Non possumus

Nous ne pouvons pas ne pas faire état de la régression hallucinante ci-dessous, qui est pour nous, à de très nombreux titres, un véritable scandale.
Chers amis lecteurs, pour les raisons que vous connaissez, nous avons interrompu toute publication sur notre site Cril17.org, le 7 mai 2017 à 20 heures, en sachant que le pire était désormais devant nous.  
Et après nous être totalement déconnecté de l’actualité politique française et internationale pour nous concentrer sur nos seules recherches sur la Question Louis XVII et la publication de la réédition enrichie de notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité,  nous avons été contraint de revenir au suivi du réél, en reprenant nos surfs habituels sur la réinfosphère et la réacosphère …
Et aujourd’hui, bien qu’étant à des années lumière des schémas intellectuels d’analyse du réel du site Résistance Républicaine, force est de constater la pertinence du constat, absolument révoltant, dressé par un éminent juriste de RR, qui établit l
a violation d’une règle de droit, constitutive d’un des fondements mêmes de notre civilisation ; c’est la tragique confirmation de l’appellation de régime satanique que nous avons donnée à la gouvernance de la République dite française. 

============
Droit du travail : notre civilisation régresse de 2300 ans à cause de Macron

 » … Or, Macron prévoit ici une exception propre aux salariés, qui se verront forcément opposer un plafond de responsabilité même s’agissant d’un licenciement volontairement abusif (correspondant donc au dol ou la faute lourde).
On se trouve pourtant dans une hypothèse très grave de violation du droit du travail, puisque délibérée.
Sa réforme permet de jeter un salarié comme un mouchoir sale, alors même qu’il n’existe aucune cause réelle et sérieuse à son licenciement.
Cela témoigne d’un mépris pour le salarié français … » 

======

Nous dirions quant à nous d’un mépris pour la civilisation française qui n’existe pas, selon Macron, comme chacun le sait depuis la campagne électorale pour l’élection par le Peuple Souverain d’un Président d’une République qui conduit la France vers le chaos ; et n’est-ce pas ce que confirme ce flash en direct de la rue, à Paris ?…  

Mélenchon réplique à Macron: « C’est la rue qui a abattu les rois, les nazis, le plan Juppé et le CPE… »

Et quand sait dans quel mépris le Souverain Pontife François tient le message et les demandes du Ciel révélèes par Notre Dame de Fatima, lui qui est resté debout devant le Saint Sacrement exposé le 13 mai 2017 à Fatima, alors qu’il n’a pas craint de s’agenouiller pour baiser et laver les pieds d’on ne sait qui,  le Jeudi Saint 2017, que pouvons-nous faire, nous catholiques royalistes, sinon pleurer tout en priant le Ciel que l’Eglise ait au plus tôt le privilège historique d’avoir trois papes, dont deux émérites, si l’Esprit Saint invitait le  pape François à rejoindre au plus tôt le pape émérite Benoît XVI ? Saint Padre Pio priez pour l’Eglise et pour nous ! 


Selon Wikileaks, Obama aurait fait chanter et démissionner Benoît XVI

   Selon Wikileaks, Obama aurait fait chanter et démissionner Benoît XVI

  Pape François : les migrations, une chance pour l’Europe et pour l’Eglise

Le Vatican défend-il l’arrivée des clandestins parce qu’il reçoit de l’argent des mafias qui y ont intérêt ?

CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVII

De l’absence des  » descendants du Temple  » dans l’Histoire de France depuis le 8 juin 1795 … (2) [ Add 11 h 50 ]

Poursuivons notre réflexion, parce qu’il ne peut pas y avoir de prescription en Histoire ! En résumé, si nous avons rejeté l’hypothèse n°1 de catoneo, selon laquelle les descendants du Temple n’existent pas, nous avons retenu la formulation «  1. Ils ont existé jusqu’au  JJ/MM/AAAA. »  en raison de notre certitude acquise au sujet de l’exfiltration de Louis XVII du Temple. 
Des 4 sous-hypothèses que nous avons ensuite déclinées sur les circonstances de cet évènement que nous considérons comme étant certain,
nous ne conserverons pour l’instant que les 
 2 occurrences qui nous semblent les plus probables ; selon les règles de notre heuristique nous n’étudierions les 2 autres que dans l’hypothèse où celles ci-dessous se révèleraient absurdes ou contredites par un fait ou un document irréfragable : 
1.1 exfiltration de Louis XVII au soir du 3 juillet 1793 ;
1.2 exfiltration de Louis XVII durant la période du 21 août 1793 à la nuit du 2 au 3 septembre 1793.
Mais pour tenter d’établir la date à laquelle les « descendants du Temple » auraient cessé d’exister, qui va constituer le fil conducteur de toute notre réflexion, il convient tout d’abord d’expliquer pourquoi et comment il n’existe à ce jour aucune certitude sur l’existence et la vie de Louis XVII, hors du Temple.
Catoneo a suggéré l’idée que nous retenons que Louis XVII, parvenu à l’âge adulte, aurait obéi à la prière de son père lui demandant de ne pas chercher à devenir roi de France ; à cette motivation on pourrait ajouter, nous semble-t-il, l’hypothèse que Louis XVII, sommé dans un premier temps de ne pas chercher à venger la mort de son père, et ensuite celles de sa mère et de sa tante, n’ait guère eu le désir de revenir en France, si – comme on peut le penser – il en a été un moment très éloigné, pour sa propre sécurité ou par suite d’un marchandage ou d’un accord entre ceux qui ont pu disposer un moment de son destin !
Mais est-il sûr et certain que Louis XVII n’ait pas cherché à revenir en France ?
Et, à peine avons-nous commencé notre réflexion, nous voici confronté à trois énigmes étroitement liées à la question même de la présence de Louis XVII en France : 
* énigme de Vincennes du 20 mars 1804 ; 
* audience de Martin de Gallardon par Louis XVIII le 2 avril 1816
* énigme de Versailles de mai-juin 1816. 
 Ainsi que vous le savez, amis lecteurs, nous n’avons fait qu’évoquer ces dossiers dans nos précédents forums, sans avoir pu les étudier de manière approfondie, en raison de notre priorité absolue du moment qui était alors de parvenir à résoudre l’énigme du cimetière Sainte-Marguerite ou tout au moins de conclure par une certitude, dans un sens ou dans un autre. 
C’est maintenant chose faite avec notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité ( pour nos nouveaux lecteurs )  ; nous pouvons donc nous attacher à l’étude approfondie de ces affaires, dont l’une a provoqué l’article qui, par un effet domino, est à l’origine de toute notre réflexion : 
2017-78. Où, à propos de la messe en sol majeur de Cherubini pour le Sacre de Louis XVIII, le Maître-Chat rétablit quelques vérités au sujet de ce Roi Très Chrétien.
Et nous pouvons d’autant mieux le faire, que grâce à Renée Lescaroux, la recherche historique sur la question Louis XVII est désormais libérée de la très lourde hypothèque Naundorf. 
Et en temps et heure, nous nous attacherons à l’étude d’un quatrième dossier : celui des deux audiences accordées, avant et après la catastrophe de la guerre de 1870-1871, par le Comte de Chambord à Maximin Giraud, le voyant de La Salette. 
Dès lors, s’il s’avérait un jour que l’étude de tous ces évènements attestait l’existence de Louis XVII ou de sa descendance jusqu’en 1873, année de la célèbre déclaration du Comte de Chambord, n’aurions-nous pas un commencement de résolution de l’énigme Louis XVII et une explication de l’absence des  » descendants du Temple  » dans l’histoire de France de 1795 à 1873 ? Et quels riches enseignements ne serions-nous pas invité à en tirer !  

…/… A suivre, mais dans un délai qu’il ne nous est pas possible de préciser pour l’instant.
S’il est vrai que la résolution de la plus fascinante énigme de l’Histoire de France peut avoir un impact sur le destin de la France, selon l’intuition de tous ceux qui, depuis plus de deux siècles, ont cherché la vérité en toute bonne foi, c’est avec la plus grande reconnaissance  que nous ferions état des recherches des internautes qui souhaiteraient nous apporter leur concours.
Nous avons en effet une seconde certitude, dans cette Affaire Louis XVII : en raison de sa complexité extrême, sa résolution échappe aux compétences d’un seul chercheur et ne pourra être que le fruit d’un travail collectif conduit avec la rigueur intellectuelle exigée par l’enjeu. 

PS :  merci de noter que nous devons nous familiariser avec le logiciel de notre site pour pouvoir en exploiter toutes les fonctionnalités de manière optimale, en commençant par restructurer l’ensemble des données, que nous avons importées de notre précédent site cril17.org ; et nous réfléchissons à un niveau supérieur de communication sur Internet, grâce aux moyens spécifiques proposés par notre hébergeur, pour être présent sur l’ensemble des réseaux sociaux.  

=====

ADDENDUM 11 h 50  Macron trop fort, à New-york, pour ne pas être mis à l’honneur ! « c’estquiquiestabsentdel’histoiredeFranceetquiestsortidel’histoiredesnations? »
«Sortir de l’Etat de droit» : le lapsus de Macron en marge de l’ONU
Et pendant ce temps à Paris : 
« Trèschicettrèschoclacomdenosgénéraux ! » 
L’expression des militaires menacée : la tribune-choc de 11 généraux

De l’absence des  » descendants du Temple  » dans l’Histoire de France depuis le 8 juin 1795 … (1) [ Add 20/09 ]

MAJ 19/09 14 h 30 Et voici un autre  » instant Bourbon  » … grâce à Résistance Républicaine !

Colbert et le code noir : Tin va-t-il accuser Tidiane Diakité de racisme ?

Colbert et le code noir : Tin va-t-il accuser Tidiane Diakité de racisme ?

17000  mercis à Résistance Républicaine pour cet article qui ouvre une voie aussi imprévue qu’inespérée pour conduire la France vers le changement de paradigme indispensable à la survie même de notre civilisation …
Face au délabrement du paysage socio-politique ( « Viva Viva la revolucion »  ) et face à la haine anti-française, qui explose à travers toutes les fractures de la société disloquée par mille causes que tout esprit lucide, ayant un minimum de culture historique et politique est capable de discerner, royalistes de France et de Navarre serons-nous capables d’inventer et de proposer l’outil politique opérationnel exigé pour le salut de la Patrie, en prévision de la prochaine élection présidentielle de 2022 ? …

 MAJ 19/09 Voici la photo que nous attendions et que vous pourrez compléter par celles que vous trouverez sur Vexilla-Galliae , La Couronne et autres sites de la galaxie royaliste qui se sont intéressés à cet  » instant capétien ou Bourbon  » :
Anniversaire de la fondation de l’Hôtel des Invalides

Addendum 20/09 :   Messe de fondation de l’Hôtel des Invalides.

Ce dimanche 17 septembre, à l’invitation du général gouverneur des Invalides, le comte de Paris et le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou étaient présents aux Invalides pour assister ensemble au 302ème anniversaire de la Fondation de l’Hôtel des Invalides par leur ancêtre le roi Louis XIV ( source ).
Et puisqu’il est question d’aniversaire, on nous permettra de rappeler une fois encore que nous fêtons aujourd’hui l’anniversaire de l’apparition de la Très Sainte Vierge Marie sur la montagne de La Salette, honteusement ignoré sur le site officiel de la CEF ; les administrateurs de ce site n’auraient-ils jamais entendu parler de la demande de la Reine du Ciel et Reine de France de faire passer Son message à tout Son peuple ?… Mais ce silence n’expliquerait-il pas ceci , tout au moins pour une part importante ?
Pédophilie : le «silence» de l’Église en procès

Et peut-être n’est-ce pas une simple coïncidence, si ce procès a lieu dans la capitale des Gaules, au jour du 171 ème anniversaire de l’Apparition de Notre Dame de La Salette ? CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVIIEt comme dirait Royal-Artillerie,  si vous lisez, ne serait-ce qu’en diagonale, les sites de référence de la galaxie  royaliste, conclusion militaire oblige :  NOTRE AVANT-GUERRE ?
La Chine investit près de 200 milliards de dollars/an pour son armée 

======= Publié le 18/09 =====
Alain Texier ayant qualifié le commentaire de catoneo d' »éblouissant » et sa conclusion de « somptueuse » , sur cette page de la Charte de Fontevrault,  nous nous proposons de poursuivre ici la réflexion que nous avons ouverte dans nos articles précédents, en déclinant l’étude de chacun des arguments avancés par catonéo  «  sur les trois motifs à l’absence des  descendants du Temple qui n’apparaissent plus dans l’histoire des ruptures socio-politiques que ce pays dut affronter.
(1) ils n’existent pas ;
(2) ils ne savent pas qu’ils existent ;
(3) ils ont décidé de rester cachés pour une raison que nous ignorons. »  
en vue de répondre à la question :   » Comment serait-il possible qu’il existe aujourd’hui encore, quelque part dans le monde, un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple après le 3 juillet 1793, qui soit resté inconnu de tous et/ou qui pourrait même ignorer sa propre identité, comme nous avons pu parfois le lire ou l’entendre dire, ici ou là ? « . 
1 / autour de l’argument «  ils n’existent pas  » 
La rigueur intellectuelle exigée par l’enjeu du débat nous invite à considérer en fait deux sous-arguments :
1.1 Ils ont existé jusqu’à la date de  JJ/MM/AAAA …
… mais aujourd’hui 
1.2 Ils n’existent plus … 
En l’état actuel de nos informations, c’est cette hypothèse 1.2 qui de toute évidence est celle qui est la plus probable ; pour reprendre une probabilité d’un responsable légitimiste,  évoquée dans notre mémoire, au sujet du dossier du coeur dit de Louis XVII, la probabilité qu’il existe aujourd’hui encore un Bourbon-Habsbourg, capable d’apporter la preuve physique, avant le 17/07/2029, de son identité de fils du Roi Louis XVII est – A VUES HUMAINES – proche de 0.01 %. 
Et pour rester raisonnable, nous n’avons pas d’autre recours que celui de croire à la pertinence de notre  » postulat dit de Jeanne d’Arc – Le Verrier « , étayé par les arguments présentés dans notre livre et dont rendent compte les réactions de nos lecteurs, observées les 2 et 3 septembre 2017, lors des Journées Chouannes de Chiré, mais aussi – à bien y réfléchir – l’analyse de catoneo, qui vient de nous révéler qu’il était attentif aux travaux de  notre chantier de fouilles !  Cela étant dit, exminons maintenant l’autre sous-argument :
1. Ils ont existé jusqu’au  JJ/MM/AAAA.
Par notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité nous pensons avoir établi la preuve que Louis XVII n’était pas mort au Temple, ni le 8 juin 1795, ni auparavant comme la thèse de Louis Hastier validée par l’Académie Française tendrait à le démontrer. 
Si Louis XVII a été exfiltré du Temple, comme nous en avons acquis l’intime conviction, la période de sa survie hors du Temple dépend – nous semble-t-il –  de la date à laquelle il est sorti du Temple et des acteurs qui ont été responsables de son évasion. A ce point de notre réflexion, force est d’admettre qu’il existe 4 sous-hypothèses pour la date et les circonstances de l’évasion de Louis XVII, étant entendu que pour tout esprit honnête et de bonne foi, il est impossible d’admette que l’Enfant du Temple visité par Barras; le 10 thermidor à 6 heures du matin, ait pu être Louis XVII. ( voir par exemple cette conférence de feu notre regretté Président-Fondateur du CEHQL17, M Jacques Hamann  » L’AFFAIRE LOUIS XVII présentée aux Iles Seychelles le 8 juin 1995″.
Dès lors, il existe quatre occurrences possibles pour l’exfiltration de Louis XVII : 
1 / au soir du 3 juillet 1793 grâce à Hérault de Séchelles, avec l’accord de Danton ;  
2 / entre le 21 août 1793 et la nuit du 2 au 3 septembre 1793 pendant laquelle la Reine a tenté de s’évader de la Conciergerie, grâce à Hérault de Séchelles et Danton ; 
3 / à l’occasion du départ de Simon en janvier 1794 ; 
4 / à l’occasion du transfert de l’Enfant du Temple à Meudon ou de la chute de Robespierre, dans la nuit du 9 au 10 thermidor de l’An II …  
Dès lors, Louis XVII ayant survécu à l’emprisonnement du Temple, il reste à expliquer pourquoi et comment Louis XVII serait resté caché, s’il a survécu pendant une période de X années …/…
Pour cela nous retiendrons en priorité les deux premières sous-hypothèses, qui en l’état de nos connaissances, nous semblent les plus probables, et que nous pouvons résumer par cet argument qui nous tient à coeur, pour des raisons que nous avons déjà maintes fois présentées sur nos forums : 
Louis XVII n’est plus au Temple lorsque la Reine tente de s’évader de la Conciergerie dans la nuit du 2 au 3 septembre 1793  ; la lettre testament de la Reine du 16 octobre 1793 destinée à Madame Elisabeth est un faux destiné à valider la présence de son fils au Temple et l’ignominie de sa prétendue lettre du 7 octobre 1793, signée Louis Charles Capet, par laquelle il accuse  » sa mère  » d’actes incestueux commis à plusieurs reprises, sous les yeux mêmes de Madame Elisabeth, entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793 …   …/…  A suivre …/…
Et pendant que nous rédigions cet article, le piéton du Roi de Royal-Artillerie anticipait déjà, en bon artilleur, sur notre mouvement, …  par cette Réponse …  qui va donc nourrir nos prochaines réflexions ! … 
Addendum 22 h 45 
Sans attendre demain, nous notons précieusement ces idées jaillies du branstorming, auquel catoneo a bien voulu participer et qui peuvent correspondre, d’une certaine manière, à la probabilité de 0.01 % que nous avons évoquée ci-dessus :
 » La deuxième hypothèse ( Ils ne savent pas qu’ils existent ) conviendrait très bien si le dauphin avait été arraché à la fureur révolutionnaire et expatrié en Amérique à la condition de se taire. Eut-il tenu parole qu’il n’en aurait pas parlé à ses enfants s’il en eut (se souvenant de la terrible phrase du testament de son père : Je recommande à mon fils, s’il avait le malheur de devenir roi…). Il y aurait peut-être encore une descendance inconsciente aux Etats-Unis ou ailleurs. …/… En résumé (provisoire, comme tout ce qui touche à l’énigme du Temple), les tenants de la survivance devraient creuser la question d’outremer, en se souvenant qu’il n’était pas si difficile de traverser l’Atlantique à cette époque, les échanges étant nombreux et fréquents. Un coup de lampe gratuit : les îles françaises de la Mer des Caraïbes étaient trop petites pour cacher un dauphin de France, les plantations de la côte étaient infestées de Français des deux camps, mais le Sud-Dakota auquel on accède facilement en remontant le Missouri et où les Indiens comprenaient le français aurait pu convenir.  » 
Mais surgit aussitôt une terrible question à la lecture de la liste des trois ruptures de paradigme (ou catastrophes nationales) déjà subies … pendant lesquelles  ni Louis XVII ni ses descendants éventuels n’ont jamais apparu :
est-il légitime de chercher à résoudre l’énigme Louis XVII,  alors que nous avons relevé ce matin cette citation sur le blog de référence orléaniste : 
« La France est devenue pour moi une patrie charnelle, depuis que sa disparition est entrée dans l’ordre du possible … Alain Finkielkraut » ( Livres • Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut, la victoire de la pensée )  ? 
Et s’il est permis de faire une analogie très ponctuelle, entre la terrible catastrophe dans laquelle la France est d’ores et déjà plongée et l’ouragan qui frappe en ce moment même les Antilles françaises, serait-il légitime de travailler à la résolution de l’énigme du Temple, si nous étions en mer des Caraïbes où Louis XVII a peut-être navigué un jour, selon l’idée avancée par Catoneo ? L’ouragan Maria se renforce, la Martinique en alerte violette 

L'ouragan Maria se renforce, la Martinique en alerte violetteEN DIRECT – La Martinique est passée lundi en alerte violette cyclonique lundi après-midi. L’ouragan Maria, en catégorie 3, doit toucher terre ces prochaines heures. 
22:59Maria devient un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4
 Qui, dans un livre célèbre a voulu sonner le tocsin, pour ne pas avoir à entendre sonner le glas, en supposant qu’il resterait encore demain des cloches pour sonner et que  » La quatrième (catastrophe nationale) est à venir, si nous passons sous la tutelle européenne pour banqueroute « , selon catoneo ?

Autour d’une controverse entre amis ( ou faux-amis ? ) de la royauté capétienne

MAJ 18/09 – 16 h 35 

Catoneo ( alias « piéton du Roi  » et administrateur du site Royal-Artillerie ) a donc écrit ICI
 » Les descendants du Temple ( formule pour désigner d’éventuels descendants de Louis XVII NDLR )  n’apparaissent plus dans l’histoire des ruptures socio-politiques que ce pays dut affronter. Il n’est que trois motifs à cette absence :   
(1) ils n’existent pas ;
(2) ils ne savent pas qu’ils existent ;
(3) ils ont décidé de rester cachés pour une raison que nous ignorons.
Autant dire que l’énigme du Temple est une spéculation historique de grand intérêt, … mais de peu de fruit politique, ce qui partage son audience entre « complotistes » et pragmatiques dont je suis, mais dans le respect du chantier de fouilles. »

Nous saluons avec une profonde reconnaissance le respect dont témoigne ce commentaire d’un administrateur d’un site royliste de référence, qui laisserait espérer qu’un jour ou l’autre deux ou trois nano-planètes puissent inventer le mouvement synchrone qui permettrait à la galaxie royaliste d’exister dans la course de la France, au milieu des Nations … 
Pour notre part, il est évident que la spéculation historique de grand intérêt qu’est l’essai de résolution de l’énigme du Temple, réalisé en vain depuis plus de deux siècles, ne peut avoir aucun fruit politique immédiat … SAUF SI ceux qui s’intéressent à ce chantier de fouilles étaient capables – dans l’attente d’en connaître le résultat définitif – de s’accorder sur quelques points de méthode et sur un ou plusieurs objectifs à définir, selon les règles universelles du management, telles qu’on les enseigne dans toute bonne Université et/ou telles qu’on les pratique dans toute entreprise privée bien gérée …     
Aussi rappellerons-nous que l’objectif de notre CRIL17 est de faire annuler par voie judiciaire – AVANT le 17 juillet 2029 au plus tard – l’acte de décès mensonger de Louis-Charles Capet, établi par l’Etat Civil de la Ville de Paris, en date du 24  prairial an III .

Quant aux  » trois motifs de l’absence des descendants du Temple dans l’histoire des ruptures socio-politiques que ce pays dut affronter  » nous y reviendrons dans les jours prochains car ils constituent, à l’évidence, une réponse à cet appel lancé dans un article précédent,  où nous avions même proposé d’utiliser  » la méthode américaine de management du brainstorming qui paraît-il ne fonctionnerait pas, aux dires de la Science associée à la rédaction du Figaro ! … » 

MAJ 18/09  : voici ce que nous venons de découvrir, au cours de notre surf habituel du lundi matin, juste avant de revenir sur les derniers évènements du week-end, survenus sur les nano-planètes de la galaxie royaliste, qui tourne toujours, plus ou moins, autour de la Ville du Sacre des Rois de France , au milieu du vaste Univers  ( voir par exemple Vexilla-Galliae,  Royal-Artillerie  et le CER …) 

 « La France est devenue pour moi une patrie charnelle, depuis que sa disparition est entrée dans l’ordre du possible … Alain Finkielkraut » ( Livres • Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut, la victoire de la pensée ) 

Ce qui nous renvoie aussitôt à la question :
la résurrection du Royaume de France est-elle entrée dans l’ordre du possible ou dans celui du fantasme de mysticos-dingos, à traiter selon les exigences du maintien de l’ordre public ?  

=========

Grâce à cet article publié hier par notre ami Alain Texier,

Lorsque le Mesnil-Marie, tout à sa hargne contre les royalistes providentialistes, oublie d’être chrétien.

nous venons de découvrir cette publication sur un très beau blog royaliste de référence : 

2017-78. Où, à propos de la messe en sol majeur de Cherubini pour le Sacre de Louis XVIII, le Maître-Chat rétablit quelques vérités au sujet de ce Roi Très Chrétien.

Compte tenu de la gravité de son contenu, et de la cérémonie religieuse, présidée par deux princes de la Maison de Bourbon, qui a  dû avoir lieu aujourd’hui aux Invalides,  nous nous contenterons dans l’immédiat de demander au Maître-Chat si Mgr le Comte de Paris a fait une erreur  involontaire, dans son communiqué du 24 août 2017, Les Trois Cavaliers du Soleil , que nous avons cité récemment ou si au contraire Mgr saurait que Louis XVII est effectivement mort au Temple à l’âge de neuf ans  ! Lire ou relire : Ephémérides du Ciel, de la Terre … et du Royaume de France … autour des 19 et 23 septembre 2017 …

Nul doute que l’actualité de la galaxie royaliste ne nous permette de revenir sur cette question, dès demain, avec quelques informations complémentaires.  

grandes armes de France

source 

Saturne, Cassini, Le Verrier, Neptune et … Louis XVII … [ MAJ 16/09 ]

MAJ 16/09 La sonde Cassini n’est plus, mais ses extraordinaires images de Saturne seront disponibles jusqu’à ce que l’énigme Louis XVII soit résolue … Voir la MAJ ou addendum de ce jour en bas de page …  Et à défaut de pouvoir visiter Saturne et si vous pensez que la France pourraient connaître de terrifiantes saturnales, ancien style 1793 mondialisé,  n’hésitez pas à vous rendre à Pontmain en réponse à l’invitation de notre ami chouandecoeur.
======
Chers amis et pauvres pèlerins du Roi,
Comme vous le savez, ce dimanche 17 septembre 2017 est la Journée du Patrimoine.
Patrimoine avez-vous dit ?  Mais qui sommes-nous ?

http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/qui-sommes-nous/

Peut-être que certains d’entre vous avez prévu, avez choisi, d’aller visiter tel ou tel site plus ou moins important du patrimoine français.
À ceux qui ont fait ce choix et qui avaient la possibilité de venir à Pontmain pour œuvrer pour le retour du Roi, ou à ceux qui hésitent encore, je voudrais leur faire remarquer avec insistance que le plus beau et le plus grand patrimoine à honorer, à protéger et à défendre C’EST LA FRANCE ELLE-MÊME… !
Tout le reste, quel qu’il soit : patrimoine spirituel et temporel (religieux, militaire et civil ) n’est que les fruits de notre France, de la civilisation française, du génie, du travail et de la Foi de nos pères.
Ne vous trompez donc pas de patrimoine ! Ne courez pas après « le paraître ». Aujourd’hui « l’être lui-même » de notre pays est en grave danger.
Pour œuvrer efficacement au patrimoine français et à l’avenir de son futur, venez à Pontmain prier pour le salut de la France par le retour de son Roi… 

Ce 17 septembre, Pontmain est le seul endroit à visiter  [ si vous êtes valide NDLR  ; voir  Ephémérides du Ciel, de la Terre … et du Royaume de France … autour des 19 et 23 septembre 2017 … ]!

https://twitter.com/hashtag/Saturne?src=hash

Chers amis lecteurs inconnus qui allez peut-être  atterrir sur notre site, peut-être serez-vous surpris par le titre que vous venez de découvrir ? Aussi est-il nécessaire de vous proposer une très courte explication !
La dynastie Cassini a joué dans l’Histoire du Royaume de France un rôle qui nous est cher et l’actualité de ce jour nous rappelle, par association d’idées, qu’un astronome français, Urbain Le Verrier, contemporain de Cassini IV a, quant à lui, découvert l’existence de Neptune par ses seuls calculs de mathématicien, avant même qu’on puisse l’observer de visu ; c’est pourquoi nous avons appelé  » postulat de Jeanne d’Arc-Le Verrier  » notre hypothèse *** de l’existence, qui serait nécessaire, d’un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette,  selon notre interprétation des Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc et auxquelles nous accordons – mutatis mutandis – la même force souveraine pour la course de la France au milieu des Nations qu’à celle des lois universelles qui régissent le mouvement des astres dans l’Univers. 
Mais, plus de deux-cents ans se sont écoulés depuis l’assassinat du Roi Louis XVI, ainsi que vient de le rappeler Mgr le Comte de Paris dans ce communiqué « Les Trois Cavaliers du Soleil »    où est rapportée en outre ce que nous considérons comme une fausse vérité historique, à savoir  » la disparition … de toute la Famille Royale, y compris l’enfant Roi martyre de neuf ans [ qui, en fait, ne pouvait en avoir que 10, au moment de sa disparition légale, le 8 juin 1795 ; nous n’osons pas imaginer que cette erreur ne serait pas une simple erreur de saisie mais signifierait que Mgr le Comte de Paris  saurait que Louis XVII serait décédé au Temple en 1794, à l’âge de 9 ans, à l’occasion de la chute de Robespierre par exemple  … ] ! 
Aujourd’hui une question s’impose donc à tout royaliste survivantiste, passible d’avoir à supporter quolibets et insultes de tous ordres, au sujet de sa santé mentale !  

Comment serait-il possible qu’il existe aujourd’hui encore, quelque part dans le monde, un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple après le 3 juillet 1793, qui soit resté inconnu de tous et/ou qui pourrait même ignorer sa propre identité, comme nous avons pu parfois le lire ou l’entendre dire, ici ou là ? 

C’est la question à laquelle nous nous proposerons d’esquisser d’une réponse, au cours des prochains jours, avec le concours de tous ceux qui souhaiteront nous apporter le concours de leurs réflexions, de quelque nature que ce soit, en utilisant même la méthode américaine de management du brainstorming qui paraît-il ne fonctionnerait pas, aux dires de la Science associée à la rédaction du Figaro !

0 – En guise de préalable à toute notre réflexion, il convient de rappeler que nous avons acquis la certitude que Louis XVII n’est pas mort au Temple, ni le 8 juin 1795, ni auparavant comme nous pensons en avoir apporté la preuve dans notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité, complété par notre mémoire Affaire Louis XVII Autour de deux impostures, publié en même temps que la réédition de notre livre, dont la première édition date de 2014 et que personne n’a encore jugé opportun de contredire ou d’en réfuter même partiellement l’une ou l’autre de ses conclusions …  

1 – Ciel ! Existerait-il une synchronisation des planètes de la galaxie royaliste ? 

Louis XVII n’est pas mort au Temple (II) dixit Maximin, un des voyants de La Salette

2 / MAJ 16/09 : On peut lire ici ou là de manière très régulière que Naundorf serait toujours une hypothèse pertinente pour une restauration de la royauté en France  et il existe, aujourd’hui encore, deux sites de référence sur Internet qui défendent cette théorie ( https://www.louis17.com/  et  http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewforum.php?f=8  ).
C’est pourquoi, nous croyons nécessaire, dans la logique de la démarche que nous engageons dans cette discussion, d’éliminer toute équivoque ou malentendu éventuel avec de nouveaux lecteurs qui découvriraient ce site avec la publication de cette étude de Renée Lescaroux :

Pour en finir avec l’énigme Naundorf

3 / MAJ 16/09 – 12 h 30  Synchronisation des planètes de la galaxie royaliste 

Louis XVII n’est pas mort au Temple (I) dixit Martin de Gallardon. Pontmain pour le retour du roi.

========

*** PS *** Si notre hypothèse se révèlait fausse un jour ou l’autre, nous ne manquerions pas d’en tirer les conséquences utiles, comme le feront ( sans doute ? ) un jour, et bien avant nous, tous les thuriféraires de la démocratie et des droits de l’homme etc … seuls susceptibles d’assurer le bonheur sans fin de l’Humanité et accessoirement du peuple souverain qui vit sur le territoire de la République dite Française … Et n’est-ce pas ce que nous invitera à faire l’enseignement du philosophe contemporain des scences, Karl Popper

Ephémérides du Ciel, de la Terre … et du Royaume de France … autour des 19 et 23 septembre 2017 …

15 septembre : en mémoire de Notre Dame des Douleurs 

1. La prophétie du saint vieillard Syméon (Luc, 2, 34-35) 
2. La fuite de la Sainte Famille en Égypte (Matthieu, 2, 13-21) 
3. La disparition de Jésus pendant trois jours au Temple (Luc, 2, 41-51) 
4. La rencontre de la Vierge Marie et Jésus sur la via dolorosa (Luc, 23, 27-31) 
5. Marie contemplant la souffrance et la mort de Jésus sur la Croix (Jean, 19, 25-27) 
6. La Vierge Marie accueille son Fils mort dans ses bras lors de la déposition de la croix. 
7. La Vierge Marie abandonne le corps de son divin Fils lors de la mise au tombeau.

Si vous croyez que la situation de la France est, à vues humaines, totalement désespérée [ et que le chaos survenu dans les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy après le passage de l’ouragan Irma, n’est qu’une préfiguration de ce qui peut se passer à tout moment à Paris, Marseille ou dans « les territoires dits perdus de la République » après un évènement majeur, échappant au contrôle de l’Etat totalitaire qui dirige la France vers l’abîme ; voir les infos sur le site du CER ou ailleurs ] et que Seule la Très Sainte Vierge Marie peut venir à notre secours et éviter à la France la catastrophe la plus épouvantable de son histoire, nous vous remercions de répondre à notre appel lancé le 15 août, dans l’esprit de toute la tradition catholique et royaliste française. 

Appel pour un triduum mensuel ( du 15 au 17 ) de prières des laïcs  pour  la libération de la France de l’état de possession diabolique dans lequel elle se trouve aujourd’hui, afin d’obtenir du Ciel la résurrection du Royaume de France, au nom de ses Lois Fondamentales, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc  !  

Le réseau « Des Sanctuaires prient pour la France »

 

Quelques recteurs de Sanctuaires catholiques lancent en avril 2014 un réseau intitulé : « Des sanctuaires prient pour la France ! »

Ainsi Pellevoisin rejoint un certain nombre de sanctuaire consacrés à la prière pour la France comme l’Ile Bouchard ; Le Puy en Velay ; Montmartre ; Cotignac ; Notre Dame des Victoires ; Pontmain ; Le Mont Saint Michel 

=======

1 / Et aujourd’hui c’est le 14 septembre, fête de l’exaltation de la Sainte Croix ou de La Croix Glorieuse 

2 / mais aussi lendemain de l’anniversaire de l’apparition de la Reine des Prophètes à Fatima, le 13 septembre 1917  … 

Fatima 2017: comment triomphe le Coeur Immaculé de Marie, par le card. Piacenza Homélie pour le centenaire (texte intégral)

Statue de Notre Dame de Fatima, courtoisie du sanctuaire

 » … Nous pouvons vraiment dire que seraient dans l’erreur ceux qui pensent que la mission prophétique de Fatima est finie ; Fatima n’est pas finie ! Fatima est encore à réaliser, car le cœur immaculé de Marie n’a pas encore triomphé pleinement …
…  La prière, et en particulier la prière du rosaire, dans laquelle le saint nom de Marie, dont nous faisons aujourd’hui aussi mémoire, est répété amoureusement sous forme de litanies, est aussi un grand exorcisme sur le monde, qui enveloppe dans un réseau d’amour les hommes, les lieux et l’histoire, l’espace et le temps, pour que rien ne soit enlevé à la volonté salvifique universelle de Dieu et pour que les cœurs, façonnés par le Nom béni de Marie, s’ouvrent à la rencontre avec le Sauveur. … » 

3 / et surlendemain de l’anniversaire de la bataille de Vienne et de la victoire du Kahlenberg sur les Ottomans, le 12 septembre 1683  

Description de cette image, également commentée ci-après

====

Et avant le 19 septembre, il y aura le … 

Dimanche 17 septembre 2017 à 11 heures,

sera célébrée la Messe anniversaire de la Fondation de l’Hôtel des Invalides pour les pensionnaires de l’Institution en présence de Monseigneur Louis de Bourbon, duc d’Anjou et chef de la maison de Bourbon, ainsi que de Monseigneur le prince Henri d’Orléans, aîné de la branche cadette de ladite maison. La messe sera célébrée par Mgr Antoine de Romanet, nouvel évêque aux Armées Françaises en la Cathédrale Saint-Louis des Invalides 6 boulevard des Invalides 75007 Paris ( source ) 

=====

et à Notre-Dame-de-Pontmain le 17 septembre … 

Chers amis et pauvres pèlerins [ valides ] du Roi,
Pour notre 65ème pèlerinage à Pontmain de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi, il y aura une petite modification conjoncturelle dans le déroulement habituel de l’ensemble de nos prières.
Le 14 septembre est la fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, appelée de nos jours fête de la Croix Glorieuse. En cette année 2017, le sanctuaire de Pontmain solennise cette fête le jour du 17 septembre en organisant deux manifestations importantes :
à 10h30 : Procession de la relique de la Croix et de l’Épine de la Sainte Couronne avant la messe,
de 14h00 à 15h30 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine en la basilique.
Les pèlerins du Roi ne peuvent absolument pas se permettre de manquer d’être présents pour s’incliner et honorer ces deux reliques du Salut que nous a obtenu notre Dieu et notre Roi. Leur ostension n’est pas fréquente et doit nous inciter à manifester notre sincère repentir en tant que catholiques, fils et filles de France, sujets de notre Roi, ainsi que notre profonde reconnaissance devant les VRAIS instruments de Son supplice.
N’oublions pas que l’Exaltation de la Croix Glorieuse est éminemment manifestée, par Marie, à Pontmain.
C’est en ce lieu où la Croix est elle-même un sujet d’apparition à part entière, au même titre que Notre-Dame, puisqu’elle apparaît DEVANT Marie, indépendamment de Marie, et que Notre-Dame s’en empare avec autorité et tristesse. Pontmain n’est pas une apparition où la Vierge se montre en possession d’un accessoire, mais où la Croix survient pour elle-même. Et puis, à Pontmain, la Croix se révèle 4 fois :
. La petite croix rouge sur le cœur de Marie,
. Le grand crucifix rouge devant la Sainte Vierge,
. Les 2 petites croix blanches sur chaque épaule de Notre-Dame
Marie peut-elle faire plus pour l’Exaltation de la Sainte Croix ? Quel autre lieu que Pontmain est actuellement le plus approprié pour cette vénération ?

Quant à l’Épine de la Sainte Couronne, elle est à la fois l’instrument de torture et le signe de la Royauté du Christ, de cette Royauté rejetée à la fois par les Juifs et par les Nations. Cette couronne de souffrance manifeste pleinement la répulsion de cette Royauté à la fois spirituelle et temporelle de Jésus. Tout le monde veut bien du Christ comme Roi… À CONDITION QU’IL RESTE AU CIEL… et que Sa Royauté Sociale ne nous empêche pas de vaquer à nos occupations terrestres comme nous le désirons, nous… Et pourtant, nous disons le Notre-Père tous les jours ! Alors, venons vénérer cette Épine… C’est bien elle que le Christ a métamorphosée en fleur de Lys sur Sa couronne de Roi des Nations qu’Il a donnée « en commende » à nos rois Très Chrétiens.
Ainsi donc, pour ce 17 septembre 2017, le programme de la Supplique sera un peu modifié de la façon suivante :
. 14h00-14h15 : Prière à la Santissima Bambina à l’église paroissiale,
. 14h15-14h30 : Prière à la statue de Jeanne d’Arc, sur le côté droit de la basilique,
. 14h30-15h00 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine dans la basilique,
. 15h15 : Supplique dans la Chapelle des Missions, rez-de-chaussée du bâtiment des Oblats derrière le chœur de la basilique, puis sur le parvis devant la statue de Marie de Pontmain « Madone de la France en péril » (Mgr Richaud, évêque de Laval – Lettre pastorale du 2 janvier 1940).
Si vous voulez déjeuner à la Belle Dame, n’oubliez pas de retenir votre repas dès maintenant au : 02 43 04 38 62.

De grâce, venez très nombreux, faites-vous violence, le Roi de France a besoin de vous. Chouandecoeur

================

Après avoir recopié le communiqué du CER ( Conseil dans l’Espérance du Roi ) , nous avons eu la curiosité d’aller voir ce qui était annoncé sur le site de Mgr le Comte de Paris. Et là surprise, voici ce que nous y avons découvert :  un communiqué en date du 24 août, en parfaite résonnance avec ce que vous avez pu déjà lire ci-dessous, et sur lequel nous serons – bien évidemment – obligé de revenir … 

Les Trois Cavaliers du Soleil

 » Plus de deux cents ans après l’assassinat de Louis XVI il ne semble pas que nous puissions douter de la résurrection, un jour, de la France, que l’Ancien Testament affirme (I Rois XVII, 17-24). …. Henri, Comte de Paris, Duc de France.  » 

Ciel ! 

============

Chers amis lecteurs, 
Vous avez tous déjà pu voir, très probablement, sur vos écrans cette photo satellite des trois ouragans Katia, Irma et José, qui nous était proposée le 8 septembre, en la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.  

 » Une vue satellite remarquable du trio infernal qui évolue dans l’Atlantique tropical et Golfe du Mexique ce vendredi. #Irma #Jose #Katia

Si une telle configuration absolument inédite ne vous a pas laissé indifférent, et si vous avez l’intime conviction que la France ne peut pas poursuivre indéfiniment sa course folle vers l’abîme et a peut-être reçu un avertissement dans ses îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy, peut-être serez-vous interessé par ce que notre ami chouandecoeur a publié sur le site de la Charte de Fontevrault, à la condition sine qua non – bien évidemment – que vous croyiez à la réalité de ce que la main de l’ange Gabriel a écrit un jour sur les murs du palais de Balthazar, lors d’un célèbre festin … 

Rembrandt-Belsazar.jpg

MANE  THECEL  PHARES 

CHOUAN DE COEUR : L’ASTRONOMIE AU RISQUE DE L’ÉCRITURE SAINTE

Pour mémoire,  on peut lire aussi cet article de Wikipedia à propos de la célèbre prophétie des 70 semaines d’années, donnée par l’ange Gabriel au prophète Daniel …
Pour notre part, selon nos schémas intellos-cathos-roycos, si on prend le nombre 33 et l’année 1793 pour repères, 33 semaines d’années étant égal à  33 * 7 = 231 ans,  on aurait donc un évènement clef en 1793 + 231 = 2024 … [ qui sera donc l’année des Jeux Olympiques à Paris ! Ce qui ne semble pas générer l’enthousiasme des lecteurs du Figaro … Addendum du 14/09 
Si on prend l’année 1791, pour base de calcul, [ et plus particulièrement le 14 septembre 1791 : Louis XVI devient Roi des Français, en jurant fidélité à la nation et à la nouvelle Constitution, devant l’Assemblée nationale. Addendum du 14/09 ] comme le fait notre ami chouandecoeur, on obtient l’année 2022 ( année prévue pour la future élection présidentielle ) et si on préfère l’année 1789, pour dater la fin, tant espérée du cycle révolutionnaire qui conduit la France à l’abîme, on a :  1789 + 231 =  2020 … 
[ Rappel pour mémoire : si Dieu nous prête vie jusque là,  la date  extrême – pour reprendre une récente sémantique présidentielle – de navigation sur Internet, prévue pour notre CRIL17 est le 17 juillet 2029, six-centième anniversaire du sacre du Roi Charles VII, en présence de Jeanne d’Arc. A bon entendeur, salut et fraternité ! ].
En attendant, nous vous proposons d’accompagner votre méditation sur les réflexions, proposées lors des Rencontres Fontevristes du 25/08, par notre ami chouandecoeur, autour du concept biblique de  » un temps, des temps et la moitié d’un temps «  , en priant  les litanies de Notre Dame de La Salette et en entamant dès aujourd’hui une neuvaine à Notre Dame de La Salette, dont nous fêterons le 19 septembre prochain le 171e anniversaire de Son Apparition,  dans un des somptueux paysages des Alpes du Dauphiné …   

sans oublier d’interpréter tout cela à la lumière de l’eschatologie chrétienne, grande absente de la pastorale de la «  nouvelle évangélisation  » de Vatican II … 

Le Jugement dernier – Fresque de la Chapelle Sixtine par Michel Ange.

Du devoir de mémoire …(1)

La Fonction Royale de Jean Barbey… pour construire le saint cordon de la galaxie royaliste, dans la fidélité aux Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc … 
Vivent les cellules ( johanniques ) du corps mystique du Royaume de France [***] ,
 dans l’attente de l’avènement du Bourbon-Habsbourg, nécessaire  à la future résurrection du Royaume de France ! 
[ *** selon la doctrine du juriste languedocien, contemporain de Jeanne d’Arc, Jean de Terrevermeille ( cité ci-dessous ; voir aussi Jean Barbey  ]

Essai sur les Lois fondamentales du royaume de France

 » … Pourtant la coutume ne peut suffire à établir les Lois fondamentales au royaume de France. La doctrine joue aussi un rôle crucial. Il s’agit des grands docteurs, suffisamment influents pour faire autorité. La doctrine nait de l’esprit et de la réflexion. Parmi ces grands esprits, Jean Juvénal et Jean de Terrevermeille, vont proposer une position doctrinale pour résoudre une crise à l’occasion de laquelle la coutume s’est révélée impuissante …. » 

La Monarchie et la mémoire nationale

1262631406.jpgQuelques jours avant sa mort, qui surviendra le 1er septembre 1715, le roi Louis XIV s’adresse au futur régent : « Vous allez voir un roi dans la tombe et un autre dans le berceau. Souvenez-vous toujours de la mémoire de l’un et des intérêts de l’autre ». 

Ephéméride du 7 septembre

Le 7 septembre 2014 : Première sortie en mer pour la réplique de L’Hermione 

1008 : Valenciennes, protégée de Notre Dame du saint Cordon 

Cette année-là est dure pour les Valenciennois, décimés par la peste.

Un saint ermite, Bertholin, vivant retiré près des bords de l’Escaut, supplie la Vierge de secourir la ville. Marie lui demande alors de réunir tous les habitants sur les murailles. Elle leur apparait et fait entourer la ville, par un ange, d’un cordon écarlate. La peste cesse aussitôt, et ceux qui l’avaient contractée sont guéris.

En guise de remerciement, les notables de l’époque s’engagèrent à organiser une procession chaque année, à la date anniversaire de ce miracle : le sept septembre. Aujourd’hui fixée au deuxième dimanche de septembre, le Tour du Saint Cordon est le plus ancien pèlerinage français: il a célébré ses mille ans en 2008. 

Il y a, en fait, deux Tours : le premier, ou petit tour le matin; et le grand tour, l’après midi, dans toute la ville :

http://basiliquesaintcordon.valenciennes.fr/  

Dans notre catégorie Racines, voir l’article Les mille et une processions de Notre-Dame du saint cordon de Valenciennes  

Ciel !

Réconciliation historique entre deux branches rivales de la maison Bourbon

 » …/… Lors du tragique accident qui coûta la vie au prince Alphonse II de Bourbon en 1989, la famille royale fit taire ses dissensions, proposa un avion à la veuve du prince Alphonse et le roi Juan-Carlos d’assister aux obsèques de son cousin. Au jeune prince Louis de Bourbon en larmes, l’édition de Paris-Match consacrée à cet événement relata cette phrase, forte en symbole, que le roi d’Espagne lui aurait adressé: « Un roi ne pleure pas ! ».

Reconnaissance de fait des prétentions au trône de France par le roi d’Espagne lui-même ? Le doute est permis. » …/… 

========

Parce que nous avons été bouleversé, comme tant d’autres royalistes légitimistes de France et de Navarre par la mort accidentelle –  ô combien suspecte   –  de notre très regretté prince Alphonse de Bourbon, Mgr le duc d’Anjou, nous  oserons poser cette question à la famille Royale régnante d’Espagne :  SVP, qu’en est-il de l’enquête qui a dû être menée sur la mort du Prince, survenue dans des conditions sans aucun précédent historique ?
Et pour être aussi précis que possible, à l’attention de nos nouveaux lecteurs, c’est cette mort accidentelle de feu Mgr le Duc d’Anjou qui nous a conduit à engager nos recherches toujours en cours sur la Question Louis XVII. Après mûre réflexion, l’argument des survivantistes, que nous rejetions jusqu’alors, à propos de l’hypothèse d’un Roi de France Légitime, caché par la Divine Providence jusqu’à l’heure de la résurrection du Royaume de France, nous est apparu pertinent … ; et ce d’autant plus que la mort accidentelle elle aussi, du fils aîné du Prince Alphonse de Bourbon, qui avait déjà failli lui coûter la vie dans le même moment,  n’avait pas été sans autoriser bien des questions, d’après ce que nous avions pu lire à l’époque dans la presse espagnole …

Requiescant in pace ! 

Devoir de mémoire oblige, dans l’espérance de la délivrance et de la résurrection du Royaume de France (2) [ MAJ 19 h 00 ]

MAJ 19 h 00 Le mur ( dressé au nom du principe de précaution ? ) vient de craquer sur la page de Une du Figaro. Il était 17 h 28 …

VIDÉO – Incidents à Bobigny après le rassemblement contre les violences policières…

 

  • Par Le Figaro.fr  Mis à jour Publié

 

=====

MAJ 18 h 30  » allahlaouestlebar de Bobigny ? « mais qui a dit que c’était openbar pour les émeutes ? 

  1. Les émeutiers crient « Allah Akbar »

  2. L’irresponsabilité des politiciens qui ont appelé à cette manif.. meme hollande doit rendre des comptes.. cgrave

MAJ 18 h 15 http://www.fdesouche.com/

 … si vous souhaitez suivre l’explosion en cours … 

Et si vous ne croyez ni en Dieu, ni en diable, ou ni à Laurent Obertone, ni aux annonces de la Reine des Prophètes à La Salette ou à Fatima, vous avez peut-être encore le temps de changer d’avis, à condition de ne pas être concernés de trop près  par les évènements en cours et ceux à venir … 

Allo Monsieur l’Evêque du diocèse d’Evry  ? 

MAJ 18 h 00

Et pendant que, grâce à Internet, nous disions notre chapelet en union avec les pèlerins de Lourdes, devant la grotte de Massabielle, là où la Très Sainte Vierge Marie est apparue pour la première fois à Bernadette Soubirous, le 11 février 1858, en prenant le nom d’Immaculée Conception  …

Le direct avec la vie du Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes

https://youtu.be/3YoD3-QqMYA

voici l’illustration de ce que nous avions écrit il y a 1 heure environ, en raison de la folie criminelle de ceux qui ont en charge notre destin depuis des lustres …

 » face aux immenses périls auxquels la France est aujourd’hui confrontée  » … 

… et en pensant au spectre de plus en plus hideux qui se profile à l’horizon,  selon les annonces faites par la Reine des Prophètes …

Théo : la manif de Bobigny en direct (MàJ : émeute en direct)

Allo les grands médias ? Cette vidéo serait-elle un fake, selon l’Im-monde ?  

Allo la CEF ? Allo Rome ? 

===============

Grâce à son éphéméride devenu une référence sur Internet, le Salon beige nous a appris hier une information qui nous était totalement inconnue, au sujet de la démarche faite par le Roi Louis XVI et la famille Royale le 10 février 1790 ; c’est pourquoi nous avions écrit :

 » Merci au Salon Beige qui nous rappelle une des raisons pour lesquelles nous croyons toujours à la pertinence de notre postulat dit de  « Jeanne d’Arc – Le Verrier  » , raison d’être de nos recherches historiques sur la Question Louis XVII …/…  »

Et on lisait  plus bas cet extrait :

 » …/… Qu’attendons-nous pour demander à nos évêques d’accomplir l’ordre que le Roi donna aux évêques de France et à leurs successeurs ?

Quelques années plus tard, en 1643, Champaigne peignit Louis XIV, Anne d’Autriche et Philippe d’Orléans (alors duc d’Anjou) commémorant le vœu de Louis XIII :


Philippe de Champaigne (1602-1674)
Louis XIV offrant sa couronne à une Vierge à l’Enfant
1643, Hambourg, Kunsthalle.

 

le 10 février 1790 : Louis XVI et sa famille renouvellent le vœu de Louis XIII dans la chapelle des Irlandais à Paris.

Macron fait l’écolo, il « pense printemps »…

Et si vous préférez le blé et ses moissons, et si vous n’êtes pas à l’automne de votre vie ou même déjà dans l’hiver, tel un sans-dent, vous devriez aimer aussi ceci … ; mais c’est dans un registre très différent !

Macron aurait dépensé plus de 2,5 millions en 13 ans… pas de compte à l’étranger, vraiment ?

 

Vers la résolution de l’énigme Naundorf (42) [ Addendum 28/01 ]

Chers amis lecteurs, 

Après une petite pause générée par l’attention à la réalité qui nous entoure et dont il nous a été impossible de nous désinteresser – postulat de Jeanne d’Arc – Le Verrier oblige ! – nous reprenons nos réflexions sur l’énigme Naundorf à la faveur d’un échange privé qui a eu lieu en novembre 2016 entre Mme Laure de La Chapelle et le professeur Gérard Lucotte, qui nous font l’honneur de nous autoriser à le rendre public. 

Sous réserve d’erreurs qui seraient dues aux differentes opérations que nous avons dû réaliser sur le fichier d’origne et que nous corrigerions dès que nous en aurions connaissance, voici la transcription du contenu de la lettre de Mme Laure de La Chapelle en réponse à la demande du Pr Gérard Lucotte, suite à l’exposé de la thèse inédite de Mme Renée Lescaroux, que nous avons présentée ici même. 

===

Monsieur le Professeur,

Merci de votre information : je connais parfaitement par ailleurs l’hypothèse Lescaroux sur Naundorff, à laquelle je ne puis adhérer. …/… Pour information, je vous fais part de ma propre hypothèse, très différente. Naundorff serait un franco-suisse, né à Saconnex le 29/01/1786 de Jean Perrin et Jeanne Bastian ) (Le dialecte du pays de Gex était — et reste – fortement germanisé) En 1797, il rentre comme apprenti horloger à Genève chez Jean Frédéric Leschot,où il est répertorié comme Perrin l’Aîné. Les autres ouvriers horlogers sont Louis Chenevière et Tite Leschot. C’est Charles Leschot , fils de Tite, qui vendra la mèche. Au procès de Brandebourg, d’après Naville , “Frédéric Leschot aurait reconnu Naundorff comme le Dauphin, mais Charles Leschot avait vu en lui un Perrin”. (Fonds Naville , Bibliothèque interuniversitaire de Genève, référence : 4496/3).

Origine du nom de Naundorff. Témoignage de Marie Leschot à l’historien Naville : « j’ai la certitude d’avoir entendu M. Chenevière (Louis) mon oncle, raconter qu’il avait voyagé et habité un certain temps l’Allemagne avec un passeport au nom de Naundorff. Chenevière déclara avoir remis le passeport (au futur Naundorff) en ajoutant « il a pu lui être utile, tant mieux; il a fait sous ce nom un assez joli chemin, et c’est moi qui l’ai ainsi baptisé. »

Ce passeport au nom de Naundorff aurait été remis à Louis Chenevière à Londres par Pigault Lebrun, avant le mariage subséquent de Chenevière avec Marianne Sophie Leschot, fille de Jean Frédéric ,( le maître horloger de Genève )et soeur de Frédéric, l’ami de Naundorff-Perrin.

Les Chenevière : Nicolas, (1748-1805), père de Louis, était au service de Louis Philippe d’Orléans, père de Philippe Egalité.Il avait épousé en 1778 Jeanne Du Chesne, fille d’un intendant du comte d’Artois. Leur fils Louis, né en 1779, fut compagnon d’études du duc d’Angoulême.

Nicolas Chenevière, avait d’étroites relations avec Barras qu’il rencontrait dans sa propriété des Eygalades.

Son cousin germain, également prénommé Nicolas (Chenevière) – 1758-1806- fut pasteur de Saconnex de 1783 à 1789. Jean Perrin naquit dans ce bourg en 1786.

J’ajoute que plus tard, et pour détourner une identification possible, Naundorff déclara être le fils adoptif d’un ménage Perrin (A ne pas confondre avec un ménage Perrin de Tramelan, dont parle Xavier de Roche : aucune parenté !)

Il faut rechercher l’implication de Barras dans la création de ce prétendant, création nécessaire s’il avait découvert que l’enfant trouvé au Temple le 9 thermidor n’était pas le fils de Louis XVI. Cordialement. 

P.S. Naundorff-Perrin étant de parents français, une origine génétique ancienne Bourbon (13ème siècle) serait donc possible.

Laure de La Chapelle 

Présidente du CEHQL17

======

Addendum 28/01/2017 : 

Voici une précision apportée par courrier privé par Mme Laure de La Chapelle, que nous remercions pour son autorisation de publication :   

 » Il n’est pas inutile de préciser qu’il y a eu deux procès de Brandebourg , impliquant Naundorff dans deux affaires différentes (fausse monnaie et incendie volontaire). Les minutes du premier procès ont été  inexplicablement supprimées : elles comportaient, d’après la tradition des familles concernées ,les convocations de témoins de notoriété du prévenu.
L’historien suisse Eugène Albéric Naville (1850-1939) n’a donc pu avoir accès aux minutes du procès et a du se contenter d’ enquêter auprès des descendants des témoins convoqués.  Enquête longue et très approfondie par ailleurs .
Papiers Eugène Albéric Naville .Cote Bibliothèque de Genève : CH BGE Ms.fr.4490-4500. Importance matérielle : 0,7 m. »