 septembre 2018

 Journées Chouannes 2018 
Les 1 et 2 Septembre :
Quels moyens pour combattre
la révolution ? 

Journées Chouannes 2018 Les 1 et 2 Septembre : Quels moyens pour combattre la révolution ?  La politique d’Aristote face à la politique de Mao

Lire l’article de François-Xavier d’Hautefeuille

============

Et si l’un des épisodes du combat à mener contre la Révolution était d’établir la vérité sur le destin de Louis XVII ? 
A titre d’illustration,  voici la copie de l’article paru le 19/04/2018 dans le Populaire du Centre  ( voir aussi cet écho sur le site de La Charte de Fontevrault  : Tout ce que vous avez voulu toujours savoir sur le mystère Louis XVII sans avoir jamais osé le demander.

En attendant de pouvoir participer aux Journées Chouannes 2018, nous avons le plaisir de vous informer que nous serons présent au Salon Lire à Limoges, où nous présenterons notre livre Louis XVII Au cœur de l’imposture. ( Aujourd’hui de 16 h à 21 h ).

  Evénement : Plan, auteurs présents, programme : ce qu’il faut savoir pour préparer votre visite à Lire à Limoges

Des dizaines d’auteurs vont se relayer du vendredi 27 au dimanche 29 avril, pour dédicacer leurs ouvrages, sous le chapiteau de Lire à Limoges, au Champ de Juillet.
Cette année, le salon est présidé par Dany Laferrière, auquel s’ajoutent les invités d’honneur suivants : Jean Teulé, Léonora Miano, Yasmina Khada, Tatiana de Rosnay, Alexandre Najjar, Jean Dufaux, Caryl Férey, Michel Guérard, Christian Signol et Timothée de Fombelle. Eve Ruggieri ne figure plus dans la liste, s’étant désistée.

A noter également la présence de l’ancien Président de la République, François Hollande qui viendra dédicacer ses mémoires, Les Leçons du pouvoir.

PS : D’où la question du Salon Lire à Limoges : François Hollande va-t-il dédicacer plus d’exemplaires de son livre que nous, lors des Journées Chouannes 2017,  avec nos trois ouvrages Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité , Louis XVII Au cœur de l’imposture et Affaire Louis XVII – Autour de deux impostures ? – ( Voir aussi Pages Libres du Limousin )

Pour mémoire : Audiences télé : François Hollande coule le JT de France 2

Continuer la lecture de Journées Chouannes 1 et 2 septembre 2018

Pour un appel de laïcs aux Evêques de l’Eglise de France et de Navarre [ ADDENDUM 18 h 50 ]

A l’approche de la neuvaine à saint Michel Archange, du 29 avril au 7 mai 

nous lançons un appel aux catholiques pour qu’ils créent, dans chaque diocèse où cela sera possible, une cellule johannique de 2 ou 3 membres qui ira demander à leur évêque de bien vouloir :

1 / rétablir la prière à Saint Michel Archange à la fin de chaque messe dominicale, célébrée dans leur diocèse ; 

2 / engager une démarche auprès de leurs confrères évêques, archevêques ou cardinaux afin que soit réalisée, avant le  29 septembre 2018 au plus tard, une célébration commune au cours de laquelle sera faite la prière du grand exorcisme à Saint Michel, afin de libérer la France de la gouvernance de Satan, à laquelle la République Française est actuellement soumise.

Afin que cette initiative puisse avoir une chance de succès, chaque catholique qui apporterait son concours en ayant  conscience de son appartenance au corps mystique du Royaume de France, constitué de pauvres pécheurs fracassés par le triomphe de la Révolution et deux siècles de guerres et d’invasions de tous ordres, est invité à prier de manière aussi régulière que possible le chapelet de Saint Michel Archange, comme nous avons pu le lire sur cette annonce publiée par le Salon Beige :

Du 1er au 8 mai : la statue de St Michel Archange à Paris

Capture d’écran 2018-04-17 à 21.25.43

Nous confions cet appel à la vénérable Madame Elisabeth de France, en vue de servir à la cause de son éventuelle  béatification, ouverte par l’accord donné par l’Assemblée plénière à Lourdes le 8/11/2017. ( CEF 8/11/2017 ) .

*** Voir La fonction royale – Essence et légitimité d’après les Tractatus de Jean de Terrevermeille – Jean Barbey ( NEL 1983 ). 

PS : Nous n’ignorons pas la demande toujours en attente de réponse faite par la Reine des Prophètes à Fatima mais, sauf erreur d’interprétation, ce n’est pas nous laïcs qui avons un droit d’initiative et le pouvoir d’y répondre autrement que par nos sacrifices et nos prières … D’où cet appel qui ne saurait bien sûr se substituer à la réponse que Rome doit apporter en y associant tous les évêques de la sainte Eglise Catholique Apostolique et Romaine …

ADDENDUM 18 h 50 Merci au salon Beige qui a accepté de valider notre commentaire sur cette page que nous avons découverte, par une curieuse coïncidence, juste après avoir posté ce billet …

L’oligarchie nous emmène vers la guerre et la dictature …/…