De l’absence des  » descendants du Temple  » dans l’Histoire de France depuis le 8 juin 1795 … (1) [ Add 20/09 ]

MAJ 19/09 14 h 30 Et voici un autre  » instant Bourbon  » … grâce à Résistance Républicaine !

Colbert et le code noir : Tin va-t-il accuser Tidiane Diakité de racisme ?

Colbert et le code noir : Tin va-t-il accuser Tidiane Diakité de racisme ?

17000  mercis à Résistance Républicaine pour cet article qui ouvre une voie aussi imprévue qu’inespérée pour conduire la France vers le changement de paradigme indispensable à la survie même de notre civilisation …
Face au délabrement du paysage socio-politique ( « Viva Viva la revolucion »  ) et face à la haine anti-française, qui explose à travers toutes les fractures de la société disloquée par mille causes que tout esprit lucide, ayant un minimum de culture historique et politique est capable de discerner, royalistes de France et de Navarre serons-nous capables d’inventer et de proposer l’outil politique opérationnel exigé pour le salut de la Patrie, en prévision de la prochaine élection présidentielle de 2022 ? …

 MAJ 19/09 Voici la photo que nous attendions et que vous pourrez compléter par celles que vous trouverez sur Vexilla-Galliae , La Couronne et autres sites de la galaxie royaliste qui se sont intéressés à cet  » instant capétien ou Bourbon  » :
Anniversaire de la fondation de l’Hôtel des Invalides

Addendum 20/09 :   Messe de fondation de l’Hôtel des Invalides.

Ce dimanche 17 septembre, à l’invitation du général gouverneur des Invalides, le comte de Paris et le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou étaient présents aux Invalides pour assister ensemble au 302ème anniversaire de la Fondation de l’Hôtel des Invalides par leur ancêtre le roi Louis XIV ( source ).
Et puisqu’il est question d’aniversaire, on nous permettra de rappeler une fois encore que nous fêtons aujourd’hui l’anniversaire de l’apparition de la Très Sainte Vierge Marie sur la montagne de La Salette, honteusement ignoré sur le site officiel de la CEF ; les administrateurs de ce site n’auraient-ils jamais entendu parler de la demande de la Reine du Ciel et Reine de France de faire passer Son message à tout Son peuple ?… Mais ce silence n’expliquerait-il pas ceci , tout au moins pour une part importante ?
Pédophilie : le «silence» de l’Église en procès

Et peut-être n’est-ce pas une simple coïncidence, si ce procès a lieu dans la capitale des Gaules, au jour du 171 ème anniversaire de l’Apparition de Notre Dame de La Salette ? CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVIIEt comme dirait Royal-Artillerie,  si vous lisez, ne serait-ce qu’en diagonale, les sites de référence de la galaxie  royaliste, conclusion militaire oblige :  NOTRE AVANT-GUERRE ?
La Chine investit près de 200 milliards de dollars/an pour son armée 

======= Publié le 18/09 =====
Alain Texier ayant qualifié le commentaire de catoneo d' »éblouissant » et sa conclusion de « somptueuse » , sur cette page de la Charte de Fontevrault,  nous nous proposons de poursuivre ici la réflexion que nous avons ouverte dans nos articles précédents, en déclinant l’étude de chacun des arguments avancés par catonéo  «  sur les trois motifs à l’absence des  descendants du Temple qui n’apparaissent plus dans l’histoire des ruptures socio-politiques que ce pays dut affronter.
(1) ils n’existent pas ;
(2) ils ne savent pas qu’ils existent ;
(3) ils ont décidé de rester cachés pour une raison que nous ignorons. »  
en vue de répondre à la question :   » Comment serait-il possible qu’il existe aujourd’hui encore, quelque part dans le monde, un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple après le 3 juillet 1793, qui soit resté inconnu de tous et/ou qui pourrait même ignorer sa propre identité, comme nous avons pu parfois le lire ou l’entendre dire, ici ou là ? « . 
1 / autour de l’argument «  ils n’existent pas  » 
La rigueur intellectuelle exigée par l’enjeu du débat nous invite à considérer en fait deux sous-arguments :
1.1 Ils ont existé jusqu’à la date de  JJ/MM/AAAA …
… mais aujourd’hui 
1.2 Ils n’existent plus … 
En l’état actuel de nos informations, c’est cette hypothèse 1.2 qui de toute évidence est celle qui est la plus probable ; pour reprendre une probabilité d’un responsable légitimiste,  évoquée dans notre mémoire, au sujet du dossier du coeur dit de Louis XVII, la probabilité qu’il existe aujourd’hui encore un Bourbon-Habsbourg, capable d’apporter la preuve physique, avant le 17/07/2029, de son identité de fils du Roi Louis XVII est – A VUES HUMAINES – proche de 0.01 %. 
Et pour rester raisonnable, nous n’avons pas d’autre recours que celui de croire à la pertinence de notre  » postulat dit de Jeanne d’Arc – Le Verrier « , étayé par les arguments présentés dans notre livre et dont rendent compte les réactions de nos lecteurs, observées les 2 et 3 septembre 2017, lors des Journées Chouannes de Chiré, mais aussi – à bien y réfléchir – l’analyse de catoneo, qui vient de nous révéler qu’il était attentif aux travaux de  notre chantier de fouilles !  Cela étant dit, exminons maintenant l’autre sous-argument :
1. Ils ont existé jusqu’au  JJ/MM/AAAA.
Par notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité nous pensons avoir établi la preuve que Louis XVII n’était pas mort au Temple, ni le 8 juin 1795, ni auparavant comme la thèse de Louis Hastier validée par l’Académie Française tendrait à le démontrer. 
Si Louis XVII a été exfiltré du Temple, comme nous en avons acquis l’intime conviction, la période de sa survie hors du Temple dépend – nous semble-t-il –  de la date à laquelle il est sorti du Temple et des acteurs qui ont été responsables de son évasion. A ce point de notre réflexion, force est d’admettre qu’il existe 4 sous-hypothèses pour la date et les circonstances de l’évasion de Louis XVII, étant entendu que pour tout esprit honnête et de bonne foi, il est impossible d’admette que l’Enfant du Temple visité par Barras; le 10 thermidor à 6 heures du matin, ait pu être Louis XVII. ( voir par exemple cette conférence de feu notre regretté Président-Fondateur du CEHQL17, M Jacques Hamann  » L’AFFAIRE LOUIS XVII présentée aux Iles Seychelles le 8 juin 1995″.
Dès lors, il existe quatre occurrences possibles pour l’exfiltration de Louis XVII : 
1 / au soir du 3 juillet 1793 grâce à Hérault de Séchelles, avec l’accord de Danton ;  
2 / entre le 21 août 1793 et la nuit du 2 au 3 septembre 1793 pendant laquelle la Reine a tenté de s’évader de la Conciergerie, grâce à Hérault de Séchelles et Danton ; 
3 / à l’occasion du départ de Simon en janvier 1794 ; 
4 / à l’occasion du transfert de l’Enfant du Temple à Meudon ou de la chute de Robespierre, dans la nuit du 9 au 10 thermidor de l’An II …  
Dès lors, Louis XVII ayant survécu à l’emprisonnement du Temple, il reste à expliquer pourquoi et comment Louis XVII serait resté caché, s’il a survécu pendant une période de X années …/…
Pour cela nous retiendrons en priorité les deux premières sous-hypothèses, qui en l’état de nos connaissances, nous semblent les plus probables, et que nous pouvons résumer par cet argument qui nous tient à coeur, pour des raisons que nous avons déjà maintes fois présentées sur nos forums : 
Louis XVII n’est plus au Temple lorsque la Reine tente de s’évader de la Conciergerie dans la nuit du 2 au 3 septembre 1793  ; la lettre testament de la Reine du 16 octobre 1793 destinée à Madame Elisabeth est un faux destiné à valider la présence de son fils au Temple et l’ignominie de sa prétendue lettre du 7 octobre 1793, signée Louis Charles Capet, par laquelle il accuse  » sa mère  » d’actes incestueux commis à plusieurs reprises, sous les yeux mêmes de Madame Elisabeth, entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793 …   …/…  A suivre …/…
Et pendant que nous rédigions cet article, le piéton du Roi de Royal-Artillerie anticipait déjà, en bon artilleur, sur notre mouvement, …  par cette Réponse …  qui va donc nourrir nos prochaines réflexions ! … 
Addendum 22 h 45 
Sans attendre demain, nous notons précieusement ces idées jaillies du branstorming, auquel catoneo a bien voulu participer et qui peuvent correspondre, d’une certaine manière, à la probabilité de 0.01 % que nous avons évoquée ci-dessus :
 » La deuxième hypothèse ( Ils ne savent pas qu’ils existent ) conviendrait très bien si le dauphin avait été arraché à la fureur révolutionnaire et expatrié en Amérique à la condition de se taire. Eut-il tenu parole qu’il n’en aurait pas parlé à ses enfants s’il en eut (se souvenant de la terrible phrase du testament de son père : Je recommande à mon fils, s’il avait le malheur de devenir roi…). Il y aurait peut-être encore une descendance inconsciente aux Etats-Unis ou ailleurs. …/… En résumé (provisoire, comme tout ce qui touche à l’énigme du Temple), les tenants de la survivance devraient creuser la question d’outremer, en se souvenant qu’il n’était pas si difficile de traverser l’Atlantique à cette époque, les échanges étant nombreux et fréquents. Un coup de lampe gratuit : les îles françaises de la Mer des Caraïbes étaient trop petites pour cacher un dauphin de France, les plantations de la côte étaient infestées de Français des deux camps, mais le Sud-Dakota auquel on accède facilement en remontant le Missouri et où les Indiens comprenaient le français aurait pu convenir.  » 
Mais surgit aussitôt une terrible question à la lecture de la liste des trois ruptures de paradigme (ou catastrophes nationales) déjà subies … pendant lesquelles  ni Louis XVII ni ses descendants éventuels n’ont jamais apparu :
est-il légitime de chercher à résoudre l’énigme Louis XVII,  alors que nous avons relevé ce matin cette citation sur le blog de référence orléaniste : 
« La France est devenue pour moi une patrie charnelle, depuis que sa disparition est entrée dans l’ordre du possible … Alain Finkielkraut » ( Livres • Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut, la victoire de la pensée )  ? 
Et s’il est permis de faire une analogie très ponctuelle, entre la terrible catastrophe dans laquelle la France est d’ores et déjà plongée et l’ouragan qui frappe en ce moment même les Antilles françaises, serait-il légitime de travailler à la résolution de l’énigme du Temple, si nous étions en mer des Caraïbes où Louis XVII a peut-être navigué un jour, selon l’idée avancée par Catoneo ? L’ouragan Maria se renforce, la Martinique en alerte violette 

L'ouragan Maria se renforce, la Martinique en alerte violetteEN DIRECT – La Martinique est passée lundi en alerte violette cyclonique lundi après-midi. L’ouragan Maria, en catégorie 3, doit toucher terre ces prochaines heures. 
22:59Maria devient un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4
 Qui, dans un livre célèbre a voulu sonner le tocsin, pour ne pas avoir à entendre sonner le glas, en supposant qu’il resterait encore demain des cloches pour sonner et que  » La quatrième (catastrophe nationale) est à venir, si nous passons sous la tutelle européenne pour banqueroute « , selon catoneo ?

One thought on “De l’absence des  » descendants du Temple  » dans l’Histoire de France depuis le 8 juin 1795 … (1) [ Add 20/09 ]”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *