Marie – Antoinette à la Conciergerie (3)

Incroyable ! En vue de publier notre futur message dédié au baron Hue, nous venons de relire nos archives et, d’hyperlien en hyperlien, nous venons de découvrir une information publiée sur le forum du boudoir de Marie-Antoinette, que nous avions référencé quand la qualité de nos relations le permettait !

Et voici ce que nous venons de découvrir, qui a été publié au cours du mois de mai 2011, dans cette discussion :

Combien de cellules à la conciergerie ?

=====

COMMUNION DE LA REINE – La Reine a certainement reçu l’absolution et la communion des mains de l’abbé MAGNIN, mais pas avec les détails du tableau – table avec la nappe, les chandeliers fournis par BAULT, Melle FOUCHE et les 2 gendarmes !!!!!!!!

Il y avait deux gendarmes dans la Cour devant la fenêtre et un gendarme dans la pièce qui sortait dans la journée, mais couchait derrière le paravent !!!!!(11.9 au 16.10)
Nous pensons qu’avec l’accord de ce gendarme, la porte a été ouverte et l’abbé MAGNIN dit MONSIEUR CHARLES déguisé en gendarme ou garde national , a remis la communion à la Reine, celle-ci étant à genoux sur le seuil !!!!!!!

Encore quelques mystères, il y avait une pharmacie avec infirmerie au Ier étage, juste au dessus la CHAMBRE DE LA REINE et une infirmerie donnant derrière la chapelle au rez-de-chaussée !!!!!

===============

ALLELLUIA ! Ce qui nous permet incidemment de réaffirmer, en lien avec notre mémoire en cours de composition, que Lafont d’Aussonne est un faussaire ! 

Or n’est-ce pas sur un écrit de ce faussaire « historien hagiographe  » de notre très chère Reine Marie-Antoinette qu’est fondée la traçabilité historique du coeur de « Louis XVII », qu’a prétendu établir l’historien, connu du monde entier pour avoir résolu l’énigme Louis XVII, avec le concours scientifique des laboratoires qui ont réalisé les analyses ADN en l’an de grâce 2000 ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *