Saturne, Cassini, Le Verrier, Neptune et … Louis XVII … [ MAJ 16/09 ]

MAJ 16/09 La sonde Cassini n’est plus, mais ses extraordinaires images de Saturne seront disponibles jusqu’à ce que l’énigme Louis XVII soit résolue … Voir la MAJ ou addendum de ce jour en bas de page …  Et à défaut de pouvoir visiter Saturne et si vous pensez que la France pourraient connaître de terrifiantes saturnales, ancien style 1793 mondialisé,  n’hésitez pas à vous rendre à Pontmain en réponse à l’invitation de notre ami chouandecoeur.
======
Chers amis et pauvres pèlerins du Roi,
Comme vous le savez, ce dimanche 17 septembre 2017 est la Journée du Patrimoine.
Patrimoine avez-vous dit ?  Mais qui sommes-nous ?

http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/qui-sommes-nous/

Peut-être que certains d’entre vous avez prévu, avez choisi, d’aller visiter tel ou tel site plus ou moins important du patrimoine français.
À ceux qui ont fait ce choix et qui avaient la possibilité de venir à Pontmain pour œuvrer pour le retour du Roi, ou à ceux qui hésitent encore, je voudrais leur faire remarquer avec insistance que le plus beau et le plus grand patrimoine à honorer, à protéger et à défendre C’EST LA FRANCE ELLE-MÊME… !
Tout le reste, quel qu’il soit : patrimoine spirituel et temporel (religieux, militaire et civil ) n’est que les fruits de notre France, de la civilisation française, du génie, du travail et de la Foi de nos pères.
Ne vous trompez donc pas de patrimoine ! Ne courez pas après « le paraître ». Aujourd’hui « l’être lui-même » de notre pays est en grave danger.
Pour œuvrer efficacement au patrimoine français et à l’avenir de son futur, venez à Pontmain prier pour le salut de la France par le retour de son Roi… 

Ce 17 septembre, Pontmain est le seul endroit à visiter  [ si vous êtes valide NDLR  ; voir  Ephémérides du Ciel, de la Terre … et du Royaume de France … autour des 19 et 23 septembre 2017 … ]!

https://twitter.com/hashtag/Saturne?src=hash

Chers amis lecteurs inconnus qui allez peut-être  atterrir sur notre site, peut-être serez-vous surpris par le titre que vous venez de découvrir ? Aussi est-il nécessaire de vous proposer une très courte explication !
La dynastie Cassini a joué dans l’Histoire du Royaume de France un rôle qui nous est cher et l’actualité de ce jour nous rappelle, par association d’idées, qu’un astronome français, Urbain Le Verrier, contemporain de Cassini IV a, quant à lui, découvert l’existence de Neptune par ses seuls calculs de mathématicien, avant même qu’on puisse l’observer de visu ; c’est pourquoi nous avons appelé  » postulat de Jeanne d’Arc-Le Verrier  » notre hypothèse *** de l’existence, qui serait nécessaire, d’un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette,  selon notre interprétation des Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc et auxquelles nous accordons – mutatis mutandis – la même force souveraine pour la course de la France au milieu des Nations qu’à celle des lois universelles qui régissent le mouvement des astres dans l’Univers. 
Mais, plus de deux-cents ans se sont écoulés depuis l’assassinat du Roi Louis XVI, ainsi que vient de le rappeler Mgr le Comte de Paris dans ce communiqué « Les Trois Cavaliers du Soleil »    où est rapportée en outre ce que nous considérons comme une fausse vérité historique, à savoir  » la disparition … de toute la Famille Royale, y compris l’enfant Roi martyre de neuf ans [ qui, en fait, ne pouvait en avoir que 10, au moment de sa disparition légale, le 8 juin 1795 ; nous n’osons pas imaginer que cette erreur ne serait pas une simple erreur de saisie mais signifierait que Mgr le Comte de Paris  saurait que Louis XVII serait décédé au Temple en 1794, à l’âge de 9 ans, à l’occasion de la chute de Robespierre par exemple  … ] ! 
Aujourd’hui une question s’impose donc à tout royaliste survivantiste, passible d’avoir à supporter quolibets et insultes de tous ordres, au sujet de sa santé mentale !  

Comment serait-il possible qu’il existe aujourd’hui encore, quelque part dans le monde, un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple après le 3 juillet 1793, qui soit resté inconnu de tous et/ou qui pourrait même ignorer sa propre identité, comme nous avons pu parfois le lire ou l’entendre dire, ici ou là ? 

C’est la question à laquelle nous nous proposerons d’esquisser d’une réponse, au cours des prochains jours, avec le concours de tous ceux qui souhaiteront nous apporter le concours de leurs réflexions, de quelque nature que ce soit, en utilisant même la méthode américaine de management du brainstorming qui paraît-il ne fonctionnerait pas, aux dires de la Science associée à la rédaction du Figaro !

0 – En guise de préalable à toute notre réflexion, il convient de rappeler que nous avons acquis la certitude que Louis XVII n’est pas mort au Temple, ni le 8 juin 1795, ni auparavant comme nous pensons en avoir apporté la preuve dans notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité, complété par notre mémoire Affaire Louis XVII Autour de deux impostures, publié en même temps que la réédition de notre livre, dont la première édition date de 2014 et que personne n’a encore jugé opportun de contredire ou d’en réfuter même partiellement l’une ou l’autre de ses conclusions …  

1 – Ciel ! Existerait-il une synchronisation des planètes de la galaxie royaliste ? 

Louis XVII n’est pas mort au Temple (II) dixit Maximin, un des voyants de La Salette

2 / MAJ 16/09 : On peut lire ici ou là de manière très régulière que Naundorf serait toujours une hypothèse pertinente pour une restauration de la royauté en France  et il existe, aujourd’hui encore, deux sites de référence sur Internet qui défendent cette théorie ( https://www.louis17.com/  et  http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewforum.php?f=8  ).
C’est pourquoi, nous croyons nécessaire, dans la logique de la démarche que nous engageons dans cette discussion, d’éliminer toute équivoque ou malentendu éventuel avec de nouveaux lecteurs qui découvriraient ce site avec la publication de cette étude de Renée Lescaroux :

Pour en finir avec l’énigme Naundorf

3 / MAJ 16/09 – 12 h 30  Synchronisation des planètes de la galaxie royaliste 

Louis XVII n’est pas mort au Temple (I) dixit Martin de Gallardon. Pontmain pour le retour du roi.

========

*** PS *** Si notre hypothèse se révèlait fausse un jour ou l’autre, nous ne manquerions pas d’en tirer les conséquences utiles, comme le feront ( sans doute ? ) un jour, et bien avant nous, tous les thuriféraires de la démocratie et des droits de l’homme etc … seuls susceptibles d’assurer le bonheur sans fin de l’Humanité et accessoirement du peuple souverain qui vit sur le territoire de la République dite Française … Et n’est-ce pas ce que nous invitera à faire l’enseignement du philosophe contemporain des scences, Karl Popper

En la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie

source : L’Evangile au quotidien 

Plaise au Ciel que puisse être établie un jour, à l’image de la généalogie du Roi des Rois, celle du futur Roi de France, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, que nous croyons nécessaire à la résurrection du Royaume de France  … qui arrivera tôt ou tard !…      

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 1,1-16.18-23. 

Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham :
Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, 
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, 
Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, 
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, 
Jessé engendra le roi David. 
David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, 

Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, 
Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, 
Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, 
Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, 
Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone. 
Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, 

Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, 
Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, 
Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, 
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.
Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. 

Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. 
Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; 
elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » 
Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : 
‘Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel’, qui se traduit : « Dieu-avec-nous » 

Devoir de mémoire oblige 

8 septembre 1914 Miracle de la Marne  

Chene des Anglais(1).jpg

victoire.jpg

L’apparition du 8 septembre 1914 à Versailles

De la royauté du Christ sur la France, ce que nous croyons ( Chouan de coeur)