Apocalypse now ou signes de la Fin des Temps ? (MAJ 09/08)

09/08 En la fête de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein), vierge et martyre, copatronne de l’Europe

Merci de noter que nous avons modifié le titre de cette tribune en mettant le mot  » signe  » au pluriel, à cause des informations ci-dessous, de nature certes très différentes mais que notre devoir d’état de membre d’une cellule (CRIL17) du corps mytique du Royaume de France en survivance (CMRFS) nous invite à vous proposer ; en effet l’organe officieux de la Conférence des Evêques de France (CEF)  ou Croissantitude n’a-t-il pas publié cet article le 19/02/2010  »  «L’attention aux signes des temps, un devoir pour l’Église»? 

C’est pourquoi, selon notre tic du raccourci TGV de catho-royco du XXI ème siècle, fidèle au souvenir des muscadins de la Révolution, nous oserons titrer cette MAJ par «  Autour d’une tornade de feu «  .

Nous venons en effet de découvrir une information, publiée il y a plusieurs jours,  que nous avions totalement négligée et dont les développements constituent un écho terrifiant à ce que nous avions écrit ici même le 06/08 :

 » En effet, en l’état des informations dont nous pouvons disposer,  n’est-il pas vain d’espérer une initiative de la Curie Romaine pour engager un procès canonique de François, si on se souvient des conditions dans lesquelles le pape Benoît XVI a été obligé,  semble-t-il, de donner sa démission ? »

Ce que vous allez lire, chers amis lecteurs, est en effet aussi impressionnant et terrifiant que ces deux vidéos, proposées par Sputnik : 

La mafia rose … au sein de l’Eglise ? ( titre corrigé ) 

De Christian Daisug dans Présent :

« Il y a plusieurs semaines maintenant qu’a éclaté le plus gros scandale homosexuel de l’histoire récente de l’Eglise : le cardinal Theodore McCarrick, 88 ans, personnage incontournable de l’institution ecclésiale, ex-archevêque de Washington et à ce titre l’un des dirigeants les plus influents de l’Eglise américaine, a été pendant plus de cinquante ans un prédateur sexuel. Il a abusé à partir de 1971, peu après son ordination, de jeunes garçons de son entourage, des enfants de chœur, des dizaines, peut-être des centaines de séminaristes et de jeunes prêtres.

Une vague d’horreur et de consternation traverse actuellement des millions de fidèles. Comment l’odieux a-t-il pu cheminer si longtemps ? Comment le cynisme a-t-il pu parvenir sans encombre au sommet de la hiérarchie vaticane ? McCarrick a démissionné le 20 juin dernier du collège des cardinaux. […]

Qu’un scandale oblige un cardinal à s’effacer constitue déjà une affaire exceptionnelle comme l’histoire en a peu connue. Mais l’essentiel n’est pas là. L’ahurissant et le gravissime se situent autant dans l’enchevêtrement constant de silence, d’hypocrisie et de compromissions que dans le verrouillage subtil d’une vérité que beaucoup, par leur fonction, avaient pu connaître.[…]

Combien d’évêques savaient-ils ? Sans doute, plusieurs dizaines. […] Tout évoque une mafia : l’activisme, la solidarité, le noyautage. Et par-dessus tout, le silence. Mais pas un silence ordinaire qui ressemble à une simple discrétion. Le silence de la mafia est absolu, féroce, implacable. Celui de la mafia rose dans l’Eglise est de même nature : celui qui parle voit sa carrière brisée, son rôle éteint, son nom disparaître à jamais. Sans explication, sans raison apparente. McCarrick a bénéficié de ce genre de garde rapprochée.

Pour en savoir plus, on pourrait peut-être interroger officiellement le cardinal Kevin Farrell. A Rome, cet Irlando-Américain a actuellement la charge des laïcs, de la famille et de la vie, mais de 2001 à 2006, il fut le bras droit de McCarrick à l’archevêché de Washington. On lui a arraché quelques mots : il ne sait rien, ne se souvient de rien. Un détail sur le personnage. Le cardinal Farrell a vigoureusement défendu le Père James Martin, un jésuite qui bataille pour éliminer du catéchisme la condamnation de l’homosexualité comme désordre intrinsèque.Que va faire le pape François ? Inciter le clergé américain à nommer la énième commission sur la pédophilie ? D’aucuns pensent que Rome va lanterner jusqu’à la mort de McCarrick pour enterrer définitivement cette affaire. »

Michel Janva

Theodore McCarrick n’est plus cardinal

Après McCarrick, le cardinal Farrell ?

Quand la foudre s’abat sur le Vatican

La foudre s'abat sur le dôme de Saint Pierre au Vatican, le 11 février 2013.

 la foudre est vraiment tombée sur Saint Pierre, ce lundi 11 février 2013 (  jour de la démission du pape Benoît XVI )  …

06/08 En la fête de la Transfiguration du Seigneur 

Résultat de recherche d'images pour "image transfiguration"Si nous n’avions pas les promesses du Seigneur et le secours de l’assistance maternelle de la Très Sainte Vierge Marie, grâce à la prière quotidienne du Rosaire,  comment pourrions-nous supporter cela ( voir ci-dessous ) et tout le reste ( voir article suivant )  ?… 
En effet, en l’état des informations dont nous pouvons disposer,  n’est-il pas vain d’espérer une initiative de la Curie Romaine pour engager un procès canonique de François, si on se souvient des conditions dans lesquelles le pape Benoît XVI a été obligé,  semble-t-il, de donner sa démission ?
Et, s’il est vrai qu’on juge l’arbre à ses fruits,  comme l’enseigne le catéchisme que François n’a pas encore eu le temps ou le pouvoir de modifier, face aux fruits du Concile Vatican II,  l’alternative pour les catholiques de France et de Navarre ne serait-elle plus que dans l’attente du Concile Vatican III, demandé en temps et heure par M l’abbé Georges de Nantes  ou celle du Second Avènement du Seigneur ? …

Lille : Près de quatre cents ans après son arrivée, la communauté des Carmes a fermé

C’est une page importante ( La voix du Nordde la vie catholique lilloise qui s’est tournée dans la discrétion, cet été. Arrivé dans la capitale des Flandres en 1616, le carmel n’y compte plus de communauté, victime de la crise des vocations. Une décision prise par le supérieur provincial des Carmes, basé à Paris, et déplorée par l’archevêque de Lille. …/…

Martine Aubry : « la ville de Lille est fière de compter 42 nouveaux lillois »

 
Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Aujourd’hui, la ville de Lille est fière de compter 42 nouveaux lillois. Merci à tous ceux qui ont permis à ces 42 jeunes soudanais sauvés par l’Aquarius, d’avoir le statut de réfugiés et de commencer une nouvelle vie en France. 

==========

Les migrants accueillis dans le Nord en juillet après avoir été débarqués du navire humanitaire ont obtenu vendredi le statut de réfugiés. Dans la foulée, le représentant de l’OFPRA a remis à chaque demandeur d’asile les documents qui ouvrent leurs droits au statut de réfugié. Ils pourront ainsi disposer d’une couverture sociale, et bénéficient d’une carte de résident valable dix ans. (…) « Nous savons ce que vous avez vécu (…). Vous êtes ici chez vous, vous êtes des Lillois, et nous sommes extrêmement heureux de vous avoir parmi nous », a poursuivi Mme Aubry dans un discours largement applaudi par les réfugiés.

Salvini renvoie les clandestins chez eux, Aubry leur offre sa ville de Lille …

Salvini renvoie les clandestins chez eux, Aubry leur offre sa ville de Lille …

Les héros de Macron, ou la préférence étrangère

MbPerez

Macron est bien à l’image du régime qu’il sert, comme ses prédécesseurs, dénoncé ainsi par Maurras : « la république en France est le règne de l’étranger ». …/…

==========

04/08 En la fête du saint curé d’Ars ou de saint Dominique ( au choix du lecteur, abondance de biens ne nuit pas  ) et aussi premier samedi du mois, pour ceux qui souhaiteraient répondre à l’une des demandes de la Reine des Prophètes à Fatima ….

Nous sommes très heureux de découvrir  les commentaires publiés sur le Salon Beige sous le titre Comment confirmer la foi en modifiant le catéchisme ?  de  cette  intervention de Guillaume Bernard proposée sur Bvoltaire avec cette observation :  »  Guillaume Bernard situe la prise de position du pape sur la peine de mort dans son cadre juridique, historique et théologique. Un éclairage stimulant. Il distingue le principe même de la peine de mort, dont l’abandon par le pape pose problème, de son application. » 

Guillaume Bernard : « Sur la peine de mort, le pape a-t-il mesuré tous les enjeux de cette position nouvelle ? »

03/08 16 h 00 En la fête de l’invention de saint Etienne

Et si c’était le concept même de guerre juste et de légitime défense qui était remis en cause par le Souverain Pontife ?

C’est la question qui vient à l’esprit en lien avec la réflexion collective ouverte sur cette page du blog d’Yves Daoudal, *** à la lecture de cette réaction de Christine Tasin :

Le père d’Adrien, assassiné par Younes et Yanis El Habib : l’Etat ne fera rien, il a peur

[ *** où nous avions écrit en raccourci :  » …/… est-ce que ce ne serait pas par hasard le concept même de guerre juste et de légitime défense que le Souverain Pontife projetterait de modifier, de corriger ou même de supprimer du catéchisme ? 
Car faire la guerre, n’est-ce pas obligatoirement condamner ses ennemis à la mort, s’ils ne vous ont pas tué avant ? 
Mais, selon le Souverain Pontife, quels sont aujourd’hui les ennemis de l’Eglise et des Nations qui lui reconnaissent une autorité morale et spirituelle ? 
S’il n’y a plus d’ennemis il n’y a plus aucune nécessité de guerre juste et de légitime défense … «  ] 

L’Etat a-t-il vraiment peur ? Ou bien ne serait-ce pas la conscience morale de ceux qui se sont emparés du pouvoir de diriger la France ( appareil d’Etat et tout ce qui lui est inféodé ) qui leur interdirait de faire la guerre aux ennemis nommément désignés de la France, qui ne fait la guerre qu’au terrorisme … et au loin en Afrique, en contradiction même avec ce qui fut l’ADN du développement de la construction capétienne, et sans qu’on sache vraiment quelle en est la véritable finalité. 
Si la peine de mort est inacceptable et interdite, comme François vient de le publier, on peut sans problème proclamer qu’il faudra vivre pendant un certain temps encore avec le terrorisme, qu’il est impossible, voire même criminel de vouloir tuer.  

Et au risque de chagriner la Présidente de Résistance Républicaine, peut-être n’y a-t-il plus qu’une seule issue pour sortir du collapsus spirituel et politique actuel de la France ?
Au regard des terribles événements que chacun pressent plus ou moins confusément à la vue de tous les actes de guerre qui jalonnent aujourd’hui notre actualité française, accepter, voire même désirer, que vienne le  Roi de France qui, lui, aura le droit et le pouvoir d’ordonner la guerre aux ennemis de la France clairement désignés !  

03/08 Ohé Souverain Pontife et Conférence des Evêques de France, que dites-vous aux parents d’Adrien qui refusent de pardonner ? 

Quant aux deux décolletés qu’on voit sur l’image ci-dessous, peut-être va-t-il faire entrer plus d’un mâle gaulois dans la tentation, non pas de mettre la main dans celui de la dame Schiappa, mais de jouer à la main chaude, chère au Père Duchesne, avec les têtes qui les encadre, au risque de provoquer l’indignation et l’opposition de  François ! 

La mort d’Adrien, c’est votre faute : silence, Macron, Collomb, Belloubet…

Image associée

==========

NON POSSUMUS ! 

Le pape François va-t-il modifier et réécrire l’Evangile et nous enseigner que Notre Seigneur Jésus-Christ a commis une erreur inspirée par le Diable, en acceptant de mourir sur la Croix ? 
Vu à la fenêtre twitter du Salon Beige ! 

  1. adio Notre Dame@radionotredame

    https://bit.ly/2OEZnu6 
    L’Eglise Catholique et @Pontifex s’engage contre la en modifiant le Catéchisme

    View image on Twitter
     
     
    Et quand on voit le mépris général ( sauf exception ) de la hiérarchie de l’Eglise à l’égard du saint Suaire, véritable cinquième Evangile pour notre temps, faut-il s’attendre – si la Divine Providence le permet comme le laisserait entendre une interprétation  de l’Apocalypse mariale annoncée par saint Louis-Marie-Grignon de Montfort, il y a plus de deux siècles  ?…  –  à ce que François veuille réécrire le récit de la résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ, afin de favoriser le dialogue islamo-chrétien ?

    N’a-t-on pas lu en effet tout récemment sur le blog d’Yves Daoudal ? François aide l’islam

    Et aujourd’hui nous lisons : François change le catéchisme.

    Merci à Yves Daoudal  pour ses observations complémentaires de ce jour, qui nous rappellent l’enseignement de l’excellentissime professeur thomiste de philosophie que nous avions eu le privilège d’avoir au Lycée ( laïc ) Lapérouse d’Albi ; mais c’était quelques années avant mai 68, et il y avait alors, au coeur même du lycée  une magnifique chapelle où le Saint Sacrement était présent et qu’on peut voir sur cette image … Ce doit être aujourd’hui, sauf erreur,  un  gymnase ou une salle des fêtes ou quelque chose comme cela … 
    Et nous découvrons qu’il existe maintenant  un guide de sécurité pour les parents d’élèves avec des contrôles d’accès au lycée avec portillons et autres accessoires désormais habituels, alors qu’à notre époque il n’y avait qu’un grand portail ouvert toute la journée, pendant les heures de cours …

    Face au terrifiant effondrement spirituel et politique de notre société, illustré par la  pastorale du Souverain Pontife [ Le pape François inscrit l’opposition à la peine de mort dans le catéchisme ] si nous n’avions pas eu le secours véritablement miraculeux de la Très Sainte Vierge Marie, jamais nous n’aurions pu revenir et rester dans la barque de Pierre  … 

    Résultat de recherche d'images pour "apocalypse now"

One thought on “Apocalypse now ou signes de la Fin des Temps ? (MAJ 09/08)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *