Ephémérides du Ciel, de la Terre … et du Royaume de France … autour des 19 et 23 septembre 2017 …

15 septembre : en mémoire de Notre Dame des Douleurs 

1. La prophétie du saint vieillard Syméon (Luc, 2, 34-35) 
2. La fuite de la Sainte Famille en Égypte (Matthieu, 2, 13-21) 
3. La disparition de Jésus pendant trois jours au Temple (Luc, 2, 41-51) 
4. La rencontre de la Vierge Marie et Jésus sur la via dolorosa (Luc, 23, 27-31) 
5. Marie contemplant la souffrance et la mort de Jésus sur la Croix (Jean, 19, 25-27) 
6. La Vierge Marie accueille son Fils mort dans ses bras lors de la déposition de la croix. 
7. La Vierge Marie abandonne le corps de son divin Fils lors de la mise au tombeau.

Si vous croyez que la situation de la France est, à vues humaines, totalement désespérée [ et que le chaos survenu dans les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy après le passage de l’ouragan Irma, n’est qu’une préfiguration de ce qui peut se passer à tout moment à Paris, Marseille ou dans « les territoires dits perdus de la République » après un évènement majeur, échappant au contrôle de l’Etat totalitaire qui dirige la France vers l’abîme ; voir les infos sur le site du CER ou ailleurs ] et que Seule la Très Sainte Vierge Marie peut venir à notre secours et éviter à la France la catastrophe la plus épouvantable de son histoire, nous vous remercions de répondre à notre appel lancé le 15 août, dans l’esprit de toute la tradition catholique et royaliste française. 

Appel pour un triduum mensuel ( du 15 au 17 ) de prières des laïcs  pour  la libération de la France de l’état de possession diabolique dans lequel elle se trouve aujourd’hui, afin d’obtenir du Ciel la résurrection du Royaume de France, au nom de ses Lois Fondamentales, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc  !  

Le réseau « Des Sanctuaires prient pour la France »

 

Quelques recteurs de Sanctuaires catholiques lancent en avril 2014 un réseau intitulé : « Des sanctuaires prient pour la France ! »

Ainsi Pellevoisin rejoint un certain nombre de sanctuaire consacrés à la prière pour la France comme l’Ile Bouchard ; Le Puy en Velay ; Montmartre ; Cotignac ; Notre Dame des Victoires ; Pontmain ; Le Mont Saint Michel 

=======

1 / Et aujourd’hui c’est le 14 septembre, fête de l’exaltation de la Sainte Croix ou de La Croix Glorieuse 

2 / mais aussi lendemain de l’anniversaire de l’apparition de la Reine des Prophètes à Fatima, le 13 septembre 1917  … 

Fatima 2017: comment triomphe le Coeur Immaculé de Marie, par le card. Piacenza Homélie pour le centenaire (texte intégral)

Statue de Notre Dame de Fatima, courtoisie du sanctuaire

 » … Nous pouvons vraiment dire que seraient dans l’erreur ceux qui pensent que la mission prophétique de Fatima est finie ; Fatima n’est pas finie ! Fatima est encore à réaliser, car le cœur immaculé de Marie n’a pas encore triomphé pleinement …
…  La prière, et en particulier la prière du rosaire, dans laquelle le saint nom de Marie, dont nous faisons aujourd’hui aussi mémoire, est répété amoureusement sous forme de litanies, est aussi un grand exorcisme sur le monde, qui enveloppe dans un réseau d’amour les hommes, les lieux et l’histoire, l’espace et le temps, pour que rien ne soit enlevé à la volonté salvifique universelle de Dieu et pour que les cœurs, façonnés par le Nom béni de Marie, s’ouvrent à la rencontre avec le Sauveur. … » 

3 / et surlendemain de l’anniversaire de la bataille de Vienne et de la victoire du Kahlenberg sur les Ottomans, le 12 septembre 1683  

Description de cette image, également commentée ci-après

====

Et avant le 19 septembre, il y aura le … 

Dimanche 17 septembre 2017 à 11 heures,

sera célébrée la Messe anniversaire de la Fondation de l’Hôtel des Invalides pour les pensionnaires de l’Institution en présence de Monseigneur Louis de Bourbon, duc d’Anjou et chef de la maison de Bourbon, ainsi que de Monseigneur le prince Henri d’Orléans, aîné de la branche cadette de ladite maison. La messe sera célébrée par Mgr Antoine de Romanet, nouvel évêque aux Armées Françaises en la Cathédrale Saint-Louis des Invalides 6 boulevard des Invalides 75007 Paris ( source ) 

=====

et à Notre-Dame-de-Pontmain le 17 septembre … 

Chers amis et pauvres pèlerins [ valides ] du Roi,
Pour notre 65ème pèlerinage à Pontmain de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi, il y aura une petite modification conjoncturelle dans le déroulement habituel de l’ensemble de nos prières.
Le 14 septembre est la fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, appelée de nos jours fête de la Croix Glorieuse. En cette année 2017, le sanctuaire de Pontmain solennise cette fête le jour du 17 septembre en organisant deux manifestations importantes :
à 10h30 : Procession de la relique de la Croix et de l’Épine de la Sainte Couronne avant la messe,
de 14h00 à 15h30 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine en la basilique.
Les pèlerins du Roi ne peuvent absolument pas se permettre de manquer d’être présents pour s’incliner et honorer ces deux reliques du Salut que nous a obtenu notre Dieu et notre Roi. Leur ostension n’est pas fréquente et doit nous inciter à manifester notre sincère repentir en tant que catholiques, fils et filles de France, sujets de notre Roi, ainsi que notre profonde reconnaissance devant les VRAIS instruments de Son supplice.
N’oublions pas que l’Exaltation de la Croix Glorieuse est éminemment manifestée, par Marie, à Pontmain.
C’est en ce lieu où la Croix est elle-même un sujet d’apparition à part entière, au même titre que Notre-Dame, puisqu’elle apparaît DEVANT Marie, indépendamment de Marie, et que Notre-Dame s’en empare avec autorité et tristesse. Pontmain n’est pas une apparition où la Vierge se montre en possession d’un accessoire, mais où la Croix survient pour elle-même. Et puis, à Pontmain, la Croix se révèle 4 fois :
. La petite croix rouge sur le cœur de Marie,
. Le grand crucifix rouge devant la Sainte Vierge,
. Les 2 petites croix blanches sur chaque épaule de Notre-Dame
Marie peut-elle faire plus pour l’Exaltation de la Sainte Croix ? Quel autre lieu que Pontmain est actuellement le plus approprié pour cette vénération ?

Quant à l’Épine de la Sainte Couronne, elle est à la fois l’instrument de torture et le signe de la Royauté du Christ, de cette Royauté rejetée à la fois par les Juifs et par les Nations. Cette couronne de souffrance manifeste pleinement la répulsion de cette Royauté à la fois spirituelle et temporelle de Jésus. Tout le monde veut bien du Christ comme Roi… À CONDITION QU’IL RESTE AU CIEL… et que Sa Royauté Sociale ne nous empêche pas de vaquer à nos occupations terrestres comme nous le désirons, nous… Et pourtant, nous disons le Notre-Père tous les jours ! Alors, venons vénérer cette Épine… C’est bien elle que le Christ a métamorphosée en fleur de Lys sur Sa couronne de Roi des Nations qu’Il a donnée « en commende » à nos rois Très Chrétiens.
Ainsi donc, pour ce 17 septembre 2017, le programme de la Supplique sera un peu modifié de la façon suivante :
. 14h00-14h15 : Prière à la Santissima Bambina à l’église paroissiale,
. 14h15-14h30 : Prière à la statue de Jeanne d’Arc, sur le côté droit de la basilique,
. 14h30-15h00 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine dans la basilique,
. 15h15 : Supplique dans la Chapelle des Missions, rez-de-chaussée du bâtiment des Oblats derrière le chœur de la basilique, puis sur le parvis devant la statue de Marie de Pontmain « Madone de la France en péril » (Mgr Richaud, évêque de Laval – Lettre pastorale du 2 janvier 1940).
Si vous voulez déjeuner à la Belle Dame, n’oubliez pas de retenir votre repas dès maintenant au : 02 43 04 38 62.

De grâce, venez très nombreux, faites-vous violence, le Roi de France a besoin de vous. Chouandecoeur

================

Après avoir recopié le communiqué du CER ( Conseil dans l’Espérance du Roi ) , nous avons eu la curiosité d’aller voir ce qui était annoncé sur le site de Mgr le Comte de Paris. Et là surprise, voici ce que nous y avons découvert :  un communiqué en date du 24 août, en parfaite résonnance avec ce que vous avez pu déjà lire ci-dessous, et sur lequel nous serons – bien évidemment – obligé de revenir … 

Les Trois Cavaliers du Soleil

 » Plus de deux cents ans après l’assassinat de Louis XVI il ne semble pas que nous puissions douter de la résurrection, un jour, de la France, que l’Ancien Testament affirme (I Rois XVII, 17-24). …. Henri, Comte de Paris, Duc de France.  » 

Ciel ! 

============

Chers amis lecteurs, 
Vous avez tous déjà pu voir, très probablement, sur vos écrans cette photo satellite des trois ouragans Katia, Irma et José, qui nous était proposée le 8 septembre, en la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.  

 » Une vue satellite remarquable du trio infernal qui évolue dans l’Atlantique tropical et Golfe du Mexique ce vendredi. #Irma #Jose #Katia

Si une telle configuration absolument inédite ne vous a pas laissé indifférent, et si vous avez l’intime conviction que la France ne peut pas poursuivre indéfiniment sa course folle vers l’abîme et a peut-être reçu un avertissement dans ses îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy, peut-être serez-vous interessé par ce que notre ami chouandecoeur a publié sur le site de la Charte de Fontevrault, à la condition sine qua non – bien évidemment – que vous croyiez à la réalité de ce que la main de l’ange Gabriel a écrit un jour sur les murs du palais de Balthazar, lors d’un célèbre festin … 

Rembrandt-Belsazar.jpg

MANE  THECEL  PHARES 

CHOUAN DE COEUR : L’ASTRONOMIE AU RISQUE DE L’ÉCRITURE SAINTE

Pour mémoire,  on peut lire aussi cet article de Wikipedia à propos de la célèbre prophétie des 70 semaines d’années, donnée par l’ange Gabriel au prophète Daniel …
Pour notre part, selon nos schémas intellos-cathos-roycos, si on prend le nombre 33 et l’année 1793 pour repères, 33 semaines d’années étant égal à  33 * 7 = 231 ans,  on aurait donc un évènement clef en 1793 + 231 = 2024 … [ qui sera donc l’année des Jeux Olympiques à Paris ! Ce qui ne semble pas générer l’enthousiasme des lecteurs du Figaro … Addendum du 14/09 
Si on prend l’année 1791, pour base de calcul, [ et plus particulièrement le 14 septembre 1791 : Louis XVI devient Roi des Français, en jurant fidélité à la nation et à la nouvelle Constitution, devant l’Assemblée nationale. Addendum du 14/09 ] comme le fait notre ami chouandecoeur, on obtient l’année 2022 ( année prévue pour la future élection présidentielle ) et si on préfère l’année 1789, pour dater la fin, tant espérée du cycle révolutionnaire qui conduit la France à l’abîme, on a :  1789 + 231 =  2020 … 
[ Rappel pour mémoire : si Dieu nous prête vie jusque là,  la date  extrême – pour reprendre une récente sémantique présidentielle – de navigation sur Internet, prévue pour notre CRIL17 est le 17 juillet 2029, six-centième anniversaire du sacre du Roi Charles VII, en présence de Jeanne d’Arc. A bon entendeur, salut et fraternité ! ].
En attendant, nous vous proposons d’accompagner votre méditation sur les réflexions, proposées lors des Rencontres Fontevristes du 25/08, par notre ami chouandecoeur, autour du concept biblique de  » un temps, des temps et la moitié d’un temps «  , en priant  les litanies de Notre Dame de La Salette et en entamant dès aujourd’hui une neuvaine à Notre Dame de La Salette, dont nous fêterons le 19 septembre prochain le 171e anniversaire de Son Apparition,  dans un des somptueux paysages des Alpes du Dauphiné …   

sans oublier d’interpréter tout cela à la lumière de l’eschatologie chrétienne, grande absente de la pastorale de la «  nouvelle évangélisation  » de Vatican II … 

Le Jugement dernier – Fresque de la Chapelle Sixtine par Michel Ange.

En la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie

source : L’Evangile au quotidien 

Plaise au Ciel que puisse être établie un jour, à l’image de la généalogie du Roi des Rois, celle du futur Roi de France, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, que nous croyons nécessaire à la résurrection du Royaume de France  … qui arrivera tôt ou tard !…      

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 1,1-16.18-23. 

Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham :
Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, 
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, 
Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, 
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, 
Jessé engendra le roi David. 
David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, 

Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, 
Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, 
Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, 
Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, 
Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone. 
Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, 

Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, 
Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, 
Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, 
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.
Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. 

Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. 
Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; 
elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » 
Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : 
‘Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel’, qui se traduit : « Dieu-avec-nous » 

Devoir de mémoire oblige 

8 septembre 1914 Miracle de la Marne  

Chene des Anglais(1).jpg

victoire.jpg

L’apparition du 8 septembre 1914 à Versailles

De la royauté du Christ sur la France, ce que nous croyons ( Chouan de coeur)

Du devoir de mémoire …(1)

La Fonction Royale de Jean Barbey… pour construire le saint cordon de la galaxie royaliste, dans la fidélité aux Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc … 
Vivent les cellules ( johanniques ) du corps mystique du Royaume de France [***] ,
 dans l’attente de l’avènement du Bourbon-Habsbourg, nécessaire  à la future résurrection du Royaume de France ! 
[ *** selon la doctrine du juriste languedocien, contemporain de Jeanne d’Arc, Jean de Terrevermeille ( cité ci-dessous ; voir aussi Jean Barbey  ]

Essai sur les Lois fondamentales du royaume de France

 » … Pourtant la coutume ne peut suffire à établir les Lois fondamentales au royaume de France. La doctrine joue aussi un rôle crucial. Il s’agit des grands docteurs, suffisamment influents pour faire autorité. La doctrine nait de l’esprit et de la réflexion. Parmi ces grands esprits, Jean Juvénal et Jean de Terrevermeille, vont proposer une position doctrinale pour résoudre une crise à l’occasion de laquelle la coutume s’est révélée impuissante …. » 

La Monarchie et la mémoire nationale

1262631406.jpgQuelques jours avant sa mort, qui surviendra le 1er septembre 1715, le roi Louis XIV s’adresse au futur régent : « Vous allez voir un roi dans la tombe et un autre dans le berceau. Souvenez-vous toujours de la mémoire de l’un et des intérêts de l’autre ». 

Ephéméride du 7 septembre

Le 7 septembre 2014 : Première sortie en mer pour la réplique de L’Hermione 

1008 : Valenciennes, protégée de Notre Dame du saint Cordon 

Cette année-là est dure pour les Valenciennois, décimés par la peste.

Un saint ermite, Bertholin, vivant retiré près des bords de l’Escaut, supplie la Vierge de secourir la ville. Marie lui demande alors de réunir tous les habitants sur les murailles. Elle leur apparait et fait entourer la ville, par un ange, d’un cordon écarlate. La peste cesse aussitôt, et ceux qui l’avaient contractée sont guéris.

En guise de remerciement, les notables de l’époque s’engagèrent à organiser une procession chaque année, à la date anniversaire de ce miracle : le sept septembre. Aujourd’hui fixée au deuxième dimanche de septembre, le Tour du Saint Cordon est le plus ancien pèlerinage français: il a célébré ses mille ans en 2008. 

Il y a, en fait, deux Tours : le premier, ou petit tour le matin; et le grand tour, l’après midi, dans toute la ville :

http://basiliquesaintcordon.valenciennes.fr/  

Dans notre catégorie Racines, voir l’article Les mille et une processions de Notre-Dame du saint cordon de Valenciennes