De la tête d’Henri IV au coeur de Louis XVII …(5)

Il est temps de conclure, au moins provisoirement, dans ce dossier qui n’est guère en harmonie avec le temps de Noël dans lequel nous vivons !

Nous allons le faire de deux manières distinctes, qui vont nous ramener au sujet central de nos recherches sur le destin de Louis XVII !

1 / Au nom même de la méthode utilisée par le comité d’experts qui a authentifié la tête d’Henri IV, nous pouvons affirmer que leur conclusion est nulle et non avenue !

En effet, ainsi que nous en avons rendu compte dans notre premier message posté dans cette discussion, la méthode utilisée est  fondée sur un faisceau d’indices convergents auxquels on ne pourrait opposer aucun argument d’EXCLUSION !

Or grâce à notre ami François-Marie, nous avons découvert qu’il existait au moins un argument d’exclusion radicale qui aurait dû interdire à ces experts de conclure comme ils l’ont fait !

C’est le « Rapport sur l’exhumation des corps royaux à Saint-Denis en 1793 rédigé par l’ex-bénédictin dom Germain Poirier à l’automne 1796 et complété par la version plus complète publiée en 1801 par Alexandre Lenoir dans le Musée des monuments français.D’après ce rapport en effet le crâne d’Henri IV était scié en 1793,  alors que celui qui nous est présenté aujourd’hui ne l’est pas !

Circulez ! Il n’y a plus rien à voir, principe du rasoir d’Occam oblige !

2 / Si une fois encore, contre notre gré, nous avons dû être confrontés aux horreurs de la Révolution cela n’aura pas été en vain ! En effet ce dossier nous renvoie à notre énigme Louis XVII et au temps de la Restauration, sous le règne de Louis XVIII ! Comment ? C’est ce que nous allons développer ! 

Sans entrer ici et à nouveau dans le détail du dossier des deux coeurs  du Premier Dauphin mort en 1789 et de celui de  » Louis XVII prélevé par Pelletan  » qui un jour se sont retrouvés ensemble à l’archevêché de Paris, on sait depuis Alcide de Beauchesne que Louis XVIII aurait eu l’intention de faire déposer ces deux coeurs en 1817 à saint Denis …

Et nous venons de voir que lors des profanations d’octobre 1793 le corps du premier Dauphin a subi le même sort horrible que celui de tous les autres princes et princesses de la famille royale ! …

 Or cela nous a rappelé une argumentation développée dans un des ouvrages de référence de la tradition historique anti-survivantiste  ! 

 Dans son « Louis XVII  … » publié en 1884, Chantelauze nous a appris que Louis XVIII avait voulu faire célébrer un service solennel à saint Denis pour Louis XVII ! Et p 435, Chantelauze nous donne même des précisions selon lesquelles Louis XVIII avait dû abandonner son projet au dernier moment, alors que tout était prêt pour la célébration, sur le refus du  » primicier de l’abbaye   » qui venait de se rendre compte que selon les anciens règlements en vigueur, «  il n’était permis de célébrer des  services funèbres que pour les princes qui reposaient dont les corps reposaient dans les caveaux de cette église. « 

Et en note de bas de page 436, à l’appui de son argumentation, Chantelauze cite Laffont d’Aussonne qui affirme que ce fut l’abbé de Sambucy qui notifia le contre-ordre in extremis

D’après le contexte du récit fait par Chantelauze, il semble que ce soit en 1816 que ce service solennel ait été prévu et annulé au dernier moment par Louis XVIII ! 

Si donc Louis XVIII avait vraiment voulu faire célébrer un service solennel à saint Denis pour son neveu Louis XVII, mort officiellement au Temple le 8 juin 1795, il lui appartenait donc de poursuivre les fouilles interrompues sine die dans le cimetière de sainte Marguerite ! 

Il ne l’a donc pas voulu ! Libre à chacun de choisir son hypothèse !

Pour notre part, nous savons que le corps de l’enfant décédé au Temple le 8 juin 1795 pouvait être parfaitement identifié par Pelletan, grâce justement à son crâne scié au moment de son autopsie du 9 juin 1795 ! 

Et nous mettons quiconque au défi de nous apporter la preuve contraire à notre intime conviction selon laquelle Louis XVIII a interrompu les fouilles de sainte Margurite, parce qu’il savait que son neveu n’était pas mort au Temple le 8 juin 1795 et qu’il n’a pas osé faire célébrer un service solennel à saint Denis,  en y faisant inhumer le corps de l’enfant décédé au Temple le 8 juin 1795 et inhumé à sainte Marguerite ou au moins le « coeur de Louis XVII » prélevé par Pelletan !… 

Et comment ne pas s’interroger devant cette étrange et mystérieuse coïncidence qui 400 ans plus tard va conduire l’aîné connu des Bourbons à inhumer à saint Denis un faux crâne d’Henri IV, comme il a inhumé lui-même le 8 juin 2004 un faux coeur de Louis XVII !

Chers amis royalistes légitimistes qui, en toute bonne foi, êtes prêts à apporter votre concours à Mgr le duc d’Anjou, qui à divers titres mérite votre adhésion enthousiaste, prenez garde de ne pas vous moquer de Dieu, s’il est vrai que les Lois Fondamentales du Royaume de France ont été scellées jusqu’à la fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc !…

Comment en effet ne pas s’interroger sur les malheurs et catastrophes en tous genres qui se sont abattus sur la France, comme si elle était victime d’une malédiction divine, pour avoir méprisé ses Lois Fondamentales du Royaume, comme elle le fait depuis deux siècles ? 

Et comment ne pas craindre le pire et discerner, à l’horizon 2040, ce qui semblerait devoir être son anéantissement final, succédant à celui de  juin 1940 et annoncé par son actualité d’aujourd’hui

Une réflexion au sujet de « De la tête d’Henri IV au coeur de Louis XVII …(5) »

  1. Merci à notre ami BRH qui a écrit sur cette page :

    http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=3&p=10685#p10685

    Re: On aurait retrouvé la tête d’Henry IV !!!

    Messagepar BRH » Vendredi 24 Décembre 2010 20:01:03
    Je pense,eneffet, qu’il est impossible d’affirmer historiquement et scientifiquement que cette tête serait bien celle d’Henry IV ! Pour départager les thèses en présence, il faut absolument recourir à l’arbitrage de l’ADN nucléïque, savoir la comparaison des chromosomes XY… Le professeur Lucotte est un des grands spécialistes capable de résoudre l’énigme !

    Nous fermons donc provisoirement ce dossier que nous ne ré-ouvririons que dans l’hypothèse où nous aurions connaissance d’un important fait nouveau significatif ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *