Tribune offerte à nos contradicteurs naundorfistes – Epilogue (Fin) (bis ) [ MAJ 11/02 ]

 MAJ 11/02 

*** Nous découvrons avec retard les intéressantes interventions des uns et des autres, publiées sur Tribune Histoire et en particulier dans cette rubrique de  l’Affaire Louis XVII

 Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

*** Lu aussi sur  http://www.louis17.com/

Communiqué de Presse 

Télécharger
Communiqué de l’Institut Louis XVII
au sujet du livre Sang Royal de Jean-Louis Bachelet
communiqué de Presse Dec 2015.pdf
Document Adobe Acrobat [55.0 KB]

A noter cette très intéressante et très précise étude historique publiée sur Vexilla Galliae, qui nous renvoie à l’énigme Naundorff mais aussi à la question du coeur qui est inhumé depuis le 8 juin 2004, dans la basilique de Saint-Denis, sous le titre de  » coeur de Louis XVII  » …  

François-Henri de Bourbon et le schisme sévillan

…/…

Enfin, il y a l’affaire Naundorff qui va précipiter la chute de Valori. Ce dernier affirme à qui veut l’entendre que le prétendant au trône semble émettre peu de doutes sur les revendications saugrenues de ce Louis-Charles de Bourbon et dont le père affirmait être le dauphin Louis XVII dont la mort au Temple  restait un mystère. S’il est un fait que le duc de Madrid s’intéressa à cette affaire de près, le manque de preuves apportées par les partisans de Naundorff acheva de le convaincre que Karl-Wilhelm Naundorff n’était qu’un vil imposteur. Et d’authentifier le petit cœur du dauphin retrouvé, conservé par le docteur Pelletan et qui sera remis à son secrétaire, Urbain de Maillé.

…/…

Le schisme sévillan attire un certain nombre de monarchistes. Des déçus du légitimisme aux aventuriers, en passant par les perdus de cette cause. A cette époque, ce terme n’est pas utilisé. Cette expression est née de deux écrivains à la sensibilité légitimistes, Stéphane Rials  (Que sais-je ? Le Légitimisme) et Stéphane Drouin (1983. Les non ralliés deux fois : les blancs d’Espagne de 1883 à nos jours –1997).  François de Bourbon, élu député de Barcelone en avril 1896,  décide de s’affirmer et attaque au tribunal le 7 juin suivant le duc d’Orléans pour « usurpation d’armes de France ». Il perdra l’affaire.

…/…

Frédéric de Natal

Une réflexion au sujet de « Tribune offerte à nos contradicteurs naundorfistes – Epilogue (Fin) (bis ) [ MAJ 11/02 ] »

  1. Puisque nous venons d’évoquer 2 sites dédiés à l’affaire Louis XVII, n’oubliez pas de rendre visite aussi à celui-ci, même si comme nous, vous ne souhaitez pas intervenir sur FB …

    Charles Louis, le roi Louis XVII
    est sur Facebook.

    https://www.facebook.com/Charles-Louis-le-roi-Louis-XVII-398672596899108/

    Nous lisons en effet :  » 2553 mentions J’aime ! » ce qui constitue une performance statistique très supérieure à celle que peut connaître notre site !

    17 000 bravos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *