De la tête d’Henri IV au coeur de Louis XVII …(3)

La controverse ouverte sur la découverte de la tête d’Henri IV vient de nous replonger dans l’horreur de la Révolution, à travers les ouvrages découverts par notre ami François-Marie !

 » Les tombes royales de Saint-Denis : histoire et nomenclature des tombeaux, extraction des cercueils royaux en 1793, ce qu’ils contenaient, les Prussiens dans la basilique en 1871 / Georges d’Heylli  » (1833-1902), Librairie générale (Paris)

« Musée des Monuments français ou Description historique et chronologieque des Statues en marbre et en bronze,Bas-reliefs et Tombeaux des Hommes et des Femmes célèbres pour servir à l ́histoire de France et à celle de l ́art » ( Alexandre LENOIR Guilleminet, 1801 )

Comment qualifier autrement que par folie criminelle et proprement satanique les profanations de la nécropole royale de saint Denis qui ont duré plusieurs jours ?  

Or dans le même temps les révolutionnaires inventaient l’infamie, unique dans l’histoire de l’Humanité, de l’accusation d’inceste de « Louis Charles Capet » du 6 octobre 1793 contre  » sa mère  » la Reine Marie Antoinette, acte qui se serait répété plusieurs fois, sous les yeux mêmes de Madame Elisabeth, entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793 !  Et c’est ce procès verbal d’accusation, dûment signé par « Charles Louis Capet », qui était destiné « à justifier  » la condamnation à mort de la Reine, le 16 octobre 1793 !

Aussi n’est-ce pas un hasard mais une autre preuve du caractère satanique de la Révolution, si le 7 octobre 1793 le pasteur Rûhl accomplissait publiquement sa mission de destruction de la sainte Ampoule ! …

Or c’est ce Bloc de la Révolution, auquel il est interdit d’enlever une seule pierre, que la République, sa fille prostituée, nous demande de vénérer chaque jour jusque dans l’Eglise Catholique, à travers l’hymne perpétuel rendu aux sacro-saintes valeurs des Droits de l’Homme, de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité  et de tout « le saint frusquin » qui va avec …

Comment ne pas être horrifié par ce scandale intellectuel et spirituel, véritable tentative permanente de suicide, qui explique à elle seule  l’effondrement de l’Eglise Catholique en France ?

Et si aujourd’hui nous pouvons résister au désespoir qui nous détruirait dès qu’il nous aurait saisi, ce n’est que grâce aux messages que la Très Sainte Vierge Marie, Reine du Ciel et Reine de France, a pris la peine de nous révéler au cours de ses apparitions, durant près de deux siècles !

Forts de ses promesses qui nous introduisent dans le temps de l’Apocalypse, nous pouvons donc continuer nos recherches et faire avec foi et raison le pari royaliste et survivantiste que le Ciel aura préservé, de manière qui nous est encore inconnue,  la descendance du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette !

Et si cette intuition n’était qu’une chimère, aussi néfaste que les mythes criminels inventés par la Révolution, nous prions la Divine Providence de bien vouloir nous détromper, en nous permettant de découvrir sans tarder la preuve de la mort de Louis XVII au Temple le 8 juin 1795, qui aurait été établie de la manière aussi irréfutable que l’ont été les profanations sataniques de la nécropole de saint Denis !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *