Le 17 novembre, en marche vers les mairies de nos communes pour aller chercher Macron au plus tôt ! [MAJ 132/11 )

13/11 MAJ 12 h 45 Y aurait-il comme l’ombre d’un doute sur les circonstances de la mort de Maggy ?  

La présidente de Policiers en colère, Maggy Biskupski, retrouvée morte

Ou l’étincelle qui va faire exploser les forces de l’ordre républicain le 17 novembre ?

Castaner avertit les «gilets jaunes» : «Partout où il y aura blocage, nous interviendrons»

Suicide de Maggy Biskupski : l’administration policière a du sang sur les mains

Par ailleurs, rappelons que l’association MPC avait officiellement déclaré être solidaire du mouvement citoyen de protestation du 17 novembre :

 Association MPC@association_mpc

🚔🇫🇷 L’association Mobilisation des en Colère réitère son soutien à l’initiative lancée sur les réseaux sociaux de mettre en évidence nos gilets jaunes, le , en signe de ralliement à ce mouvement de contestation. 💪

Association MPC@association_mpc

📌 Nous le rappelons, nous sommes citoyens avant d’être !

🚨 Alors, nous, Policiers en Colère, mettrons également ce jour-là nos gilets jaunes « Police » sur nos tableaux de bord. 🚨 

=== en début de matinée nous avions publié …

Gilets jaunes : le 17 novembre, vous pouvez bloquer la république macronique

L’exécutif «tétanisé» par la grogne des gilets jaunes

Pierre Cassen, 4 ultra-droite voulaient poignarder Macron : pipeau, pipeau ! ( video )

Projet d’attentat contre Emmanuel Macron : quelques questions

Pierre Cassen, 4 ultra-droite voulaient poignarder Macron : pipeau, pipeau ! ( video )

Pierre Cassen, suicide de la policière Maggy : vous avez tous son sang sur les mains (video )

Suicide : Maggy Biskupski était la policière que Yann Moix avait attaqué dans l’émission de Thierry Ardisson

Alors Ardisson, soi-disant royaliste au service de  » Louis XX » , fier de toi de faire de l’audience au milieu de la pire catastrophe de notre histoire, en invitant  en même temps des personnalités du PAF  et des  racailles qui devraient être en prison à cause de leur haine inextinguible de la France ?  

La présidente des Policiers en colère, Maggy Biskupski, âgée de 36 ans, s’est suicidée avec son arme de service.

Pierre Cassen, suicide de la policière Maggy : vous avez tous son sang sur les mains (video )

Et c’est à juste titre que nos amis royalistes ont reporté leur pèleriage mensuel du 17 novembre aux pieds de Notre Dame de Pontmain au mercredi 21 novembre  (RV devant l’église paroissiale de Pontmain à 13h45) ; ce jour est la fête de la Présentation de Marie au Temple, fête très ancienne (depuis l’an 543), célébrée à la même date dans l’Eglise catholique et dans l’église orthodoxe… Marie unit !

12/11 MAJ 17 h 00 11 Novembre… Et après ?

11 Novembre… Et après ?

Extrait d’extraits  de la conférence d’Alain Toulza donnée le 8 novembre devant 300 élèves des classes de troisième de deux collèges catholiques parisiens ( merci au Salon Beige ) 

 » .../….Permettez-moi, cependant, d’y ajouter, pour conclure mon propos de ce jour, cette double exhortation prophétique du célèbre Charles Péguy mort au champ d’honneur dans la première bataille de la Marne :

«  De plus en plus, d’année en année, et pour de longues années peut-être, le grand public s’abandonne et on l’abandonne, le public est abandonné à toutes les bassesses. Nous sommes des vaincus. Le monde est contre nous. Tout ce que nous avons défendu recule de jour en jour devant une barbarie, devant une inculture croissantes, devant l’envahissement de la corruption politique et sociale. Nul ne nie plus ce désordre, ce désarroi des esprits et des cœurs, la détresse qui vient, le désastre menaçant. Une débâcle. C’est peut-être cette situation de désarroi et de détresse qui nous crée, plus impérieusement que jamais, le devoir de ne pas capituler (20 juin 1909, à nos amis, à nos abonnés) ; exigence prémonitoire qui faisait écho à cette invitation pressante lancée quatre ans plus tôt : « Nous devons nous élever de toutes nos forces et inlassablement contre les envahissements de toutes les barbaries » (26 novembre 1905, Introduction au Congo léopoldien)

Que restera-t-il de ces moments exceptionnels où les cérémonies du centenaire de l’armistice vont permettre à une partie de la jeunesse de communier dans le souvenir de ses aînés morts pour lui permettre de vivre ? C’est à chacun de vous d’y répondre dans le silence de sa conscience. »

11 h 30 Assez de discours, Mon Général !  

« Il y a une crise de l’autorité aujourd’hui », selon le Général Pierre de Villiers

Nos paysans se suicident, les clandestins mangent à l’oeil…

MAJ 11 h 00 À l’occasion du centenaire de l’Armistice, Macron a osé se servir des morts pour la France pour faire de la propagande mondialiste

SourceLe blog de Jeanne Smits

Qui, l’espace d’un week-end, a pu créer une telle imposture …

… si ce n’est la puisssance des Ténèbres qui assure la gouvernance de la France depuis des lustres,  par une mystérieuse permission de la Divine Providence  ? …

Macron se pose en chef de file du camp de la paix

Macron : «Les démons anciens resurgissent, l’Histoire menace de reprendre son cours tragique»

11-Novembre : Paris, capitale du monde le temps d’un week-end

 Résultat de recherche d'images pour "invocation à jésus"Pour mémoire, voici comment Notre Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme était apparu en 1917 à Claire Ferchaud à Loublande ***, selon une image qui a été approuvée par Mgr Humbrecht, évêque de Poitiers. 

[ ***  D’où nous extrayons :  » On sait aujourd’hui, deux sources l’attestent (celle du curé de Bonbon, l’abbé Paul Noyer et celle du P. Perroy le 17 novembre 1918), que seul le général Foch (commandant le 20e corps d’armée de Nancy, puis commandant suprême des forces alliées) a consacré les forces armées françaises et alliées au Sacré-Cœur le 16 juillet 1918 au cours d’une cérémonie privée. 

Le Sacré-Cœur sera invoqué durant ce conflit par des millions de fidèles, mais ne sera jamais placé sur les étendards. De fait, l’image du Sacré-Cœur, diffusée à des millions d’exemplaires, était déjà bien présente dans les tranchées, au point qu’une circulaire du ministère de la Guerre du 6 août 1917 (contresignée par Pétain) en interdit l’exhibition. ] 

Centenaire des apparitions de Fatima

Dès lors, face à la pire des pires catastrophes, qui semble désormais inéluctable, selon nos schémas intellectuels hérités de toute la tradition royaliste française, confrontés à l’histoire des XIX ème et XX ème siècles, et à la crise apocalyptique de l’Eglise aujourd’hui, comment espérer que la  paix tant attendue par les hommes de bonne volonté  puisse nous être donnée sans le triomphe promis du Coeur Immaculé de Marie ?  

11/11 En la fête de saint Martin de Tours 

Que les Eglises d’Orient appellent aussi « saint Martin le Miséricordieux ». Il est né en Pannonie, l’actuelle Hongrie, sur les frontières de l’empire romain où son père était en garnison. A 15 ans, il est soldat, car la loi romaine obligeait les fils de soldats à s’enrôler dans l’armée. Il est muté en Gaule et c’est là, qu’à Amiens, il rencontre le pauvre grelottant à qui il donne son manteau et dont il apprend durant la nuit que c’est le Christ qui lui a fait cette demande. Il hésitait à devenir chrétien, il s’y décide enfin. Il quitte l’armée pour rejoindre saint Hilaire à Poitiers. Avec lui, il fonde le premier monastèredes Gaules, à Ligugé, en Poitou. C’est là qu’il sera enlevé par les habitants de Tours qui en font leur évêque. Mais l’ancien soldat devenu chrétien ne s’enfermera pas dans sa cité. Il évangélisera, parcourant les campagnes jusqu’à sa mort, à Candes, sur les bords de Loire. En France, près de 500 localités et bourgades portent son nom.

Seigneur, si je puis être encore utile à ton peuple, malgré mes 80 ans, je ne refuse pas le travail. Toutefois que ta volonté soit faite… Laissez-moi regarder le ciel plutôt que la terre. Je ne dois plus tarder pour orienter mon âme vers la voie qui conduit au Seigneur. (Saint Martin au moment de sa mort)

Le culte de saint Martin à l’époque franque 

Retour au fascicule

La conversion et le baptême de Clovis

Retour au fascicule

Le mystère Clovis

 

 

 

 

 

 

 

Louis XVII - Autopsie d´une fausse véritéDe saint Martin à Clovis en attendant l’avènement nécessaire, pour le salut de la France et de l’Europe, de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, s’il est vrai qu’il existe toujours une énigme Louis XVII, comme nous pensons en avoir apporté la preuve,  Couverture

et  qui n’est contredite par aucun argument irréfutable de Charles-Eloi Vial dans son ouvrage  La famille royale au Temple ( Charles-Eloi Vial, Perrin, 2018) .

 

Nota bene : En ce jour anniversaire de l’armistice qu’il nous soit permis d’évoquer, à titre très personnel, le souvenir d’un grand’père maternel, qui a failli être enterré vivant lors de la bataille de Salonique, s’il n’avait donné in extremis un signe de vie, et sans lequel nous ne pourrions pas vous proposer nos réflexions sur l’actualité française … 

Description de cette image, également commentée ci-après

De gauche à droite : un soldat indochinois, français, sénégalais, anglais, russe, italien, serbe, grec et indien.

09/11 MAJ 10/11 19 h 15   » En même temps « , Macron régnant oblige ! 

Pierre Cassen : Macron-Merkel, une double insulte à la mémoire de nos poilus

Pierre Cassen : Macron-Merkel, une double insulte à la mémoire de nos poilus

11-Novembre : la chaleureuse accolade entre Macron et Merkel

Camouflet pour Macron, Trump refuse de lui serrer la main devant les photographes

Sans être diplômé MBA en PNL, merci à  Huffpost pour ce clip qui permet de conclure :

 » Ah ! Quel Président kinesthésique ce Macron … à la recherche du contact de la colère de Trump !  » 

16 h 00 Mineurs isolés : Macron prépare une bombe à retardement contre les Français

Ou comme le disent les anti-manif du 17/11,  sponsorisés par Madame la rédaction du Figaro qui a repris une photo extraite de l’une des vidéos ci-dessous  » L’urgence est ailleurs « ! … En quelque sorte cela ressemblerait à du  » en même temps à la Macron » , mis en oeuvre par le premier média francophone à son service  !…

«L’urgence est ailleurs» : la colère des anti-17 novembre

La France danse sur un volcan …

… comme le diraient nos cousins royalistes légitimistes (CER) et/ou orléanistes   (Lafautearousseau) plus ou moins éloignés …

Au secours !Nous pensions avoir touché le fond…mais le gouffre est chaque jour plus profond (en partenariat avec le CER  ; pour nos nouveaux lecteurs, voir notre tribune du 13 octobre dont le titre est né de l’observation de cette vidéo du 11 octobre  2018 ; lire c’est relire, n’est-ce pas ? ) 

La carte des blocages du 17 novembre 

Allo Madame la DGSI, combien de suicides durant les jours et semaines à venir parmi les CRS, gendarmes et policiers, qui auront permis à Macron  » d’aller au contact de la colère et de n’avoir pas cherché à l’éviter «  ?…  

Les quartiers flambent, mais la police est envoyée contre les Gilets jaunes

Comment pourrait-on rester indifférent devant la détresse de cette femme sur cette vidéo de Cnews et devant celle de cette veuve sur l’autre clip ?…

Albert (80) : des « gilets jaunes » évacués par les gendarmes avant la visite de Macron

Macron : «Il faut aller au contact de la colère. Il ne faut pas chercher à l’éviter»

09/11 MAJ 16 h 50  » La Vème République macronesque, plus abjecte qu’hier et moins monstrueuse et hideuse que demain … »  avions-nous écrit dans cette tribune ...

Antisémitisme : bobard par l’image du journal Le Monde

C’est abject : alors que l’antisémitisme se déploie impunément dans les banlieues de l’immigration musulmane, que fuient les personnes de confession ou d’origine juive, Le Monde illustre cette montée de l’antisémitisme par des symboles catholiques…

Pour le sociologue Michel Fize, le RN est une forme de radicalisation comparable au djihadisme

====

Ce matin, nous avions publié   » En guise de très bref épilogue  » 

Pétain : pour Éric Zemmour, « Macron dit tout et son contraire »

08/11 En la fête de la Bse  Elisabeth de la Trinité (+1906)

Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée et le lieu de votre repos. Que je ne vous y laisse jamais seul, mais que je sois là tout entière, tout éveillée en foi, tout adorante, toute livrée à votre action créatrice.

Hommage à Pétain, le vainqueur de Verdun : le “en même temps” d’Emmanuel Macron

Hommage à Pétain, le vainqueur de Verdun : le “en même temps” d’Emmanuel Macron

Mais face à la polémique, l’Elysée a fait marche arrière … et même Joffre passe à la trappe … (Le salon beige ) 

Élysée Infos @ElyseeInfos 
Comme indiqué à plusieurs reprises ces derniers jours, le samedi 10 novembre ne seront honorés que les maréchaux présents aux Invalides : Foch, Lyautey, Franchet d’Esperey, Maunoury et Fayolle.

=======

L’ordre républicain, sous gouvernance des divers lobbies qui n’existent pas, sauf pour les esprits les plus lucides, vient donc d’être rétabli après la secousse sismique d’hier !  

CouvertureMerci toutefois à Macron pour ce moment de vérité qui nous a permis d’ouvrir une fenêtre sur quelques détails essentiels de la guerre de 1914-1918, sans avoir pris le risque d’être anachronique et auxquels nous ajouterons «  Les Apparitions à Versailles: Marie, Reine de France ; Jésus, Roi de France « 

Monument élevé à Barcy en souvenir de l’intervention de la Sainte Vierge face aux Allemands

Aussi face à la marche folle vers le chaos et l’abîme islamique vers lesquels la France se précipite à un train d’enfer,

Drapeau de la république islamique Française (Francistan)

qu’il nous soit permis d’avoir au moins la consolation intellectuelle et spirituelle de voir, dans la genèse de la catastrophe sans aucun précédent historique dans laquelle nous sommes d’ores et déjà plongés, une nouvelle preuve de la pertinence de notre fidélité aux Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc. 

Centenaire des apparitions de FatimaA chacun d’accomplir son devoir d’état, pour répondre aux demandes désormais conjointes du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie, révélées et validées de multiples manières par les événements de l’histoire de France et du monde, depuis plus de deux siècles, et qui nous autorisent à espérer en la résurrection du Royaume de France, dont nous ne sommes qu’un membre de l’une des cellules de son Corps mystique actuellement en survivance … 

JPEG - 96 ko

=====

07/11 En la fête des saints Israël et Théobald (sous réserves) ou le peuple limousin en marche  au Dorat 

Titre :  Vies de Saint Israël et de Saint Théobald, chanoines de l’église collégiale du Dorat : histoire de leurs reliques et de leur culte / par l’abbé Rougerie,…
Auteur :  Rougerie, Pierre-Eugène (1832-1907). Auteur du texteÉditeur :  Surenaud (Le Dorat)Date d’édition :  1871

Que ce soit inorganisé est la meilleure chance que le 17 novembre soit l’occasion d’une convergence de toutes les colères

Que ce soit inorganisé est la meilleure chance que le 17 novembre soit l’occasion d’une convergence de toutes les colères

 

…/.. Merci à Guillaume de Thieulloy dans les 4 Vérités pour cette synthèse à laquelle nous souscrivons à 100 %!  

Aussi ne saurions-nous trop recommander à l’une de nos fidèles lectrices, alias Madame la DGSI, de faire de toute urgence une investigation approfondie sur l’un des hauts responsables de la mobilisation en faveur de la manif du 17 novembre 2018 … 

Membre d’un commando de l’ultra-droite photographié à l’entraînement

ADDENDUM Lu sur Fdesouche à 12 h 55 / MAJ 18 h 00

« Il a été un grand soldat, c’est une réalité » : Emmanuel Macron défend l’hommage au maréchal Pétain rendu aux Invalides

Mais pourquoi ne trouvait-on pas cette info sur BFMTV ou l’Obs en fin de matinée, alors qu’on peut lire ceci en page de Une du Figaro  Macron crée la polémique en justifiant l’hommage à Pétain ? 

Quant à nous, nous ne  pouvons que saisir l’occasion qui nous est ainsi offerte de rappeler que le Général en chef des Armées, futur maréchal Pétain, s’est malheureusement opposé à l’cxpression publique de la dévotion des Poilus au Sacré-Coeur de Jésus et à la reconnaissance qui était due à la Très Sainte Vierge Marie pour le miracle dit de la Marne qu’Elle avait accompli le 8 septembre 1914 ! …Chene des Anglais(1).jpg

Tout cela et le reste n’a peut-être pas été sans conséquence pour l’avenir de la France qui a été conduite à accepter l’armistice du 22 juin 1940 ; car sauf erreur, comme on peut le lire dans ce dernier et remarquable numéro de Lectures Françaises, le 22 juin 1940, c’est un armistice qui a été signé entre deux armées comme l’a été celui du 11 novembre 1918, avec deux différences cruciales :

Lors de l’hommage aux Invalides le 10 novembre, Macron va-t-il dire que cet immense désastre humain que nous devons à la République, un siècle après la Révolution et la folie des guerres de la révolution et de l’Empire aurait pu être évité si la franc-maçonnerie n’avait pas été alors au Pouvoir, juste après avoir provoqué, par sa haine de l’Eglise catholique, la rupture de la loi de 1905, qui nous revient aujourd’hui en pleine gueule cassée de la République, avec l’invasion de la France par l’islam ? … 

Au combat, les Poilus doivent avoir un sacré coeur

Le 6 août ( 1917) , pour couper court à la lettre envoyée par Claire Ferchaud aux généraux français, Philippe Pétain, alors Général en chef des armées, rédige une Note aux Armées et conclut :

« Les militaires (officiers et hommes de troupes) qui recevront d’oeuvres  quelconques des fanions ou étendards revêtus d’emblèmes religieux les remettront immédiatement à leur chef de corps qui en assurera la réexpédition à l’oeuvre expéditrice. 
Les généraux commandants les armées rappelleront aux officiers sous leurs ordres qu’ils doivent dans le service s’abstenir de tout acte à caractère confessionnel constituant une violation flagrante de la liberté de conscience de leurs hommes et de la neutralité de l’Etat français »
.

JPEG - 96 ko

Le Frère Musulman Oubrou d’accord avec le traître Macron pour liquider la loi de 1905 …

Le Frère Musulman Oubrou d’accord avec le traître Macron pour liquider la loi de 1905 …

« La situation nous échappe »,  » les policiers ne seront plus maitres » Collomb persiste à alerter

======== publié le 06/11/2018 ===

Oyez braves cathos qui vous nourrissez du Corps du Christ, ou braves patriotes, qui vous nourrissez du seul espoir de voir survivre votre France, lisez ceci !

Peut-être comprendrez-vous que l’heure est venue d’aller chercher Macron à l’Elysée, si vous ne voulez pas manger un jour un pain noir, que vous n’aviez encore jamais osé imaginer, dans le cadre du  » vivre ensemble  » ou des agapes du  » dialogue islamo-chrétien « , si curieusement et totalement oublié dans le dernier Discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier devant la Conférence des évêques de France à Lourdes !

Qui a envie de manger Charlène Downes, transformée en Kebab ?

Qui a envie de manger Charlène Downes, transformée en Kebab ?

L’accueil de l’étranger, cher à notre épiscopat de France et de Navarre, prophétisé par Jean Raspail dans le Camp des Saints, sous le nom de Big Other, n’est-il pas devenu une terrible illustration du célèbre aphorisme de Chesterton, sur les vertus chrétiennes  devenues folles ? 

Thierry Mariani estime que le Camp des Saints devient une réalité

Thierry Mariani estime que le Camp des Saints devient une réalité

 

Et Karl Marx ne nous a-t-il pas appris que tout est lié dans le village mondialisé, où nous vivons aujourd’hui, ainsi que cela va être proclamé la  semaine prochaine, lors de ce forum, dont l’indécence de la coïncidence avec le centenaire de l’armistice de la guerre de 1918 est égale à l’imposture intellectuelle de ses  intervenants, qui se croient apparemment intouchables et veulent faire notre bonheur, tout en nous conduisant à l’abîme ? ( voir Addendum 20 h 15

Pour Macron, plutôt la gouvernance mondiale que la patrie

Pour Macron, plutôt la gouvernance mondiale que la patrie

Le 17, allons tous chercher Macron pour le conduire en prison !

Le 17, allons tous chercher Macron pour le conduire en prison !

ADDENDUM 20 h 15 Au-delà de l’indécence, qu’y-a-t-il sinon  » être complètement à la ramasse  » , pour avoir osé organiser un dîner chic au musée d’Orsay et un déjeuner à Versailles, en souvenir du sang versé par les uns et les autres, Poilus ou non ? 

Comme dirait le général Bruno Dary, cela n’avait encore jamais été fait !   

11 novembre : le couple Macron convie les chefs d’État à un dîner au musée d’Orsay

 » Avant le dîner, les invités des Macron – une cinquantaine de chefs d’État et leur conjoint, dont Donald et Melania Trump, Theresa et Philip May, Angela Merkel et Joachim Sauer- pourront visiter l’exposition Picasso Bleu et rose , que les Macron avaient inaugurée, en septembre 2018.

Le lendemain, outre les cérémonies proprement dites et le lancement du forum pour la Paix, les conjoints des chefs d’État étrangers sont tous attendus pour un déjeuner au Château de Versailles.  » 

La Vème République macronesque, c’est plus abject qu’hier et moins hideux et monstrueux que demain, avions nous écrit, lorsque nous avions découvert l’hommage du PM Edouard Philippe à Ho-Chi-Minh …

Colonel Jacques Hogard : « Rendre hommage à Hô Chi Minh, une faute grave, morale et politique »

Nicolas Dupont-Aignan : « On a un président de la République complètement à la ramasse »

Dès lors, comment ne pas se rappeler cette terrifiante analyse d’un psychiatre italien, que nous avions publiée en son temps !

De la ronde du soleil à la ronde de  » Macron – Jupiter – Le Crépusculaire *** » …[MAJ 24/10 ] … et à la descente dans les abysses des enfers … [MAJ 05/11]

05/11 Macron et Philippe ont-ils franchi la ligne jaune ? 

SONDAGE. Le 17 novembre 2018, une mobilisation d’envergure s’organise contre la hausse des prix des carburants. Y participerez-vous ?

Si vous ne souhaitez pas manifester, notez qu’il est possible de soutenir le mouvement en mettant son gilet (jaune)  sur le tableau de bord. 

03/11 Non possumusune fois encore …

Centenaire des apparitions de Fatima… en ce premier samedi du mois de Novembre, dédié à la prière pour les âmes du Purgatoire. 

Malgré les multiples raisons qui, jour après jour, nous poussaient à ne pas respecter notre décision, prise en notre for interne, de ne plus rien publier, avant de pouvoir vous offrir une information inédite et significative sur l’avancement de nos recherches sur la Question Louis XVII, nous avions réussi, à notre corps défendant, à tenir notre engagement de ne plus commenter l’actualité française, afin de clore cette tribune sur l’événement positif  et riche d’espérance, proposé par Le Figaro le 24/10 en fin de journée, en écho à l’annonce faite sur le site officiel de la CEF,  le 23 octobre 2018 ! 

Le festival de la 25e heure avec les villes sanctuaires

Mais hélas une fois encore nous ne pouvons que crier notre colère, notre dégoût et notre honte devant ce que nous avons découvert ce matin sur le salon beige, et qui a été repris depuis ici ou là … 

En bref, la V ème République macronesque, c’est plus abject qu’hier et moins hideux et monstrueux que demain ! 

Edouard Philippe rend hommage à Hô Chi Minh mais aucun responsable vietnamien ne fait le déplacement au mémorial français de Dien Bien Phu (MàJ)

Le Premier ministre français loue les qualités d’Hô-Chi-Minh au nom de l’amitié

Le Premier ministre français loue les qualités d’Hô-Chi-Minh au nom de l’amitié

Quelle injure aux dizaines de milliers de Français tués par cet homme :

https://twitter.com/EPhilippePM/status/1058309047018049541/photo/1

Edouard Philippe @EPhilippePM  

Cérémonie officielle d’accueil par M. Nguyễn Xuân Phúc, Premier ministre du Vietnam.

Voir l'image sur Twitter

Edouard Philippe @EPhilippePM

Visite de la Maison de Hô Chi Minh avec mon homologue Nguyễn Xuân Phúc pour célébrer l’amitié entre nos deux peuples. L’austérité sereine du bureau de Hô Chi Minh montre combien le travail et le calme, la détermination et la constance servent les projets des Etats. pic.twitter.com/7pwrh85sjr

Voir l'image sur Twitter

ADDENDUM 21 h 27 Edouard Philippe, comment avez-vous osé rendre hommage à Hô Chi Minh ?

Image associée

M. Jacques Guillemain, peut-être suffit-il, pour comprendre, de lire l’article de Wikipedia ? Ne serait-ce pas l’ADN de la Révolution de 1789, cloné en Russie en 1917 et tous les immenses désastres qui jalonnent l’histoire de France depuis deux siècles qui auraient autorisé Philippe à oser accomplir cet acte de haute trahison de la Patrie ? …

 Voir aussi Addendum 21 h 15 ci-dessous …

Ciel ! Ou enfer et damnation de la France ? Quelle étrange et curieuse coïncidence d’informations et d’images, en attendant le 17 novembre ! 

Édouard Philippe maintient et défend la hausse des taxes sur les carburants

En 1788, c’était le prix du blé. En 2018, c’est le prix des carburants.

Le 17, Résistance républicaine sera elle aussi dans la rue contre la hausse du prix de l’essence

Le 17, Résistance républicaine sera elle aussi dans la rue contre la hausse du prix de l’essence

source : De Villiers se trompe : si ça pète dans les banlieues, on a les hommes et les moyens !

ADDENDUM 18 h 45 

Video de Pierre Cassen : 1918, Indochine, Algérie, la trahison de la mémoire de nos soldats…

ADDENDUM 21 h 15 Vue plus de 5 millions de fois, la vidéo de Jacline Mouraud sur la lutte contre la hausse des carburants

Vue plus de 5 millions de fois, la vidéo de Jacline Mouraud sur la lutte contre la hausse des carburants

=========

24/10 En la fête de saint Raphael Archange

Raphael.jpeg

MAJ 20 h 00 Ciel ! Quel incroyable et extraordinaire  signe d’espérance !

L’irrésistible ascension du tourisme spirituel en France

avec une magnifique image du  sanctuaire de Notre Dame de La Salette en page de Une du Figaro, à laquelle nous substituons la vidéo ci-après ! Et en introduction on y lit l’évocation du pèlerinage du Roi Louis XIV à Cotignac … [ Par    Mis à jour Publié 

=== cet après-midi nous avions publié …

Nous ne saurions mieux conclure cette tribune qu’en ce jour de fête dédié à saint Raphaël Archange, si magnifiquement mis à l’honneur par la science historique et religieuse du blog d’Yves Daoudal.  

En effet,  face à la République de Macron qui conduit la France à marche accélérée vers l’abîme et les enfers, nous n’avons plus d’autre recours qu’en Dieu Seul, pour espérer non seulement en la résurrection du Royaume de France, comme au temps du Comte de Chambord, après l’immense catastrophe de 1870-1871, mais aussi et surtout aujourd’hui en la survie même de la France. 

Chers amis lecteurs – [ vous seriez environ 350 internautes réguliers à nous honorer ces derniers jours de votre bienveillante attention ] – avant de pousser un dernier cri ( voir ci-dessous ) nous vous inviterons à nous rendre visite de temps à autre, si vous souhaitez connaître l’état d’avancement de nos recherches, que nous espérons pouvoir vous présenter dans un nouvel ouvrage, courant de l’année 2019, avec une réédition de nos deux premiers livres aujourd’hui épuisés : LOUIS XVII – AUTOPSIE D´UNE FAUSSE VÉRITÉ  et  LOUIS XVII – AU COEUR DE L´IMPOSTURE .

Fidèle aux Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de sainte Jeanne d’Arc, nous croyons désormais n’avoir plus d’autre vocation que celle de contribuer à la manifestation de la vérité sur le destin de Louis XVII, en rédigeant notre futur livre, qui sera aussi en quelque sorte une réponse à l’Appel à la Nation du Roi Louis XVI de janvier 1793.

Et même si le Roi Louis XVI a répondu trop tardivement, hélas en 1792,  à la demande du Sacré-Coeur de Jésus adressée au Roi Louis XIV, reçue par  sainte Marguerite-Marie en juin 1689, nous continuons à espérer en la révélation et en l’avènement de celui que nous appelons de nos voeux, sous le nom de Pharamond de Bourbon-Habsbourg et qui nous a été promis, selon notre interprétation du secret révélé à Maximin, par la Reine des Prophètes sur la montagne de La Salette, le 19 septembre 1846.

Mais s’il s’agit d’un fantasme ou d’un beau rêve sans aucun autre fondement que celui du spectacle hideux  offert par l’effondrement de la France, que rien ne semble pouvoir interrompre, nous le reconnaîtrions volontiers avant la publication de notre prochain livre, dès que nous apprendrions qu’un Conseil de Régence pour la France aurait été constitué par une élite de la Nation, en vue de construire l’organe politique national susceptible  de jeter la République de Macron dans les poubelles de l’Histoire de France,  avant qu’il ne soit trop tard … 

Ce serait en effet une divine surprise que de voir les règles universelles du management par objectifs SMART, mixées avec les principes de capillarité et de subsidiarité, [ voir nos archives ]  mises en oeuvre, sous l’autorité d’un Conseil de Régence pour la France, pour créer et organiser la vie des cellules du corps de la France qui, dans un instinct de survie irrépressible, cherchera à se libérer de l’étreinte mortelle, semblable à celle de la tunique de Nessus, de la République de Satan et de ses prétendues valeurs, honorées jusqu’à Rome même !

Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse (de gauche à droite) : Mort, FamineGuerre et Conquête dans un tableau de 1887 par Viktor Vasnetsov. L’Agneau est visible au sommet.

REC-351-1.jpg

NON POSSUMUS (bis) Après que Macron nous ait craché à la figure, lors de la fête de la musique et à l’occasion de son voyage à Saint-Martin …

… comment pourrions-nous ne pas avoir le coeur  broyé par la souffrance  de cette voix, expression des cris de détresse et de colère de tous ordres que nous entendons monter vers Macron, non seulement sur Internet, mais aussi dans la vraie vie et même au JT de France 2 d’hier soir, dans le reportage sur les 700 agressions quotidiennes « gratuites »  en France qui, en fait, sont 1000 ( voir Eric Zemmour sur Fdesouche ) ! 

Par ma voix, les Poilus te crachent à la gueule, Macron

Par ma voix, les Poilus te crachent à la gueule, Macron

23/10 NON POSSUMUS ! 

Après notre dernière évocation de l’anniversaire de l’exécution de la Reine Marie-Antoinette et de quelques échos qui lui étaient plus ou moins liés, nous avions décidé de ne plus publier le moindre post en lien avec l’actualité française, et de nous en tenir à nos seules recherches historiques sur la Question Louis XVII !

Mais, face à l’abjection chaque jour plus immonde de la République de Macron, illustrée par ces deux articles ( ici et  ) repris ci-dessous sur deux médias de sensibilités très différentes de la patriosphère, non possumus !  

Et comment nous taire, en ce jour anniversaire du terrible anniversaire de l’attentat du Drakkar,  à l’origine d’une analyse prophétique de l’abbé Georges de Nantes restée en notre mémoire sur ce Premier sang [ d’une nouvelle guerre ], versé par l’armée française à Beyrouth le 23 octobre 1983

23 octobre 1983, attentat du Drakkar…

Génération Opex vous présente : 23 octobre 1983, 58 fils de France tombent à Beyrouth….23 octobre 2018, commémorations du 35ème anniversaire de l'attentat du Drakkar, Beyrouth (Liban).58 noms – 58 visages, parce qu'ils ne sont pas que des numéros matricules !© vignettes : Patrick Bianchin ;© musiques : Beyrouth – Le béret amarante, avec l'aimable autorisation de monsieur Jean-Pax Méfret ;© mise en forme : #GénopeX !

Gepostet von Génération Opex am Sonntag, 21. Oktober 2018

Théophanie du 13 octobre 1917 [ MAJ 23/10 ]

11 novembre : summum de l’abjection, pas de défilé militaire pour ne pas froisser l’Allemagne…

Macron refuse d’honorer les maréchaux de la Grande guerre et veut partager l’arme nucléaire avec l’Allemagne

Au combat, les Poilus doivent avoir un sacré coeur

JPEG - 96 ko

23/10 En la fête de Saint Antoine-Marie Claret

CvjkW8UWYAE7Ryy.jpg

Extrait de son autobiographie

Prière que je récitais au début de chaque mission :

Ô Vierge et Mère de Dieu, mère et avocate des malheureux pécheurs, vous savez bien que je suis votre enfant et le ministre que vous avez formé dans la forge de votre miséricorde et de votre amour. Je suis comme une flèche dans votre main puissante. Ô ma mère, lancez-moi avec toute la force de votre bras contre Satan, le prince du monde, semblable au cruel Achab, époux de Jézabel, qui a fait alliance avec la chair.

A vous, ma mère, la victoire ! Vous remporterez une éclatante victoire, vous, à qui a été donné le pouvoir de dissiper les hérésies et les vices. Et moi, animé de la plus entière confiance en votre protection, j’engage la bataille non seulement contre la chair et le sang, mais aussi contre les puissances des ténèbres, comme dit l’apôtre ; j’aurai à mon bras le bouclier du saint rosaire et je brandirai l’épée à deux tranchants de la parole de Dieu.

Ô Reine des anges, envoyez à mon secours les esprits célestes, vous qui connaissez ma faiblesse et la force de mes ennemis.

Ô vous, la reine de tous les saints, commandez-leur de prier pour moi et dites-leur que notre triomphe sera pour la plus grande gloire de Dieu et pour le salut de leurs frères.

Par votre humilité, réprimez l’audace de Lucifer et de ses acolytes, qui veulent entraîner en enfer les âmes rachetées par le sang de Jésus, le fruit de votre sein virginal.

Je disais aussi cet exorcisme :

Satan, moi, ministre de Jésus-Christ et de la sainte Vierge, quoique indigne, je t’ordonne, à toi et à tes acolytes, les esprits infernaux, de quitter ces lieux et de t’en aller loin d’ici. Je te le commande au nom du Père qui nous a créés, au nom du Fils qui nous a délivrés de ta tyrannie, et au nom de l’Esprit Saint qui nous a apporté la consolation et la sanctification. Amen.

Je te le commande aussi au nom de la très sainte Vierge Marie, Mère du Dieu vivant, qui t’a écrasé la tête.

Va-t-en, Satan, va-t-en, orgueilleux et jaloux, n’empêche jamais la conversion et le salut des âmes

====

Et à la prière de saint Antoine Claret, nous ne pouvons qu’ajouter notre cri d’humble laïc, membre d’une cellule du Corps mystique du Royaume de  France en survivance

Où êtes-vous, Cardinaux, Archevêques et Evêques de France et de Navarre qui, seuls, avez le pouvoir par un grand exorcisme, de chasser Satan de la France sur laquelle semble peser une terrible malédiction divine, et où il règne aujourd’hui en maître, grâce à Macron que vous avez encensé, par une formidable standing-ovation, au Collège des Bernardins le 9 avril 2018 

Les évêques de France recoivent le Président Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a dû fumer la moquette de l’Elysée !

ADDENDUM 23OCT 13 h 30 

 
BFMTV (@BFMTV)
 
Emmanuel Macron dans l’Aude: « La République, c’est cette vague plus forte que toutes les vagues qui ont frappé vos communes« pic.twitter.com/fw84H4yHSS
 
 
ADDENDUM 14 h 30 Et à propos de République écoutez bien ce qu »Eric Zemmour dit dans cette vidéo 
 

Un proche conseiller de Hollande a dit à Éric Zemmour : « Quand t’es à l’Elysée et que tu vois remonter les infos sur l’insécurité, tu as l’impression d’être dans un pays en guerre »

[ Voir aussi notre addendum du 23/10 en bas de la tribune publiée le 18/10.] 

Que les patriotes de bonne foi républicaine, qui nous liraient, nous pardonnent ! Mais il semblerait, après avoir visionné la vidéo ci-dessus, que la République a fini par tuer la France !  
Au nom même  des Lois Fondamentales du Royaume de France, il ne nous reste donc plus qu’à espérer en la résurrection du Royaume de France par l’obéissance aux demandes du Sacré-Coeur de Jésus et par la prière au Coeur Immaculé de Marie, Reine du Ciel et Reine de France ! 

Bon courage à vous tous, chers amis lecteurs, connus ou inconnus ! A chacun d’accomplir son devoir d’état et à la grâce de Dieu !  

18/10 En la fête de saint Luc 

*** Merci, chère dame jusque là inconnue, pour ce superbe article qui justifie le nouveau titre donné à cette tribune … 

Cher Président, merci pour ce moment !

  N’empêche, il était triste, le Petit Prince. « S’il te plaît », disait-il à chacun de nous, « dessine-moi la France. Dessine-moi l’Europe. Dessine-moi mon destin. J’ai perdu ma boussole. »

Marie-Hélène Verdier Agrégée de Lettres Classiques

Et dans un autre registre …

 

Ciel ! Laurent Joffrin ressuscite Charles Maurras, au programme des commémorations de l’année en cours !

Laurent Joffrin : «Zemmour ressuscite la vieille histoire antisémite se contentant de remplacer la haine des Juifs par la dénonciation de l’islam»

Notre nouvel observateur de la vie culturelle française saurait-il que Charles Maurras a écrit ceci  le 13 juillet 1926 ? 

 » Cette mosquée en plein Paris ne me dit rien de bon. Il n’y a peut-être pas de réveil de l’Islam, auquel cas tout ce que je dis ne tient pas et tout ce que l’on fait se trouve aussi être la plus vaine des choses. Mais, s’il y a un réveil de l’Islam, et je ne crois pas que l’on en puisse douter, un trophée de cette foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où enseignèrent tous les plus grands docteurs de la chrétienté anti-islamique représente plus qu’une offense à notre passé : une menace pour notre avenir. » 

Et le grand esprit européen qu’est Laurent Joffrin sait-il qu’après la chute de Constantinople le 29 mai 1453, il y a eu la bataille de Lépante le 7 octobre 1572 et celle du Kahlenberg près de Vienne, le 12 septembre 1683 ? 

Aussi, nul doute que le journaliste tétanisé par le PACS républicain et antisémite qu’il vient de célébrer entre Charles Maurras et Eric Zemmour, avec le titre de son article «Charles Zemmour et Eric Maurras», sera heureux de se libérer de son angoisse, en visionnant un  vrai et solennel mariage, symbolisant cette Europe si heureusement macronisée, aujourdhui en construction sur le territoire de la République dite française, proposée sur le site de référence de l’islamisation de la France , qu’on peut compléter à loisir par quelques autres vidéos, à choisir ici ou là :

ADDENDUM 23/10 Lorsque nous avions posté, le 18/10,  la vidéo ci-dessus, publiée quelques jours plus tôt sur l’Observatoire de l’Islamisation, nous n’aurions jamais pu imaginer que la Turquie d’Erdogan serait aujourd’hui à la Une de l’actualité, avec cette affaire Khashoggi

Renaud Girard: «Derrière l’affaire Khashoggi, le bras de fer Arabie-Turquie»

Aussi en souvenir de l' » inoubliable  » Cardinal Tauran », peut-être est-il opportun de rappeler, parmi d’autres images, celle-ci … 

L’image du jour : le cardinal Tauran reçu par le roi Salmane

sans oublier bien sûr le voyage apostolique de François en Turquie … qui nous avait scandalisé par son silence sur la chute de Constantinople et les multiples siècles du  » dialogue islamo-chrétien  » , que la submersion migratoire  de l’Europe rendrait aujourd’hui providentiel, selon les paroles de l’inoubliable Cardinal Tauran, qui était alors le numéro 2 du Vatican ….

=====

17/10 Deuxième jour de la fête de sainte Marguerite-Marie Alocoque  ou en la fête de saint Ignace d’Antioche 

Grâce au blog d’Yves Daoudal nous apprenons que Macron le stérile a su féconder aux USA de multiples réactions, qui attestent quelle est l’immense malédiction pour la France du système infernal qui l’a porté à l’Elysée !…

Emmanuel Macron insulte les mères de familles nombreuses (in english) 

A quand l’accusation  » de crime contre l’humanité et contre l’intelligence «  portée par Macron, à l’égard des mères de familles françaises nombreuses d’aujourd’hui, d’hier et/ou d’avant-hier ? …

Et si la lecture des commentaires publiés sur cette page, semblerait aussi apporter la preuve que Macron n’a pas encore réussi à éteindre l’esprit français des lépreux, qu’ils aient zappé ou non sur les JT du 20 heures du 16/10/2018, qui peut dire quelle heure précise il est à l’horloge de l’Histoire de la France ? 

Seigneur Jésus, après l’heure de la puissance des Ténèbres, Macron Le Crépuscule va-t-il finir par annoncer l’aube royale pour la France  ? ( Voir notre addendum de ce jour au post d’hier ).

N’est-il pas en effet impossible que ce soit en vain que nos amis prient aujourd’hui encore aux pieds de Notre Dame de Pontmain, pour vous supplier  de nous accorder le miracle de la résurrection du Royaume de France ?

  A Pontmain

16/10 En la fête de sainte Marguerite-Marie Alacoque

CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVII De même que Notre Seigneur Jésus-Christ  a pleuré sur la destruction future de Jérusalem, pleurons avec Notre Dame de La Salette sur les effroyables conséquences des événements climatiques qui ont frappé l »Aude dans la nuit du 15/10.  Juger la Reine
Et en cet anniversaire de l’exécution de la Reine Marie-Antoinette, le 16/10/1793, jour de malédiction pour la France après celui du 21 janvier 1793, prions la Femme de l’Apocalypse, « ci-devant » Reine des Prophètes d’obtenir, au plus tôt, de Son Divin Fils notre libération de la République de Satan, qui conduit la France vers le chaos, la destruction et la dévastation, à l’image de ce que nous avons pu voir hier soir, dans les JT du 20 heures du 15/10/1918, autour de Trèbes et de sa région.  

ADDENDUM 17/10  Nouvelles et étranges coïncidences 

Hier, anniversaire de l’assassinat de la Reine Marie-Antoinette, nous avons donc appris que la République et le sire Mélenchon étaient sacrés, à condition il est vrai que le parlementaire soit revêtu du ruban tricolore, comme on peut le voir dans cette vidéo diffusée hier, sur Fdesouche, provoquant l’indignation de syndicats de police, pourtant très républicains ! La République de Satan va-t-elle finir  par se dévorer elle-même, tel le monstre légendaire  Catoblépas, évoqué dans l’essai métaphysique La faim du tigre de René Barjavel ?  

Perquisitionné chez lui, Mélenchon se filme et dénonce une « agression politique » (MàJ) 

En voyant le geste de Mélenchon revêtant le ruban tricolore, nous avons pensé aussitôt au témoignage de Daujon, évoqué ici même tout récemment et qui a prétendu avoir sauvé la famille royale dans la nuit du 2 au 3 septembre 1792, en barrant la route de sa seule écharpe ( voir ici par exemple )  à la horde révolutionnaire parisienne qui avait voulu s’approcher de la Reine pour lui montrer la tête de son amie la princesse de Lamballe percée sur une pique ! …

Et autre et très étrange coïncidence, grâce à un heureux concours de circonstances, nous avons pu voir hier soir une très étonnante émission de télévision sur RMC canal 24 consacrée au Sacré-Coeur de Montmartre, toujours visible en replay, et que nous vous recommandons vivement de voir, car elle vous permettra de saisir le caractère proprement monstrueux des propos tenus par un soi-disant intellectuel, Jacques Sapir, figure de proue de la  » gauche de la gauche »  et donc très proche du sieur Mélenchon à en juger par cette page … 

Jacques Sapir prêt à dynamiter le Sacré-Cœur de Montmartre

LE SACRE COEUR : MEGASTRUCTURE HISTORIQUE

Disponible jusqu’au mardi 23 octobre 22H00

 » Chaque année, le sacré coeur accueille plus de 11 millions de visiteurs. Avec son gigantesque dôme haut de 83 mètres, son incroyable cloche de 19 tonnes, la plus grande de France, cette mégastructure est le plus haut point de la capitale après la tour Eiffel. Pendant presque un demi siècle pourtant, ses bâtisseurs ont rencontré de nombreux obstacles: risques d’effondrements, opposition violente des laïcs, sabotage en règle. 7 architectes se sont ainsi relayés pour en venir à bout, à la fin de la Première Guerre mondiale. Conçu comme un véritable polar architectural, ce documentaire remonte le temps pour reconstituer l’odyssée de l’édification de cette basilique de légende. » 

Alors que la France est confrontée aujourd’hui à la pire des pires catastrophes de son Histoire – oui nous affirmons que la catastrophe actuelle est pire que la terrible défaite de la guerre de 1870-1871, à l’origine même de la construction de la basilique du Sacré-Coeur … ; voyez cette tribune de l’observatoire de l’islamisation … –  y aurait-il encore un espoir que la France échappe à sa destruction finale et à la malédiction divine dont elle semble être désormais frappée ?

N’avons-nous pas eu en effet l’immense surprise d’entendre et de voir le rapprochement suggéré entre  entre la demande du Sacré-Coeur de Jésus, reçue en juin 1689 par sainte Marguerite Marie-Alacoque, à destination du Roi Louis XIV, mais restée sans réponse, et le déclenchement un siècle plus tard de la Révolution, qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours avec son cortège de guerres et d’invasions de tous ordres, jusqu’à sa tentative de destruction des fondements mêmes de notre civilisation, que rien ne semble pouvoir empêcher,, en raison du terrifiant silence de l’épiscopat de France et de Navarre, attaché aux valeurs républicaines, qualifiées d’héritières de celles de l’Evangile, et qui seraient tout aussi compatibles avec celles d’une soi-disant religion d’amour, de tolérance et de paix, dont la nature et la  dimension, pire que le totalitarisme du nazisme et du communisme, peut être identifié, selon une vénérable tradition métaphysique chrétienne , à l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse !   …

ADDENDUM 17/10 18 h 20

Merci à la Présidente de Résistance Républicaine qui  nous offre la vidéo complète de BFM-TV sur la perquisition au siège de LFI, enrichie de ses réflexions sur l’ὕϐρις / hybris ou hubris de Mélenchon … 

===

Centenaire des apparitions de FatimaLe 13 octobre 1917 à Fatima, à l’extrêmité occidentale de l’Europe,  la foule observait le grand miracle théophanique de la ronde du soleil qui authentifiait les apparitions et le message de la Très Sainte Vierge Marie, Reine du Ciel et Reine des Prophètes, révélé aux voyants le 13 mai 1917.   

source : le salon beige

Aujourd’hui 13 octobre 2018, peuple de France, en attendant que le ciel te tombe sur la tête, observe médusé la ronde de ton Président, à l’extrémité orientale de ce qui était l’Europe ***, jusqu’à la chute de Constantinople …  

La France, abandonnée sous la menace, n’a pas de ministre de l’intérieur, mais le président s’éclate à l’extérieur !

*** PS Pour mémoire, puisque l’Arménie est à l’ordre du jour 

Léon VI de Lusignan, roi d’Arménie (1393)

Léon VI (ou V selon les historiens) de Lusignan, roi d’Arménie † 1393, roi de la petite Arménie de 1374 à 1375.

Le dernier roi de la petite Arménie, contraint à l’exil, trouva refuge auprès de Charles V, puis de Charles VI. Ce dernier lui rendit hommage en lui élevant un tombeau dans l’église des Célestins à Paris.

Selon la tradition orientale, le gisant tient dans la main gauche une paire de gants, signe distinctif des grands personnages. Dans la tradition française, c’est la main de justice qui est la marque de la souveraineté de la personnalité représentée sur l’œuvre funéraire.

Gisant de Léon VI de Lusignan, roi d'Arménie. © Patrick Cadet - Centre des monuments nationaux.

Gisant de Léon VI de Lusignan, roi d’Arménie. © Patrick Cadet – Centre des monuments nationaux.

La famille royale au Temple ( Charles-Eloi Vial, Perrin, 2018) [ MAJ 13/10]

12/10 En la fête du bienheureux Charles de Blois 

vitrail.jpeg

Non possumus ne pas faire état  de cette vidéo proposée ici par Christine Tasin, Présidente de Résistance Républicaine  ... 

Quand vous l’aurez visionnée intégralement, peut-être deviendra-t-il évident pour vous aussi d’entrer  dans l’attente de la résurrection du Royaume de France,  grâce à  l’incarnation des deux corps du Roi dans celui du  Roi de France, désigné selon les Lois Fondamentales du Royaume France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de sainte Jeanne d’Arc ? …

Et peut-être même, partagerez-vous un jour notre  intuition de membre de la cellule CRIL17 du corps mystique du Royaume de France en survivance,  travaillant dans l’espérance de l’avènement de l’héritier légitime de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, selon notre interprétation de la promesse, faite par la Reine des Prophètes sur la montagne de La Salette, le 19 septembre 1846, et révélée par Maximin, l’un des deux voyants ? …

Pharamond de Bourbon- Habsbourg, venez vite, en réponse à l’appel de Jean Raspail ! 

Pharamond de Bourbon-Habsbourg, SVP, ne nous faites pas attendre encore trop longtemps ! 

Ou alors, si vous ne venez pas bientôt,  au vu de la catastrophe apocalyptique à laquelle la France est désormais confrontée, entre deux sourires de Ruth Elkrief, qui n’en croit pas ses oreilles d’entendre les audaces pourtant fort courtoises de Philippe de Villiers, que va-t-il vous rester, après la réalisation des prophéties annoncées par Notre Dame de Fatima, et certifiées par la théophanie du 13 octobre 1917 à Fatima ? 

PS 13/10  Et pendant que nous rêvons à la résurrection du Royaume de France, d’autres rêvent de faire crâmer La Nouvelle Librairie … ; c’est Juste en face du Sénat  … absence de ministre de l’intérieur oblige … peut-être ?… 

 ====

11/10 En la fête de la Maternité divine de Marie, au risque de provoquer une nouvelle lettre ouverte de Michel Onfray, qui serait d’un tout autre style que celle qu’il a envoyée à Macron et qui a eu l’honneur d’être commentée en page de Une du Figaro  …  

Lu ici aussi  en la fête de saint Théophane l’hymnographe  : 

Le premier Adam est devenu, pour celle qui l’avait porté, la terre, cause de malédiction. Le nouvel Adam a rendu bénie celle qui l’a engendré. Et non seulement cela, mais il l’a constituée source et communicatrice de bénédictions pour tous les autres. (Saint Théophane – Discours sur la Mère de Dieu)

Chers amis lecteurs 

Nous pensons avoir établi la preuve raisonnable  que le livre de Charles-Eloi Vial ne peut pas mettre fin à la plus fascinante énigme de l’Histoire de France. 

De ce fait nous pouvons poursuivre nos recherches pour contribuer,  selon nos pauvres et dérisoires moyens, à l’établissement de la vérité historique sur l’exfiltration de Louis XVII, puisque nous pensons avoir apporté la preuve que Louis XVII n’était pas mort au Temple, ni le 8 juin 1795, ni auparavant. 

C’est pourquoi nous croyons opportun de devoir procéder prochainement à une réédition de nos deux ouvrages actuellement épuisés, LOUIS XVII – AUTOPSIE D´UNE FAUSSE VÉRITÉ  et  LOUIS XVII – AU COEUR DE L´IMPOSTURE   tout en commençant immédiatement la rédaction d’un nouveau livre, dont l’introduction  sera construite sur l’essentiel des observations critiques du livre de Charles-Eloi Vial que nous venons de publier ici. 

Nous ne manquerons pas de vous informer de tout fait nouveau significatif, et nous vous prions de croire, chers  amis lecteurs, à l’expression de notre reconnaissance la plus vive pour l’attention bienveillante dont vous nous avez honoré, qui nous a permis en outre de supporter celle de robots ou de hackers très malveillants, que nous saluons au passage et qui se sont heurtés aux mesures de sécurité de notre hébergeur. 

====

10/10 En la fête de saint François Borgia ( pour les âmes sensibles … et les autres, c’est aussi ICI, avec de très savantes et très érudites explications ( tout à fait inédites pour nous ) , mais qui ne sont pas en harmonie avec la pensée dans la France, dont le système politico-médiatique dominant est aujourd’hui en état de possession diabolique…  Face à l’islam de plus en plus conquérant, nous lirons avec le plus grand intérêt comment le Souverain Pontife rendra hommage aujourd’hui à saint François Borgia, acteur de la victoire de Lépante du 7 octobre 1571, et dont nous ignorions tout jusqu’à la lecture de cette note biographique ( en lien avec le Salon beige) … ; à noter la mention d’une citation de saint François Borgia dans l’évocation de la férie du jour sur le site de la CEF en l’honneur de sainte TelchideSan_Francisco_de_Borja_y_el_moribundo_(boceto).jpgIl est temps, nous semble-t-il, de conclure notre examen des interrogatoires de Louis Charles Capet, de sa soeur et de sa tante des 6 et 7 octobre 1793 ! Et nous avons failli le faire en omettant de traiter un grave problème, provoqué par la lecture seule des sources documentaires disponibles, si chères à Mme Hélène Becquet, et au sujet desquelles nous serions un jour très heureux de pouvoir lire un éminent commentaire de sa part ; lire c’est relire, n’est-ce pas ? 

En effet, chers amis lecteurs, avez-vous remarqué qu’il existe une contradiction radicale et irréductible, entre le PV de la confrontation qui aurait eu lieu le 7 octobre entre Louis Charles Capet et Madame Elisabeth, avec le compte rendu qu’en a fait Madame Royale dans son Mémoire, dont vous pouvez retrouver le texte  sur ces  pages 76 et 77. Dans ce second document il n’y est fait, tout comme pour son propre interrogatoire, aucune mention d’une confrontation directe avec Louis Charles CapetNous vous laissons, chers amis lecteurs,  le soin de choisir l’interprétation qui vous semblerait la plus pertinente, parmi les diverses hypothèses qui se présentent  aussitôt à l’esprit. 
Dans l’immédiat, nous nous bornerons à vous offrir la copie des archives en question, extraites du Louis XVII de Xavier de Roche, qui n’a pas eu l’honneur d’être cité dans le livre de Charles-Eloi Vial ! Mais, mythe Louis XVII ou non, ne s’agirait-il pas, pourtant, jusqu’à ce que l’acte de décès à l’Etat civil de Paris, du 24 prairial an III, de Louis Charles Capet soit annulé par voie judiciaire, des derniers actes publics du fils de Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, et donc du dernier héritier en ligne directe de la Royauté Capétienne, qui a construit la France, avec la grâce de Dieu, la bénédiction de l’Eglise et l’adhésion des peuples de France ? 
    

Voici donc une reproduction numérisée des copies des archives signées Louis Charles Capet par un substitué à Louis XVII, les 6 et 7 octobre 1793 ( source : pages 341 à 347 du livre Louis XVII de Xavier de Roche ( Editions de Paris 1986 ) :  

PV6-7oct1793

Mais au fait, pourquoi donc les révolutionnaires ont-ils voulu détruire la sainte Ampoule à Reims le 7 octobre 1793, si ce n’est parce que Louis XVII n’était plus au Temple, ce jour là ? …    

  • Louis XVII - Le livre du Bicentenaire. Les preuves de la survivance de Louis XVIIEn hommage à Xavier de Roche, à qui nous devons les documents ci-dessus :  

Et comme l’aurait dit Robert Lamoureux, au XX ème siècle, l’énigme Louis XVII est toujours là ! 

===
9/10 En la fête de St Denis de Paris, premier évêque de Paris, et ses compagnons martyrs Rustique et Eleuthère   († Ier s.)

Tout d’abord on ne peut qu’exprimer le plus vif regret de voir que Charles-Eloi Vial n’ait pas jugé opportun de nous donner une copie des dépositions de Louis Charles Capet des 6 et 7 octobre 1793, d’après les archives AN, AE I 5 n° 22, auxquelles ses éminentes fonctions lui permettent d’avoir accès, sans aucune difficulté. 

Il aurait en effet été très heureux que la Collection Perrin ait accepté de payer les droits de reproduction exigés par la BNF pour les insérer dans la très belle planche photographique de 8 pages situées entre les p 240 et 241. Les lecteurs auraient ainsi pu conclure à l’absurdité inacceptable de la théorie révolutionnaire toujours dominante  par la simple confrontation de la signature de Louis Charles Capet, effrayé et abruti par l’alcool, qui venait de réciter la longue et précise leçon d’accusation contre les municipaux qu’on lui avait mise dans le crâne, accompagnée de celle d’un acte de copulation commis avec sa mère sous les yeux même de sa tante « …  

En outre, au vu des sources documentaires aujourd’hui disponibles, il s’avère certain qu’il n’y a pas eu de confrontation entre Madame Royale et  » son frère « , ni le 7 ni le 8 octobre, comme invite d’ailleurs à le penser le récit même de CEV, retranscrit précédemment !

Or il existe une minute comportant la signature de Louis Charles Capet et de Thérèse Capet (sic ), selon ce fac – similé extrait de cette page :

Cette image validerait le texte intégral de cette confrontation, qui n’a donc pas eu lieu, selon le Manuscrit de Madame Royale, que nous avons eu à étudier longuement, dans nos forums précédents, avec le concours en particulier de notre ami et archiviste du Roi Louis XVII, Christian Crépin.  
Il nous suffira donc, pour l’heure, d’affirmer  – jusqu’à ce qu’on nous apporte la preuve contraire – qu’il est invraisemblable que Madame Royale ait pu signer  » Thérèse Capet », et qu’il s’agit ipso facto d’une nouvelle forgerie révolutionnaire, de même nature que le PV du 6 octobre.  
Il convient en outre de souligner le problème posé par la datation de la version donnée par Madame Royale dans ses souvenirs. Comment a-t-elle pu savoir, durant le deuxième semestre de l’année 1795, au cours duquel elle a rédigé son mémoire qu’elle avait été interrogée le 8 octobre 1793, sans qu’il y ait eu une confrontation avec son frère, qu’elle n’aurait fait qu’entrevoir et à propos duquel elle a écrit  » » Arrivé chez mon frère, je l’embrassai tendrement Mme Simon me l’arracha (et) me dit de passer dans l’autre chambre. Chaumet me dit de m’y asseoir  ce que je fis il s’assit en face de moi …  » ?

On pourra lire sur cette page le texte de l’interrogatoire de Madame Royale, tel qu’il a été retenu par la tradition historique, dont nous ne retiendrons ici qu’il constitue a priori une contradiction radicale et irréductible avec notre thèse, selon laquelle Louis XVII aurait d’ores et déjà été exfiltré à la date du 6 octobre 1793. Pour nous, seul un malheureux substitué aurait pu faire la déclaration rapportée par l’abominable PV de son interrogatoire, que Charles-Eloi Vial n’a pas osé retranscrire, imitant en cela nombre de ses illustres prédécesseurs historiens ou archivistes et auquel va nous renvoyer le texte de la confrontation de Louis Charles Capet avec sa tante, Madame Elisabeth, que nous allons étudier un peu plus loin. 

Mais comment Madame Royale a-t-elle pu écrire qu’elle aurait pu embrasser tendrement son frère, mais très furtivement, comme s’ils venaient de se retrouver à Versailles, après une séparation d’un week-end, causée par le voyage de l’un ou de l’autre à Saint-Cloud ?
Comment  admettre qu’elle ne se soit pas agrippée à son frère et ait tout fait pour refuser qu’il lui soit arraché de ses bras, alors qu’elle a écrit dans son Manuscrit de 1795 « C’était la première fois que je me trouvai seule avec une douzaine d’hommes … «  que CEV a même commenté par cette phrase «  Sans défense la jeune princesse qui allait sur ses quinze ans dut craindre un instant d’être violée. » !

Et à l’inverse comment admettre que son frère qui, bien qu’ivre selon certains auteurs, allait tenir tête à sa tante dans la confrontation qui allait suivre, juste après l’interrogatoire de Madame Royale, ait pu accepter qu’elle l’ait embrassé tendrement  ?

Tout cela ne rend-il pas invraisemblable l’expression du  souvenir de Madame Royale, pour les raisons que nous avons pu avancer, il y a plusieurs années maintenant et que nous développerons en temps et heure dans notre prochain livre ? En résumé, nous nous bornerons à oser affirmer que  Madame Royale  a été invitée à faire son faux-témoignage sur sa très furtive rencontre avec son frère, pour prix de sa libération de l’enfer dans lequel elle avait vécu, depuis le 13 août 1792 ? N’était-elle pas en droit de croire que cela était désormais sans aucune conséquence, puisque son frère  était mort au Temple, près de deux ans après ?   

Avant d’en venir à l’autre interrogatoire de Louis Charles Capet du 7 octobre, en la présence de Madame Elisabeth, selon le témoignage de Daujon, qui servit de greffier, aux dires de la tradition historique parvenue jusqu’à nous,  peut-être est-il opportun d’afficher ici le dessin attribué à Louis David, de celui que de multiples indices autorisent à voir comme ayant été l’adolescent substitué à Louis XVII, que Simon aurait très bien pu mettre dans les bras d’une ou deux prostituées, appelées à jouer le rôle dévolu à la Reine et à Madame Elisabeth, dans le PV du 6 octobre 1793 ? 

CEV ne nous dit quasiment rien de la confrontation entre Louis Charles Capet et sa tante Madame Elisabeth, si ce n’est ce très bref compte rendu, p 221, qui nous a autorisé à afficher le dessin ci-dessus … « Elisabeth fut ensuite interrogée et fit à son tour des réponses aussi fermes que négatives. David devenu premier peintre de Napoléon ne se vanta jamais d’avoir pris part à cet épisode peu glorieux de la Terreur … « .
Pour nous il est impossible que ce soit Louis XVII qui ait été confronté à sa tante et ait pu faire face à sa tante, selon la transcription de l’interrogatoire déjà donné sur cette page, car le témoignage de Daujon de seconde main n’est pas crédible compte tenu de l’enjeu et du rôle qui lui est prêté, lors de la tragédie du 2 septembre 1792 au Temple, lorsque les révolutionnaires ont voulu montrer la tête décapitée de  la princesse de Lamballe  à la Reine ; en outre il a été publié en 1825 à titre posthume, aux dires mêmes de CEV qui indique, dans l’index, 1809 (?) pour son année de décès qui est inconnue  sur cette source proposée par Gallica : Daujon (17..-18..). 

Enfin et surtout nous nous autorisons à mettre en doute la réalité de la confrontation entre Louis Charles Capet et Madame Elisabeth, quand on regarde attentivement la signature Elisabeth Capet apposée sur la minute, selon l’extrait ci-dessous ( source ), qui ne peut pas être celle de la soeur du Roi Louis XVI, qui signait habituellement  Elisabeth Marie, selon une tradition historique bien établie : 

Dès lors est-il nécessaire, pour mettre en doute la théorie officielle dominante, de reprendre ici l’étude détaillée  des diverses signatures de Louis Charles Capet ( 6.7 et 26 octobre 1793 ) dont on ne sait plus s’il était effrayé, drogué, sous l’emprise de l’alcool ou gravement malade, tout en étant capable de s’opposer à sa tante  … à l’âge de 8 ans ? …

=====

08/10 En la fête de sainte Brigitte de Suède  

Voyons maintenant la question cruciale des interrogatoires de  » Louis Charles Capet  » du 7 octobre 1793, selon Charles-Eloi Vial et selon les sources documentaires que nous avons pu étudier au cours de nos recherches. Et que de surprises étonnantes allons-nous faire, qui vont nous permettre d’illustrer une fois  encore la pertinence de notre devise  » Lire c’est relire « !

Ainsi que nous l’avons lu, CEV a écrit p 219   » Les 6 et 7 octobre, Hébert et Chaumette vinrent l’interroger. »  Suit ensuite son compte rendu du PV du   » Quinzième Jour du Premier Mois de l’An Second de la République française, Une et Indivisible  » ou 6 octobre 1793,de l’accusation par « Louis Charles Capet »  contre les municipaux, la Reine et Madame Elisabeth ! Mais pourquoi donc cherche-t-on en vain – en un premier temps tout au moins – celle de cet hallucinant PV  dont le texte intégral ( selon l’inventaire de l’époque ) n’a été révélé,  pour la première fois que par l’historien G. Lenotre, avant d’être repris par Jean-Pascal Romain à qui nous devons de l’avoir découvert ?  Or c’est ce document capital qui permet de mettre en doute la théorie de la présence de Louis XVII au Temple à cette date !
Et à cette première surprise devant l’absence de tout renvoi immédiat par CEV à une note donnant la cote de cette archive du PV de la déclaration de « Louis Charles Capet « , qui n’est qu’évoquée en résumé, lors du bref compte rendu du procès de la Reine – voir nos observations précédentes du 6/10 –  va s’en ajouter une autre, qui ne pourra pas être sans conséquence.  

Après avoir rapporté ce qu’il appelle la légende noire de la présence d’une prostituée auprès de l’enfant royal ( note 79 p 220 en la p 378  :  » W.W. Grenville The Manuscripts of J.B. Fortescuevol 2 p 529  Bulletin du 12 février 1794 ) CEV rapporte le témoignage de Daujon, sans aucune réserve critique, exigée en particulier par la date de publication ( 1825 ) et qui rendrait compte de la confrontation de « Louis Charles Capet » avec sa tante, Mme Elisabeth, au cours de laquelle la soeur du Roi Louis XVI aurait crié «  Oh le monstre « , devant les  accusations de la déclaration de la veille, réitérées par son neveu.
Cet événement aurait donc eu lieu  le 7 octobre, et après en avoir donné la source documentaire ( note 80 p 220 en la p 378 où on lit : Récit de Daujon, rapporté par C. Goret, Mon témoignage sur la détention de Louis XVI et de sa famille dans la tour du Temple, Paris, F-M Maurice 1825  . Les interrogatoires signés par Louis XVII sont en AN, AE I 5 n° 22 ) CEV poursuit par :
 » Ces « aveux » obtenus, l’accusation put commencer à enrichir son dossier contre  » la Messaline autrichienne  » . Le 8 octobre le maire de Paris, Pache, le procureur de la Commune Chaumette et son substitut Hébert, accompagnés du peintre Louis David, membre de la Convention, et de plusieurs municipaux vinrent chercher Marie-Thérèse dans sa cellule … Dans ses souvenirs, elle note qu’elle eut la joie d’apercevoir un instant son frère  … Il ne s’agissait cependant que d’un nouvel interrogatoire … Elle affirma ne rien savoir ( sur les accusations de complicité royaliste visant Toulan et autres ) et nia les insinuations d’Hébert et de Chaumette sur les   » vilaines choses  » que sa mère lui aurait fait subir. Elisabeth fut ensuite interrogée et fit à son tour des réponses aussi fermes que négatives …  » 
Mais alors à quoi correspond le témoignage de Daujon – ( dont le rôle, le 2 septembre au Temple, est controversé par les historiens Mortimer et Ternaux ) – tel qu’il est rapporté précédemment par CEV, au sujet de la confrontation entre Louis Charles Capet et Madame Elisabeth qui aurait eu  lieu le 7 octobre, selon la logique chronologique  du récit que nous étudions ? D’une part il est écrit,  p 220, juste après le témoignage de Daujon, rapporté en 1825, et  censé détruire celui des dépêches transmises à Londres en février 1794  » Ces « aveux » obtenus , l’accusation put commencer à enrichir son dossier contre la Messaline autrichienne  » … et d’autre part p 221 le compte rendu ci-dessus d’un interrogatoire de Madame Elisabeth par Chaumette et Hébert qui aurait donc eu lieu le 8 octobre hors la mention de toute présence explicite de « Louis Charles Capet  » !  Or n’a-t-on pas lu p 219  » Les 6 et 7 octobre Hébert et Chaumette vinrent l’interroger ( Louis Charles Capet ) ? Comprenne qui pourra ! 
Il y a donc – semble-t-il –  une grave contradiction interne dans l’argumentation logique et chronologique de Charles-Eloi Vial, voire même un très sérieux problème, que nous proposerons de résoudre en utilisant le principe dit du rasoir d’Occam, grâce à notre actualisation de tout ce que vous avez pu peut-être déjà lire ICI  …

===

07/10 En la fête de Notre Dame du Très saint Rosaire, pour mémoire de l’insigne victoire de Lépante sur l’islam, le 7 octobre 1571 [ brillamment rappelée sur Royal-Artillerie, à qui nous empruntons l’image ci-dessous, découverte à l’instant, au cours de notre surf du lundi matin,  sous le titre Lépante 447ème ! et que nous substituons très volontiers à celle d’hier … virus Louis XVII oblige … ( maj du 8/10) ] 

Voir l’article d’Hérodote à compléter par l’éphéméride abrégé du Salon Beige et celui d’Yves Daoudal , qui rappellent le rôle crucial de la croisade de la prière du saint rosaire organisée par le pape saint Pie V …  

06/10 En l’honneur du Coeur Immaculé de Marie, en ce premier samedi du mois du Rosaire, et en la fête de saint Bruno..

Centenaire des apparitions de Fatima » Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. » 

Notre-Dame, le 13 juillet 1917

 

La coïncidence de ce jour avec l’anniversaire du 6 octobre 1793, lui même anniversaire du sinistre 6 octobre 1789, nous invite à nous attacher immédiatement à l’étude de la pièce maîtresse qui fonde notre modèle historique de l’exfiltration de Louis XVII du Temple ! Il s’agit du PV de l’interrogatoire de «  Louis Charles Capet  » du 6 octobre 1793, que nous avons découvert grâce au livre de Jean-Pascal Romain  Louis XVII Roi de Thermidor, commenté ensuite par le très regretté Michel Jaboulay, membre trop tôt disparu du CEHQL17,  que nous avons déjà cité à plusieurs reprises. ( Voir le musée iconographique Louis XVII. )

Voici ce qu’on lit p 219 dans le livre de Charles-Eloi Vial :

 » … « L’éducation » dispensée par Simon ne tarda pas à porter ses fruits . Le 30 septembre, l’ancien cordonnier invita Hébert à se rendre au Temple pour y entendre les « révélations  » que le petit Capet avait à faire. Les 6 et 7 octobre, Hébert et Chaumette vinrent l’interroger. Effrayé, malmené et forcé de boire de l’alcool, le garçon débita d’une traite la leçon qui lui avait été enfoncée dans le crâne. Il accusa sans sourciller Marie-Antoinette et Madame Elisabeth de fabriquer de faux assignats dans leur cellule et dénonça plusieurs commissaires du Temple qui avient aidé le roi et la reine à communiquer avec l’extérieur, notamment Lepitre. Il « avoua » enfin et surtout avoir été victime d’inceste de la part de sa mère et de sa tante ; cette accusation montée de toutes pièces devait pétrifier l’assistance au moment du procès de la reine. Des dépêches transmises à Londres quelques mois plus tard  prétendirent que Simon avait poussé le petit roi  – qui n’avait que dix ans (sic ! Aïe ! Aïe ! Erreur Monsieur Vial ! 8 ans ! ) entre les bras d’une prostituée, choisie à dessein parmi celles atteintes de maladies vénériennes …  »  

Dans la suite de son ouvrage, l’auteur cite l’acte d’accusation de Fouquier-Tinville ( note 89 de la p 226 en p 378 : A. Fouquier-Tinville Réquisitions … p 26 Le brouillon et le manuscrit de ce discours existent encore ( AN , W 123, dossier 2, pièce 10 ; AE 15, n ° 18 ) et la déposition d’Hébert au procès de la reine ( note 99 de la p 227  en p 379, indiquant  » Déclaration d’Hébert au Tribunal Révolutionnaire, citée par L. Domenget Fouquier-Tinville et le Tribunal révolutionnaire … p 68. )  ; on peut lire ensuite la célèbre réaction de Marie-Antoinette, accompagnée de toutes les horreurs publiées à cette époque sur la Reine, qui étaient destinées à rendre crédible cette hallucinante accusation, visant à lui retirer même la simple qualité d’être humain, afin de la  réduire à celle d’un animal ! Ohé Macron ! Ne serait-ce pas là un véritable crime contre l’humanité dont la Révolution, mère de votre République, se serait rendue coupable ?   …

Louis XVII - Roi de ThermidorVoici donc le texte intégral du PV de  » Louis Charles Capet  » du 6 octobre 1793, dont nous n’avons pu découvrir le texte intégral que grâce au Louis XVII Roi de Thermidor de Jean-Pascal Romain ( janvier 1995, pp 189-196 ) ! Comment un enfant de 8 ans, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, « effrayé, malmené et forcé de boire de l’alcool, ( ait pu débiter )  d’une traite la leçon qui lui avait été enfoncée dans le crâne ? Et même si on devait exclure, par simple pudeur, l’horreur de l’accusation d’inceste commise à plusieurs reprises entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793, sous les yeux même de Madame Elisabeth, qui sera peut-être prochainement béatifiée, comment un enfant de 8 ans, aurait-il pu réciter une leçon comportant tous les noms cités ci-après, dans les conditions sus-dites  ? Libre à qui le veut de penser que cet acte public aurait été effectivement l’un des derniers documents, signés par le dernier héritier légitime de la Royauté Capétienne, fondatrice du Royaume de France !  Mais quant à nous, nous considérons que c’est non seulement absurde et impossible en soi, mais aussi à cause des autres éléments dûment établis dont nous pouvons disposer aujourd’hui, liés aux prétendus interrogatoires de Louis Charles Capet, du 7 octobre en présence de Madame Royale et de Madame Elisabeth, dont il sera prochainement question ici !    

« Le Quinzième Jour du Premier Mois de l’An Second de la République française, Une et Indivisible,

« Nous, Maire, Procureur Syndic et Membres de la Commune de Paris, nommés par le Conseil Général de la dite Commune pour prendre des renseignements sur différents faits qui se sont passés au Temple, et recevoir les déclarations à cet égard, nous sommes rendu au Temple et arrivés dans la dite Tour et nous étant présentés au Conseil du Temple et sommes montés à l’ap­partement du premier occupé par Louis Charles Capet pour entendre ses déclarations au sujet des propos et des événements dont il peut avoir connaissance : Il nous a déclaré que, l’hyver dernier, pendant qu’il habitait l’appartement de ses Mère, Tante et Soeur, un particulier nommé Dangé étant de garde auprès d’eux en qualité de Commissaire du Conseil, un jour qu’il l’ac­compagnait à la Promenade sur la Plateforme de la Tour, il le prit dans ses bras, l’embrassa et lui dit je voudrais bien vous voir à la place de votre Père : Nous a déclaré pareillement qu’un autre particulier nommé Toulan, étant aussi de garde à la Tour à la même époque les dites femmes l’enfermèrent, lui déclarant, avec sa Soeur, dans une des Tourrelles pendant une heure et demie un peu avant que l’on allumât la chandelle, et que pen­dant ce temps il s’est entretenu avec les dites femmes, et qu’il n’entendit pas le sujet de leur conversation ; que dans une autre circonstance il entendit dire par le dit Toulan à sa Mère et à sa Tante que tous les soirs il enverrait aux environs du Temple un Colporteur à dix heures et demie du soir pour lui faire crier toutes les nouvelles qui pourraient les intéresser ; que par suite de cette promesse il s’apperçut que les dites femmes ne se cou­chèrent qu’à onze heures passées et montrèrent de l’humeur de n’avoir point entendu les cris accoutumés du dit Colporteur ; Il a déclaré encore que Quatre Particuliers nommés Lepître, Bruneau, Toulan et Vincent pendant la durée de leur service dans les Appartements avaient coutume d’approcher les dites femmes, et de tenir des conversations avec elles, à voix basse. Déclare en outre qu’ayant été surpris plusieurs fois dans son lit par Simon et sa femme chargés de veiller sur lui par la Commune à commettre sur lui des Indécences nuisibles à sa santé, il leur avoua qu’il avait été instruit dans ces habitudes pernicieuses par sa Mère et sa Tante et que différentes fois elles s’étaient amusées à lui voir répé­ter ces pratiques devant elles et que bien souvent cela avait lieu lorsqu’elles le faisaient coucher entr’elles ; que de la manière que l’Enfant s’est expliqué, il nous a fait entendre qu’une fois sa Mère le fit approcher d’elle qu’il en résultat une Copulation et qu’il en résulta un gonflement à un de ses testicules connu de la citoyenne Simon pour lequel il porte encore un bandage et que sa Mère lui a recommandé de n’en jamais en parler, que cet acte a été répété plusieurs fois depuis ; Il a ajouté que Cinq autres Particuliers nommés Moêlle, Lebeuf, Beugnot, Michonis et Jobert conver­saient avec plus de familiarité que les autres Commissaires du Conseil avec sa Mère et sa Tante ; que Petion, Manuel, Bailly et La Fayette s’étant comporté très mystérieusement aux Thuilleries avec les femmes il estimait qu’il existait une correspondance directe avec ces Quatre hommes et les Commissaires du Temple, depuis la détention de ces femmes au Temple, que dans l’intervalle de ces conférences on l’éloignait ; Il nous a déclaré qu’il n’avait rien de plus à nous faire connaître. Le Citoyen et la Citoyenne Simon nous déclare avoir appris ces faits de la bouche de l’Enfant qu’il les leur a répété plusieurs fois, et qu’il les pressait souvent de le mettre à portée de nous en faire la déclaration. Après avoir reçu la présente déclaration y avons posé notre Signature conjointe­ment avec le Citoyen Hébert Substitut du Procureur Syndic de la Commune qui est survenu. À Paris dans la Tour du Temple les jours et an que dessus. »     

Louis Charles Capet  Pache                                                                       Chaumette

Hébert                  Friry                                         Séguy

Substitut             Commissaire du  Conseil       Commissaire de  service au Temple

Heusse                                 D.E. Laurent

Auditeur de police                     Commissaire du Conseil Général  
Simon 

(Musée des Archives Nationales — reproduit en fac-similé par Gustave Bord — Autour du Temple -T. IV, Pièce n° 1).

Signatures des témoins au bas de la déposition du 6 octobre 1793

05/10 En l’honneur du Sacré-Coeur de Jésus , en ce premier vendredi du mois du Rosaire. 

… 7° – Promesse de bonne mort pour tous ceux qui communieront neuf premiers vendredis du mois de suite. 
« Un jour de vendredi, pendant la sainte communion, Il dit ces paroles à son indigne esclave, si elle ne se trompe : «Je te promets, dans l’excessive miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront neuf premiers vendredis des mois, de suite, la grâce de la pénitence finale, ne mourant point dans ma disgrâce et sans recevoir leurs sacrements, [mon divin Cœur] se rendant leur asile assuré au dernier moment.» » (T.II, p.397 – T.I, p.261).  ( source

=====

L’événement historique à l’origine même de la naissance du mythe Louis XVII aux yeux des tenants de la théorie dominante en vigueur sur la mort légale de Louis XVII au Temple, comme pour toutes les versions survivantistes, quelles que soient les divergences radicales  pouvant exister entre les conclusions des uns et des autres, est la séparation de Louis XVII de sa famille, au soir du 3 juillet 1793. 

Voyons comment Charles-Eloi Vial a rendu compte de ce fait historique, à l’origine même de l’énigme Louis XVII, dans son chapitre 5 « Du Temple à la Conciergerie ( été-hiver 1793 )  » ; on lit tout d’abord une description précise du contexte politique de l’époque, d’où nous extrayons ces bribes de citation qui en donnent un aperçu chronologique :  

p 200 « … La prison royale fut également instrumentalisée par Robespierre, qui s’en servit pour discréditer ses adversaires avant de mettre en place un nouveau système politique. Début juillet, le nouvel homme fort obtint ainsi le renforcement du comité de Salut public avec la nomination de cinq nouveaux membres. Le comité fut divisé en six sections contrôlant chacune un ministère. La Constitution de l’An I votée le 24 juin puis ratifiée le 4 août par référendum plaçait théoriquement le gouvernement sous l’étroite dépendance d’un corps législatif élu pour un an …/…  
A partir de l’été 1793, Danton successivement accusé par Hébert puis Saint-Just d’être un conspirateur royaliste finit par se mettre en retrait …/…
La figure de Marat, assassiné le 13 juillet par la jeune exaltée royaliste Charlotte Corday …/… ( suivent ensuite les accusations contre les captifs du Temple d’être les inspirateurs et véritables coupables du meurtre …) Charlotte Corday fut accusée par Couthon d’avoir fomenté le rétablissement de la monarchie. Le 27 juillet, profitant de l’effacement temporaire de Danton, Robespierre fit enfin son entrée au CSP …/…

pp 202-203, sous le titre  » Le Roi de l’imaginaire  » , après avoir écrit  » Au mois de juillet 1793, un des plus mouvementés de l’histoire du Temple, les conditions de captivité connurent une brusque dégradation  » CEV nous présente la théorie dominante en vigueur sur l’état de santé de Louis XVII en juin et juillet, que nous avons eu l’occasion d’étudier dans la dernière édition de notre livre Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité, dans le chapitre V  » Louis XVII est-il mort au Temple avant le 8 juin 1795″ ? Nous serons donc appelé à y revenir plus tard, en raison de la thèse à nos yeux scandaleuse qu’on peut y lire. 
Pour l’instant, nous retiendrons que CEV a écrit p 203, 
 » Les craintes ( des révolutionnaires ) étaient telles que le 3 juillet en fin de journée, Louis XVII fut séparé de sa mère, de sa soeur et de sa tante  » , avant de reprendre la transcription fidèle de la scène de la séparation qu’en a donnée Madame Royale, dans son Manuscrit, donné comme étant la référence (note 13 p 203, citée en p 376 Marie-Thérèse, Relation … p 74.) CEV poursuit ensuite son récit de l’ensemble des événements historiquement établis connus, tant au Temple qu’à la Conciergerie. 

C’est pourquoi il nous semble particulièrement nécessaire de faire ici un arrêt sur image, qui va nous permettre de citer le personnage clef de cette période que CEV a totalement ignoré !  

Voici le texte de l’arrêté du CSP  du 1er juillet 1793, signé par huit des membres du Comité de Salut Public : Barère, Berlier, Cambon, Couthon, Danton, Guyton-Morveau, Hérault de Séchelles, Jeanbon Saint-André. (Trois membres ne l’ont pas signé : Delmas et les deux frères Lindet ). ( source Musée Louis XVII ) : 

  »  Arrête également que le jeune Louis, fils de Capet, sera séparé de sa mère et placé dans un appartement à part, le mieux défendu de tout le local du Temple. « 

Extrait du PV des commissaires du Temple à la date du 3 juillet 1793 ( source Louis XVII, sa vie, son agonie, sa mort: captivité de la famille  Volume 2 Alcide BeauchesneFélix DupanloupH. Plon 1868 

«  Le 3 juillet 1793 neuf heures et demie du soir nous commissaires de service sommes entrés dans l’ appartement de la veuve Capet à laquelle nous avons notifié l’ arrêté du Comité de salut public de la Convention nationale du 1er du présent en l’ invitant à s’y conformer.  Après différentes instances la veuve Capet s’ est enfin déterminée à nous remettre son fils, qui a été conduit dans l’ appartement désigné par l’ arrêté du conseil de ce jour d hui et mis entre les mains du citoyen Simon qui s en est chargé. … »

Et en relisant une des pages de notre ancien forum, exportées ici 

Notre nouvelle hypothèse de l’exfiltration de Louis XVII entre le 03/07 au soir et le 07/07/1793 …

une question posée en mai 2012, que nous avions totalement oubliée, nous revient en mémoire à la faveur de l’étude du livre de Charles-Eloi Vial 

 » Mais où est donc cet arrêté du Conseil de la Commune  du 3 juillet 1793 qui indique avec précision quel est cet «  appartement désigné » , où doit être conduit Louis XVII, en application de l’arrêté du 1 er juillet du CSP où il est écrit que Louis XVII doit être « placé dans un appartement à part, le mieux défendu de tout le local du Temple »  ?  

En l’état actuel de nos connaissances, la minute de cet arrêté  n’a été publiée à ce jour par aucun historien ou archiviste ! Et tout porte à croire que cette pièce d’archive a disparu ! Allo Mme Hélène Becquet ? Allo M Charles-Eloi Vial ? 

Si un de nos lecteurs, qui nous honorent de leur confiance, avait le privilège de pouvoir interroger directement ces éminents universitaires, qui sait quelles pourraient être les conséquences de la découverte de l’archive qui nous fait actuellement défaut !

Imaginez qu’Hérault de Séchelles, dont on dit ici ou là qu’il aurait été le véritable instigateur de cet arrêté du CSP du 1 er Juillet 1793, quelques jours avant de connaître l’apogée de sa gloire, le 10 août 1793, l’ait conservée par devers lui, après avoir rendu visite à son ancienne bienfaitrice, prisonnière du Temple ! … 

En attendant une éventuelle réponse, nous vous invitons chers lecteurs, à parcourir cette page que nous devons à notre très regretté ami, Michel Jaboulay, à qui nous avons emprunté le résultat de ses recherches, bien que nous n’ayons pas adhéré à ses conclusions en faveur de l’identité Louis XVII – Karl Wilhelm Naundorff …
Mais ceci est une autre histoire, sur laquelle nous aurons très probablement l’occasion de revenir prochainement, grâce aux travaux menés par Mme Renée Lescaroux et le professeur Gérard Lucotte …
 

=========

04/10 En la fête de saint François d’Assise 

Predella 1.jpg

Après avoir feuilleté le livre de Charles-Eloi Vial, où nous avons « picoré » ici et là et là quelques glanures qui nous ont permis de vous offrir nos premières observations, nous venons de lire l’introduction, absolument passionnante, de la première à la dernière ligne.

On voudra bien nous excuser de ne pas entrer dans le débat qui la sous-tend et la traverse de part en part, sur la question de savoir pourquoi et comment la Révolution a pu détruire ce qu’il est convenu d’appeler l’Ancien Régime, dictature pour les uns, monarchie dite absolue et de droit divin  pour d’autres, au service de la Noblesse ( 350 000 personnes ) et du Clergé, ( 130 000 ecclésiastiques )  écrasant de leurs privilèges l’existence même et la liberté du Tiers-Etat, d’un pays composé de 26 millions de Français (selon le commentaire de la célèbre brochure de Sieyès, proposé en note de bas de page 8). 

Cette controverse historique est tranchée pour nous depuis longtemps, et l’état hideux, ubuesque et orwellien offert, deux siècles après *** , par la République macronesque, l’invasion de la France par des populations étrangères à notre civilisation et un  totalitarisme islamique, pire que celui du nazisme et du communisme, ne font que valider de manière définitive nos conclusions, élaborées au terme de réflexions et recherches tous azimuts, menées depuis plus de quarante ans. 

C’est pourquoi nous ne chercherons ici qu’à savoir s’il est possible ou non d’extraire de la richesse de la documentation proposée par Charles-Eloi Vial un ou plusieurs éléments de preuve crédible, en faveur de l’exfiltration de Louis XVII et à sa survie hors du Temple qui, pour diverses raisons, nous semble être encore une hypothèse pertinente. 

L’auteur n’a-t-il d’ailleurs pas écrit en note de bas de page 9  » Il a été choisi de laisser son titre royal au fils de Louis XVI, reconnu par une partie des Français de l’époque et réintégré dans la chronologie des rois de France sous la Restauration  » ? 

Aussi nous suffira-t-il de citer les lignes suivantes qui illustrent à elles seules la démarche originale de Charles-Eloi Vial, même si nous n’adhérons pas à ses schémas intellectuels, visant à cerner et à analyser avec honnêteté et au plus juste la réalité historique et tragique de l’enfermement de la famille royale au Temple. 

En effet, voici ce que qu’on peut lire et qui rejoint notre interrogation cruciale sur la raison d’être de la Révolution et sur la pérennité, aujourd’hui encore – tout au moins pour nous – de la plus fascinante énigme de l’Histoire de France : 

 » Comment un couple royal au sommet de sa puissance; régnant depuis le plus beau palais du monde sur une monarchie qui était apparemment la plus prospère d’Europe a-t-il pu se retrouver en trois ans à peine, déchu et emprisonné  … «  

Et avant d’entrer dans l’examen chronologique des seuls événements liés à la vie de Louis XVII au Temple, nous tenons à souligner que nous avons retrouvé dans  l’introduction de Charles-Eloi Vial la même argumentation développée par Jean-Pascal Romain dans son Louis XVII Roi de Thermidor, qui a joué un rôle capital dans toutes nos recherches.

Cela nous conduit ainsi à souligner que Charles-Eloi Vial anéantit la thèse développée par Françoise Chandernagor, qui nous était apparue comme étant gravement erronée, lorsque nous avions lu son  roman historique La Chambre, selon laquelle Louis XVII aurait été abandonné, et même oublié,  par les révolutionnaires dans l’enfer kafkaïen de la réglementation intérieure du Temple, dont l’application aurait été confiée à la seule autorité de ses gardiens, dépassés tout autant que lui par l’enjeu de cet enfermement. 

 » Le Temple n’était coupé du monde extérieur qu’en apparence. La prison royale était non seulement très fréquentée, mais aussi objet de rumeurs, de fantasmes et de haines qui en font un acteur à part entière de la période  A presque toutes les grandes dates de l’histoire révolutionnaire, le vieux donjon eut ainsi son rôle à joeur : massacres de septembre, chutes des Girondins puis de Robespierre, insurrections populaires de 1793, 1794 et 1795, soulèvement royaliste du 13 vendémiaire … A chaque fois, soldats et officiels se précipitaient pour s’assurer que les prisonniers ne s’étaient pas évadés ou n’avaient pas été assassinés par des exaltés.   « 

Après notre évocation de l’oeuvre de Françoise Chandernagor, il nous est également agréable de dédier nos premières observations sur l’introduction du livre de Charles-Eloi Vial à Hélène Becquet, pour qui la survie de Louis XVII ne peut être qu’un fantasme ou un mythe, que nulle archive ne permet d’étayer raisonnablement, ainsi que nous l’avions rappelé hier ; de l’inventaire des « indices durs à retrouver » fait par l’auteur pour mener son enquête sur la tragédie, la détention de la famille royale qu’il n’hésite pas à qualifier d' »histoire policière en huis clos », il nous suffira d’extraire cette citation ( p  13 ) :
 » En octobre 1793, quelques jours après l’exécution de  Marie-Antoinette, la Commune de Paris avait ainsi arrêté que les archives du Temple seraient conservées «  pour constater les faits qui doivent servir à l’histoire de notre Révolution ( note 6, Journal de Paris, 26 octobre 1793, p 1203 ). La décision ne fut jamais suivie d’effet, les papiers  ayant déjà été dispersés … »  

*** PS Ciel ! Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette sont à la Une de l’actualité sur Fdesouche avec Eric Zemmour et Alain Minc ! …  Non possumus ! Nous ne pouvons pas ne pas en faire état !… Mais il y a peut-être une sacrée différence, voire un espace intersidéral ou galactique entre Louis XVI, Marie-Antoinette et Macron, qu’il nous est désormais impossible de préciser, car cela est désormais hors de nos préoccupations prioritaires ! Merci tout de même, cher Monsieur Zemmour, pour ce signal qui nous rappelle que la parenthèse ouverte par la Révolution n’est toujours pas close ! Qui vivra verra si elle le sera définitivement par la mort de la France ou par celle de la République et la résurrection du Royaume de France … avant le 17 juillet 2029 !…  

Pour illustrer l’intervention d’Eric Zemmour sur ZetN, citée ci-dessus  avec l’expression de notre profonde reconnaissance au forum actif Marie-Antoinette

La famille royale arrivant à la prison du temple en août 1792

La famille royale arrivant à la prison du temple en août 1792 © Getty / Keystone-France ( source ) 

03/10 En la fête de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face 

PN40_BRbleu.png

En corrigeant légèrement – lire c’est relire ! – notre post d’hier, une objection nous est venue subitement à l’esprit ! Et si Charles-Eloi Vial avait involontairement ou inconsciemment raison, d’une manière tout à fait paradoxale, en ayant intégré dans le titre de son livre «  le remords de la Révolution  » ? En effet, selon notre modèle historique toujours en vigueur, n’est-ce pas parce que qu’Hérault de Séchelles aurait été pris de remords à l’égard de la Reine qu’il avait trahie par son adhésion  à la Révolution, alors qu’il avait bénéficié de sa très haute et bienveillante sollicitude, peu d’années auparavant, qu’il aurait exfiltré Louis XVII du Temple ? … Si des historiens et des archivistes pouvaient apporter un jour les preuves irréfutables qui nous manquent encore, quelle extraordinaire conclusion serait ainsi apportée à cette  énigme Louis XVII, explorée selon des approches o combien divergentes !   

Pour l’heure, nous ne savons pas si cela sera possible ou non, d’autant plus que nous tenons à remercier Charles-Eloi Vial  d’avoir souligné dans son livre un aspect essentiel qui a, semble-t-il, échappé à Mme Hélène Becquet qui prétend que la survie de Louis XVII est un mythe, car il n’existe aucune archive qui puisse en apporter la preuve ! Certes ! Mais combien d’archives disparues, de manière accidentelle ou non, susceptibles de répondre à cette exigence, en particulier dans la catastrophe de la Commune de Paris de 1871, comme le souligne Charles-Eloi Vial dans sa recherche pour tenter de découvrir toute la vérité sur ce qui s’est passé au Temple en 1792-1795 ? Et qui sait, si un jour l’une ou l’autre de ces archives capitales, soustraites parfois même par des révolutionnaires ou des royalistes de tous poils, ne réapparaîtra pas au grand jour ?   

Voyez par exemple cet inventaire non exhaustif de documents fantômes, authentiques ou non, établi par Michèle Védrine et Michel Jaboulay, membres regrettés trop tôt disparus du CEHQL17.  

02/10 En la fête des saints anges gardiens 

source 

Sous réserves de toutes corrections ultérieures, nous commencerons la publication de nos premières observations par quelques remarques d’ordre général. 

A l’évidence, les éminentes compétences de Charles-Eloi Vial, qui a reçu en outre le soutien d’historiens reconnus dans le domaine de la recherche historique, à en juger par sa page de remerciements, inclinent au plus grand respect. 

Et un survol rapide des sources archivistiques utilisées obligerait à lui seul à s’incliner devant la qualité de son magnifique travail, étayé par une érudition digne de tous les éloges.

Mais alors, comment est-il possible d’oser en faire une critique qui nous conduise à refuser la conclusion finale de cet auteur, au regard de la question Louis XVII qui nous préoccupe tant ?

Nous le ferons, pour une part en guise d’hommage aux  enseignants de notre cher lycée Lapérouse d’Albi et plus encore aux éminents professeurs de la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Toulouse, qui ont appris à penser et à réfléchir en histoire, droit, politique et sciences économiques, à un humble  étudiant de mai 68,  et pour une autre part au titre de notre reconnaissance la plus vive envers tous les chercheurs passionnés par la recherche de la vérité sur le destin de Louis XVII, dont nous avons déjà repris les résultats de leurs recherches dans nos deux premiers livres Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité et Louis XVII Au coeur de l’imposture.  

Aussi convient-il, en premier lieu et avant toute critique, de remercier chaleureusement Charles-Eloi Vial d’avoir saisi et surtout mis en valeur l’actualité, pour aujourd’hui même, de la tragédie vécue par la famille royale durant la période 1792-1795, au point même de l’avoir résumée par ces dernières lignes de la page 4 de couverture :  » Un grand livre sur un lieu d’histoire et de mémoire, qui incarne et marque l’origine de la guerre entre les deux France  » .

Mais comment ne pas être surpris aussitôt par le sous-titre de cet ouvrage «  le remords de la Révolution «  ? Comment la Révolution – [ avec un R majuscule que Clemenceau nous a invité au siècle dernier à accepter comme étant un seul bloc ]  – oeuvre d’inspiration satanique, attestée par tant d’hallucinants  crimes  contre l’humanité, pour reprendre un monstrueux propos présidentiel au sujet de la colonisation française en Algérie, aurait-elle pu faire preuve d’un quelconque remords ? Et à l’égard de qui SVP ? Cette expression  » Le remords de la Révolution 1792 – 1795  »  accolée à «  La famille royale au Temple  » ne serait-elle pas un terrible oxymore, qui ruinerait à lui seul la conclusion de cette oeuvre superbe, appelée à devenir la référence, en faveur de la théorie dominante toujours en vigueur, sur la mort légale de Louis XVII au Temple ? 

Et, avant de faire un prochain inventaire des failles de l’argumentaire de l’auteur qui nous autorisent à poursuivre nos recherches, malgré l’interdiction de l’Université, pour qui cela ne peut être que fantasme ou  » mythe Louis XVII « , comment ne pas être surpris par l’absence de l’index du nom de Marie-Jean Hérault de Séchellespersonnage clef autour duquel nous avons construit notre hypothèse de l’exfiltration de Louis XVII du Temple, durant la période du 3 juillet 1793 à la nuit du 2 au 3 septembre 1793,  alors qu’il a été le triomphateur incontesté et sans partage de la Révolution,  lors de la célébration solennelle de l’anniversaire de la chute de la monarchie,  le 10 août 1793, quelques mois avant que Robespierre ne l’envoie à la guillotine, avec son ami Danton, en avril 1794 ? 

01/10 En la fête de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face et de saint Rémi 

Abondance de biens spirituels ne peut nuire, en raison notamment de la réalité abjecte et hideuse de l’actualité de ce jour de la république macronesque, qui constitue en soi une véritable preuve vivante de la légitimité et de la pertinence pour aujourd’hui et demain des Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de sainte Jeanne d’Arc !

Dans sa confrontation avec le pouvoir politique de son époque, le Cardinal Pie, de vénérée mémoire, n’a t-il pas eu cette très belle formule qui résume tout : « Quand Dieu ne Règne pas par les bienfaits de Sa présence, Il Règne par les méfaits de Son absence » ( source ) ?

sainte-therese

Basilique-Saint-Remi---Reims-JK.Graber-Coll.jpg

Chers amis lecteurs, 

Avant de commencer la rédaction de notre troisième livre dédié à la question Louis XVII, nous vous proposerons quelques réflexions suscitées par la lecture du livre de Charles-Eloi Vial.

CouvertureRappelons en effet que nous nous étions engagé, au vu de sa présentation, faite par Jean Sevilla pour le Figaro, reprise ensuite sur le site de Lafautearousseau, à considérer la plus fascinante énigme de l’Histoire de France  comme étant définitivement close, si l’auteur apportait des preuves documentaires inédites et irréfutables, en faveur de la théorie dominante toujours en vigueur.  

Or, après avoir feuilleté ce livre, que nous n’avons eu en mains que le 19/09, il s’avère qu’il n’en est rien ! Bien au contraire, d’ores et déjà,  nous y avons trouvé des motifs graves pour affirmer que l’énigme Louis XVII n’est toujours pas résolue et avons décidé en conséquence de poursuivre nos recherches.

Mais, compte tenu de l’enjeu de la controverse historique et de la descente aux enfers de la France, à laquelle nous assistons médusé, il nous semble opportun de préciser quelques raisons essentielles qui justifient notre refus d’admettre la conclusion de Charles-Eloi Vial, sur la prétendue mort légale de Louis XVII au Temple , le 8 juin 1795 ou 20 prairial an III de sinistre mémoire.

C’est ce que nous allons faire au cours des jours suivants et que nous intégrerons  dans l’introduction de notre futur livre. 

Merci de noter que nous accepterons volontiers tout débat qui serait éventuellement  provoqué par nos observations à paraître sur la très belle oeuvre de  Charles-Eloi Vial, ou par les informations que nous vous donnerons, de manière régulière, sur l’état d’avancement de notre propre livre, que nous souhaiterions publier, au plus tard, lors des prochaines Journées Chouannes de Chiré, en septembre 2019.

Patriotes de France et de Navarre en marche vers le Bataclan [ MAJ 29/09 ]

29/09 En la fête de saint Michel Archange

Image illustrative de l’article Michel (archange)

Chers amis lecteurs,

Vous êtes une poignée de fidèles lecteurs à avoir pu constater l’absence de toute publication depuis le 20/09 [ 550 internautes le 18/09 ( 716 * 80 % ), 440 le 19/09 et 200 le 28/09 si on applique la règle de Pareto aux chiffres de fréquentation proposés par notre hébergeur, afin d’exclure les robots et les internautes étourdis venus sur ce site, suite à une erreur de navigation ]  ; sensible à votre fidélité, dont nous vous remercions très sincèrement, nous vous devons donc l’explication que voici, aussi simplifiée soit-elle.

Le 20/09 en début de matinée, nous avons quitté la vie numérisée sur Internet pour plonger brutalement dans la vraie vie, à la faveur d’une hospitalisation aux urgences du CHU Dupuytren de Limoges, pour cause d’AVC. Et outre le secours de la Divine Providence, nous devons à la remarquable compétence et efficacité du SAMU 87 et du service des soins intensifs du service de neurologie, à qui nous tenons à rendre ici un hommage solennel, de pouvoir reprendre contact avec vous.

Après avoir été totalement déconnecté de l’actualité, c’est par un message privé d’une amie que nous avons appris que le concert de Medine au Bataclan avait été annulé.

Honneur et reconnaissance la plus vive à tous les sites leaders de la réinfosphère qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à atteindre cet heureux résultat, qui ne supprime pas, hélas, la terrible menace islamique qui pèse désormais sur la France. 

Et pour toutes les raisons développées ici et ailleurs,  cette menace est d’autant plus prégnante,  qu’elle s’inscrit dans un paysage politique de plus en plus hideux et abject, où est même en train de se dessiner un véritable et nouveau Goulag,  selon la perspective annoncée par Kafka, Ionesco, George Orwell et vécue  par Soljenitsyne ; n’est-ce pas en effet la signification de la volonté affichée par la caste politico-médiatique aussi criminelle que folle de vouloir envoyer Marine Le Pen et Eric Zemmour dans un asile psychiatrique, ainsi que nous venons de le découvrir ? …

Et tout ce que nous avons pu lire ici et là sur la réinfosphère, depuis notre sortie d’hôpital, vient hélas confirmer la décision que nous avons prise au terme des réflexions engagées durant notre hospitalisation ; en effet, confronté brutalement à la vraie vie, que nous aurions pu quitter définitivement, d’une manière ou d’une autre, si la divine Providence l’avait voulu, comment ne pas être obligé de constater l’inanité de notre suivi ou commentaire de l’actualité politique, que nous allons donc abandonner ipso facto !

Et nous allons le faire d’autant plus volontiers que nous sommes intimement convaincu que le pire est désormais inéluctable ; sensible en effet à la coïncidence de notre bascule dans la vraie vie, survenue au lendemain même de la fin de notre neuvaine à Notre Dame de La Salette, nous avons pu longuement réfléchir au mépris dont les demandes du Ciel ont été l’objet de la part non seulement des autorités politiques de la France depuis près de deux siècles, mais aussi et surtout de l’Eglise et de sa plus haute hiérarchie, y compris à Rome même. C’est en vain que nous avions cherché la mention de l’anniversaire de l’apparition de Notre Dame à La Salette par le pape François sur le site du Saint-Siège

Mais peut-on fêter Notre Dame de La Salette, en même temps qu’on célèbre l’amitié avec l’université  musulmane d’Al-Azhar, comme en témoigne cette vidéo proposée par Joachim Veliocas sur son site de référence de l’Observatoire de l’islamisation

Aussi comment ne pas voir un véritable événement apocalyptique dans l’islamisation à marche forcée de la France, accompagnée de sa submersion migratoire par des populations étrangères à notre civilisation, dans le silence de Rome sur la nature totalitaire de l’islam ? 

Mais ce silence n’est-il pas lui aussi de nature aussi apocalyptique que celui du Souverain Pontife, révélé par cette extraordinaire et magnifique lettre de Mgr Carlo Maria Vigano proposée sur le blog d’Yves Daoudal ? Voir aussi Viganò : nouvelle déclaration, nouvelles révélations

Vigano.jpeg

Et lorsqu’on rapproche la vidéo ci-dessus où on voit François embrasser, à la Macron,  l’université Al-Azhar de la même manière qu’il a embrassé la République dite française, comment ne pas élargir notre réflexion et nous poser la question suivante : 

Où et quand l’Eglise et l’Etat qui dirige la France  ont-ils pris ensemble en compte le message et les demandes révélées au monde par la Très Sainte Vierge Marie depuis près de deux siècles ! 

Qu’ont fait l’Eglise et l’Etat des interventions de la Très Sainte Vierge Marie dans l’Histoire de la France depuis près de deux siècles , de la Rue du Bac à Paris en 1830, à La Salette en 1846, à Lourdes en 1858,  à Pontmain en 1871, à Pellevoisin en 1876, lors du miracle de la Marne le 8 septembre 1914, à l’Ile Bouchard en 1947, qui s’ajoutent à  celles qui ont eu lieu au temps où la France n’existait pas selon l’idéologie républicaine en vigueur ( voir la liste des sanctuaires qui prient pour la France ) … … sans oublier l’apparition et les demandes  du Sacré-Coeur de Jésus à Claire Ferchaud à Loublande, durant la guerre de 1914-1918 …

Et alors que la France se précipite désormais vers une catastrophe sans aucun précédent historique, du fait de la hideuse et abjecte politique de la République qui a violé les lois divines les plus sacrées, avec ses lois sur l’avortement, le travail du dimanche, le mariage entre personnes du même sexe, avant celles à venir soi-disant  » bio-éthiques  » sur la GPA, PMA … »  ne convient-il pas de voir dans le chaos quotidien, qui s’installe de manière de plus en plus visible [ même aux yeux des lecteurs du Figaro et non plus seulement à ceux de Fdesouche ! ]  la preuve a contrario de la validité des Lois Fondamentales du Royaume de France, si on se refuse à accepter l’idée que la France  soit promise prochainement au chaos généralisé et à sa disparition définitive, préfigurée par la révolution de 1848, la guerre de 1870-1871, la Commune de Paris de 1871, les deux guerres mondiales de 1914-1918, 1939-1945, les guerres et cruelles défaites d’Indochine et plus encore celle d’Algérie, dont Macron a rappelé la brûlante actualité par ses propos monstrueux sur « la colonisation française, crime contre l’humanité » , confirmés par sa réhabilitation du jeune mathématicien et militant communiste Audin, soutien de la barbarie des terroristes du FLN !     

Aussi n’avons-nous pas été peu surpris de découvrir dans le livre que nous avons pu feuilleter La famille royale au Temple de Charles-Eloi Vial, un écho de nos gravissimes interrogations sur la guerre entre les deux France, comme on peut le lire dans le résumé de la page de couverture, et dont l’origine se trouverait, selon l’auteur,  dans la tragédie qui s’est jouée au Temple en 1792-1795 !     

Dans cet ouvrage magnifique par son érudition et la question sur le destin même de la France qui le traverse tel un filigrane, nous n’avons rien trouvé  quoi que ce soit d’inédit par rapport à la question Louis XVII, au cours de  notre première approche ! Plus surprenant même, nous avons eu l’ extrême surprise de lire des approximations, des omissions, voire même des erreurs, dans le survol des événements strictement liés à la vie au Temple de Louis XVII, ainsi nommé !  

C’est pourquoi, à la vue des failles de l’argumentation de Charles-Eloi Vial, qui reprend en fait toutes les conclusions de la théorie sur la mort légale de Louis XVII, nous avons pris la décision de consacrer tout le temps et les ressources intellectuelles dont nous pouvons encore espérer disposer, pour quelques années, à la rédaction de notre prochain livre. 

Et nous ne saurions conclure cette tribune sans faire état de la magnifique conclusion, à laquelle nous vous renvoyons,  de Mgr Carlo Maria Vigano, résumée par cette image, à laquelle nous ajouterons le  chant qui nous est si cher à la Femme de l’Apocalypse, Reine des Prophètes  ! 

1357936_original.jpg

19/09  En la fête de Notre Dame de La Salette

Ainsi donc, 172 ans plus tard, jour pour jour, après l’apparition de Notre Dame à La Salette à Maximin Giraud (11 ans) et à Mélanie Calvat (14 ans). le 19 septembre 1846, la France et l’Eglise sont confrontées à une catastrophe sans aucun précédent historique ! … Voir plus bas nos autres observations, après le texte repris intégralement du commentaire publié dans l’éphéméride du salon beige

====
Notre Dame leur déclare:
“Les mauvais livres abonderont sur la terre, et les esprits des ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu. […] Les gouvernements civils auront tous le même dessein, qui sera d’abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l’athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices. »
La Très Sainte Vierge, en pleurs, charge les deux enfants de communiquer « à tout son peuple » ses plaintes concernant la sanctification du Dimanche, le respect du nom de Dieu et le précepte de l’abstinence.
Tiré de Enquête sur les apparitions de la Vierge, d’Yves Chiron (éditions Perrin-Mame, pages 180 à 187) et cité par François Maris Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l’intelligence et des mœurs, (éditions de Chiré page 105)

Le samedi 19 septembre 1846, à l’heure des premières vêpres de la fête de Notre-Dame des Douleurs, la sainte Vierge apparait à deux bergers sur la montagne de la Salette. Pendant que l’Eglise rappelle qu’Elle pleura brisée de douleurs au pied de la croix où son Fils agonisait, Elle se montre à Maximin Giraud et Mélanie Calvat. Peu avant, les enfants avaient construit un petit édifice recouvert d’une large pierre en guise de toit. Ils l’avaient décoré et recouvert de fleurs. Après une sieste, Mélanie aperçoit autour de cet édifice une lumière plus forte que le soleil, et à l’intérieur une très belle Dame encore plus brillante, assise sur la pierre, la tête entre les mains. Cette belle Dame s’est levée, sans faire écrouler la construction, a croisé ses bras en regardant les enfants et leur a dit : ‘’Avancez, mes enfants; n’ayez pas peur.
Je suis ici pour vous annoncer une grande nouvelle ’’. Les enfants se placent tout près d’Elle. Ils voient le crucifix suspendu à son coup dont la croix porte, côté droit une tenaille, et un marteau côté opposé. La Dame recommence à parler et alors des larmes se mettent à couler, inondant son visage pendant toute le temps que dure l’apparition. Après un rappel de son rôle dans le ciel, ses propos se dérouleront suivant trois thèmes : d’abord des reproches, ensuite des menaces et des promesses, puis des secrets.
‘’Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcé de laisser aller le bras de mon Fils. Il est si lourd et si pesant que je ne puis plus le retenir. Depuis le temps que je souffre pour vous autres ! …Si je veux que mon Fils ne vous abandonne pas, je suis chargé de le prier sans cesse pour vous qui n’en faites point cas ; ……’’Les reproches porteront principalement sur le repos dominical ‘’ Je vous ai donné six jours pour travailler ; je me suis réservé le septième et on ne veut pas me l’accorder… ‘’ puis sur le respect du nom de Dieu : ‘’… Ceux qui conduisent les charrettes ne savent plus jurer sans y mettre le nom de mon Fils. Ce sont les deux choses qui appesantissent tant le bras de mon Fils ’’ Elle défendra aussi la Messe et les lois de l’Eglise incitant à la pénitence: ‘’… Ils ne vont à la messe que pour se moquer de la Religion. Le carême ils vont à la boucherie comme des chiens ‘’.
Puis viennent les menaces : ‘’…Les pommes de terre vont continuer à se gâter et à Noël il n’y en aura plus … le blé sera mangé par les bêtes et ce qui sera récolté tombera en poussière… les enfants en dessous de sept ans prendront un tremblement et mourront entre les mains des personnes qui les tiendront … Il y aura une grande famine, les noix deviendront mauvaises, les raisins pourriront. ‘’ La Dame confia alors à chacun un secret. Elle continua en parlant alors aux deux bergers : ‘’ S’ils se convertissent, les pierres et les rochers se changeront en monceau de blé, et les pommes de terre se trouveront ensemencés par les terres.’’
‘’ Faites-vous bien votre prière, mes enfants ?’’ Oh, non Madame, pas beaucoup. « Ah, mes enfants, il faut bien la faire, soir et matin. Quand vous ne pourrez pas mieux faire, dites un Pater et un Ave Maria; et quand vous aurez le temps et que vous pourrez mieux faire, vous en direz davantage. »
A deux reprises, au bas du vallon en commençant à quitter les enfants, puis au moment de disparaître en regardant vers le sud-est, la belle Dame leur avait dit : ‘’Vous le ferez passer à tout mon peuple ‘’ Juste avant de les quitter la Dame avait reparlé du blé gâté. Elle avait rappelé aux enfants un entretien auquel assistait Maximin entre un voisin et son père sur la terre du Coin ou se trouvait du blé gâté. En revenant à Corps, il avait donné un morceau de pain à son fils. La Dame avait rappelé à Maximin ce que son père lui avait dit à ce moment ‘’ Tiens mon enfant, mange cette année, car je ne sais pas qui mangera l’an qui vient si le blé se gâte comme cela’’ Quelques jours après l’apparition, Maximin précisera à son père que la belle Dame avait parlé de lui en évoquant son propos de l’an passé. Stupéfait de constater que cet épisode de la terre du Coin ait eu un invisible témoin, puis guéri de son asthme après avoir bu le lendemain l’eau à la source qui s’était mise à couler régulièrement après l’apparition, Mr Giraud a cru à l’apparition, s’est confessé après 30 ans de vie impie, a vécu et est mort en bon chrétien.
‘’Je suis votre Maman du ciel ‘’ avait répondu la sainte Vierge aux enfants de l’Ile Bouchard le 8 décembre 1947 en reprenant leur question. Oui, Elle aime et connaît chacun de nous. Elle confirmera ce point à Fatima lorsque Lucie lui demandera où se trouvaient deux jeunes filles qu’elle connaissait et qui étaient mortes quelques mois auparavant. ‘’ Maria das Neves ‘’Elle est au ciel’’, et Amalia ‘’ Elle est au purgatoire jusqu’à la fin du monde ‘’. Cette Maman du ciel, montrera à la Salette son Fils blessé par ceux qui enfonce les clous sur la croix avec le marteau, ou consolé par ceux qui retirent les clous avec les tenailles. A Pontevedra, en apparaissant à sœur Lucie le 10 décembre 1925 Elle lui dira ‘’ Vois, ma fille, mon Cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant, par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler……..’’ Notre Dame confirme ainsi la sensibilité de son Cœur Immaculé : Des hommes ingrats blessent ce Cœur Immaculé qui doit être consolée. Pour ce faire, Elle propose la dévotion des 5 premiers samedis du mois. A cette forme de prière, Elle associe la récompense la plus précieuse que l’on puisse recevoir sur terre, la promesse de son assistance à l’heure de la mort pour assurer le salut de son âme. Faut-il que ce salut soit incertain pour que Notre Dame vienne le garantir et nous préserver de l’enfer qu’elle avait montré en 1917 aux trois enfants de Fatima ! Notre salut est en effet menacé par le matérialisme athée que la Russie a répandu dans le monde. C’était un des éléments du secret confié à Mélanie ‘’En 1864 les démons seront lâchés sur le monde’’. Il s’agissait en effet de la fondation à Londres le 28 septembre 1864 de l’Association Internationale des travailleurs qui deviendra la première internationale communiste, point de départ de la future révolution communiste en Russie.
Notre Dame de la Salette, réconciliatrice des pécheurs, priez sans cesse pour nous qui avons recours à vous. 

=====

Logo de Notre Dame de La SaletteSi vous parcourez  le  magnifique site officiel du sanctuaire de Notre Dame de La Salette,  et  après avoir lu la page dédiée au message, vous n’y trouverez très curieusement aucune mention ou simple évocation des terribles prophéties qui se sont déjà réalisées depuis le 19 septembre 1846. 

A en juger par le texte validé par la succession des évêques de Grenoble,  la Reine des Prophètes serait venue en terre du Dauphiné pour rappeler quelques lois fondamentales de la vie de tout chrétien, à la faveur de l’actualité de l’époque, qu’on  peut résumer  par une histoire de patates pourries  …

Quid de la révolution de 1848, des guerres de 1870-1871, 1914-1918, 1939-1945 … et de tout ce qui est annoncé dans le dit secret de La Salette, révélé aux enfants Mélanie et Maximin, et objet du plus profond mépris de la plupart des  clercs de l’Eglise, jusqu’au plus haut sommet de sa hiérarchie ? Aussi n’est-il pas étonnant que le texte de ce secret  – ( avec les scories éventuelles propres à tout témoignage humain, soumises à l’examen des exégètes et experts dûment certifiés ) – ne soit reçu et accepté comme d’origine divine, que dans les périphéries, comme dirait  François,  traditionalistes ou intégristes de l’Eglise !

Voyez en particulier la page du sanctuaire, où est présentée une courte notice biographique des deux voyants

De même c’est en vain que nous avons cherché les litanies de prières à Notre Dame de La Salette, approuvées peu de temps après l’Apparition par les évêques de Grenoble et où il est question de terribles avertissements de Marie, mère du Fils de Dieu, envoyée par Son Fils !...

Par contre, vous pourrez voir en page de Une, en une position  incontournable  Pierre et Mohamed » – spéctacle ! 

Or nous croyons savoir que les messages et apparitions de la Très Sainte Vierge Marie de ces deux derniers siècles, qui constituent en quelque sorte une véritable apocalypse mariale, annoncée dans l’enseignement de st Louis Marie Grignon de Montfort, dès le début du XVIII ème siècle, sont destinés à soutenir la foi et la pratique des fidèles, embarqués dans la barque de Pierre ! … Et parce que nous croyons que la Très Sainte Vierge Marie est venue sur la montagne de La Salette, non pas pour faire du tourisme et y admirer le somptueux paysage des Alpes, mais par nécessité pastorale pour ses enfants qui allaient être confrontés à de terribles événements, à cause de l’apostasie des uns et des autres, nous vous proposerons dès que possible quelques réflexions tirées de notre observation du réel d’aujourd’hui, ajustées à la raison d’être de ce site …         

ADDENDUM 17 h 00 SCOOOP ! 

CouvertureCe n’est qu’aujourd’hui que nous avons pu avoir en mains le magnifique ouvrage de Charles-Eloi Vial que nous avions commandé il y a une huitaine de jours et dont nous avions pu dire un mot dans cette tribune ( Addendum du 8/09 de 22 h 00 )!

Et après avoir parcouru en un petit quart d’heure l’argumentation de l’auteur au sujet des points-clefs, sur lesquels est construite notre théorie de l’exfiltration de Louis XVII du Temple ( PV de « Louis-Charles Capet  » du 6/10/173, rencontre de Madame Royale avec « son frère » selon son Manuscrit, « testament  de la Reine Marie-Antoinette  » du 16 octobre 1793,  » mort légale de Louis XVII  » du 8 juin 1795, nous pouvons affirmer haut et fort que l’énigme Louis XVII n’est pas close par cet ouvrage, au demeurant impressionnant par  son érudition, autant qu’on peut en juger par la trentaine de pages de citations de sources documentaires !

Autant dire que ce livre est désormais LA REFERENCE en raison des éminentes qualifications de son auteur et qu’il doit être dans la bibliothèque de tout royaliste et au-delà même de tout passionné par l’histoire de la Royauté capétienne.

En effet, nous n’avons pas été peu surpris de découvrir en lecture TGV, comme un écho à notre question  » sparadrap »  à laquelle notre prochain livre va devoir répondre :

est-ce en raison d’une malédiction divine que la dynastie des Bourbons a disparu définitivement ( ou non ? ) avec Louis XVII, dont il est aujourd’hui encore impossible d’établir avec certitude quelle a été son histoire après le 3 juillet 1793 ? 

Et dans l’attente de pouvoir publier le livre auquel nous allons travailler dès aujourd’hui, on voudra bien nous permettre de penser, en ce jour anniversaire de l’Apparition de Notre Dame de La Salette, que le futur Roi de France qu’Elle a promis à Maximin, est nécessairement un descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple entre le 3 juillet 1793 et la nuit du 2 au 3 septembre 1793. Sinon comment comprendre que Maximin ait été reçu en audience par le Comte de Chambord, après la catastrophe de la guerre de 1870-1871, après avoir été éconduit une première fois quelque temps auparavant ?

Et c’est dans l’espérance que ce ne soit pas la France, elle-même, qui soit victime aujourd’hui d’une véritable malédiction divine, qui l’entraînerait de manière inéluctable vers le chaos et la mort islamique de notre civilisation [ voyez la litanie quotidienne des horreurs  sur l’ensemble des sites de la réinfsosphère  ] que nous allons commencer la rédaction de notre troisième ouvrage, dans lequel nous développerons les arguments inédits qui nous permettent d’espérer raisonnablement  en la résurrection du Royaume de France avant le 17 juillet 2029, en la personne d’un descendant de Louis XVII, fils de la Reine Marie-Antoinette et du Roi Louis XVI, au nom des Lois Fondamentales de la France, scellées jusqu’à la Fin des Temps, par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc ! 

Qui vivra verra !  

18//09 En la fête de St Joseph Cupertino  

antigravite-saint-Joseph-de-Copertino.jpg

source : le blog d’Yves Daoudal 

Reportage photos Journées Chouannes 2018 ( en attendant les comptes rendus ) 

Avec près de 80 auteurs venus dédicacer leurs ouvrages et plus de 1000 personnes, les traditionnelles Journées Chouannes ont encore rencontré cette année un franc succès.

Quelques photos de ces deux belles journées :

Grande journée d’amitié française de l’AGRIF (Paris, 29 septembre 2018)

Grande journée d’amitié française organisée par l’AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienneà la Maison de la Mutualité (24 rue Saint-Victor, 75005 Paris).

…/… tout le programme …/…

Bernard Antony : Stop au génocide français

Bernard Antony : Stop au génocide français

Invité de TV Libertés, Bernard Antony, président de l’AGRIF, ne mâche pas ses mots. Il lance un appel au refus de la “tsunamigration, à l’islamigration, à la culture de mort”. Il annonce aussi une manifestation le 29 septembre à la Mutualité à Paris.

=====

A noter une très curieuse coïncidence sur le blog d’Yves Daoudal où on lit à la date d’hier un article dédié  à Jean-Marie Le Pen qui avait salué en son temps le témoignage capétien apporté par le feu et très regretté Prince Louis Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et de Cadix, père de Louis de Bourbon, actuel duc d’Anjou, et auteur d’un discours jugé « assez remarquable », que nous avions repris intégralement et dont il est donné un extrait ! …  

Justice française

Jean-Marie Le Pen a été mis en examen aujourd’hui pour « diffamation » pour avoir dit en 2009 que « 90% des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d’origine immigrée ».

Suite à une plainte de SOS Racisme …

Louis de Bourbon et la famille

De rapprochement en rapprochement, grâce à cet outil providentiel qu’est Internet, qui sait si un jour la ci-devant Présidente de Résistance Républicaine, que nous avons appelée la Dame Blanche de la République, en hommage à son magnifique courage, qui comble à lui seul l’abîme politico-historique qui nous sépare d’elle, ne provoquera pas le clash que nous espérons d’une rupture épistémologique qui la conduirait à exiger une Régence de Louis de Bourbon, aussi dingue soit l’idée ! En effet l’appareil d’Etat et les médias dominants actuellement aux mains de véritables  criminels, traîtres à la Patrie, n’ont-ils pas créé une situation insupportable et inacceptable pour tout Français lucide, ayant l’amour de la France, chevillé au coeur, à l’âme et aux entrailles ?  

Procès Méric : comment la justice et les médias ont transformé un fait divers en règlement de comptes politique

Christine Tasin à Tête à Clash : je veux un dingue comme Trump à la tête de la France

Christine Tasin à Tête à Clash : je veux un dingue comme Trump à la tête de la France

Franck Tanguy reçoit Tarick Dali, Gabrielle Cluzel, Olivier Piacentini et Christine Tasin.

Et après avoir lu cet article …

Le Système a rattrapé Emmanuel Macron. Les velléités de verticalité et de grandeur ont fait long feu

… l’esprit est aussitôt traversé par l’horizontalité de la question suivante  : 
quand donc les peuples de France vont-ils  traverser la rue pour aller chercher Macron, en réponse à sa mâle invitation accolée à sa proclamation que «  Benalla n’était pas son amant«  ?  

ADDENDUM 17 h 30 

Et à propos d’amant si, par un immense malheur, le concert de Médine devait avoir lieu le 19 octobre et qu’il n’y ait aucun acte de résistance opérationnel susceptible de s’y opposer et à défaut d’appel du prince Louis de Bourbon, Mgr le duc d’Anjou, il ne nous resterait plus qu’à espérer, sur la foi de ce que nous avons pu lire aujourd’hui ici,  que la charmante Marion  Maréchal rencontre le jeune, et nécessairement beau, Pharamond de Bourbon-Habsbourg, avant le 17 juillet 2029 ! …

Mais quand on voit cette vidéo, proposée par Fdesouche, l’incontournable navire amiral de la réinfosphère, est-il possible que la Divine Providence abandonne encore longtemps la  France, dans sa chute qui semble inéluctable vers le chaos et  la mort dans la honte et le déshonneur  ? 

15e Arrondissement, 13015 Marseille : carteCRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVIIAussi, comment ne pas repenser au secret de Notre Dame de La Salette ? Allo Nos Seigneurs Archevêques de Marseille et de Paris ? …Allo Monseigneur l’Evêque de Grenoble ? 

Et dans l’attente de connaître les décrets de la Divine Providence, pour prendre toute la mesure de l’immense malheur programmé par le concert de Médine au Bataclan …

Emmanuel Macron le Repentant connaît-il le nom de Palestro, en Algérie ?

Emmanuel Macron le Repentant connaît-il le nom de Palestro, en Algérie ?

17/09 En la fête de ste Hildegarde de Bingen et de st Robert Bellarmin 

MAJ 15 h 00 Paris, qui pisse aujourd’hui de rire sur les réseaux sociaux, ( merci au Figaro qui nous a fait découvrir cette vidéo que nous n’avions pas pu visionner sur le site du CER, où on ne voit qu’une image de capture d’écran   ) pissera-t-il un jour le sang, en cas de réalisation de l’une des prophéties de Notre Dame de La Salette, dont Florence et Mangkhut  nous donnent peut-être un aperçu ?  

===  publié ce matin  ===

En union de prières avec nos amis en pèlerinage mensuel aux pieds de Notre Dame de Pontmain, pour supplier le Ciel de nous accorder la grâce de la résurrection du Royaume de France, qui ne pourrait être qu’une actualisation du miracle capétien A Pontmain

et en union de pensées avec ce superbe édito de Cyrano de Riposte Laïque …

La justice des mondialistes, des privilégiés, des crapules et des salauds

Le vaillant procureur Rémi Crosson du Cormier, toute honte bue a demandé 12 ans contre Esteban, et 7 ans contre Samuel. Mission accomplie

… il est heureux, au milieu de la boue monstrueuse de l’actualité, de plus en plus maculée de sang, qui fait glisser la France vers la guerre, comme en témoignent à elles seules ces informations ( ici et  –  de saluer sur le salon beige et sur le CER e cette très belle intervention du prince Louis de Bourbon, Mgr le duc d’Anjou, que nous avons appelé de nos voeux au titre de Régent de France ! Quelle divine surprise ce serait si une esquisse de réalisation de ce voeu s’incarnait, avant le 19 octobre 2018, dans un appel princier à la mobilisation des peuples de France pour l’annulation immédiate du concert de Medine au Bataclan ! 

Magnifique discours du prince Louis de Bourbon sur la famille.

Armoiries de la Moldavie

Le 12e Congrès mondial de la famille se tient, depuis vendredi 14 septembre, à Chisinau, en Moldavie. Il accueille plus de 2 000 personnes, des responsables politiques de haut niveau, des représentants de confessions religieuses du monde entier, des experts, des représentants de la société civile, des universitaires, etc.

Le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, y était invité au titre de chef de la maison de France. L’Union des Cercles légitimistes de France publie sur son site la vidéo de la cérémonie d’accueil et vous pourrez y entendre le discours du prince Louis (à partir de 1h 31) :

https://www.privesc.eu/Arhiva/83634

Voici la traduction de ce discours qui fut (hélas) prononcé en langue anglaise, pour en permettre sans doute une plus large diffusion :

Monsieur le Président,
Votre Sainteté, Eminence,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Tout d’abord soyez remerciés de me donner l’occasion d’intervenir sur le sujet de la famille, à l’ouverture de ce colloque international. Ce sujet m’est cher ainsi qu’à mon épouse. Nous vivons, en effet, dans nos sociétés occidentales, un moment crucial quant au rôle et à la place accordés à l’institution familiale, confrontée à de nombreux assauts. En dressant un état des lieux et en appelant au renouveau qui s’impose, ce congrès international, placé sous la présidence du Président de Moldavie et sous le patronage du Patriarche Kyril, et du Cardinal Parolin marquera donc une étape.

Il faut connaître les manières de résister face aux attaques auxquelles la famille traditionnelle est confrontée. Elles sont multiples : accueil d’une famille nombreuse, prière, action politique, sociale ou juridique, et toujours attention et vigilance permanentes. Il n’est pas exagéré de dire que les familles, dans bien des pays, doivent s’affirmer en résistant aux nombreuses mesures insidieuses qui cherchent à les affaiblir. Des congrès comme celui-ci contribuent à cet esprit de résistance, en facilitant les échanges et les partages de connaissances. Ensemble, il est plus facile de discerner les enjeux et les risques et de réfléchir aux moyens de remédier à cette situation qui, si elle devait continuer, n’amènerait qu’à la ruine de la société, voire à celle de la Civilisation.

La question de la défense de la famille est d’une extrême gravité tant elle touche à l’essentiel. La famille par la transmission naturelle de génération en génération, est intrinsèquement liée à la vie, et l’attaquer mène à des attitudes mortifères. L’une ne peut aller sans l’autre, même si, de nos jours, certains voudraient nous égarer dans d’autres voies telles que la théorie du genre ou les méthodes contre-nature comme la gestation pour autrui, que l’on réduit souvent à ses initiales, GPA, cherchant à cacher l’horreur de la pratique que les mots évoquent. L’avenir ne se trouve pas là. Bien au contraire ! Nier la famille naturelle, c’est nier la vie. Les orateurs vont nous le rappeler.

Parlant en ouverture de ce congrès il m’appartient de poser les problèmes tels que je les vois, et cela sous trois aspects : comme chef de la Maison de Bourbon et successeur des rois de France ; comme chef de famille, comme personne engagée dans la vie sociale.

Tout d’abord en tant que Chef de la Maison de Bourbon, je me trouve héritier d’une famille qui a régné durant plus de 800 ans en France et qui, surtout, comme tous les historiens le reconnaissent, a fait d’un petit domaine un état puissant et rayonnant en Europe et au-delà.

Cette œuvre a été possible parce qu’elle fut celle d’une famille, la famille royale, Ainsi, les lois fondamentales du royaume, la Constitution de l’époque, qui ont permis son développement, étaient à l’origine une loi de famille. Pour le plus grand bien collectif, ces lois organisaient la transmission du pouvoir royal de mâle en mâle par ordre de primogéniture. Elles garantissaient ainsi la stabilité du pouvoir et assuraient une dynastie nationale. Tel est le « miracle capétien ». Loi de famille mais tout autant loi sociale puisqu’elle était basée sur un ordre et qu’il en résultait des hiérarchies naturelles entre les personnes. Si toutes n’avaient pas les mêmes devoirs, toutes devaient concourir au Bien commun. L’aîné des mâles avait le devoir d’assurer la permanence de l’Etat, rôle principal de la fonction royale, mais les autres membres de la famille y concouraient que ce soit en étant héritier de droit, fonction du Dauphin ; en assumant la régence en cas de minorité du titulaire légitime, rôle souvent des mères ou des oncles ; ou en acceptant différentes fonctions pour les princes et princesses pourvus de charges de pouvoir… Cette manière de concevoir le pouvoir des dynasties n’est pas révolue. Dans les familles royales qui subsistent en Europe, dès leur plus jeune âge, les enfants et petits-enfants, les frères et sœurs participent à la fonction royale. Comment ne pas exprimer mieux, par cette pratique, combien le roi et sa famille sont au service de la société.

Au-delà, le roi, Chef de famille, symbolisait aussi l’unité de la société en étant le modèle de toutes les familles. Le lien qui unissait les Français entre eux était, avant tout, un lien de famille allant du plus humble jusqu’au roi. Ainsi loin d’être un objet de droit, chaque français était avant tout un sujet, c’est à dire une personne aux droits inaliénables. Ce lien entre le corps social et la tête manque actuellement. Ce lien organique est peut-être l’élément le plus important que la dynastie, la famille royale, a pu apporter. Ces principes furent compris, vécus et admis dès le grand Louis IX dont l’Eglise a fait un saint à la fin du XIIIe siècle. Ils n’ont pas varié durant des siècles car ils donnaient du sens à la vie en société, cette dernière étant bien plus qu’un ensemble d’individus tenus par des lois et de règlements mais une réelle communauté engagée par un même destin collectif. Voilà pourquoi la France ne fut pas seulement une réussite politique interne, mais avant tout un modèle de civilisation à partager. Et je le dis même pour aujourd’hui alors que notre pays semble parfois oublieux de ses grands principes, au point d’en renier certains, mais, voyez-vous, la force des principes est qu’ils demeurent contre vents et marées. Alors je préfère dire qu’ils sont en sommeil ! Comme l’exprimait déjà le Comte de Chambord, la France, peut renouer, du jour au lendemain avec ce qui demeure la force de la civilisation dont elle est porteuse qui repose sur le bien commun. Fruit du double héritage gréco-romain et chrétien, il passe par le statut donné à l’être humain qui trouve d’abord à s’épanouir au sein de la famille.

Mais je voudrais venir aussi à un second point, si le Chef de la Maison de Bourbon incarne, la famille royale et ses valeurs, il est aussi un chef de famille comme vous tous. Cette famille je la ressens dans mon être, au plus profond de moi. Cette famille ce sont ceux qui m’ont précédé et à qui je dois d’être ce que je suis. Voyez-vous, il n’y a pas un jour où je ne pense à mes aïeux qui m’ont légué une histoire qui parfois me dépasse ; où je ne pense à mon frère trop tôt perdu, à mon Père, mort alors que j’étais trop jeune, à mes grands-parents, à ma chère Grand-Mère décédée il y a quelques mois. D’eux tous, je suis redevable de ce que je suis, petit maillon d’une chaîne immense. Il est absurde de vouloir croire que l’on serait des individus orphelins qui auraient tout à redécouvrir ou à attendre de l’Etat. Bien évidemment si cela s’applique à ceux qui nous ont précédés, cela est encore plus vrai pour ceux qui sont actuellement à mes côtés, chaque jour, chaque instant. Que serais-je sans ma femme, sans mes chers enfants et parmi eux j’inclue le quatrième qui est annoncé pour dans quelques mois, mais qui est déjà une personne au sein de notre famille. Cet aspect spirituel, est au cœur de la famille et fait partie de son mystère. La famille est une entité en elle-même, exactement comme le couple est plus que le mari et la femme. Ainsi s’attaquer à la famille, c’est ruiner l’équilibre naturel, c’est rompre la chaîne des générations qui va des origines du monde à ce qui sera sa fin. Cette dimension de la famille est essentielle et la remettre en cause revient à attaquer les plus grands fondements de la société humaine. Il nous appartient de la défendre, à nous parents.

Nous sommes responsables de cette cellule sociale, lieu de la vraie solidarité et rempart contre la précarité et l’isolement. Cette défense de la famille passe par celle de la vie, de sa conception à la mort naturelle et, au-delà, par le respect dû aux morts qui ne doivent pas devenir des enjeux de pouvoir; elle passe par la transmission des valeurs et notamment par l’éducation qui ne peut se limiter à l’instruction.

Voilà ce qu’il convient d’affirmer et surtout d’assumer malgré les embûches de législations souvent hostiles. Ceux qui attaquent la famille naturelle savent ce qu’ils font. Par la famille ils cherchent à atteindre la société toute entière et ses fondements. C’est ainsi que naissent les totalitarismes. Ce danger est actuel. Malheureusement !

Voyez-vous, et ce sera mon troisième point qui porte sur le rôle social de chacun d’entre nous. Il repose sur l’expérience de l’histoire et sur l’actualité récente. Lorsque certains cherchent à rompre le pacte social, s’ils combattent dans un premier temps ceux qui s’y opposent par les idées ou par les armes, très vite et toujours ils cherchent à briser les familles. Pensons à la Vendée où femmes et enfants étaient tués encore plus que les combattants eux-mêmes et de façons atroces ; souvenons-nous des Arméniens et des politiques génocidaires qui ont suivi et qui, sur bien des points du globe continuent; comme nous l’avons vu il y a encore peu, pour les chrétiens d’Orient. Chaque fois, sous le règne des totalitarismes rouge, brun et maintenant vert, les familles sont inquiétées pour ce qu’elles représentent, chaque fois il y a des séparations forcées, l’emprise sur les enfants pour en faire des enfant-soldats, et des mises en esclavages pour les filles et les femmes. Sur ce point les familles royales ont payé leur écot. Rappelons Louis XVI assassinés avec femme, fils et sœur ; Nicolas II avec femme et enfants.

Cela montre combien la famille malgré toute sa fragilité demeure pour certains l’ennemi principal. Il est donc du devoir de tous et notamment de ceux qui aspirent à des fonctions religieuses, sociales, politiques mais aussi culturelles, de défendre la famille, c’est-à-dire la vie.

Ainsi, pour terminer, après avoir rappelé le lien entre famille royale, famille naturelle et famille sociale, je ferai une proposition : pourquoi ne pas proposer à l’Unesco d’inscrire au patrimoine mondial, le modèle de la famille naturelle traditionnelle, un père, une mère, des enfants, modèle ayant fait largement ses preuves. Voilà qui insufflerait une réelle dynamique à l’institution familiale en en faisant un modèle aux valeurs irremplaçables pour demain ?

Merci de m’avoir écouté et que saint Louis, mon aïeul, le roi aux onze enfants, protège nos familles.

Prince Louis de Bourbon, Duc d’Anjou
Vendredi 14 septembre 2018

======

A l’heure de l’Angelus de midi :  Non possumus ! 
Membre de la cellule Cril17, appartenant au 
Corps mystique du Royaume de France en survivance, ou nano-élément du « schmilblick français » (?)  , nous ne pouvons pas ne pas faire état de ce brillant tir de Royal-Artillerie, et nous incliner devant le talent et le réalisme de son auteur. 

Qui vivra verra du débat en cours qui a été ouvert sur l’absence des descendants du temple depuis deux siècles, et sur lequel nous allons revenir dès cette semaine, après avoir pris connaissance du livre  » La Famille royale au Temple  » que nous attendons de pouvoir lire d’un jour à l’autre …  

Louis de Bourbon, double prince

Courtoisie de La Couronne (humour)

Et après avoir lu sur Lafautearousseau cette page admirable d’Eric Zemmour – ( qui fait la Une de multiples échos sur Fdesouche ), le titre de notre future tribune sur la fin ou non à prévoir de l’énigme Louis XVII sera   » face au mystère de la France  » !…

Zemmour ou Astérix le Gaulois … Par lui-même

15/09 En la fête de Notre Dame des Douleurs

Avec l’expression de toute notre compassion à Esteban Morillo et Samuel Dufour, nous substituerons ce titre à celui du Figaro :  

Neuf jours d’audience, un mort et deux vies brisées : le récit du procès Méric d’une jeunesse française à la dérive

Et du compte rendu du Figaro  nous pouvons extraire ce commentaire donné en  vidéo sur Fdesouche

« Il faut continuer à lutter contre tout ce qui fait le terreau de l’extrême droite » déclare la mère de Clément Méric

Et quand on lit dans l’article du Figaro   » Ce qui importe aujourd’hui, c’est de continuer à lutter contre tout ce qui fait le terreau de l’extrême droite: les inégalités, le déficit d’éducation, le manque de solidarité.», comment ne pas adhérer à ce très bel article de Martin Moisan publié sur Riposte Laïque ?  

11 ans de prison pour Esteban, 7 ans pour Samuel : contente, Agnès Méric ?

[ DERNIERE MINUTE 18 h 20 Tiens donc !
Procès Méric : E. Morillo et S. Dufour condamnés à 11 ans et 7 ans de prison, « tout le monde pense que c’est beaucoup, y compris des avocats des parties civiles » assure une journaliste (MàJ)

Et si on ajoute à ce dossier, l’acte abject de Macron qui vient de se comporter une fois de plus en véritable traître de la France, comment ne pas conclure une fois encore que la réalité offerte par le paysage politico-médiatique dominant de la France d’aujourd’hui est aussi monstrueuse que ces photos de la barbarie FLN, à laquelle Naudin a apporté son concours durant la bataille d’Alger ? ( source

 

Aussi n’est-il pas inutile de faire  

Quelques rappels historiques à Macron, qui salit de nouveau la France et son armée

Les horreurs dues à Audin et ses semblables, en Algérie, ça t’empêche pas de dormir, Macron ?

avant de conclure par cette question à laquelle nous sommes aujourd’hui incapable de répondre :

L’armée va-t-elle se réveiller OUI ou NON et sortir de sa boîte logique des valeurs républicaines, avant le 19 octobre 2018 au plus tard, pour sauver l’honneur  même de la France, qui est chaque jour gravement compromis par cette affiche toujours présente sur le site du Bataclan  ? 

MEDINE

ADDENDUM 15 h 30 En réparation de la profanation qu’est la programmation toujours en cours de Medine au Bataclan,  exigeons  en remplacement un concert de Jean-Pax Mefret ! 

Affaire Audin : Emmanuel Macron encourage le terrorisme

ALGÉRIE : LA RECONNAISSANCE DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ PERPÉTRÉS EN 1962 PAR LE FLN AVEC LA COMPLICITÉ DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS S’IMPOSE.

ImagesEt en l’honneur de la fête de l’Huma organisée par le PC »F » qui a jubilé pour saluer l’acte infâme de Macron

14/09 En la fête de l’exaltation de la Sainte Croix

 » Heureuse croix où pèse la rançon du monde, par qui l’enfer a tremblé en son empire. Heureuse es-tu de porter ce fruit de vie et les peuples rassemblés applaudissent ton triomphe. Salut, sainte croix ! Salut notre unique    espérance… La vie a enduré la mort et la mort a rendu la vie. (Hymne liturgique « Vexilla Regis ») ( source CEF

Accusée par le CCIF d’apologie du terrorisme, Christine Tasin risque 7 ans de prison !

Apologie du terrorisme : Médine au Bataclan, Christine Tasin au tribunal !

Pour nos nouveaux lecteurs, qui ne seraient pas encore familiarisés avec nos raccourcis – tic royaliste bien connu depuis la Révolution – voici le lien entre ces deux photos ( la ci-dessus et la ci-dessous de l’image de Macron et de François ), Karl Marx et périphéries de l’Eglise chères à François obligent ; pour les détails voir ICILA ou LA :

 La fabrique
de l’islamisme

La note d’Hakim El Karoui sur la réforme organisationnelle de l’islam veut promouvoir les prédicateurs fréristes !

  

 

Audience du pape avec les évêques étatsuniens : la photo qu’il ne fallait pas montrer

Nouvelles révélations autour du pape François

Couv-dictator-pope-4vdiffHenri Sire, auteur d’un ouvrage terrible sur les méthodes du pape, traduit par Jeanne Smits et en vente ici, vient d’effectuer de nouvelles révélations, traduites par benoît-et-moi. Extrait : …/…

==========

«  Ne vous laissez pas tenter par les récits de catastrophes ou de prophéties de malheur, *** parce que ce qui compte vraiment est de persévérer en empêchant que l’amour ne refroidisse (cf. Mt 24,12) et garder la tête haute et levée vers le Seigneur (cf. Lc 21,28), parce que l’Eglise n’est pas à nous, elle est à Dieu ! Il était là avant nous et il sera après nous  » ( Pape François aux Evêques des Eglises Orientales Catholiques, 13 Sept. 2018 )  

*** Ainsi que chacun le sait, depuis l’Apparition et les messages de la Reine des Prophètes délivrés à deux petits voyants, Mélanie et Maximin, le 19 septembre 1846, sur la montagne de La Salette en Dauphiné, la vie de la France,  de  l’Europe et du monde en général a été un long fleuve tranquille et paisible, dans lequel ont coulé le lait et le miel le plus suave  …

CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVII

Neuvaine à Notre-Dame de la Salette du 11 au 19 septembre –

Litanies de Notre Dame de La Salette  Approuvées par Mgr de Bruillard, évêque de Grenoble, le 15 janvier 1853 , mais aussi par Mgr Philibert, par Mgr l évêque de Gand le 22 janvier 1853 et par Mgr l évêque de Namur le 24 février 1853 ; source Manuel du pèlerin à Notre-Dame de la Salette, canton de Corps (Isère)  Joseph Rousselot 1854 – 142 pages ) 

12/09 En la fête du très saint nom de Marie

Pour prendre toute la mesure de l’effondrement de notre civilisation qui n’aurait en fait besoin que de psychiatres, selon Michel  Onfray – voir  Angelus d’hier soir 19 h 00 – et de l’immense malheur qu’est la monstrueuse réalité de la programmation toujours actuelle du concert de Medine au Bataclan …

 12 septembre 1683  Les Turcs lèvent le siège de Vienne après avoir été écrasés dans la bataille du Kahlenberg 

Pour accompagner votre petit-déjeuner, dans l’attente de l’avènement nécessaire de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, vous pourrez toujours prendre un café-croissant en souvenir de la Reine Marie-Antoinette  ( source ).  

Sans oublier bien sûr un anniversaire tout aussi  capital qui nous renvoie à la question de la psychiatrie dont auraient eu besoin les soldats des deux côtés du front de la bataille de la Marne …  

La bataille, qui a duré six jours, marque l’arrêt de la progression des troupes allemandes. Les Français l’emportent face à une armée allemande sidérée, dont la retraite commence le 8 septembre, le jour de la nativité de la Vierge.

La toute nouvelle IXe Armée de Ferdinand Foch positionnée entre le Marais de Saint-Gond et Arcis-sur-Aube encaisse les assauts allemands les plus furieux. Son chef a fait distribuer à tous ses soldats le drapeau tricolore frappé du Sacré Cœur de Jésus malgré l’interdiction des politiques.

JPEG - 96 ko

 

 

 

Le «miracle de la Marne», est une expression de Maurice Barrès, sortie d’un article du 22 décembre 1914 suggérant d’instituer une fête nationale en l’honneur de Jeanne d’Arc. Les républicains anticléricaux vont inventer l’épisode des « Taxis de la Marne » rassemblés par Gallieni pour laïciser la bataille et retirer toute trace de l’aide divine apportée aux armées françaises. Cet épisode, certes astucieux, n’est qu’un « détail » de la bataille car Jean-Claude Delhez dans la revue Guerre et Histoire, démontre que les 700 taxis rassemblés n’ont transporté que les 4 000 hommes de la 7e Brigade Félineau.

Voir les chroniques des 5, 6 et 8 septembre.

11 septembre 2001 et Médine au Bataclan : deux actes de guerre

ADDENDUM 11 h 00 Ciel ! Un message du Prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, pour la RTVE ! 

 » Voici un intéressant message de Monseigneur le prince Louis Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et chef de la maison de Bourbon, adressé aux employés de la chaîne de télévision espagnole RTVE en proie aux mesures de restriction budgétaires imposées par le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. …/… 


 

 

Monseigneur, 

Serait-il permis à un humble et ancien serviteur de votre vénéré et très regretté père, et à titre d’administrateur de ce site, support de la cellule CRIL17, appartenant au Corps Mystique du Royaume de France en survivance (CMRFS) de vous prier de bien vouloir jeter très prochainement un coup d’oeil de ce côté-ci des Pyrénées, sur ceci ? 

Premiers soutiens de l’Appel des Cent patriotes contre Médine au Bataclan

=====

ADDENDUM 13 h 30 [ MAJ 17 h 20]  Pour que la mesure de l’effondrement de notre civilisation, soit aussi complète et exhaustive que le permet une chronique de ce genre sur Internet …

Abdeslam au maton : « Moi, je suis musulman… un jour, ça va changer vous allez m’embrasser les pieds »

Résultat de recherche d'images pour "image françois embrassant les pieds"

Pour mémoire, ce qui nous avait scandalisé à l’époque de cette photo ce n’est pas que le Souverain Pontife ait lavé et embrassé des pieds de détenus dont certains étaient musulmans et d’autres non, c’est qu’il ait fait cela au lieu de le faire aux Cardinaux de la Curie romaine, comme l’aurait exigé l’imitation stricto sensu du geste de Notre Seigneur Jésus-Christ envers ses apôtres, le Jeudi Saint ! Et comme ce scandale s’était ajouté à celui ci-dessous, on comprendra facilement que nous soyons dans l’attente d’un procès canonique en bonne et due forme du Souverain Pontife,  dans la confiance envers Celui qui est le maître des tempêtes, des ouragans et du tsunami qui submerge actuellement l’Eglise en la confrontant à la promesse de son Divin Fondateur, Fils du Père Eternel, né de la Très Sainte Vierge Marie … N’est-il pas, Monsieur Michel Onfray ? 

Vidéo à rapprocher bien sûr de cette information de ce jour, publiée par Jean Sobieski de l’incontournable Riposte Laïque, et du commentaire qui l’accompagne, que nous reproduisons intégralement, en raison de l’extrême gravité de la situation qui, à vues humaines, serait désespérée si nous ne pouvions pas compter sur l’assistance de la Très Sainte Vierge Marie, Reine de France, alors que le tsunami en cours dans l’Eglise vient d’obliger le Souverain Pontife à convoquer ..

Un sommet sur les abus sexuels en février prochain au Vatican

Nicolas Senèze, envoyé spécial permanent , le 12/09/2018 à 14h17 Mis à jour le 12/09/2018 à 17h02

Ahmet Ogras, l’agent d’Erdogan qui se rêve Sultan de France

LE TURC QUI VEUT ÊTRE SULTAN DE FRANCE.

Les statistiques ethniques sont interdites en France. Apparemment pas pour tout le monde. 
Ahmet Ogras dirige le Comité Français du Culte Musulman. Il est ottoman. Il est un Vrai Croyant. Il est un agent d’Erdogan et de son Maître. La France en tant que telle, il n’en a strictement rien à faire. Seule l’intéresse la France en tant que butin.

Le moindre mot de son discours est une incitation à peine déguisée à infiltrer, à déstabiliser, à conquérir, à dominer, à effacer. C’est là le schéma, le programme, le but final de l’Islam depuis quatorze siècles. Ogras applique cela avec les mêmes méthodes que ses devanciers, avant la phase militaire qui, toujours, finit par venir.

En attendant, comme tous ceux qui n’ont pas apostasié, c’est-à-dire comme l’écrasante majorité de ses coreligionnaires, il truque, ment, dissimule, déforme, rampe, à l’aise dans son vocabulaire éprouvé depuis le temps des Mérovingiens. Le drame est tout entier dans les chiffres qu’il cite, et qui font de notre pays le laboratoire européen, voire mondial, de la conquête.

Certes l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, d’autres, ne sont guère en meilleur état que la patrie de Clémenceau, mais la France des Rois, de Bayard et de Jeanne d’Arc, de Voltaire, de Montesquieu, de Carnot, de Danton, de Camus, de Moulin, de Revel et de tous ses esprits libres, représente pour nos ennemis, par le formidable défi qu’est son islamisation, ce qui serait l’équivalent de la prise de Constantinople. La fin d’un monde, le séisme pétrifiant les peuples, ordonné par un Dieu jamais rassasié.

Honte à ceux qui, depuis des décennies, divisent par deux ou trois ce qui surgit à leurs faces blafardes, évident aujourd’hui : dix millions de clones en mouvement chez nous, plus d’un milliard sur la planète, que soude la même force trans-nations, trans-frontières, trans-peuples, trans-individus : l’Islam ! Nous allons vivre des temps vraiment difficiles. J.S.

 …/… 

… où  vous pourrez lire aussi un remarquable témoignage de Serge Ayoub ;  actualité judiciaire oblige, n’est-il pas, ci-devant dame rédaction du Figaro et autres dames, parées ou non de poils d’hermine, et si bien assises ? 

Procès Méric : je leur ai craché la vérité, ils n’ont pas aimé…

ADDENDUM 19 h 00 ou Angelus du soir : L’Eglise confrontée à un tsunami et à une éruption volcanique ! 

Abomination : Après les Etats-Unis, l’Allemagne

Wiker-WUERL

Ou l’abomination de la désolation, annoncée par l’Apocalypse et confirmée par la Femme de l’Apocalypse, Reine des Prophètes ! 

Abus sexuels: l’Eglise catholique allemande « honteuse »

Une délégation de la conférence des évêques des États-Unis reçue demain par le pape

CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVII

Neuvaine à Notre-Dame de la Salette du 11 au 19 septembre –

Litanies de Notre Dame de La Salette 

Jusqu’à quand la Très Sainte Vierge Marie pourra-t-Elle retenir le bras de son Divin Fils ? …

=====

11/09 Voici en résumé  la monstrueuse réalité, évoquée hier dans cette tribune.

Ahmet Ogras, président du CFCM sur France Maghreb 2 : « Aujourd’hui nous avons plus de 10 millions de musulmans en France (…) Quand vous descendez dans les rues de Paris, regardez le ratio »

En moins de 15 ans, le nombre de salafistes a progressé de 900 % en France

Et en même temps, on lit sur :

« L’Institut Montaigne, qui est le nec plus ultra de la bien-pensance idéologique, financé par l’élite de l’entreprise française, publie un rapport alarmant sur « l’islamisme ». Un rapport de 617 pages. Mais oui. Pour rien. Bien sûr. Car on nous explique qu’il ne faut surtout pas confondre l’islam (c’est bien) et l’islamisme (c’est pas bien)… On commence donc par définir le méchant islamisme… et la définition qu’on nous donne est celle… de l’islam : …./…

 » Nous sommes confrontés à une crise sérieuse, probablement la crise la plus importante que notre Église aie traversée en de nombreux siècles. » CRIL17 A la recherche de la vérité sur Louis XVII
Neuvaine à Notre-Dame de la Salette du 11 au 19 septembre –

Litanies de Notre Dame de La Salette  
( Texte à choisir sur tout autre site à votre convenance, en fonction de votre sensibilité ) 
Pour mémoire, à tout hasard :  Texte du secret de La Salette 

Et pendant ce temps, au-dessus de l’Océan Atlantique … 

Non abscondas me, Domine

Aussi, quels que soient les événements à venir, ici ou ailleurs, si, aujourd’hui, nous n’avions pas les promesses de la Reine du Ciel, Reine de France et Reine des Prophètes et le recours possible à l’assistance de la Divine Providence, par la prière quotidienne de Son Rosaire, comment pourrions-nous faire face ?  

ADDENDUM 13 h 00 Ciel !

Le Miracle capétienAprès avoir reconnu la réalité du miracle capétien, Eric Zemmour va-t-il adhérer aux Lois Fondamentales du Royaume de France ? 

Nostalgique et réactionnaire, le destin français d’Éric Zemmour

 » On veut défaire par l’histoire ce qui a été fait par l’Histoire : la France. L’Histoire est désormais détournée, occultée, ignorée, néantisée. L’Histoire de France est interdite. On préfère nous raconter l’histoire des Français ou l’histoire du monde. Tout sauf l’Histoire de France.

Mais cette Histoire se poursuit malgré tout et malgré tous. Elle a des racines trop profondes pour être arrachées. Elle s’est répétée trop souvent pour ne pas se prolonger jusqu’à aujourd’hui. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les mêmes lois s’imposent au-delà des générations. L’Histoire se venge. »

D’où la question de ce jour : Eric Zemmour et/ou Jean Raspail et/ou Pharamond de Bourbon-Habsbourg seront-ils présents le 19 octobre devant le Bataclan ?  

Résultat de recherche d'images pour "sparadrap du capitaine haddock"

Et comme le célèbre sparadrap du capitaine Haddock, voici donc la question qui revient, à laquelle nous allons tenter de répondre, dix-sept mille sabords !   

La résolution de l’énigme Louis XVII pourrait-elle marquer la fin de la malédiction divine qui, selon certains auteurs, frapperait la famille royale et sa descendance, depuis le règne de Louis XIV ?

ADDENDUM 19 h 00 ! A l’heure de l’Angelus du soir ! 

Psychiatrique ? Vous avez dit psychiatrique ? M Michel Onfray ? ( lu sur le salon beige )  

CaptureMichel Onfray était interrogé hier soir sur BFM TV, sur le thème de l’islam de France. A 39mn10, le philosophe athée répond à une question sur l’islam et ses attaques terroristes avec un bel amalgame :

« […] évidemment qu’il faut avoir des problèmes psychiatriques pour croire que quand on égorge quelqu’un en criant allah akbar on va récupérer une dizaine de vierges au paradis, mais c’est psychiatrique, aussi, de croire que Jésus peut naître d’une mère vierge, mourir et ressusciter le 3e jour […] »

Il n’a pas tout à fait tort, puisque le sacrifice d’un Dieu sur la croix ne peut être vu que comme une folie pour les païens :

« nous prêchons un Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les Gentils » [1 Corinthiens 1.23] …/…

=========
Mais bon sang ! Mais c’est bien sûr ! Ne serait-ce pas à cause de cela que François a insulté les  catholiques traditionalistes fidèles à l’enseignement séculaire de l’Eglise, en les comparant aux terroristes islamiques, qui feraient une mauvaise interprétation du Coran, et de sa R.A.T.P. ?    Et voilà ce que nous lisons à l’instant même !  

La Grande Mosquée de Paris dénonce « l’amalgame aisé entre Islam et Islamisme » dans le rapport de l’Institut Montaigne

La Grande Mosquée de Paris a qualifié aujurd’hui d’ »opportuniste et partial » le rapport de l’Institut Montaigne intitulé « La fabrique de l’islamisme » publié hier, jugeant qu’il fait « l’amalgame entre Islam et Islamisme ».

[…] Dans un communiqué, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, « regrette que ce rapport opportuniste et partial ait pu tomber dans l’amalgame aisé entre Islam et Islamisme, oubliant volontairement la communauté musulmane de France ». Celle-ci, attachée au respect « scrupuleux » du principe de laïcité, « a toujours su respecter les valeurs républicaines », ajoute-t-il. Il dit « s’étonner vivement des termes de ce rapport lacunaire qui fait fi de toutes considérations religieuses et d’analyse sociologique avérée ».

Pour M. Boubakeur, « la communauté musulmane de France ne saurait raisonnablement porter le fardeau de l’Islamisme et faire l’objet d’un traitement différent des autres cultes ».

Le Figaro

========

Et si la seule solution était désormais de sortir au plus vite de la boîte logique des valeurs républicaines … en attendant le procès canonique en bonne et due forme du Souverain Pontife, pour son silence sur la véritable nature de l’islam semblable à celui qu’il observe sur la lettre du Cardinal Vigano ? … 

======

Face à Médine, le 19 octobre, des milliers de Français seront devant le Bataclan

Face à la monstrueuse réalité *** voir PS + Addendum 15 h 00 ***  de l’imposture criminelle de Macron et de ses acolytes, illustrée à elle seule par cette information  

Apologie du terrorisme : Médine au Bataclan, Christine Tasin au tribunal 

Apologie du terrorisme : Médine au Bataclan, Christine Tasin au tribunal !

honneur aux 100 patriotes qui ont lancé cet appel 

APPEL DE 100 PATRIOTES CONTRE LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE AU BATACLAN

Pas de Médine au Bataclan, au nom du respect dû à nos morts

Le 13 novembre 2015, une série d’attentats islamistes causaient, dans différents points de Paris, la mort de 130 personnes dont 89 seront exécutées, de manière barbare, au Bataclan. Des centaines d’autres resteront handicapées et traumatisées à vie.

Presque trois ans plus tard, cette salle de spectacle, qui appartient au Groupe Lagardère, dont le Qatar est à présent le principal actionnaire, a osé proposer au rappeur islamiste Médine d’y tenir un spectacle, les 19 et 20 octobre prochains. Ce « chanteur » n’hésite pas à prôner ouvertement, sur des photos, le djihad, avec un sabre, appelle dans ses chansons, à crucifier les laïcards, se vante de « fêter les émeutes comme tu fêtes la Toussaint », avec des paroles ouvertement racistes et haineuses.

Cette insulte à la mémoire des victimes, à la souffrance de leur famille, cette provocation malsaine à l’encontre de la France et de ses morts innocents, ne paraît pas émouvoir notre gouvernement. Pourquoi pas des concerts de Médine à Nice, à l’Eglise de Saint-Etienne du Rouvray, à Magnanville, et partout où les coreligionnaires de Médine ont tué  ? Qui pourrait accepter que des adeptes de l’idéologie d’Adolf Hitler osent monter un spectacle à Oradour-sur-Glane ?

Les Français, durement touchés dans leur chair par une série d’attentats sanglants, et par de multiples agressions au camion, à la voiture, au couteau ou à la kalachnikov, ne peuvent accepter ce nouveau défi des islamistes, qui, à cette occasion, testent les capacités de résistance de notre nation.

Si les « Gaulois » acceptent cela, sans réagir, la France sera la risée du monde, et nos compatriotes devront accepter bien d’autres humiliations, par la suite. Ce nouveau défi est intolérable. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à ce funeste scénario.

Au-delà de nos différences, nous appelons tous nos compatriotes à se rendre disponibles pour montrer, par leur présence massive devant le Bataclan, que la France n’est pas prête à se laisser humilier par Médine et ses complices islamistes, sur son propre sol.

Il en va de l’honneur des Français.

Tous devant le Bataclan, le 19 octobre, à 18 heures.

Lettre ouverte de Patrick Jardin à Médine : si c’était vos enfants qui étaient morts au BataclanPatrick Jardin, père de Nathalie, assassinée au Bataclan, le 13 novembre 2015. ( voir sa lettre ouverte et autres archives sur Résistance Républicaine

Henry Afonso, président de l’Union Gaulliste
Robert Albarèdes
, maire honoraire de Gréasque

L'AgrifBernard Antony, président de l’Agrif et de Chrétiens Solidarité


Anne Bastide
, Ligue du Midi, Femmes en colère
Thomas Bégué, responsable du Bar associatif le Menhir-Bordeaux
Caroline-Christa Bernard, adhérente d’une Association des Victimes du Bataclan
TVLibertés – 1er media de Réinformation de FranceMartial Bild, directeur de la rédaction et des programmes de TV-Libertés

 

François Billot de Lochner, président de la Fondation de Service politique
Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal FN de Saint-Nazaire, conseiller régional Pays-de-Loire
Hugues Bouchu, Président des Amis Franciliens de Synthèse Nationale
Paule Bouvard, militante de la Ligue du Midi et du Cercle des Citoyens Patriotes
Thierry Bouzard, musicologue
Gérard Boyadjian, cinéaste, acteur
Gérard Brazon, ancien conseiller municipal de Puteaux
Claude Brovelli, Ancien journaliste de la télévision française
Franck Buhler, Membre Fondateur du Mouvement pour la France, Président du Conseil Départemental de la Résistance 82
Renaud Camus, écrivain, président du CNRE
Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque


Erick Cavaglia Administrateur Ligue du Midi Gard
François Célier, pasteur et écrivain
Jean-François Cerisier, lieutenant-colonel en retraite
Jean-Louis Chollet, poète et architecte d’intérieur
Georges Clément, écrivain, président du Comité Trump
Jacques Clostermann, pilote de ligne
Christian Combaz, écrivain
Jean-Christophe Comet, fonctionnaire
Dan Corbet, trésorier de Résistance républicaine
Paul-Marie Coûteaux, écrivain
Gérard Couvert, Conseiller national Debout La France
Emmanuel Crenne, conseiller régional RN Occitanie
Hervé Cuesta, président d’une association d’Anciens Combattants
Jean-Michel Darqué, Ligue du Midi de Toulouse
Raphaël Delpard, Cinéaste et romancier
Charles Demassieux, écrivain
logoVH3Alain De Peretti, président de Vigilance Halal

 

Bernard Dick, médecin accoucheur
Henri Dubost, patron du Libre Journal de l’Identité à Radio Courtoisie

1er de couvPROMO

Ghislaine Dumesnil, conductrice de bus, présidente des Editions Riposte Laïque

 

 

Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon Beige


Serge Federbusch, Ancien élu de Paris
Pierre Fortin, responsable de Résistance républicaine du Var
François Galvaire, Président de la Meute-France
François Gaubert, général, conseiller régional RN en Occitanie
Jacques Ghédin, trésorier de Résistance républicaine
Philippe Gibelin, Président Nationalité-Citoyenneté-Identité
Jean-Cyrille Godefroy, éditeur
Jacques Guillemain, ancien officier de l’Armée de l’Air
Roland Hélie, président de Synthèse nationale
Véronique Hervouet, écrivain,  psychanalyste, vice-présidente du Siel
Pascal Hilout, né Mohamed, Résistant à l’islamisation de la France
Fanny Idoux, ex-Truchelut, professeur de danse historique
Sébastien Jallamion, ancien policier
François Jay, Président du Siel Bordeaux
Thomas Joly, vice-président du Parti de la France
Jean Lafite, Chevalier de la Légion d’honneur, Commissaire colonel de l’Armée de l’Air en retraite
Bruno Lafourcade, auteur
Carl Lang, président du Parti de la France
Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav (Parti du peuple breton)
Jean-Yves Le Gallou, président de Polémia

Polémia
Nathalie Le Guen, conseillère régionale Nouvelle Aquitaine, conseillère municipale de Bègles
Hubert Lemaire, auteur
Christian Le Scornec, ancien conseiller régional Ile-de-France
Dominique Lescure, Administrateur Bloc Identitaire
Les Brigandes, groupe musical

Yves Maillard, capitaine de vaisseau honoraire
René Marchand, journaliste, écrivain
Eric Martin, Nouvelles de France
Samuel Martin, rédacteur-en-chef du quotidien Présent
Marcel Meyer, membre du CNRE
Nicole Mina, Conseillère régional Rassemblement National
Minurne Résistance, site patriote
Karim Ouchikh, président du Siel, conseiller régional Ile-de-France
Lucien Samir Oulahbib, auteur, enseignant, Président de resiliencetv.fr
Guy Pagès, prêtre
Caroline Parmentier, journaliste au quotidien Présent

Frédéric Pichon, avocat, vice-président du Siel
Gérard Pince, économiste, essayiste, président de la free world academy
Christian Piquemal, général, président du Cercle de Citoyens Patriotes
Guy Rolland, écrivain
Myriam Roques, Conseillère régionale RN Occitanie
Grégory Roose, fondateur du site d’information Adoxa
Ligue du Midi, les identitaires en OccitanieOlivier Roudier, Porte-Parole Ligue du Midi
Richard Roudier, président de la Ligue du Midi

 

Jean-Paul Saint-Marc, ancien syndicaliste enseignant
Albert Salon, ancien ambassadeur
Guy Sebag
, avocat à la retraite, président de Riposte Laïque

Farid Smahi, Président national des « Cercles Arabisme et Francité » Chevalier de l’Ordre National du Mérite
Josyane Solari, conseillère municipale d’Aix-en-Provence
Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine

Jean Théron, vice-président de Résistance républicaine
Christian Vanneste, président du Rassemblement pour la France (RPF), député honoraire
Vincent Vauclin, Président Dissidence française
Observatoire de l'islamisationJoachim Veliocas, directeur du site islamisation.fr

 

Sybil Vergnes, présidente Entraide et Solidarité
Maurice Vidal, professeur de philosophie, auteur
Vincent Vidal, Président Siel Provence
Maryvonne Villard – Femmes en Colère
Jordi Vives, journaliste de réinformation
Anne Zelensky, féministe historique et laïque résistante.

Note : si des personnalités signataires ou des associations citées dans la liste ci-dessus  souhaitent que nous insérions des liens hypertexte pointant vers leurs sites internet il suffit de nous le demander,  en postant un commentaire, auquel nous répondrons très volontiers.  

======

Et à la monstrueuse réalité imposée par Macron et le système qui l’a porté à l’Elysée, s’ajoute pour nous une très triste réalité. 
Sauf erreur que nous corrigerions très volontiers si nécessaire, nous n’avons pas vu une seule signature d’un des leaders reconnus de ce que nous appelions autrefois la galaxie royaliste ; c’est bien la confirmation que cette illusion s »est définitivement dissipée et nous renvoie aussitôt à l’énigme Louis XVII et à la question à laquelle nous allons essayer de répondre : 

la résolution de l’énigme Louis XVII pourrait-elle marquer la fin de la malédiction divine qui, selon certains auteurs, frapperait la famille royale et sa descendance, depuis le règne de Louis XIV ?

De la réponse que nous serons en mesure d’apporter ou non à cette question, dépendra à l’évidence  ce que nous avons déjà écrit ici même dans ces lignes que nous reproduisons telles quelles :  

Il ne nous reste donc plus qu’à poursuivre notre aventure de membre de la cellule CRIL17 du Corps mystique du Royaume de France en Survivance ( CMRFS)  sous gouvernance de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi des Rois, jusqu’à la résurrection du Royaume de France, que nous espérons voir incarnée, avant le 17 juillet 2029 au plus tard, en la personne de celui que nous appelons de nos voeux, sous le nom de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, Lois Fondamentales du Royaume, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc, obligent !

====

*** PS *** Nous prions les esprits qui nous auraient lu jusqu’ici et qui auraient été choqués par notre expression «  monstrueuse réalité  » et  l’auraient jugée excessive, de bien vouloir jeter un coup d’oeil, ne serait-il que  furtif, sur la litanie quotidienne des faits de guerre * qui ont lieu sur le territoire de la République dite française …

Fdesouche

  • et non faits divers comme disent les grands médias au service de la pornocratie, ou faits-tivers comme auraient pu le dire les Inconnus du temps où la France était encore la France – c’était il n’y a pas très longtemps – … et contribution à la lutte pontificale pour le climat, au nom de Laudato si, oblige …  

ADDENDUM 15 h 00 
Et une image valant mille mots comme nous l’a enseigné le camarade Mao-Tsé-Tsé-Tongue,

voici l’héritier présomptif de la dynastie macronique, issu d’une PMA ( Procréation Maoïste Anonyme )  :

Paris : le Qatar s’approprie l’hôtel de la Marine

L’émir Tamim Al-Thani accompagné de son fils et d’Emmanuel Macron. Photo © VILLARD/SIPA

Est-ce la fin de l’énigme Louis XVII ? (MAJ 08/09)

08/09 En la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge  Marie 

Nativité de la Vierge, vers 1410-1420, Musée de l’Œuvre Notre-Dame, Strasbourg

source : le blog d’Yves Daoudal 

  • le 8 septembre 1914 : apparition de Notre Dame à Versailles 

Le 8 septembre 1914, à 10 heures du matin, à l’intérieur de la chapelle Notre-Dame des Armées, à Versailles, la Mère de Dieu apparaît à Marcelle Lanchon, 23 ans à l’époque, future religieuse sous le nom de sœur Marie-France :

…/… voir aussi d’autres détails sur cette page de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi 

Le 8 septembre 1914, est aussi le jour où a lieu ce que l’on a appelé « le miracle de la Marne » voir les chroniques des 5, 6 et 12 septembre. ( éphéméride du Salon Beige

Merci de noter, chers amis lecteurs, que nous vous proposerons,  dès que possible, nos réflexions sur la question introduite hier en ces termes :  

la résolution de l’énigme Louis XVII pourrait-elle marquer la fin de la malédiction divine qui, selon certains auteurs, frapperait la famille royale et sa descendance, depuis le règne de Louis XIV ?

07/09 En ce premier vendredi du mois dédié aux saints Anges, nous nous devons de rappeler  les promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ à sainte Marguerite-Marie, que nous extrayons de ce site, parmi ceux que vous pourrez trouver facilement sur le thème de la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus :  

1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état. 
2.Je mettrai la paix dans leurs familles. 
3. Je les consolerai dans toutes leurs peines. 
4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort. 
5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises. 
6. Les pêcheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde. 
7. Les âmes tièdes deviendront ferventes. 
8. Les âmes ferventes s’élèveront rapidement à une grande perfection. 
9. Je bénirai les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée. 
10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis. 
11. Les personnes qui propageront cette dévotion, auront leur nom inscrit dans mon Cœur, et il ne sera jamais effacé. 
12. Je te promets dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis neuf fois de suite la grâce de la pénitence finale ; qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce ni sans recevoir leurs sacrements et que mon Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure. 

C’est cette dernière promesse attachée à la communion des neuf premiers vendredis de mois consécutifs qui est appelée la « Grande Promesse » ; voir la suite   …/… .
Centenaire des apparitions de FatimaEt ainsi que nos lecteurs réguliers le savent, cette dévotion a été complétée pour notre temps d’Apocalypse par celle de la dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie, rappelée samedi dernier par un renvoi à ce site
Si, à titre de simple laïc, nous croyons devoir faire état, aujourd’hui encore, de ces demandes du Ciel, c’est en raison même de l’actualité que nous pensons avoir vocation à suivre sur ce site, du fait même de sa raison d’être. 

En effet, il nous est impossible d’ignorer ou de faire comme si l’Eglise universelle n’était pas secouée par un séisme – voir  Terres de Mission n°90 : Les scandales sexuels aux Etats-Unis secouent l’Eglise from TV Libertés  on Vimeo – provoquant ce qui est qualifié ici ou là de véritable tsunami et devant lequel il va être impossible au Souverain Pontife de garder encore longtemps le silence. 

Et à cela s’ajoute pour nous, laïc catholique français, l’actualité de la bataille de Paris autour du Bataclan, qui a manifestement commencé  hier, comme en parallèle avec la bataille de la Marne, mais sur Internet pour l’instant, avec cette information parue en Une de Fdesouche, et celles qu’on a pu lire par ailleurs sur des sites de référence tels que Liberté Politique, le Salon Beige,Bvoltaire …,  en complément de ce qui a déjà été publié sur les sites qui se sont mobilisés dès la première heure, où l’information a été connue du public  ( voir notre dernière  tribune  »  Allons chercher le petit Macron avant le 19/10/2018 – 20 h 00 au plus tard (4) [ADD 01/09]« .

A l’heure actuelle, nous ne pouvons donc  qu’attendre de connaître les décisions qui seront prises par les sites leaders de la patriosphère, à qui nous reconnaissons une incontestable légitimité politique, pour savoir quelles dispositions nous devrons prendre, le moment venu, en vue de participer à la bataille qui va s’engager dans la vraie vie, dans les rues de Paris, le 19 octobre prochain, si Macron ne prend pas la décision d’annuler le concert de Medine, au cas où les tribunaux laisseraient faire [ Voir addendum 20 h 00 et cet  » appel  d’un général au peuple français, … alors que monte un appel du peuple aux forces armées  selon ce qu’on peut lire ici ou là sur Internet … Addendum 21 h 50  ] ….  

[ ADDENDUM 20 h 00 Médine au Bataclan : le juge des référés saisi ? 

A noter cet extrait de l’article de RR qui donne un relief particulier à l’éditorial cité ce matin de François Billot de Lochner : « Et le mouvement de protestation qui s’élève depuis quelques jours le prouve: Médine ne chantera pas au Bataclan sans que la population ne s’indigne et ne manifeste. Il est d’ailleurs consternant qu’une fois encore l’origine de l’indignation soit venue de l’extrême-droite, après qui ont couru les responsables politiques. Les républicains de toutes rives ne peuvent que se morfondre de constater que leurs porte-paroles sont aujourd’hui à la remorque des extrémistes alors que c’est justement le camp républicain qui devrait être à l’avant-garde du combat pour les valeurs de laïcité.
  
Et à cet égard, nous vous invitons à lire attentivement cet éditorial de François Billot de Lochner, ouvert par une introduction particulièrement lucide, à laquelle nous souscrivons intégralement : 

Faut-il continuer à se battre, et comment ?

La fatigue, la lassitude, le découragement semblent envahir actuellement de nombreux esprits. Il est vrai que depuis un demi-siècle environ, tous les combats menés par la France des valeurs, pour que soit préservé le socle moral sur lequel s’est construit notre pays, ont été perdus.

Qu’il s’agisse de la défense de la vie, de la liberté scolaire, de la morale sexuelle, du mariage et de la famille, et, de façon plus générale, de nos structures politiques, économiques, sociales, morales et culturelles, les puissantes forces de déconstruction ont gagné par KO. Dans ces conditions, pensent tant de Français, pourquoi continuer à engager des batailles systématiquement perdues ?

Au moment où il semble que nous avançons gaillardement vers le précipice, il nous faut plus que jamais agir à temps et à contretemps. Tel est notre devoir et notre responsabilité, puisqu’il s’agit de notre proche avenir et celui de nos enfants. Assister les bras croisés à la déconstruction actuelle devient donc une faute lourde. Cela dit, comment agir ? …/… 

François Billot de Lochner
Président de Liberté politique, de France audace et de Stop au porno. 

Or, à notre titre de laïc catholique, s’en ajoute un autre lié à notre qualité de royaliste français, qui nous a invité à nous auto-proclamer membre de la cellule Cril17 du Corps mystique du Royaume de France en survivance, au nom même des Lois Fondamentales du Royaume de France !… 
Mais au regard de l’actualité est-ce bien raisonnable ?

ADDENDUM 17 h 30
Après réflexion sur ce que nous avons pu lire de pertinent ici et là sur la crise proprement apocalyptique de l’Eglise, annoncée par la Reine des Prophètes, et analysée en particulier dans cet article, qui vient d’être publié sur le salon beige  » D’un point de vue moral et historique, cette crise est pire que ce que vous croyez », notre fidélité  » perinde ac cadaver  » aux Lois Fondamentales du Royaume de France, dont la clef de voûte est la loi de catholicité, et le rôle dévolu à la France dans l’histoire de l’Eglise, nous obligent à nous poser la question suivante :

Est-ce qu’un procès canonique en bonne et due forme du Souverain Pontife, tel qu’il a été présenté dans un très récent colloque universitaire ( déjà cité ici à plusieurs reprises )  ne serait pas la seule issue pour sauver l’honneur même de la sainte Eglise, catholique, apostolique et romaine,  aujourd’hui gravement compromis ? 

L’APPEL DU PAPE AU PAPE :
LA « GRANDE AFFAIRE » DE L’ABBÉ DE NANTES  

[ ADDENDUM 23 h 00 Et avant de fermer notre ordinateur voici ce que nous venons de lire ….

Liste des évêques étatsuniens qui demandent une enquête sur les révélations de Mgr Viganò] 

 
======

…/… Dès que nous le pourrons nous vous proposerons quelques observations inhérentes à la question Louis XVII, en lien avec la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus et  l’actualité. que nous résumerons ainsi :
la résolution de l’énigme Louis XVII pourrait-elle marquer la fin de la malédiction divine qui, selon certains auteurs, frapperait la famille royale et sa descendance, depuis le règne de Louis XIV ? 

…/… à suivre dès que possible …/…   

06/09 Et si, à l’image de ce que nous avons fait hier,  le jour était venu de faire une  mémoire active de cet anniversaire du début de la bataille de la Marne, pour préparer celle de Paris, devant le Bataclan le 19/10/2018 ? 

Joffre, commandant en chef des armées françaises, donne l’ordre de contre-offensive générale. Les Français arrêtent le repli et contiennent l’avancée allemande. Du 6 au 12 septembre 1914, plus d’un million et demi de soldats vont se livrer bataille, dans ce que l’on appelle la première bataille de la Marne, sur plus de 200 kilomètres. Très vite les Français vont parler d’intervention divine, de miracle : le «miracle de la Marne». …/… lire la suite …/… 

Monument élevé à Barcy ( près de Meaux ) en souvenir de l’intervention de la Sainte Vierge face aux Allemands

8 septembre : hommage à sainte Jeanne d’Arc

Capture d’écran 2018-09-06 à 11.19.31

05/09 En ce jour anniversaire de la naissance du Dauphin Louis Dieudonné, futur Louis XIV, à St-Germain-en-Laye, fils de Louis XIII et d’Anne d’Autriche, le 5 septembre 1638, il y a 380 ans, jour pour jour !  

Où sont les communiqués des princes de la Maison de Bourbon qui aspirent à incarner une espérance pour la France, livrée à la folie des criminels qui la conduisent vers le chaos et la mort dans le déshonneur, annoncés jour après jour par une actualité insupportable, dont rendent compte, à elles seules, ces  deux profanations, en des sanctuaires de nature certes très différente, mais liées par la même haine inextinguible de l’âme de la France ? 

Médine au Bataclan : si les Français acceptent cela, ce sont des hommes morts et déshonorés

Le Rassemblement National dénonce l’exhibitionniste à la grotte de Lourdes

Edition numérique des abonnés

Aussi, prions-nous nos amis royalistes, de toutes sensibilités, de bien vouloir nous excuser, mais pour nous, la galaxie royaliste, à laquelle nous avons sans cesse fait référence tout au long de nos publications, est morte, tuée par ce silence des uns et des autres !

Il ne nous reste donc plus qu’à poursuivre notre aventure de membre de la cellule CRIL17 du Corps mystique du Royaume de France en Survivance ( CMRFS)  sous gouvernance de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi des Rois, jusqu’à la résurrection du Royaume de France, que nous espérons voir incarnée, avant le 17 juillet 2029 au plus tard, en la personne de celui que nous appelons de nos voeux, sous le nom de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, Lois Fondamentales du Royaume, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc, obligent !

ADDENDUM 22 h 00 SCOOP ! 

Après avoir parcouru quelques pages du livre La famille royale au temple de Charles-Eloi VIAL, nous venons de lire ceci dans l’une des pages de l’aperçu accessible sur Google Livres :

 » Le 22 mars 1817 le Dr Pelletan fut le premier à être auditionné ( par la police de Louis XVIII ). Il évoqua l’autopsie pratiquée le 9 juin 1795, avoua avoir dérobé des mèches de cheveux ainsi que le coeur du petit roi .  » Je dois reconnaître que je ne courrais pas de grands risques. Nous étions là de confiance, et les jours de la grande terreur étant passés, je n’appréhendais pas d’être fouillé. «  Le médecin se refusa à remettre l’organe desséché à la famille royale et celui-ci connut encore maintes tribulations. Il eut soin de préciser que le crâne de l’enfant qu’il avait dû scier pour l’autopsie, pourrait peut-être permettre de le reconnaître dans une fosse commune. »   
====

CouvertureChers amis lecteurs,
Avant même d’avoir pu lire l’intégralité de l’argumentation de l’auteur, nous pouvons d’ores et déjà vous informer que notre aventure au service de la recherche de la vérité sur le destin de Louis XVII ne pourra pas être interrompue par le livre  » La famille royale au temple «   de Charles-Eloi VIAL ( Place des éditeurs16 août 2018 – 459 pages ).
En effet si l’erreur monumentale, citée ci-dessus et surlignée en rouge, ne saurait discréditer l’ensemble du travail de l’auteur, en raison de l’abondance des archives qui y sont citées, selon le bref  aperçu accessible sur « google livres », elle nous autorise néanmoins à nous remettre immédiatement à nos recherches que nous avons quelque peu abandonnées depuis un certain temps.
Aussi souhaiterions-nous pouvoir publier notre prochain livre sur l’état actuel de la Question Louis XVII, soit lors du prochain salon du livre organisé à Nantes par DPF Chiré, soit au printemps prochain, ou au plus tard lors des prochaines Journées Chouannes de septembre 2019.
Qui vivra verra ! Mais quelle étrange coïncidence de faire ce constat 380 ans, jour pour jour, après la naissance de celui qui deviendra Louis XIV ! Aussi comment ne pas y voir un signe de la pertinence de notre thèse selon laquelle, nous sommes aujourd’hui un membre, parmi tant d’autres, *** du Corps mystique du Royaume de France en survivance !  *** Et nous pensons en  particulier à nos amis, « pauvres pèlerins du Roi » qui, chaque 17 du mois, sont aux pieds de Notre Dame de Pontmain, sous l’égide de notre ami chouandecoeur, à qui nous avons demandé de bien vouloir prier pour l’avancement de nos recherches, en vue de découvrir la vérité sur le destin de Louis XVII !

Plus que jamais nous sommes intimement persuadé, comme Jean-Pascal Romain l’a écrit dans la préface de son Louis XVII Roi de Thermidor ( 1998) , que la résolution de l’énigme Louis XVII pourrait avoir un impact sur le destin de la France, actuellement sous gouvernance satanique – voir infra [ Addendum 05/09]  des sectes maçonniques, reçues ce jour même à l’Elysée, en une étrange et nouvelle coïncidence …

Emmanuel Macron reçoit les francs-maçons à l’Élysée

Unknown-12

… à rapprocher de cette publication, le 1er septembre 2018, par la Charte de Fontevrault  !…   

Claire Ferchaud. De Loublande (79700) au Palais de l’Elysée

====
PS : Nous prions nos nouveaux lecteurs qui découvrent l’existence de ce site de bien vouloir consulter nos archives, pour comprendre quelle en est la raison d’être, jusqu’à ce qu’on nous apporte la preuve irréfutable contraire qui nous obligerait à abandonner ce que d’aucuns peuvent considérer comme un pur fantasme, alors que la réalité complètement folle de l’actualité française nous apporte a contrario la validité de la pertinence de notre espérance …    

03/09 En la fête de saint Grégoire le Grand 

Présent durant la seule journée de dimanche  aux Journées Chouannes de Chiré, nous avons pu constater au cours des nombreux échanges, aussi impromptus que spontanés, que nous avons pu avoir, qu’il existe toujours une question Louis XVII, au-delà de la remise en cause radicale de la légitimité de la République, dont le caractère véritablement satanique s’affiche de jour en jour ; voyez par exemple cette tribune dont nous ne pouvons donner ici que le lien qui permet d’y accéder, en raison du scandale et de l’indécence du contenu analysé, à destination de nos enfants ou petits-enfants dans nos écoles, sur la recommandation même de divers sites dépendants de Ministères de la République, et appelant de ce fait la malédiction du Ciel sur la France  ..[ Addendum 05/09] 

UnknownEt n’est-ce pas ce que prouve l’hallucinante réalité,  décrite par cette dernière information, véritable insulte à l’intelligence politique française, appelée à la révolte le 19 octobre prochain par cet édito de Cyrano de Riposte Laïque

Macron, le Pédophile et Poubelle : trois nuisibles au service de l’islam

Dans l’attente de connaître les décrets de la Divine Providence, qui permet à Macron d’être encore le Président d’une machine en train de se détraquer, aux dires mêmes du Figaro, nous ne pouvons citer ici que la sublime homélie de M. l’abbé Jean-Yves COTTARD, qui a célébré la messe le dimanche matin et vous inviter, chers amis lecteurs, à vous procurer le compte rendu de ces deux journées, dès qu’il sera proposé par DPF Chiré.

Aussi attendons-nous avec impatience de pouvoir lire le livre annoncé samedi dans cette tribune, afin de vous confirmer qu’il est parfaitement raisonnable de poursuivre notre aventure au service de la recherche de la vérité sur le destin de Louis XVII, après le 8 juin 1795, et non pas sur les conditions de son martyre final et de sa mort légale à cette date, seule recherche autorisée par l’Université.  

En effet nous avons pu dédicacer les derniers exemplaires de nos deux ouvrages, dont les éditions sont désormais épuisées ; et ainsi que nous l’a fait remarquer une de nos interlocutrices qui nous demandait quels étaient les arguments qui étayaient notre intime conviction, nous avons été surpris par  cette très curieuse coïncidence qui nous avait échappé ***  » mais  cette nuit en est l’anniversaire ! « , lorsque nous avions répondu par l’évocation de la tentative de la Reine de s’évader de la Conciergerie dans la nuit du 2 au 3 septembre 1793 ***, parce qu’elle savait que son fils n’était plus prisonnier du Temple ! …  

Qu’est-il devenu ? Ce sera l’objet de toute la réflexion que nous devrions développer dans notre prochain livre, que nous avons été invité à présenter lors de la prochaine édition des Journées Chouannes de 2019 ! 

*** Très curieusement cette tentative de la Reine est omise dans l’excellentissime éphéméride de référence du Salon Beige des 2 et 3 septembre 1793 ! 

ADDENDUM 19 h 55 
Après avoir évoqué ce matin l’anniversaire de la nuit du 2 au 3 septembre 1793, peut-être n’est-il pas inopportun de rapprocher cette image de Une de l’éphéméride de Lafautearousseau rappelant la Déclaration de guerre à l’Allemagne, le 3 septembre 1939

et cette tribune publiée par la Présidente de Résistance Républicaine, que nous avons appelée la Dame blanche de la République …

La guerre déclarée en Allemagne ? Appel à tous les migrants à aller combattre « les nazis » à Chemnitz !

La guerre déclarée en Allemagne ? Appel à tous les migrants à aller combattre « les nazis » à Chemnitz !

Zita - Portrait intime d´une impératrice  … alors qu’il a été question de la Dame Blanche des Habsbourg, ce dimanche aux Journées chouannes de Chiré,De choses et d´autres - Le surnaturel dans la vie de Zita  

lors de l’évocation de l’impératrice Zita de Habsbourg par l’abbé Cyrille Debris

Pharamond de Bourbon-Habsbourg aurait-il été présent aux Journées Chouannes de Chiré ?… 

 ===== publié le 01/09 ===

Grâce à Lafautearousseau nous venons de découvrir : 

Livres & Histoire • Jean Sévillia : « La famille royale en prison »

Par Jean Sévillia

Une recension à lire parue dans la dernière livraison du Figaro magazine [31.08]. Une remarquable leçon d’histoire

1400806989.jpg

Trois jours après que les Tuileries eurent été prises d’assaut, en août 1792, la famille royale, déchue, était conduite au Temple.

…/… 

Elle devait y loger dans le donjon médiéval qui était inutilisé depuis des lustres.

Dans ce lieu sinistre sont donc enfermés Louis XVI et Marie-Antoinette, Madame Elisabeth, la soeur du roi, ainsi que les deux enfants royaux, Louis et sa soeur Marie-Thérèse.

Le roi, la reine et Madame Elisabeth finiront sur l’échafaud, tandis que le petit Louis XVII, n’ayant pas résisté aux mauvais traitements, mourra de maladie et d’épuisement. Seule la fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, remise aux Autrichiens au début du Directoire, survivra à la Révolution.

Entre le 13 août 1792, date de l’incarcération des Bourbons au Temple, et le 19 décembre 1795, jour du départ de Marie-Thérèse, plus de trois années se sont écoulées. Un laps de temps plus long que la Convention, plus long que la dictature de Robespierre ou que la Terreur elle-même. La captivité de la famille royale forme par conséquent une séquence historique en soi, dotée d’une logique propre qui interagit avec le développement de la Révolution.

C’est à analyser cette relation que s’est attaché Charles-Eloi Vial, un jeune historien dont les premiers travaux – une étude de la Cour à la fin de la monarchie et une biographie de Marie-Louise – étaient extrêmement prometteurs.

534911836d0abb463780f58d8c9c9b04.jpgSur un sujet en apparence rebattu – qui ne connaît les adieux de Louis XVI à sa famille, le départ de Marie-Antoinette pour la Conciergerie ou le martyre de Louis XVII, scènes déchirantes qui ont eu le Temple pour cadre – l’auteur, recourant à des archives inexploitées, parvient encore une fois à offrir des perspectives nouvelles en reconstituant la vie des prisonniers royaux, mais également l’enjeu politique qu’ils ont représenté jusqu’au bout.

Au-delà de leurs fautes personnelles, Louis XVI et les siens ont en effet été condamnés non pour ce qu’ils avaient fait, mais pour ce qu’ils étaient. Leur captivité a donc été le révélateur d’un système prêt à broyer tous les Français aspirant à la liberté. «Ce rapport entre l’intérieur et l’extérieur de la prison, souligne Charles-Eloi Vial, est essentiel à comprendre : la détention au Temple est l’envers de la Révolution. » Une remarquable leçon d’histoire.   

La Famille royale au Temple. Le remords de la Révolution, 1792-1795, de Charles-Eloi Vial, Perrin, 432 p., 25 €.  

Et sur le site DPF Chiré, nous lisons un résumé identique, avec une précision supplémentaire qui nous a obligé à poser la question ci-dessus pour ouvrir cette tribune, après avoir lu :  

…/…La famille royale au Temple - Le remords de la Révolution 1792-1795

Nourri de nombreuses archives encore inexploitées, Charles-Eloi Vial raconte avec un sens rare de la narration le quotidien des captifs et brosse le portrait de l’ensemble des protagonistes du drame, la famille royale au premier chef, mais aussi les geôliers, les employés, les gardes et les visiteurs, sans oublier les figures politiques souvent rivales à l’instar d’Hébert et de Robespierre.
Ce récit prenant interroge enfin la Révolution, et plus précisément la Terreur, sur l’antinomie entre la grandeur de ses principes et certains de ses actes. Un grand livre sur un lieu d’histoire et de mémoire, qui incarne et marque l’origine de la guerre entre les deux France.  
Archiviste paléographe, docteur en histoire, Charles-Eloi Vial est conservateur à la Bibliothèque nationale de France. Après Les Derniers Feux de la monarchie ; La cour au siècle des révolutions (Perrin, 2016), sa biographie de Marie-Louise a été couronnée en 2017 par le prix Premier Empire de la Fondation Napoléon.

=====

Dès que nous le pourrons nous confronterons l’argumentation de cet auteur et ses archives inédites avec les éléments dont nous pouvons disposer, qui étayent notre intime conviction en faveur de l’exfiltration de Louis XVII du Temple, entre le 3 juillet au soir et la nuit du 2 au 3 septembre 1793. 

Nous ne manquerons pas de vous informer du résultat de notre réflexion, car il est évident que nous renoncerions à notre projet d’un nouvel ouvrage sur l’état de la question Louis XVII, que nous espérons présenter au public lors de la prochaine fête du livre à Nantes, en décembre 2018, si nous n’avions aucun argument recevable à opposer à ce brillant et jeune docteur en histoire, paléographe et conservateur à la BNF. 

Pour mémoire, cette information nous invite à rappeler que nous sommes toujours dans l’attente de toute analyse critique de fond de nos deux livres LOUIS XVII – AU COEUR DE L´IMPOSTURE et LOUIS XVII – AUTOPSIE D´UNE FAUSSE VÉRITÉ offerts à diverses autorités intellectuelles ; et peut-être aurons-nous la joie intellectuelle de vous dédicacer, chers amis lecteurs, les derniers exemplaires en notre possession, lors de la deuxième journée chouanne de Chiré ? 

Journées Chouannes 2018 Les 1er et 2 Septembre : Quels moyens pour combattre la révolution ?  

Chers amis lecteurs, dès que nous serons en mesure de conclure, nous vous dirons si, à l’instar de la Reine Marie-Antoinette, nous avons fait un beau rêve que nous devrons définitivement abandonner, comme ayant été un véritable fantasme, ou si au contraire nous sommes autorisé à poursuivre notre aventure intellectuelle et en particulier notre navigation sur ce ci-devant site d’Internet …

Qui vivra verra ! 

En l’honneur du Coeur Immaculé de Marie ( MAJ 03/09)

03/09 En la fête de Saint Pie X ( abondance de biens ne peut nuire ) 
Nous avons fait état dans notre MAJ de l’article  Est-ce la fin de l’énigme Louis XVII ? (MAJ 03/09) de l’homélie que l’abbé Jean-Yves Cottard a prononcée, lors de la messe de dimanche matin, au cours des Journées Chouannes de Chiré.

Journées Chouannes 2018 Les 1er et 2 Septembre : Quels moyens pour combattre la révolution ?  

La confrontation de son admirable enseignement tiré de ses commentaires de l’Evangile avec l’actualité de la terrifiante crise de l’Eglise, analysée dans les divers  comptes rendus, lus ce matin sur le salon beige ( ici, , ou … ) nous invite à nous interroger : 

Par quel miracle de la Toute Puissance Divine, à la prière du Coeur Douloureux et Immaculé de la Très Sainte Vierge Marie, Notre Seigneur Jésus-Christ va-t-il rendre l’Eglise à sa mère, comme il l’a fait avec la veuve de Naïm, dont il venait de ressusciter le fils ( Evangile selon St Luc, chapitre 7, 11-17 – ou ici d’où nous extrayons cette image ) ?

Screenshot_2018-09-01 Κυριακή Γ΄ Λουκά (Η ανάστασις του υιού της χήρας της Ναΐν) - Άγιος Πατροκοσμάς.jpg

Face aux diverses hypothèses qui se présentent à l’esprit, il est évident que seule la prière quotidienne du chapelet aux intentions de l’Eglise pourra nous offrir  le discernement nécessaire, pour continuer à prier et à agir, en accomplissant notre devoir d’état quotidien, avec la sérénité indispensable ! 

Et cette information découverte ce matin n’est-elle pas le signe, parmi tant d’autres, que l’Eglise est entrée dans un combat apocalyptique, sans aucun précédent historique, car l’Immaculée Conception n’avait-Elle pas repoussé Satan, lorsqu’il s’était présenté en 1858, lors de l’une de ses apparitions à Bernadette Soubirous, ainsi que l’enseigne une tradition historique, largement occultée aujourd’hui dans l’Eglise ?   

Exhibition sexuelle devant la grotte du sanctuaire de Lourdes

D’où cet appel au Souverain Pontife :
Très saint Père, 

Face à la plastique de cette dame nue qui flotte sur l’Océan du Web, n’auriez-vous pas eu mieux à faire d’inviter à prier et à agir pour la protection des sanctuaires catholiques, profanés de mille manières dans le monde, au lieu de déclarer A l’occasion de la quatrième journée annuelle de prières « pour la protection de la Création », selon cette information lue sur le blog d’Yves Daoudal, sous le titre  » En effet  » :

« On ne peut pas permettre que nos mers et nos océans soient jonchés d’étendues sans fin de plastique à la dérive. Nous devons prier dans la mesure où tout dépend de la providence divine, et agir car tout dépend de nous. » ? 

Centenaire des apparitions de FatimaSi nous n’avions pas la promesse du triomphe final du Coeur Immaculé de la Très Sainte Vierge Marie, Reine des Prophètes, comment pourrions-nous supporter la folie de l’actualité, en France et dans l’Eglise,  »  sans péter les plombs  » et partir à la dérive, après avoir basculé, hors de la barque de Pierre ?  

=====

01/09 En ce premier samedi du mois dédié aux saints anges et archanges et fête de saint Gilles .

C’est avec une véritable épouvante intellectuelle que nous avons pris connaissance  des flots de haine inextinguible contre l’Eglise catholique qui s’expriment ici et là, parfois même sur des sites où nous n’aurions jamais imaginé les trouver, à l’occasion de l’immense scandale qui la bouleverse aujourd’hui et dont nous n’avons pas hésité à en faire état, dès que nous en avons eu connaissance. 

Plus rien ne pourra être comme avant ce qui semble être la plus terrible crise que l’histoire de l’Eglise ait pu connaître, en raison des caractéristique spécifiques de notre société contemporaine, sans aucun précédent comparable. 

Et c’est à cause de cela que nous nous sommes même demandé si l’extrême gravité de la situation n’était pas une sorte de  prologue au second avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ, que tout chrétien espère et doit annoncer !…  

Seule notre confiance dans les promesses de la Reine des Prophètes, au cours de ses apparitions depuis près de deux siècles, nous invite à rejeter dans l’immédiat cette hypothèse apocalyptique.  

Aussi, face au mystère d’iniquité à l’oeuvre au sein même de l’Eglise, nous croyons-nous contraint et forcé de devoir exprimer notre amour de la sainte Eglise Catholique Apostolique et Romaine, qui a reçu les promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ !  « Aussi moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. » (St. Matthieu Chap. XVI, 18.) 

Jamais encore nous n’avions été confronté comme aujourd’hui à l’immense mystère de l’Eglise, Corps mystique du Christ, Fils du Père Eternel et fils de David, dont la Mère est l’Epouse du Saint Esprit !    

Aussi sommes-nous heureux de saluer en ce jour cette information proposée hier par le Salon beige, pour l’ouverture de la neuvaine préparatoire à la fête de la Nativité de Notre Dame, le 8 septembre prochain : 

Notre secours est dans l’Immaculée Conception

L-immaculee-conception-de-michele-reboulMichèle Reboul a été professeur de philosophie et collaboratrice de Jean Guitton qui lui a donné son premier livre d’entretien (Le Temps d’une vie, Retz-Centurion, 1980, épuisé). Cette théologienne mystique a fait paraître de nombreuses chroniques religieuses dans différents journaux, en particulier Le Figaro, pendant près de vingt-cinq ans. Elle vient de publier un épais ouvrage sur L’Immaculée Conception, Clé de voûte de la Création.

Le cardinal Sarah écrit dans sa préface :

« Le livre de Madame Reboul est un moyen privilégié pour faire connaître et aimer la Vierge Marie, l’Immaculée Conception, et c’est pourquoi je souhaite qu’il ait la diffusion qu’il mérite dans les familles et les paroisses, en particulier dans les groupes de prière. » 

Ce livre constitue une synthèse d’envergure sur la foi en l’Immaculée Conception. Pour être Mère de Dieu, Marie fut la seule créature humaine à être préservée du péché originel dès sa conception : c’est pourquoi elle est dite immaculée, sans péché. Michèle Reboul a choisi de centrer sa profession de foi sur ces mots sublimes de saint Maximilien Kolbe : « Marie était immaculée parce qu’Elle devait être Mère de Dieu, et Elle devint Mère de Dieu parce qu’Elle était immaculée. » 

Cet ouvrage, fruit de sept ans de travail, est autant marial que christologique puisque Marie, plénitude de Grâce, ne vit que par son Fils pour Le donner aux hommes. Pour plus de clarté, l’auteur développe ses réflexions en trois parties :

  • la première porte sur les privilèges de Marie (Mère de la Création, Reine des anges…),
  • la seconde sur les dogmes mariaux (Virginité, Maternité divine, Immaculée Conception, Assomption),
  • la troisième sur les apparitions centrées sur l’Immaculée Conception (Laus, Rue du Bac, La Salette, Lourdes, Fatima) dont la finalité est de sauver les hommes qui, refusant Dieu leur Créateur, se détruisent et détruisent les autres. Marie est la Mère du salut puisqu’Elle est la Mère du Sauveur.

L’ouvrage, avec une abondance de citations, parcourt ainsi 2000 ans de connaissances mariologiques transmises par les grands théologiens comme les Pères de l’Église, saint Augustin, saint Thomas d’Aquin, Duns Scot, sainte Thérèse d’Avila, sainte Thérèse de Lisieux, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, et certains papes dont le bienheureux Pie IX qui proclama le dogme de l’Immaculée Conception le 8 décembre 1854.

…/…

Centenaire des apparitions de Fatima« Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. »

Notre-Dame, le 13 juillet 1917

Et le privilège d’être né à proximité de la cathédrale d’Albi, qui a failli être détruite à Révolution, brique après brique, et d’avoir expérimenté la protection aussi miséricordieuse que miraculeuse de la Très Sainte Vierge Marie n’oblige-t-il pas à en rendre compte ? 

Résultat de recherche d'images pour "cathedrale d'albi"

Image associée Résultat de recherche d'images pour "cathedrale d'albi"

Allons chercher le petit Macron avant le 19/10/2018 – 20 h 00 au plus tard (4) [ADD 01/09]

31/08 En la fête de St Raymond Nonnat CARDINAL († 1240)

MAJ 18 h 00 Indicible Inouïe Incroyable et Ideuse Ignominie …
… qui apporterait à elle seule la preuve que le pire serait désormais inéluctable. 
Macron aurait osé proposer le ministère dit de l’écologie à ….

Ministère de l’écologie : Daniel Cohn-Bendit contacté pour remplacer Nicolas Hulot

…/… lire l’article du JDD …/… 

Addendum 18 h 33 Daniel Cohn-Bendit approché pour remplacer Nicolas Hulot

  • Le Figaro Mis à jour   

LE SCAN POLITIQUE – L’écologiste a été contacté par Christophe Castaner au sujet de la succession de Nicolas Hulot au ministère de l’Écologie, selon le Journal du dimanche. Il attend de rencontrer Emmanuel Macron pour trancher.

Remaniement après la démission de Hulot : le gouvernement sera « au complet » mardi

LE MONDE |  • Mis à jour le 

MAJ A l’heure de l’Angelus 

Vu à la fenêtre twitter du Salon beige 

Rien que l idée qu un rappeur islamiste puisse se produire la où d autres islamistes ont tué ma fille et 98 autres personnes m’est insupportable NON au concert de Medine au bataclan
01:59 – 30 août 2018

ADDENDUM 21 h 10 

ADDENDUM 01/09 7 h 45 

Médine au Bataclan : silence de Nyssen, Lagardère et Poubelle interpellés par un père ayant perdu sa fille

Médine au Bataclan : silence de Nyssen, Lagardère et Poubelle interpellés par un père ayant perdu sa fille

Merci à Résistance Républicaine pour cet article publié à la date du 30/08 que nous ne découvrons que ce matin, et où vous pourrez lire les trois lettres adressées par Patrick Jardin aux sus-nommés ! 

Afin que cette infamie du concert de Médine au Bataclan n’ait pas lieu  le 19/10/2018, nous serons bien sûr attentif aux dispositions qui seront prises par les sites leaders de la patriosphère qui, par leur lutte quotidienne contre l’islamisation de la France ont acquis une légitimité politique que nous leur reconnaissons très volontiers.
Et c’est au titre de notre devoir d’état de Français, membre de la cellule  CRIL17 du Corps mystique du Royaume de France en survivance ( CMRFS) et en quelque sorte  » nano cellule digitalisée de la patriosphère  » que nous oserons proposer, au fil des jours à venir,  notre contribution, aussi marginale soit-elle, aux lecteurs amis qui nous honorent de leur très bienveillante attention.
Et seule notre espérance que la Divine Providence s’en serve à l’image des cinq pains et des deux poissons qui ont permis le miracle de la multiplication des pains par NSJC (source image ci-après)  pourra nous autoriser à poursuivre notre réflexion à haute voix sur la place publique, offerte par Internet, avant de pouvoir basculer éventuellement dans l’action, dans la vraie vie dans la cité et/ou dans la rue …

Résultat de recherche d'images pour "miracle multiplication des pains"

 

==== 

Boualem Sansal: «Oui, l’Europe a peur de l’islamisme, elle est prête à tout lui céder»

NON ! Monsieur Boualem Sansal ! L’idée que l’Europe puisse céder à la peur de l’islamisme nous est aussi insupportable que le concert de Medine au Bataclan. Plutôt mourir que de céder devant la barbarie totalitaire de l’islam, pire que celle du nazisme et du communisme, occultée par les pouvoirs de tous ordres, qui trahissent l’Europe et l’Eglise ! 

Et à l’instant même nous lisons : 

Avis de tempête sur le Vatican

 » …/… Les propos répétitifs de François, concernant l’islam qui n’aurait rien à voir avec le terrorisme, deviennent, pour beaucoup, un véritable problème, voire un scandale. La persécution ou la mort de nombreux chrétiens, du Nigéria à l’Inde, du Soudan au Pakistan, du Moyen-Orient aux Maldives, de l’Europe occidentale à l’Indonésie, de l’Australie à l’Amérique latine montre à l’évidence que l’islam a tout à voir avec le terrorisme, et a concrètement déclenché une guerre mondiale contre le monde chrétien. Les dénégations du pape sont désormais, pour beaucoup, irrecevables. …/… » 

François Billot de Lochner  Président de Liberté politique, de France Audace, de Pornostop

NOTE à l’attention de nos amis lecteurs 

Bien que nous en ayons la liberté, nous n’avons pas encore jugé opportun de publier quoi que ce soit sur FB ou twitter, ou tout autre réseau social opérationnel ; notre réflexion est toujours en cours sur ce sujet, car il convient de ne pas se leurrer sur la frontière qui sépare la vie sur Internet de la vraie vie, même si la fréquence actuelle des visites sur ce site ( 400 visiteurs uniques réguliers environ par jour, dont x % de robots  ) nous inciterait à oser l’aventure !… 

==== publié plus tôt dans la matinée ====

Nous ne saurions mieux honorer sa mémoire ( lire sa notice biographique , ou ici )  qu’en publiant les informations qui suivent : 

Un ancien conseiller à la nonciature de Washington soutient Mgr Vigano :

L’abbé Jean-François Lantheaume, conseiller à la nonciature de Washington avant l’arrivée de Mgr Viganò en 2011, a apporté son soutien public à Mgr Viganò en mettant l’image de ce dernier en bandeau de sa page Facebook et en le qualifiant d’» homme le plus intègre du Vatican ». Dans son fil de publication, l’abbé Lantheaume précise : …/… lire la suite, sur laquelle nous reviendrons très prochainement  en raison de la gravité exceptionnelle des dernières lignes que vous y lirez ../... 

Et ainsi que chacun le sait aujourd’hui, depuis Karl Marx pour les uns, depuis l’Evangile de Notre Seigneur Jésus-Christ pour d’autres, tout étant lié, comment ne pas rapprocher le silence apocalyptique de Rome sur la menace islamique de sa stratégie sur ce qui va peut-être apparaître un jour comme le scandale des scandales de son Histoire, voici une source d’espérance, car il est écrit :

« Aussi moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. » (St. Matthieu Chap. XVI, 18.)

 L’Eglise face à l’islam : nouveau livre de Joachim Véliocas, préface du père Henri Boulad

Ayant découvert la sortie prochaine de ce livre de Joachim Veliocas, grâce à la chronique des chroniques de référence de Jean Sobieski de Riposte Laïque, nous en reprendrons ici la présentation, capillarité et subsidiarité obligent ! 

 » UN LIVRE IMPORTANT.

La dérive apparemment inarrêtable de la chrétienté occidentale vers son holocauste. La terrifiante responsabilité d’un pape objectivement engagé dans la collaboration avec son pire ennemi. Le fatum mais… ici et là, des lucides, comme dans la société civile, militaire, juridique, autre, et l’espérance d’une prise de conscience collective suffisante pour faire reculer l’indicible, quel qu’en soit le moyen. » 

http://islamisation.fr/2018/08/29/leglise-face-a-lislam-nouveau-livre-de-joachim-veliocas-preface-du-pere-henri-boulad/  » 

Et tout étant lié (bis)  voici donc le dessin digitalisé qui ne demande plus qu’à être véritablement animé, un jour prochain dans la vraie vie, extrait de  : 

Petit Macron, *** puisque tu choisis de baver sur tes compatriotes depuis l’étranger…

*** A noter la modification du titre de notre tribune sur l’invitation implicite de Jean Sobieski ! Ohé Macron c’est de l’humour !  … 

30/08 En la fête de saint Fiacre Fouette cocher !

MAJ 21 h 15 Un fiacre pour Macron ! Vite ! 

Et si leurs destins étaient mystérieusement liés, pour une raison très précise qui nous est encore inconnue, mais que seuls de très rares initiés peuvent connaître ? 

Qui vivra verra, pourquoi et comment une telle embrassade a pu avoir lieu, alors même que Macron vient de célébrer le  » peuple danois luthérien  » ! …

MAJ 16 h 45 Vers quelle catharsis l’actualité est-elle en train de nous précipiter ?    

Pour Cupich, l’environnement est plus important que le scandale sexuel

Pour un cardinal américain, le pape « a des choses plus importantes à faire » que de répondre aux accusations d’abus sexuels dans l’Église, il doit « protéger les migrants » 

 

MAJ 16 h 30 Oh Marlène ! Pourquoi n’as-tu pas fait comme la chroniqueuse de France-info pour présenter ta fake new ? Serait-ce parce qu’après réflexion et en concertation privée avec Macron,  tu aurais compris le message du pape François ? …

Le petit mensonge de Marlène Schiappa pour promouvoir la GPA

Décrypté par Valeurs Actuelles :

Faux ! Sortie mensongère de Marlène Schiappa, mercredi 29 août, sur Franceinfo, qui a assuré que la Manif pour tous avait appelé à voter FN à la dernière élection présidentielle.

En tous cas, les mâles blancs de Valeurs actuelles n’auraient probablement pas su identifier ton mensonge, car tu sembles avoir de bien plus beaux seins que Constance,  à en juger par cette célébrissime photo !  

MAJ 16 h 00 Pour saluer la présence de Bernard Antony aux Journées Chouannes de Chiré, manifestation culturelle totalement réfractaire à la Révolution depuis des lustres, où nous ne pourrons, hélas, être présent que durant la journée du dimanche ( voir infra )  …

Emmanuel Macron réfractaire à la cohérence

Suite à sa sortie sur ces Gaulois qui ne veulent rien changer, Emmanuel Macron a qualifié cela de trait d’humour. Ce qui ne fait pas rire Bernard Antony : …/… lire la suite …/…

Journées Chouannes 2018 Les 1er et 2 Septembre : Quels moyens pour combattre la révolution ?  

 » 11h30 – 12 h00 : La désinformation sur Mai 68 ou les multiples révolutions. Evénement dont nous ne sommes pas peu fiers : Bernard ANTONY participera pour la première fois aux Journées Chouannes ! Intellectuel militant bien connu de nos milieux, il a consacré sa vie à la défense de nos idées par des publications nombreuses et toujours très riches. Son analyse de Mai 68 dont 2018 célèbre le triste anniversaire apportera quelques judicieuses lumières. Il sera présenté par François-Xavier d’HAUTEFEUILLE  » .  

 

MAJ 12 h 35 Buzz médiatique oblige au pays de Rabelais dans l’attente la Révolution ?…
Ou vers la guerre de libération de l’obscurantisme, entre le sein gauche de Marianne et son sein droit, pour échapper au voile islamique qui voudrait  cacher les gauloiseries de la radio d’état, financée par des contribuables, aux portefeuilles de plus en plus coincés, et dont la sexualité est désormais sous la protection de la loi Schiappa ? 

La loi Schiappa et les pompiers pyromanes de la débauche ?… 

Loi Schiappa : l’appel à la résistance de Marion Sigaut

La loi Schiappa, votée par 92 députés et en l’absence de 477 autres, en pleine affaire Benalla, laisse les familles totalement désarmées pour protéger leurs enfants contre les abus sexuels. Désormais, Droits sexuels obligent, on va sexualiser les enfants dès la maternelle et un enfant abusé devra prouver qu’il n’était pas d’accord. On arrive au bout de l’horreur. Mobilisation générale des familles !

Sur France Inter, Constance montre ses seins mais cache les vraies questions

…/… Le sein droit de Constance partage cette analyse alors que le gauche est en total désaccord. Une scission sous le chemisier de la chroniqueuse pourrait avoir de graves conséquences sur son avenir à Radio France. Jany Leroy

Constance, et si tu exhibais tes gros nichons à Trappes, plutôt qu’à France Inter ?

ou le 19 octobre 2018, dans la rue, devant le Bataclan ? …

Résultat de recherche d'images pour "image delacroix liberté"

TV Libertés@tvlofficiel

🎥 Quand la journaliste de @BFMTV 😰demande à l’éditorialiste Christophe si la colère des représente un risque pour Emmanuel , ce dernier répond : « Il y a beaucoup de retraités qui ne seront plus électeurs en 2022, parce qu’ils seront morts. » 

Damien Lempereur : « Un couple de retraités médians va perdre entre 120 et 150 euros de pouvoir d’achat par mois »

 

A l’étranger, Emmanuel Macron s’en prend aux Gaulois

Images-2Le président français, en visite d’Etat au Danemark, a rendu hommage au modèle danois et à « ce peuple luthérien qui n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement« …/…

« Le vrai Danois n’existe pas, il est déjà Européen. C’est vrai aussi pour les Français« .

Après la culture française qui n’existe pas, voici que ce sont les Français qui n’existent plus…

Mais au fond, Emmanuel Macron a raison : il faut changer. Changer de gouvernement, changer de président, changer de régime, changer les « valeurs » de la République [ dite française … NCRIL17] 

Michel Janva pour le salon beige

Dernière minute :  vu à la fenêtre twitter du Salon beige :
 » Le règne de finira en cauchemar.

Qui va faire un carton plein le 19 octobre 2018 ? 

Bingo Manu, la Carte est pleine ! cc

Et les lépreux où sont-ils, excellentissime auteur – ou forwardeur ? – de cette carte et du dessin ci-dessous ?

====
Pour répondre au souhait du navire amiral de la cathosphère, et pour interrompre au plus tôt  le cauchemar que la réinfosphère ne supporte plus et dans lequel la France est d’ores et déjà plongée, il est vital d’organiser, avant le 19/10/2018, la future rencontre de Macron avec le peuple français qui n’existe pas

Nos martyrs du Bataclan ne doivent pas être assassinés une deuxième fois 

…/… Riposte Laïque : La Ligue du Midi sera-t-elle partie prenante de la mobilisation qui va se mettre en place, pour faire annuler le concert de Médine au Bataclan, les 19 et 20 octobre prochains ?

Richard Roudier : Oui, c’est une affaire trop importante pour ne pas en être partie prenante. Nos ennemis nous font un immense cadeau en créant à notre profit l’opportunité d’un événement rassembleur, comme l’avait été le projet de concert de Black M à Verdun à l’occasion du centième anniversaire de la bataille. Un seul mot d’ordre : les martyrs du Bataclan ne doivent pas être assassinés une seconde fois. J’ai répondu à l’appel de Renaud Camus et la Ligue du Midi participera en nombre à ce « Jour de colère ». Le premier objectif est de faire annuler le concert par la mairie et la Préfecture de police de Paris pour « risque de troubles graves à l’ordre public » et si les « autorités » ne prennent pas la mesure de l’insanité profonde de l’événement, nous devrons être des milliers devant le Bataclan les 19 et 20 octobre. D’ores et déjà, un certain nombre de personnalités – patriotes, identitaires, nationales – ont relayé cet appel et, au-delà, une coordination doit impérativement se mettre en place pour assurer un maximum d’efficacité car, ne nous leurrons pas, nos ennemis seront également dans la rue pour parachever le travail des bourreaux.
[ Notre commentaire à la lecture de cette information : 
– accord à 100 % ou adhésion totale au 1er objectif surligné ci-dessus en rouge : 
– quant à la seconde hypothèse   » si les « autorités » ne prennent pas la mesure de l’insanité profonde de l’événement, nous devrons être des milliers devant le Bataclan les 19 et 20 octobre.  » il est évident  » qu’une coordination doit impérativement se mettre en place «  au plus tôt, au sein des forces armées, pour gérer la confrontation qui aura lieu avec le public qui a déjà réservé ses places et celui qui viendra en soutien, pour exiger que le concert puisse avoir lieu, comme cela est toujours prévu  …] ====

En attendant cette échéance, en ce qui nous concerne, nous ne pourrons être présent que le dimanche 2 septembre 2018 aux Journées Chouannes de Chiré, où nous pourrons dédicacer les derniers exemplaires des éditions 2017 de nos deux livres.  Journées Chouannes 2018 Les 1er et 2 Septembre : Quels moyens pour combattre la révolution ?  

Louis XVII - Au coeur de l´imposture

Louis XVII - Autopsie d´une fausse vérité

ADDENDUM A l’heure de l’Angelus 

Incroyables coïncidences découvertes, il y a quelques instants, avec ces informations  de LAFAUTEAROUSSEAU,  que nous citons d’autant plus volontiers que nous y avons été déclaré personna non grata, pour cause d’un nuance légitimiste survivantiste de Charles Maurras, non répertoriée dans la galaxie catholique et royaliste de France et de Navarre !

Le Camp Maxime Real del Sarte, [ CMRDS] Université d’été 2018, s’est terminé dimanche

Mais si Lafautearousseau a pu – à notre plus grand regret – nous exclure, il ne lui est pas permis de nous interdire de répondre à notre propre raison d’être et d’accomplir notre devoir d’état de membre de la cellule (Cril17) du corps mystique de Royaume de France en survivance (CMRDS) depuis une date que nous laissons au choix de nos lecteurs en fonction de leurs analyses personnelles sur le déroulement de la Révolution et ses conséquences jusqu’à aujourd’hui ( En cet éphéméride du 30 août 2018 ) … 

Danemark : Dédié aux royalistes qui croient que les monarchies nordiques ne servent à rien

 A la suite de notre publication, dimanche 26 août, d’un très beau texte de Schopenhauer sous le titre « Ce qui distingue si profondément la dignité royale de la simple présidence » [Lien ci-dessous], nous avons reçu le commentaire suivant du professeur Gérard Lehmann, de l’université de Danemark Sud. Nous l’en remercions. On le lira avec beaucoup d’intérêt.  LFAR

29/08 En la fête de la  décollation de saint Jean Baptiste  et/ou  de sainte Jeanne Jugan  

Les révélations de Mgr Viganò et Fatima : une réflexion…

Ce n’est pas un hasard, me semble-t-il, si Mgr Carlo Maria Viganò a choisi de dater sa terrible lettre d’accusation (publiée en français par “L’homme nouveau”) à l’encontre de ceux qui souillent la Sainte Eglise et l’enfoncent « dans un marais fétide » – le pape François y compris – du 22 août.“Le pape dictateur” est sorti !

C’est une fête mariale qui, à l’origine, marquait la fin de l’Octave de l’Assomption fêtée le 15 août, et qui a été remplacée par Pie XII, au cours de la Seconde Guerre mondiale, par la fête du Cœur Immaculé de Marie, avant que celle-ci ne disparaisse à son tour, lors des réformes liturgiques qui ont suivi Vatican II, au profit d’une mémoire de Marie, Reine, anciennement fêtée le 31 mai. Il paraît difficile de ne pas faire le lien de l’affaire actuelle avec les promesses de Fatima, où Notre-Dame promettait le triomphe final de son Cœur Immaculé, non sans demander par la suite la dévotion des Cinq premiers samedis. Le scandale dont Mgr Viganò avait connaissance, et qu’il n’a plus pensé pouvoir taire quoi qu’il lui en coûte, est sans aucun doute le plus grave qui ait jamais secoué l’Eglise…

Lire la suite sur reinformation.tv.

Voir aussi en date du 26 août, 2018 : Explosif : le Pape François était au courant des abus sexuels du cardinal McCarrick. L’ancien nonce aux Etats-Unis, Mgr Vigano, demande la démission du pape

La référence très pertinente de Jeanne Smits aux demandes de la Reine du Ciel et Reine des Prophètes n’est pas sans nous rappeler la théophanie du 13 octobre 1917 – ( voir image ci-contre des pèlerins assistant à la « danse du soleil « ) totalement occultée par le Souverain Pontife dans son enseignement, lors de son pèlerinage à Fatima du 13 mai 2017) – mais aussi le signe qui avait été annoncé de l’imminence de la deuxième guerre mondiale, si judicieusement décrit sur le site dédié au centenaire des apparitions de Fatima Centenaire des apparitions de Fatima

«  Le 13 juillet 1917, Notre-Dame confia aux petits pastoureaux : « Si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI en commencera une autre pire. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. »

Vingt ans plus tard, dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, le ciel fut incendié par une étrange lueur. De neuf heures du soir à deux heures du matin, la voûte céleste fut illuminée de rouge. Ce phénomène fut perçu dans la plupart des pays d’Europe, de la Norvège à Gibraltar, du Portugal à la Grèce, ainsi qu’en Afrique du Nord, aux États-Unis et au Canada. Sur le moment, tout le monde crut à un gigantesque incendie.

aurore borealeEn réalité, pour caractériser un tel phénomène, l’expression « aurore boréale » est impropre. Le lendemain matin, tous les journaux en parlaient. On attribua le phénomène à une aurore boréale. Le Bulletin de la Société astronomique de France la décrivit de la façon suivante : …/… lire la suite …/…

====

Or voici ce que Le Figaro nous apprenait hier : 
D’étranges rubans de lumière violette dans le ciel intriguent les scientifiques

La couleur violette n’est-elle pas associée, selon des traditions diverses dans l’Eglise,  aux cardinaux et évêques mais aussi au deuil et au voilement des croix et statues,  à l’approche de la Passion du Christ, selon un usage qui a quasiment disparu dans les églises paroissiales ?
 » La lettre circulaire De festis paschalibus, sur la Préparation et la célébration des Fêtes pascales, Sacrée Congrégation pour le Culte divin, 16 janvier 1988 , au numéro 26, il est bien indiqué que le voilage des statues et des croix de l’église se fait pour le 5ème dimanche de Carême, c’est à dire une bonne dizaine de jours avant le vendredi saint. »( lu ici, suite à une recherche TGV ; merci aux experts en liturgie de bien vouloir corriger et/ou compléter  ) 
 

======

28/08 En la fête de saint Augustin d’Hippone 

MAJ 19 h 30 Brigitte Bardot : «Macron devrait prendre exemple sur Hulot»

A l’image de Frigide Barjot en 2013, Brigitte Bardot va-t-elle prendre la tête du mouvement qui ira chercher Macron, avant le 19/10/2018 – 20 h 00, au plus tard ?  

MAJ 12 h 40 Et pendant ce temps …

Nouvelle arrivée de migrants sur une plage espagnole, sous les yeux médusés des baigneurs 

 MAJ 12 h 15 Face aux révélations de Mgr Vigano, le silence ne peut être une réponse

A l’attention de M Christophe Geffroy, directeur de La Nef : peut-être est-il possible, par un chapelet quotidien, de demander à la Très Sainte Vierge Marie,  que l’Esprit Saint fasse son oeuvre, afin que cesse le scandale du silence du Souverain Pontife que seule la presse serait en mesure de savoir interpréter correctement ?  

A moins  de prier pour la glorification de l’abbé Georges de Nantes qui servirait à la cause de sa béatification, par un miracle qui mettrait fin au silence de François ? 

Qui vivra verra !  

Lobby LGBT dans l’Eglise : les faits parlent d’eux-mêmes

En raison de la qualité du suivi de cette crise apocalyptique par le Salon Beige et les sites associés ( comme ici le blog d’Uves Daoudal ) à la même démarche qui vise à obtenir la démission du pape François dans les meilleurs délais,

Screenshot_2018-08-27 Le Forum Catholique.jpg

nous nous proposons de suspendre toute nouvelle publication sur le silence criminel du Souverain Pontife dans cette affaire comme sur la menace islamique, jusqu’à l’annonce de sa séparation d’avec le siège de Pierre. 

Confiant dans les promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ, relayées pour notre temps par la Reine des Prophètes, nous savons que nous pouvons attendre  les décrets de la Divine Providence, sans crainte ni tremblement, grâce à la prière quotidienne du Rosaire des uns et des autres  …  

A chacun d’accomplir son devoir d’état et à la grâce de Dieu ! 

27/08 En la fête de sainte Monique

Parce que nous savions que tout est lié – avant même que Karl Marx n’en fasse un célèbre aphorisme que nous avons souvent rappelé ici par simple déférence ironique à la pensée marxiste toujours dominante sur le monde et jusqu’au sein même de l’Eglise – nous reprenons notre réflexion sur la préparation de la rencontre inéluctable entre le peuple français et Macron à cause de cette image

qui nous renvoie à une information que nous venons de découvrir avec stupeur – mais à vrai dire sans véritable surprise – et qui devrait provoquer la démission du pape François dans les jours à venir, voire même les prochaines heures … 

Qui vivra verra  !

Gestion des abus sexuels : le pape François mis en cause 

La réponse du Pape au témoignage de Mgr Vigano

Affaire McCarrick : la bombe de l’ancien nonce apostolique à Washington, monseigneur Vigano

ADDENDUM 13 h 30 La bombe

vigano_foto.jpg

Une réaction

Celle de l’évêque de Tyler, Texas, Mgr Joseph Strickland :

strickland.jpg

…/… lire la suite …/…

12 h 34 A la Une de Fdesouche 

Le pape François accusé d’avoir couvert les abus sexuels de l’ancien archevêque américain McCarrick

Dans un document en forme de déclaration distribué à la presse catholique conservatrice pendant la visite du pape en Irlande, l’archevêque Carlo Maria Vigano, nonce apostolique à Washington entre 2011 et 2016, invite le pape à démissionner, l’accusant d’avoir eu connaissance pendant cinq ans d’abus sexuels commis par le cardinal américain Theodore McCarrick avant d’accepter sa démission le mois dernier.Le pape François a déclaré dimanche qu’il ne répondrait pas aux graves accusations portées contre lui selon lesquelles il aurait couvert des faits d’abus sexuels imputés à un éminent cardinal américain. …/… 

====

L’extrême gravité de l’heure ne permettant pas d’espérer un procès canonique en bonne et due forme, sur l’initiative de la Curie romaine, comme l’avait espéré en son temps l’abbé Georges de Nantes [ Voir *** ] , il ne nous reste plus qu’à attendre la démission du pape François et la réinstallation du pape Benoît XVI dans ses fonctions …

***   L’APPEL DU PAPE AU PAPE :
LA « GRANDE AFFAIRE » DE L’ABBÉ DE NANTES  

CHRONO SVP ! Et à vos chapelets chers amis lecteurs catholiques ! 

 

ADDENDUM 20 h 00  « Viganò a dit la vérité », confie un proche collaborateur de l’ancien nonce

Un témoignage de première importance sur l’affaire McCarrick

URPAD pour une union des Royaumes de France et d’Espagne

25/08 En la fête de saint  Louis (Louis IX) Roi de France (1215-1270)

Louis a frappé ses contemporains par son sens de la justice, sa profonde piété et sa grande charité envers les pauvres ; sa vertu le faisait regarder comme l’arbitre des princes d’Europe.
Il fut baptisé à Poissy, et en conserva toujours religieusement le souvenir, car plus tard il signait ordinairement Louis de Poissy, marquant par là qu’il estimait la grâce du baptême comme son plus glorieux titre de noblesse. Sa mère, Blanche de Castille, voulut le nourrir elle-même.

Screenshot_2018-08-24 Joinville Manuscrit Source gallica bnf fr Bibliothèque nationale de France jpg (Image JPEG, 831 × 120[...].pngTout le monde connaît la belle parole de cette grande reine : « Mon fils, je vous aime après Dieu plus que toutes choses ; cependant, sachez-le bien, j’aimerais mieux vous voir mort que coupable d’un seul péché mortel. » [ Sur ce sujet voir cette page admirable d’où nous extrayons l’image ci-contre ].

Élevé à une telle école, le jeune Louis montra dès son enfance les grandes vertus qu’il devait faire éclater sur le trône, l’égalité d’âme, l’amour de la justice et une tendre piété. Comme on lui reprochait quelquefois de donner trop de temps aux pieux exercices : « Les hommes sont étranges, disait-il ; on me fait un crime de mon assiduité à la prière, et on ne dirait rien si j’employais des heures plus longues à jouer aux jeux de hasard, à courir les bêtes fauves, à chasser aux oiseaux. » Louis a frappé ses contemporains par son sens de la justice, sa profonde piété et sa grande charité envers les pauvres ; sa vertu le faisait regarder comme l’arbitre des princes d’Europe.
Il fut baptisé à Poissy, et en conserva toujours religieusement le souvenir, car plus tard il signait ordinairement Louis de Poissy, marquant par là qu’il estimait la grâce du baptême comme son plus glorieux titre de noblesse. Sa mère, Blanche de Castille, voulut le nourrir elle-même. Tout le monde connaît la belle parole de cette grande reine (voir supra ). 

Devenu roi, il voulut établir avant tout le règne de Dieu, auquel sont indéfectiblement liés le Roi et la France. Il s’appliqua plus que jamais à faire de la France un royaume puissant et chrétien. On connaît sa loi condamnant les blasphémateurs à subir aux lèvres la marque d’un fer rougi au feu.

Un des plus beaux jours de sa vie fut celui où il alla au-devant des religieux qui apportaient d’Orient la sainte Couronne d’épines, et la porta, pieds nus, dans sa capitale. Il fonde des hôpitaux et des monastères. Il réalise son grand projet : construire la Sainte-Chapelle comme une châsse de lumière et de vitraux destinée à recueillir les saintes reliques, surtout la Couronne d’épines. Il donne à sa sœur, la bienheureuse Isabelle de France, le terrain de Longchamp pour y fonder une abbaye de religieuses de Sainte-Claire. « Si je dépense beaucoup d’argent quelquefois, j’aime mieux le faire en aumônes faites pour l’amour de Dieu que pour frivolités et choses mondaines. Dieu m’a tout donné ce que j’ai. Ce que je dépense ainsi est bien dépensé. » (Saint Louis au sire de Joinville)

À vingt ans, il épouse Marguerite de Provence et leur amour sera tendre et fidèle. Saint Louis fut aussi un modèle du pur amour conjugal ; il avait fait graver sur son anneau cette devise : « Dieu, France et Marguerite. »

À la suite d’une maladie mortelle, guéri miraculeusement, il obéit à une inspiration du Ciel qui l’appelait aux Croisades. Il part pour délivrer la Terre Sainte en 1248. On le vit, dans ces luttes gigantesques, qui avaient pour but la libération des Lieux Saints, faire des actes de bravoure qui le mettaient au rang des plus illustres guerriers. On se tromperait en croyant que le bon et pieux roi n’eût pas toute la noble fierté qui convenait à son rang. Les Sarrasins, qui le retinrent longtemps captif, après une désastreuse campagne, eurent lieu d’admirer sa grandeur d’âme, sa foi et son courage.

Une fois libéré et rentré dans son royaume, il y entreprend de grandes réformes en particulier l’interdiction du duel judiciaire.

Son royaume connaît une période de plein développement culturel, intellectuel et théologique.

Saint Louis aime recevoir à sa table saint Bonaventure et saint Thomas d’Aquin. Avec Robert de Sorbon, il fonde la Sorbonne (1257). Il suit avec attention l’achèvement de la cathédrale Notre-Dame et surtout les grandes rosaces (1255) et les porches.

Son plus grand souci est de pacifier, de réconcilier les ennemis et d’éteindre les conflits, en particulier entre la France et l’Angleterre (1258). Mais il rêve de retourner en Terre Sainte et de convertir le sultan d’Égypte. Il n’ira pas plus loin que Carthage, l’actuelle Tunis. La maladie a raison de lui le 25 août 1270 ( source )

==============

Parce qu’il nous est impossible d’admettre que la Royauté Capétienne, illustrée par saint Louis, se soit éteinte avec le prétendu procès-verbal du 7 octobre 1793, signé par  » Louis Charles Capet », et présenté au procès de la Reine Marie-Antoinette, par lequel un substitué à Louis XVII  a accusé  » sa mère  » d’actes incestueux commis à plusieurs reprises entre le 21 janvier et le 3 juillet 1793, nous oserons proposer une véritable uchronie royaliste pour aujourd’hui et demain, alors qu’il n’existe encore à ce jour aucune preuve irréfutable que l’exfiltration de Louis XVII hors du Temple, entre le 3 juillet 1793 et la nuit du 2 au 3 septembre 1793, en soit une.  

Nos plus anciens lecteurs se souviendront peut-être de nos chroniques publiées sur notre site cril17.info, dénommées URPAD ou Uchronies Royalistes Pour Aujourd’hui et Demain,  nées de l’observation de la tragédie humaine de Lampedusa !…

Or voici que la boîte de Pandore ouverte par le gouvernement socialiste espagnol, avec le projet d’exhumation du corps du Général Franco, nous invite à reprendre ce genre de chronique, car il est évident que les royalistes français, aussi totalement impuissants soient-ils, mais non sans imagination, quelle que soit leur sensibilité [ voir les chroniques de Royal-Artillerie ] ne peuvent pas rester indifférents devant l’évolution de la situation en Espagne, alors que la frontière de l’Europe avec l’Afrique se trouve à Ceuta !

Et parce que l’Espagne avait négocié en 1795 un traité de paix avec la France révolutionnaire en guerre avec l’Europe, en échange de la moitié de son Royaume qui aurait été offert à Louis XVII, libéré du Temple, nous oserons proposer l’idée suivante : 

Ne conviendrait-il pas de mettre en oeuvre le travail de mémoire approfondi qu’on nous dit indispensable ici ou là pour assurer la paix en Espagne, voire même en Europe,  en appliquant la formule célèbre de Charles Maurras des «  Républiques sous le Roi «  à la faveur d’une union de la France et de l’Espagne, dont le prince Louis de Bourbon serait le Régent ? 

Et d’ailleurs, le 16 juin 1940,  n’y avait-il pas déjà eu une esquisse de projet de construction  d’une Union entre le Royaume Uni et la France, tandis qu’avait lieu l’exode des Français de l’été 1940, si judicieusement rapproché de celui des  » migrants  » de Ceuta dans cet article de Caroline Artuis de Riposte Laïque   » Comparez les migrants « qui fuient la guerre » et l’Exode des Français en 40″  ?

Une image valant mille mots, selon un aphorisme célèbre de Mao-Tsé-Tsé-Tongue, si un infographiste nous lisait, nous le remercions de bien vouloir nous proposer une carte de l’union de la France et de l’Espagne, incluant les républiques ou provinces de Catalogne et du Pays Basque, à qui il appartiendrait d’appliquer les principes de subsidiarité et de capillarité nécessaires à la construction de leurs unités respectives, dans le cadre d’un futur Royaume de France et de Navarre, qui pourrait  éventuellement être élargi à d’autres territoires, si affinités et plus, Union Européenne oblige  …  

Allons chercher Macron avant le 19/10/2018 – 20 h 00 au plus tard (3) [ MAJ 25/08]

25/08 Fête de saint Louis oblige ! Pour réparer un oubli, provoqué par la pression de l’actualité en Espagne …

HERVÉ PINOTEAU : QUELQUES CONSIDÉRATIONS SUR LA MORT DU COMTE DE CHAMBORD ET LA LÉGITIMITÉ

HENRI V

S’il est permis à un pauvre pèlerin du Roi, légitimiste maurassien survivantiste du XXI ème siècle, allant en esprit aux pieds de Notre Dame de Pontmain, chaque 17 du mois, en souvenir du 17 janvier 1871, de faire une observation au vu des dates affichées sur l’image ci-contre, il n’aurait manqué au Comte de Chambord que la définition d’un objectif, selon les  règles universelles du management, telles qu’elles sont enseignées et pratiquées ici et là, au quotidien …

Mais peut-être est-ce pour cela que les royalistes de France, de Navarre et d’ailleurs, sont aujourd’hui encore dans l’attente de celui qui sera apte à définir l’objectif, susceptible de provoquer l’adhésion de toutes les forces nécessaires à la résurrection du Royaume de France,  entrevu  par l’auteur du Camp des Saints … et que nous appelons de nos voeux, à titre  de membre de la Cellule CRIL17 du corps mystique du Royaume de France en survivance, sous le nom de Pharamond de Bourbon-Habsbourg 

24/08 En la fête de saint Barthélémy, apôtre de l’Arménie 

MAJ 18 h 30 Stupéfiant ! Incroyable ! Sidérant ! Allo la rédaction du Figaro ?

SVP Pourriez-vous nous dire si les chèques émis en Espagne portent la même mention du genre subliminal révélée ici par Christine Tasin et Alexis Arette ?  Si la réponse est positive, qu’est-ce qui s’opposerait donc à ce que Mgr Louis de Bourbon devienne Régent de France et de Navarre, au nom même de la construction de l’Union Européenne ?  

A chaque fois que vous remplissez un chèque, vous signez un acte d’allégeance à l’UE !

MAJ 18 h 00
Mais pourquoi la rédaction du Figaro a-t-elle oublié de citer le prince Louis de Bourbon, appelé à jouer un rôle crucial dans le suivi de cette décision générée par l’ADN de la haine idéologique du gouvernement espagnol ?

Pourquoi l’Espagne se déchire-t-elle autour de la dépouille de Franco ?

Vers 15 h 00 L’Espagne va faire exhumer le corps de Franco  ( Valeurs actuelles 13.50 – vu à la fenêtre twitter du salon beige

13 h 40 Dernière minute Le Figaro   

Ciel ! Les socialauds espagnols viennent-ils d’ouvrir une boîte de Pandore ou mieux encore  » el camino frances  »  [ voir infra notre MAJ du 8/08 En la fête de saint Dominique ] de la Légitimité Capétienne au Prince Louis de Bourbon en Espagne et en France, si Pharamond de Bourbon-Habsbourg tarde à se présenter au portillon de l’Histoire de l’Union Européenne  ?…  

Espagne: le dictateur Franco va probablement être exhumé

MAJ 12 h 00 A l’heure de l’Angelus 

Dans l’attente de connaître les dispositions qui seront prises entre le 29/09/2018 et le 19/10/2018 par Mgr le Prince Louis de Bourbon, nous découvrons cette intervention du baron Hervé Pinoteau, fidèle légitimiste parmi les fidèles, sur le Salon Beige, que nous reconnaissons volontiers comme le navire amiral de la cathosphère laïque et à qui nous tenons à exprimer une fois encore notre reconnaissance la plus vive, pour  sa communication quotidienne au service de la survivance de notre civilisation :

A propos de Louis de Bourbon, président d’honneur de la Fondation Franco

Suite à l’article de Minute diffusé en extrait iciHervé Pinoteau nous fait part de ces réflexions :

« Je me dois de répondre à ce qui vient d’être écrit au sujet de Mgr le prince Louis (Alphonse) duc d’Anjou en tant qu’ancien légitimiste (1953). Certes ce qui devait arriver est arrivé. Lors de l’annonce du mariage du prince Alphonse (futur duc d’Anjou et père de Monseigneur) ma personne et celle du cher Guy Augé avaient averti ce prince des difficultés qui allaient exister avec l’arrivée d’une petite-fille de Franco. Mais enfin n’oublions pas que Franco sauva l’Espagne des abominations d’une gauche épouvantable et qu’il empêcha Hitler de traverser l’Espagne avec son armée pour atteindre l’Afrique française.

Le prince Alphonse attaqué par un Orléans en 1988 pour qu’il ne se dise plus prince, etc., gagna contre son lointain cousin, et l’année d’après, Alphonse étant décédé en Amérique du nord en faisant du ski, on vit le jeune prince Louis attaqué par le même Orléans qui perdit encore. En 1989 ce jeune prince avait le droit de se dire prince etc, car toutes les prétentions de l’Orléans croulaient, il pouvait porter les armes d’azur à trois fleurs de lis d’or, deux et une (donc armoiries du roi), etc. C’était un triomphe pleinement français. Ancien ministre de la justice Jean Foyer que j’avais prié de venir à l’aide d’Alphonse avait gagné les deux fois ! Pour l’Etat français tout était clair sans qu’on ait parle de politique.

Certes les clameurs franquistes peuvent troubler les Légitimistes français, cela va de soi, mais rien ne peut changer notre ordre de primogéniture pour notre royauté et je pense à mon Prince qui le 14 juillet dernier a longuement honoré Henri IV dans Paris, mais sans son épouse et leurs enfants… Tout est difficile.

Le 26 mars 2018 j’ai publié « Quelques considérations sur la mort du comte de Chambord et la Légitimité » (Les Rois souterrains, illustré) et je pense que certains lecteurs de ce jour seront intéressés par ces pages.

Hervé Pinoteau au service depuis le prince Jacques-Henri, grand père du prince Louis, chef de maison. »

Michel Janva

Addendum  13 h 15  Les socialauds espagnols  craindraient-ils – sous les directives de pouvoirs occultes et/ou de  Bruxelles ?… – que des peuples européens ne voient un recours éventuel contre leurs folies, dans un appel au prince Louis de Bourbon et aux principes qu’il incarne volens nolens  ?   Ceuta : 200 migrants prennent d’assaut la frontière espagnole en jetant de l’acide sur les policiers (MàJ : l’Espagne les renvoie au Maroc)

== un peu plus tôt dans la matinée nous avions publié  ==

Si aucun réveil n’est en cours dans le secret  des consciences des membres des forces armées (armée, gendarmerie, police, CRS )  pour préparer et organiser l’action manu militari  que nous appelons de nos voeux avant le 19/10/2018, nous n’hésiterons pas à en tirer aussitôt les conséquences. 

Qui vivra verra ! 

Un réveil après Trappes ? Bien sûr que non !

 » Dans quel pays vivons-nous ? Comment se fait-il que retentisse de plus en plus souvent « Allahu akbar » sur notre sol ? Qui sont ces nouveaux Français qui s’expriment de la sorte ? Sont-ils français ? Si oui, que sont les Français ? Si non, que font-ils chez nous ? Quand comprendrons-nous la gravité de la situation dans laquelle nous ont plongés nos gouvernants via une immigration sans fin ? Elle est belle la France, avec ses grandes idées sur l’accueil de la « différence » ! Si encore des signes de réactions politiques à la hauteur de cet enjeu mortel apparaissaient çà et là : mais non, rien, absolument rien ! Incroyable et désespérant !
Maurice Vidal « 

J’ai bossé à la RATP avec l’assassin de Trappes : il avait hurlé « par Allah, vous allez tous mourir ! »

Et en passant, quel terrible symbolisme  dans la coïncidence sémantique entre la RATP et l’acronyme de la « Religion d’Amour de Tolérance et de Paix » !

La République à la trappe ! Vite !  

Que les républicains patriotes de bonne foi,  qui pourraient nous lire, veuillent  bien nous excuser ce jeu de mots facile, qui exprime néanmoins la nécessité vitale pour nos forces armées de sortir de la boîte logique de leurs valeurs républicaines.

23/08 En la fête de sainte Rose de Lima 

Eloigné de notre poste de veille, depuis plusieurs heures, nous venons d’apprendre l’info du jour sur la vraie vie à Trappes … 

Trappes (78) : Kamel S., un fiché S attaque au couteau des passants en criant « Allah Akbar », au moins deux morts (MàJ : l’État islamique revendique)

  Icone

Trappes : attaque au couteau par un fiché S, 1 mort et 2 blessés, Macron assassin !

Trappes : attaque au couteau par un fiché S, 1 mort et 2 blessés, Macron assassin !

Nous n’avons désormais qu’à espérer que des cellules de résistance sont en train de se constituer au sein de l’armée, de la police, de la gendarmerie et des CRS pour réfléchir et préparer l’action indispensable au salut de la Patrie, que nous serons heureux de découvrir un jour au petit matin. 

Il nous est en effet impossible d’admettre qu’il n’existerait plus au sein des forces armées citées ci-dessus que des hommes et des femmes ayant perdu tout sens de l’honneur et du devoir de leur état de sauver la France manu militari

En ce qui nous concerne nous ferons ce qui est en notre pouvoir pour que notre joie soit partagée, avant le 19/10/2018 à 20 heures au plus tard, par les 3 à 6 centaines de lecteurs réguliers qui nous honorent régulièrement de leur bienveillante attention…  

Qui vivra verra ! 

22/08 En la fête du Coeur immaculé de la Très Sainte Vierge Marie 

MAJ 20 h 25 Quimper, future destination des  » migrants  » en route vers Calais, s’ils ne peuvent pas accoster sur le rocher de Gibraltar,  comme leurs jeunes amis qui ont été  récemment obligés de se détourner sur la côte espagnole   ? 

Le parvis de la cathédrale de Quimper squatté par des “migrants”

MAJ 17 h 42 Ceuta : 200 migrants prennent d’assaut la frontière espagnole en jetant de la chaux vive sur les policiers, 7 agents blessés (MàJ)

 » Afin d’empêcher la police d’intervenir, «les migrants ont jeté sur les agents des récipients en plastique remplis d’excréments, de sang, de chaux vive et d’acide» … Dans leur cavalcade, sept gardes-frontières ont été blessés à cause de brûlures d’acide et de chaux. Selon la préfecture, les agents sont blessés légèrement alors que pour la Garde civile, ils le sont «à différents degrés». Pedro Sanchez, le chef du gouvernement, a vite réagi en apportant «tout [son] soutien aux forces de l’ordre qui affrontent de manière exemplaire le défi migratoire, en particulier aux agents blessés aujourd’hui». … Dans une vidéo publiée par le journal El Faro de Ceuta , on voit des jeunes hommes africains, pour la plupart âgés d’une vingtaine d’années, fou de joies d’avoir passé la clôture … ( Le Figaro Mis à jour  Publié  

MAJ 16 h 50 Et voici les dernières nouvelles de la frontière sud de l’Union Européenne … 

Ceuta : une centaine de migrants [ fuyant la guerre et la dictature marocco-islamo-nazie ? NCRIL17 ] forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne en jetant de la chaux vive sur les policiers, 7 agents blessés

MAJ 15 h 15 Ciel ! Grâce au navire amiral de la cathosphère laîque, et afin de préparer la rencontre inéluctable du peuple français avec Macron, dans un salon du Palais de l’Elysée,  la perspective d’un Conseil de Régence pour la France, autour du prince Louis de Bourbon, à compter du 29 septembre 2018, deviendrait-elle crédible ? … 

Louis de Bourbon désigné président d’honneur de la Fondation Franco

Prétendant au trône de France, le prince Luis Alfonso, alias Louis de Bourbon ou « Louis XX », a été désigné président d’honneur de la Fondation Franco. Extrait d’un article de Minute :

« Le 29 décembre 2017 mourait à Madrid la fille unique du Caudillo, Maria del Carmen Franco y Polo, 91 ans. Le 18 juin 2018, le nouveau premier ministre espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, placé à la tête d’un gouvernement politiquement minoritaire, annonçait sa volonté de retirer la dépouille mortelle du général Franco (chef de l’Etat espagnol de 1939 à 1975 et restaurateur de la monarchie au profit de Juan Carlos) de la Valle de los Caidos où il repose aux côtés de Jose Antonio Primo de Rivera et de 35 000 victimes catholiques des deux camps de la guerre civile espagnole (1936- 1939).

Pour succéder à Maria del Carmen à la présidence d’honneur de la Fondation nationale Francisco Franco (FNFF), son conseil d’administration a choisi le 1er mars dernier le prince Luis Alfonso de Borbon, alias « Louis XX » dans les milieux monarchistes français, petit-fils de la défunte et cousin issu de germain de l’actuel roi d’Espagne Felipe VI, qui règne à Madrid depuis l’abdication de son père Juan Carlos Ier en 2014. Cette présidence d’honneur entrera en vigueur à la fin d’un deuil d’un an, c’est-à-dire le 29 décembre 2018, si, d’ici là, le nouveau gouvernement Sanchez n’a pas entrepris la dissolution de la fondation familiale des Franco, ce qu’il envisage de faire. […]

Le 15 juillet, la plateforme « Movimiento por Espana » organisait une manifestation à la Valle de los Caidos. Bras tendus, les phalangistes, carlistes traditionalistes et autres franquistes, de tous âges, agitant drapeaux et étendards, y ont acclamé Luis Alfonso, âgé de 44 ans, son épouse vénézuélienne et leurs trois enfants (elle est enceinte du quatrième) en chantant le célèbre Cara al Sol ***  l’hymne de la Phalange. Le prince est apparu rayonnant, appelant à la réconciliation nationale, saluant la foule et répondant aux nombreuses demandes de photographies. Certains, comme les sympathisants du mouvement royaliste groupusculaire Soluciona, présidé par Armando Robles, le verraient bien remplacer son cousin Felipe sur le trône de Madrid qu’ils estiment vacillant dans une Espagne plongée dans un marasme économique et politique. […]

[ Merci à Lafautearousseau – NCRIL17  ] L’implication du prince Luis Alfonso n’a pas surpris grand monde en Espagne, où sa proximité avec sa défunte grand-mère et son intérêt pour l’oeuvre politique de son arrière-grand-père Franco sont de notoriété publique. Arrière-petit-fils du roi Alphonse XIII, qui a régné sur l’Espagne jusqu’en 1931, il ne fait pas partie du premier cercle de la famille royale espagnole. Sa montée en puissance politique est néanmoins réelle et significative suite aux événements que nous venons de décrire. Elle est suivie de façon attentive par le Palais royal, le gouvernement et les journalistes politiques du pays. Et certains de s’interroger : la famille de Bourbon-Franco est-elle aujourd’hui en mesure de proposer une alternative crédible à ses royaux cousins ?

Cette situation laisse toutefois perplexes un certain nombre de partisans français de Louis Alphonse regroupés au sein de l’Institut de la Maison de Bourbon.[ voir la suspension de toute nouvelle publication depuis le 24 mai 2018, sur le site Vexilla-Galliae ; ce qui a donné lieu à un jeu de taquineries de salon digitalisés sur le CER ; voir par exemple Le média numérique de la légitimité de stricte obédience (Vexilla Galliae) ne vous dit pas tout (suite) d’où nous extrayons cette photo de celui que nous appelons de nos voeux, jusqu’au 19 octobre 2018  au titre de Régent de France … NCRIL17

] C’est ce que nous a confirmé sous couvert d’anonymat l’un des membres influents de cette association historique qui abrite de fait le secrétariat de celui qui est vu, sur le versant septentrional des Pyrénées, comme l’un des deux principaux prétendants au trône de France avec le comte de Paris : « C’est en effet embarrassant, car d’un côté cela accrédite l’idée que le prince n’a pas choisi entre l’Espagne et la France, et, d’un autre côté, il sera plus difficile de faire inviter Son Altesse Royale par des municipalités si elles découvrent qu’il est président d’honneur de la Fondation Franco, le dictateur ayant une mauvaise image en France. » […] »

Michel Janva

*** Pour mémoire, si vous voulez visionner une vidéo où vous pourrez entendre le magnifique hymne Cara al sol, voyez cette MAJ du 17/07/2018 extraite de la page Et maintenant, quel sera le ( très prochain ) événement national ? (MAJ 26/07)

MAJ 17/07 15 h 00 Ciel !  Mgr Louis de Bourbon en page de Une du blog orléaniste  Lafautearousseau ! 

=== publié ce matin ===

Si nous n’avions pas la promesse de la victoire finale promise par la Reine des Prophètes, comment pourrions-nous survivre à la lecture de cette dernière recension de Jean Sobieski de Riposte Laïque, et préparer la rencontre avec Macron du peuple de France qui refuse de mourir égorgé ou de vivre dans le déshonneur, si le concert de Médine a lieu au Bataclan le 19/10/2018 ?…

L’hallucinante épidémie de coups de couteau se poursuit : un djihad quotidien

Et pendant ce temps l’Eglise est-elle en marche vers des démissions au plus haut niveau de sa hiérarchie ? 

Nouvelle demande de démission pour le cardinal Barbarin

Pédophilie dans l’Église : une pétition contre le cardinal Barbarin

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules, favorise l’expansion de l’islam en France

Gepostet von Fraternels dans la ville am Donnerstag, 2. November 2017

Pédophilie dans l’Église: «Ce n’est pas la loi du silence» ( Le figaro ) 

 » Il n’y a pas de « loi du silence » dans l’Église face aux affaires de pédophilie impliquant des prêtres, a assuré aujourd’hui le porte-parole de la Confédération des évêques de France, au lendemain d’une pétition lancée contre le cardinal Barbarin. » ( en introduction et en conclusion :  )

…/…« C’est rare qu’un Pape écrive à l’ensemble des baptisés, à 1,4 milliard de catholiques dans le monde, en disant +ça ne peut plus durer comme ça+. Cette lutte contre la pédophilie est l’affaire des évêques, mais c’est aussi l’affaire de tous. Il a invité les catholiques à être acteurs de cette lutte, qu’ils ne puissent faire partie d’une conspiration du silence qui a trop duré au sein de l’Eglise pour cacher ces affaires« , a-t-il poursuivi.

Terrifiante contradiction interne du discours de la CEF mise en évidence par simple rapprochement des lignes du texte ci-dessus surligné en rouge.  

Eh bien nous, laïc catho de base, répondons ceci  à l’appel du Souverain Pontife et de la CEF : la condamnation de la pédophilie et de l’homosexualité est inscrite dans l’Evangile et le catéchisme de l’Eglise ! C’est à vous et à vous seuls  qu’il appartenait de réagir en temps et heure, en raison de la charge et de l’autorité dont vous disposez ! Par contre il est un silence criminel et très actuel de votre part que nous voulons dénoncer, en réponse à votre appel à être acteur :  c’est celui de votre silence sur la nature totalitaire de l’islam, pire que le nazisme et le communisme que vous osez même qualifier par une véritable parole d’apostasie de  » troisième religion monothéiste  »   !

ADDENDUM 21 h 00 Voici la première lecture liturgique de ce jour, en guise d’accompagnement de ce commentaire  » L’Église ne pourra pas, en France comme partout ailleurs, faire l’économie de changements profonds. Et de changements de têtes.  » extrait de cet article de Bvoltaire Pédophilie dans l’Église : les explications bien commodes du Monde et de Nancy Huston

 » J’arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus leur proie » (Ez 34, 1-11)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

La parole du Seigneur me fut adressée :
    « Fils d’homme,
prophétise contre les bergers d’Israël, prophétise.
Tu leur diras :
Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Quel malheur pour les bergers d’Israël
qui sont bergers pour eux-mêmes !
N’est-ce pas pour les brebis qu’ils sont bergers ?
    Vous, au contraire, vous buvez leur lait,
vous vous êtes habillés avec leur laine,
vous égorgez les brebis grasses,
vous n’êtes pas bergers pour le troupeau.
    Vous n’avez pas rendu des forces à la brebis chétive,
soigné celle qui était malade,
pansé celle qui était blessée.
Vous n’avez pas ramené la brebis égarée,
cherché celle qui était perdue.
Mais vous les avez gouvernées avec violence et dureté.
    Elles se sont dispersées, faute de berger,
pour devenir la proie de toutes les bêtes sauvages.
    Mon troupeau s’égare
sur toutes les montagnes et toutes les collines élevées ;
mes brebis sont dispersées dans tout le pays,
personne ne les cherche, personne ne part à leur recherche.

    C’est pourquoi, bergers, écoutez la parole du Seigneur :
    Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu –,
puisque mon troupeau est mis au pillage
et devient la proie des bêtes sauvages, faute de berger,
parce que mes bergers ne s’occupent pas de mon troupeau,
parce qu’ils sont bergers pour eux-mêmes
au lieu de l’être pour mon troupeau,
    eh bien, bergers, écoutez la parole du Seigneur :
    Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Me voici contre les bergers.
Je m’occuperai de mon troupeau à leur place,
je les empêcherai de le faire paître,
et ainsi ils ne seront plus mes bergers ;
j’arracherai mes brebis de leur bouche
et elles ne seront plus leur proie.
    Car ainsi parle le Seigneur Dieu :
Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis,
et je veillerai sur elles. »

            – Parole du Seigneur.

MAJ 13 h 00 Il est – nous semble-t-il – mathématiquement impossible …

… que la France, sur laquelle saint Pie X a prophétisé il y a un siècle, reste à l’écart de ce qui se passe à l’est de ses frontières et que nous pouvons résumer par ces deux vidéos que vous avez dû déjà visionner sur Riposte Laïque et sur le blog d’Yves Daoudal  

MAJ 10 h 15 Ciel ! Serait-ce un signe que La Croissantitudene devrait pas tarder à interpréter ? (vu à la fenêtre twitter du salon Beige) 

il y a 22 heures

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

https://twitter.com/hashtag/LaMecque?src=hash

VIDEO - Les étapes du hadj, le grand pèlerinage à La Mecque

Pour compléter la vidéo documentaire de la Croissantitude, organe officieux  de communication de la CEF au service de son dialogue avec  la «  R.A.T.P soi-disant troisième religion monothéiste »  . voici les dernières nouvelles de la guerre que l’islam fait à notre civilisation, avec la complicité active des grands médias …  

Aïd el-Kebir : l’apprentissage de l’égorgement bientôt obligatoire à l’école ?

Il faisait ses courses chez Lidl : égorgé, 8 coups de couteau, il est mort à 45 ans…

Et en attendant de savoir quel genre de mur de briques Macron va construire pour son  » Islam de de France  » voici un inventaire quasiment exhaustif des raisons d’organiser une rencontre avec lui avant le 19/10/2018 – 20 heures au plus tard : 

Nos politiciens sont un ramassis de bons à rien, et Macron est le pire !

20/08 En la fête de saint Bernard, docteur de l’Eglise Sous le choc … en attendant celui de la réalisation des prophéties annoncées par la Reine des Prophètes …

ADDENDUM 21/08 12 h 25 Vers une rupture inéluctable au sein de l’Eglise, par rapport à François sans numéro d’ordre …

Abus sexuels : la lettre décevante du pape François

Le docteur Markus Büning, théologien allemand, avocat et auteur de livres, qui a lui-même été abusé par un prêtre étant enfant, a annulé son soutien public à une initiative de défense du pape François, estimant la lettre du pape aux catholiques, qui ne parle pas d’homosexualité et ne propose aucune solution concrète pour nettoyer les écuries d’Augias, et tout à fait décevante :

…/… lire la suite sur le Salon beige ../…

MAJ 21 h 00 Si le coeur vous en dit et si vous souhaitez connaître tous les détails de la honte et du repentir du Souverain Pontife …

Grave, triste, Audience générale du 24/01/2018 © Vatican Media

Abus sexuels : « honte et repentir », le pape François écrit au Peuple de Dieu » 

Pour notre part, pardonnez-nous, Très saint Père, mais le martyre spirituel que nous avons à subir au quotidien par votre dhimmitude à l’égard de l’islam, aggravée par votre accolade fraternelle avec Macron, ne nous permet pas d’ajouter une dose supplémentaire de pénitence pour le scandale provoqué par les responsables de la hiérarchie de l’Eglise qui, très curieusement, se sont souvent comportés en persécuteurs de pauvres fidèles laïcs catholiques dits traditionalistes ou intégristes,  au nom de la pastorale de Vatican II, et que vous avez même osé insulter un jour par votre amalgame les identifiant comme étant semblables aux terroristes mahométans …

Pour mémoire : L’APPEL DU PAPE AU PAPE :
LA « GRANDE AFFAIRE » DE L’ABBÉ DE NANTES

MAJ 19 h 00 A l’heure de l’Angelus du soir 

Comme il serait heureux, nous semble-t-il, Très saint Père, que vous suiviez l’exemple de Sa Sainteté BenoÎt XVI et que vous remettiez votre démission ! 

Pédophilie : le Pape condamne «ces atrocités» et appelle toute l’Église à la pénitence

Très saint Père, vous pourriez ainsi faire pénitence tout à loisir et offrir à l’Eglise la présence simultanée de trois papes, dont deux émérites !
A moins que Sa  Sainteté Benoît XVI ayant repris des forces, après avoir été forcée de démissionner pour des motifs encore non encore établis historiquement, mais qu’on commence à deviner, n’ait la liberté de reprendre l’exercice normal de son pontificat, si brutalement interrompu ?…
Chers amis catholiques, à vos chapelets aux intentions de l’Eglise et du Souverain Pontife !
C’est probablement le destin de Rome et de la Chrétienté qui va se jouer dans les jours et les heures qui viennent !  

Mgr Robert Morlino : « Plus de place, plus de refuge pour le péché ! »

alors qu’on peut lire sur le blog d’Yves Daoudal cette conclusion que nous partageons « Je ne sais pas si je fais toujours partie de cette Eglise, mais ce qui est sûr est que je n’ai pas la même religion que ces gens-là.
Et l’on risque fort de voir bien pire lors du synode sur l’Amazonie… » extraite de cette tribune 

APOSTASIE

chasubles_450.jpg

====== ce matin 
États-Unis : les catholiques sous le choc après les révélations sur les prêtres pédophiles ( Le figaro) 

Il est temps d’admettre qu’il existe une sous-culture homosexuelle au sein de la hiérarchie de l’Église (Le salon Beige) 

 Après l’étalage sur la place publique des turpitudes de l’ancien cardinal Theodore McCarrick, puis la publication, le 16 août dernier, du rapport du grand jury de Pennsylvanie alléguant des abus sexuels sur un millier de mineurs commis par « 300 prêtres pendant une période de 70 ans » dans les six diocèses de Pennsylvanie, les fidèles catholiques aux États-Unis et dans le monde sont sous le choc.…/… lire la suite …/… et aussi Le cardinal Burke confirme qu’il existe une culture homosexuelle au sein de la hiérarchie .

La Vierge Marie n’est pas le personnage qu’auraient un peu en commun l’islam et le christianisme

Or que lisons-nous dans cette version du secret de Notre Dame de La Salette, révélé à Mélanie ? 

«Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant, ne sera pas toujours secret : vous pourrez le publier en 1858.

«Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu lesquelles par leurs infidélités et leur mauvaise vie crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n’y a plus d’âmes généreuses, il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Éternel en faveur du monde[1].

Cette révélation faite surla montagne de La Salette est datée du 19 septembre 1846… et on sait quelles vagues de bonheur et de félicité, promises par les philosophies politiques de ceux qui assurent la gouvernance de la France depuis des lustres,  avons-nous connues en 1848, 1870-1871, 1914-1918, 1939-1945 … etc … 

Et aujourd’hui face à l’invasion migratoire et à la menace de la  » religion d’amour, de tolérance et de paix du Coran « portée par le silence criminel et le mensonge véritablement apocalyptique de Rome sur la vraie nature de l’islam,  qui serait  » la troisième religion monothéiste avec le judaïsme et le christianisme » [ voir La Vierge Marie n’est pas le personnage qu’auraient un peu en commun l’islam et le christianisme, comment ne serions-nous pas terrassé par le désespoir, si nous n’avions pas le secours des messages de  la Très Sainte Vierge Marie, qu’Elle a révélé à l’Eglise, depuis près de deux siècles environ ? 

Et face aux actes de guerre quasiment quotidiens, commis sur le sol même de la Patrie, selon la terrifiante litanie qu’on peut voir sur Fdesouche, comment pourrions-nous espérer sortir un jour de la course à l’abîme et au chaos dans lequel la France est désormais plongée, sous un Pouvoir proprement satanique ***, si nous n’avions pas cette promesse de Notre Dame de La Salette ?

 »  Un grand roi montera sur le trône, et régnera pendant quelques années. »

*** ADD 17 h 00 *** Si ce panneau publicitaire, vu à Paris, Nantes et il y a un instant dans une grande avenue de Limoges, n’est pas un message inspiré par l’enfer, qui en serait l’auteur  SVP ?

L'une des affiches en question, au croisement de la rue Paul Bellamy et de ma rue de Bouillé, à Nantes / © Emma Derome

En attendant de connaître la réponse à l’interrogation posée ici au sujet de cette campagne publicitaire de dimension mondiale, nous sommes heureux de lire  cette Note de Christine Tasin :

 » Il est évident que nous ne resterons pas les mains dans les poches, nous sommes en train de travailler à une ou des actions les 19 et 20 octobre prochain, adhérents de RR, lecteurs de Résistance républicaine et de Riposte laïque, Résistants et patriotes, réservez vos deux soirées. »

en conclusion de cette tribune 

Médine pourra-t-il chanter tranquillement le djihad au Bataclan ? Attentisme ou mobilisation ?

Médine pourra-t-il chanter tranquillement le djihad au Bataclan ? Attentisme ou mobilisation ?

15/08 En la fête de Notre Dame de l’Assomption, Reine de France  

Extrait de léphéméride du Salon beige:

le 15 août 1638 : premières processions de l’Assomption dans toute la France suite au vœu de Louis XIII, du 10 février 1638.

 » …/… Nous admonestons le sieur Archevêque de Paris, et néanmoins lui enjoignons, que tous les ans, le jour et fête de l’Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand’messe qui se dira en son Eglise cathédrale, et qu’après les Vêpres dudit jour, il soit fait une procession en ladite église, à laquelle assisteront toutes les compagnies souveraines, et le corps de la ville, avec pareille cérémonie que celle qui s’observe aux processions générales plus solennelles. Ce que nous voulons aussi être fait en toutes les églises tant paroissiales, que celles des monastères de ladite ville et faubourgs ; et en toutes les villes, bourgs et villages dudit diocèse de Paris.

Exhortons pareillement tous les Archevêques et Evêques de notre royaume, et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales, et autres églises de leurs diocèses ; entendant qu’à ladite cérémonie les Cours de Parlement, et autres compagnies souveraines, et les principaux officiers des villes y soient présents. Et d’autant qu’il y a plusieurs églises épiscopales qui ne sont point dédiées à la Vierge, nous exhortons lesdits archevêques et évêques en ce cas, de lui dédier la principale chapelle desdites églises, pour y être faite ladite cérémonie ; et d’y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre, et d’admonester tous nos peuples d’avoir une dévotion toute particulière à la Vierge, d’implorer en ce jour sa protection, afin que, sous une si puissante patronne, notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses ennemis, qu’il jouisse longuement d’une bonne paix ; que Dieu y soit servi et révéré si saintement que nous et nos sujets puissions arriver heureusement à la dernière fin pour laquelle nous avons tous été créés ; car tel est notre bon plaisir.

Donné à Saint-Germain-en-Laye, le dixième jour de février, l’an de grâce mil-six-cent-trente-huit, et de notre règne le vingt-huitième » . Louis. 

En ce 15 août 2018, nous prions la Très Sainte Vierge Marie d’obtenir de la Très Sainte Trinité les grâces nécessaires à tous nos lecteurs et à nous-même dans l’accomplissement de leur devoir d’état, afin de parvenir au salut et de contribuer à la résurrection du Royaume de France, que nous croyons nécessaire en vue d’assurer la victoire de la France, dans la guerre qui est faite à notre civilisation.

Pour le CRIL17, cellule du corps mystique du Royaume de France en survivance.

13/08 En la fête de saint Cassien et de sainte Radegonde 

Eloigné de notre poste de veille depuis vendredi soir, nous découvrons ce qui nous semble être l’essentiel de l’actualité de ce week-end avec : 

illustrée par cette image, extraite de cette tribune de Résistance Républicaine Pays-Bas : l’élue anti-islam violée par un groupe de musulmans se suicide :

  • le magnifique travail de réinformation réalisé par Fdesouche au sujet de « la fusillade de Beaune », survenue  sur le territoire de la République, livré à la guerre multi-ethnique, instrumentalisée par les professionnels patentés de la haine antifrançaise, sous couvert d’antiracisme …  

Ils ont réagi trop vite à la fusillade « raciste » de Beaune : florilège (Màj)

S’il est vrai comme on le lit dans cet édito de Cyrano 

Les Douze Salonards : les racistes de gôche s’en foutent que des muzz égorgent des Français

que Riposte Laïque a été visité  » par 85 000 internautes, ce samedi, et plus de 200 000 ce dimanche ! »il devrait donc être possible d’organiser une rencontre, avant le 19/10/2018 et les JT du 20 heures au plus tard, entre  Macron et le peuple français qui refuse d’être dhimmitisé pour finir égorgé, telle la célèbre grenouille ébouillantée après avoir été plongée dans de l’eau tiède, mais de plus en plus chaude … 

La liste des Français égorgés par des musulmans s’allonge tous les jours

La liste des Français égorgés par des musulmans s’allonge tous les jours

Mais peut-être serait-il vital que des corbeaux qualifiés, agréés et expérimentés – ce que nous ne sommes pas – aillent porter au plus vite au Prince Louis de Bourbon, à Monsieur le vicomte Philippe de Villiers et à son frère, le général Pierre de Villiers, ex-chef d’état major des armées, les informations sur l’effondrement  continu de la France que rien ne semble pouvoir arrêter, et auquel nous assistons impuissant, à bâbord comme à tribord des navires de la réinfosphère, naviguant dans le sillage du navire amiralFdesouche, que nous ne voyons très curieusement jamais cité sur ce que nous appelions, au temps jadis, sites de la galaxie royaliste aujourd’hui, semble-t-il, disparue   

Les corbeaux du Puy du Fou

 BD-Christophe-avec-ses-corbeaux_photo-3.jpg

10/08 En la fête de saint Laurent – D’un 10 août à un autre, dans l’attente du 19/10/2018  … 

Comment sera-t-il possible d’aller chercher Macron avant le 19/10/2018 si, face à l’effondrement de la France en marche vers le chaos et la guerre, il n’existe aucune alternative pour éviter  à Macron de subir le sort qui a été réservé aux gardes suisses et à la famille Royale le 10 août 1792 ?  

  • le 10 août 1792 : prise des Tuileries après de sanglants combats ( emprunté à l’éphéméride du Salon beige

Prise du palais des Tuileries
Jean Duplessis-Bertaux, Musée national du Château de Versailles

Le 10 août 1792, la commune insurrectionnelle de Paris, armée et guidée par les révolutionnaires du duc d’Orléans, grand maître du Grand Orient s’empare du Palais des Tuileries et massacre la Garde Suisse, soit plus de 1000 soldats, au service du Roi de France depuis la bataille de Marignan et le traité de paix perpétuelle entre les deux pays.

Le Roi est arrêté et accusé de trahison. La famille royale va être emprisonnée à la prison du Temple. Bonaparte assiste au saccage du palais des Tuileries et au massacre des gardes suisses par les émeutiers.

ADDENDUMen lien avec la MAJ du 08/08 :
le prince Louis de Bourbon face à une échéance cruciale pour sa crédibilité en Espagne et en France ? 

Espagne : la ville d’Irun prise d’assaut par des migrants cherchant à pénétrer sur le sol français

Espagne : nouvelle porte d’entrée des migrants en Europe (Màj)

Ainsi que vous pouvez le comprendre facilement, chers amis lecteurs, nous allons suivre attentivement l’actualité royale en  Espagne et le désordre public et républicain en France ; notre cellule CRIL17 n’étant constituée que de simples laïcs, pauvres pèlerins du Roi, en marche vers Notre Dame de Pontmain, chaque 17 du mois, et membres du CMRFS, nous refusons – pour l’instant tout au moins – de rendre les armes et de voir notre espérance en une Régence du Royaume de France et de Navarre – élargie à l’Espagne et plus si affinités …, pourquoi pas si UE oblige ? – pliée  par ce tir de Royal-Artillerie :
Les princes plient les gaules

Louis-Alphonse de Bourbon en Valle de Los Caidos *** 

Qui vivra verra ! 
***
Note CRIL17 : pour nos nouveaux lecteurs et/ou touristes de passage sur cette page, suite à une erreur de navigation, peut-être n’est-il pas inutile de rappeler que ce sont les socialistes espagnols ( frères ou cousins germains des socialistes français – au choix )  qui, par leur idéologie révolutionnaire,  sont à l’origine de la protestation et de la présence du prince Louis de Bourbon devant le monument de la Valle de Los Caidos …].

09/08 Et si l’absence de Macron à Amiens, hier, était le signe que son horloge interne a été complètement déréglée par l’affaire Benalla ?

S’il est vrai en effet que  » quelque chose est en train de se passer » , comme l’a écrit Jean Sobieski dans cet article  » Sur RMC, la mère d’Adrien Perez remet les pendules à l’heure   » où on lit « Tout est dit par cette femme lucide et courageuse. Bourdin, ou son remplaçant, laisse passer le message, c’est peut-être le signe que quelque chose est en train de changer.  »  et auquel Gabrielle Cluzel fait écho dans celui-ci Patricia Perez nous met en garde : son enfant n’est pas le premier, il ne sera pas le dernier  –  [ voir aussi celui de Pascal Célérier Marche blanche à Grenoble, commémoration à Amiens : une émotion qui en dit long  ] – peut-être est-il permis d’espérer, en ce jour d’interprétation des signes les plus divers ( voir ICI l’autre MAJ)   que cette commémoration de la bataille d’Amiens du 08/08/1918 en l’absence de Macron, soit le signe de son prochain  effondrement et de son départ du palais de l’Elysée qu’il occupe, en véritable ennemi de la France, en raison de la folie, du mensonge  et de  l’imposture de sa prétendue élection par le peuple souverain, le 6 mai 2017 ? 

Célébration de la bataille d’Amiens : William présent, Macron avait piscine

Quelle honte : Macron absent à la célébration du centenaire de la bataille d’Amiens…

Quelle honte : Macron absent à la célébration du centenaire de la bataille d’Amiens…

Qui vivra verra ! 

08/08 15 h 00 Refoulés par la France, des migrants s’accumulent à la frontière basque

Par valeursactuelles.com / Mercredi 8 août 2018 à 14:28 Vu auparavant à la fenêtre twitter du Salon beige ) 

Pays Basque. Les migrants venus d’Afrique de l’Ouest s’accumulent côté espagnol. Depuis deux mois, la Croix rouge a fait venir au Pays Basque 2 000 des migrants débarqués en Andalousie.
Vous avez bien lu débarqués en Andalousie ? Si nous comprenons bien ce sont donc des migrants semblables à ceux qu’on peut voir sur ces vidéos à Ceuta et ensuite sur une plage d’Andalousie ?

Macron et son Premier Ministre scandaleusement absents des cérémonies de commémoration du centenaire de la bataille d’Amiens, programmées pour aujourd’hui 08/08/2018,  tenteraient-ils de nous faire croire qu’il existerait à nouveau une frontière entre l’Espagne et la France ? … 

08/08 14 h 30 Si le niveau d’alerte générale maximale n’est pas atteint, quand le sera-t-il ?

A l’attention de  Mgr Louis de Bourbon, duc d’Anjou, fils du très regretté feu Mgr le duc d’Anjou et de Cadix, décédé le 30 janvier 1989,  dans un si étrange accident : Monseigneur, vous ne pouvez plus attendre !

(Audio) Témoignage choc de Patricia Perez : « Nos enfants se font assassiner, et par toujours les mêmes! »

Paris (18e arr.) : il monte dans un bus avec son vélo et égorge un passager âgé de 50 ans qui protestait

Même Mis à jour  Publié 

08/08 En la fête de saint DominiqueEt si l’heure était venue pour le Prince Louis de Bourbon d’actualiser le cri de guerre des Capétiens par  » Montjoie – Saint Denis – A moi la Légion « 

Benalla : cette fois-ci Macron décroche vraiment

 Proclamation du duc d'Anjou roi d'Espagne, 16 novembre 1700 (François Gérard, château de Chambord)Si la France a oublié qu’il n’y avait plus de  Pyrénées depuis le 16 novembre 1700, grâce à la paix sur cette frontière avec l’Espagne [ exceptée, bien sûr, la période de la folie des guerres de la Révolution et de Napoléon ] , l’extrême gravité de l’heure et la multiplication des actes de guerre à notre civilisation, sur le sol même de notre Patrie,  sous la dictature de la prétendue Union Européenne, n’inviteraient-elles pas  les élites patriotes de France et de Navarre à sortir de leur boîte logique républicaine, et à prier le prince Louis de Bourbon de prendre une initiative que nul autre que lui n’est en mesure de pouvoir assumer pleinement, au vu des dernières informations du genre de celles-ci ?

Espagne : les légionnaires volontaires pour patrouiller à Ceuta ? Hors de question pour les socialauds

Espagne : les légionnaires volontaires pour patrouiller à Ceuta ? Hors de question pour les socialauds

Espagne : plus de 600 migrants subsahariens franchissent la frontière et jettent de la chaux vive sur la Garde civile (MàJ : toutes les vidéos)

Espagne : Le Camp des Saints (suite).

Sous la pression de l’actualité et à cause de l’insupportable et criminelle trahison des uns et des autres, est-ce qu’une version d’un style nouveau d »el camino frances« , encore imprévue le 25 juillet 2018, serait en train de s’ouvrir pour le prince Louis de Bourbon – voir la fête de saint Jacques in Et maintenant, quel sera le ( très prochain ) événement national ? (MAJ 26/07)

Ruta del Camino de Santiago Frances

alors même qu’on peut voir ceci Graffiti sur la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle …

Si cette hypothèse se vérifiait avant le 19/10/2018, l’heure viendrait ensuite pour le peuple français, en marche à la rencontre de Macron, de répondre par la furia francese au cri de guerre des Capétiens .  
Qui vivra verra ! 

07/08 Ciel ! Le média numérique de la légitimité de stricte obédience (Vexilla Galliae) ne vous dit pas tout (suite)

.../… En effet, nous venons d’apprendre que Monseigneur le duc d’Anjou succède à sa grand-mère, feu Madame la duchesse de Franco, à la présidence d’honneur de la Fondation nationale Francisco Franco (http://www.fnff.es).

Il s’agit là d’une décision de grande importance qui témoigne non seulement de l’attachement de Monseigneur le prince Louis à la mémoire de son arrière grand-père, le général Francisco Franco, mais aussi d’un courage…que beaucoup n’ont pas face au prêt à penser habituel tant en Espagne que dans notre propre pays. …/…  Merci Monseigneur.

CER – Conseil dans l’Espérance du Roi 
==========

Nous ne lisons qu’aujourd’hui cette information publiée le 4 août  ; or nous croyons nous souvenir que le fondateur du Puy-du-fou avait accueilli en son temps le très regretté prince, feu Mgr le duc d’Anjou et de Cadix, père de l’actuel duc d’Anjou. D’où notre question : 

Est-ce que le ci-devant vicomte Philippe de Villiers, profondément choqué par le scandale d’Etat de Macron  sur le perron de l’Elysée, le 21 juin 2018, qu’il a qualifié d’insulte à la France , pourrait inviter Mgr le duc d’Anjou à habiter le corps du Régent qui devient chaque jour plus nécessaire à la France ? Et peut-être pourrait-il même  l’accompagner pour rencontrer Macron, avant que chaque famille de France et de Navarre ne soit directement victime de l’un ou l’autre des faits de guerre, qui ensanglantent le territoire de la Patrie, passée sous le contrôle de la barbarie venue d’ailleurs ? Sous la signature de patphil, ne lit-on pas en effet ce commentaire,   »  encore une liste …faudra t-il que chaque famille française soit touchée pour qu’il y ait une réaction? » extrait de cette page ? 

06/08 La double peine, c’est pour les Français : agressions musulmanes et Sécurité routière

====== publié le 4/08 ====
Après notre intermède romain, et grâce à Gabrielle Cluzel de Bvoltaire, reprenons notre marche au milieu du peuple français à la rencontre de Macron, avant  le 19/10/2018, … en compagnie … ou sous la conduite (?) de Monsieur le vicomte Philippe de Villiers …   

Que faire cet été ? Le Puy du Fou : le beau, le bien, le vrai. Le plus fou, c’est son succès !

Et puisqu’il est question du passé de la France dans ce bel article, repris ici ou là, et en raison en particulier de notre évocation du 24 mars 2013 dans notre précédent billet, nous vous offrons un plongeon immédiat dans la France des derniers jours d’avant le 6 mai 2017, grâce à la coque cril17.info de notre trimaran que nous venons de remettre à l’eau, et que nous avions mise en cale de radoub, le 6 mai 2017 à 20 h 01.

Merci de noter que nous réactiverons les autres sites cril17.org et cril17.fr, dès que nous aurons résolu les difficultés techniques auxquelles nous nous heurtons.

Apocalypse now ou signes de la Fin des Temps ? (MAJ 09/08)

09/08 En la fête de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein), vierge et martyre, copatronne de l’Europe

Merci de noter que nous avons modifié le titre de cette tribune en mettant le mot  » signe  » au pluriel, à cause des informations ci-dessous, de nature certes très différentes mais que notre devoir d’état de membre d’une cellule (CRIL17) du corps mytique du Royaume de France en survivance (CMRFS) nous invite à vous proposer ; en effet l’organe officieux de la Conférence des Evêques de France (CEF)  ou Croissantitude n’a-t-il pas publié cet article le 19/02/2010  »  «L’attention aux signes des temps, un devoir pour l’Église»? 

C’est pourquoi, selon notre tic du raccourci TGV de catho-royco du XXI ème siècle, fidèle au souvenir des muscadins de la Révolution, nous oserons titrer cette MAJ par «  Autour d’une tornade de feu «  .

Nous venons en effet de découvrir une information, publiée il y a plusieurs jours,  que nous avions totalement négligée et dont les développements constituent un écho terrifiant à ce que nous avions écrit ici même le 06/08 :

 » En effet, en l’état des informations dont nous pouvons disposer,  n’est-il pas vain d’espérer une initiative de la Curie Romaine pour engager un procès canonique de François, si on se souvient des conditions dans lesquelles le pape Benoît XVI a été obligé,  semble-t-il, de donner sa démission ? »

Ce que vous allez lire, chers amis lecteurs, est en effet aussi impressionnant et terrifiant que ces deux vidéos, proposées par Sputnik : 

La mafia rose … au sein de l’Eglise ? ( titre corrigé ) 

De Christian Daisug dans Présent :

« Il y a plusieurs semaines maintenant qu’a éclaté le plus gros scandale homosexuel de l’histoire récente de l’Eglise : le cardinal Theodore McCarrick, 88 ans, personnage incontournable de l’institution ecclésiale, ex-archevêque de Washington et à ce titre l’un des dirigeants les plus influents de l’Eglise américaine, a été pendant plus de cinquante ans un prédateur sexuel. Il a abusé à partir de 1971, peu après son ordination, de jeunes garçons de son entourage, des enfants de chœur, des dizaines, peut-être des centaines de séminaristes et de jeunes prêtres.

Une vague d’horreur et de consternation traverse actuellement des millions de fidèles. Comment l’odieux a-t-il pu cheminer si longtemps ? Comment le cynisme a-t-il pu parvenir sans encombre au sommet de la hiérarchie vaticane ? McCarrick a démissionné le 20 juin dernier du collège des cardinaux. […]

Qu’un scandale oblige un cardinal à s’effacer constitue déjà une affaire exceptionnelle comme l’histoire en a peu connue. Mais l’essentiel n’est pas là. L’ahurissant et le gravissime se situent autant dans l’enchevêtrement constant de silence, d’hypocrisie et de compromissions que dans le verrouillage subtil d’une vérité que beaucoup, par leur fonction, avaient pu connaître.[…]

Combien d’évêques savaient-ils ? Sans doute, plusieurs dizaines. […] Tout évoque une mafia : l’activisme, la solidarité, le noyautage. Et par-dessus tout, le silence. Mais pas un silence ordinaire qui ressemble à une simple discrétion. Le silence de la mafia est absolu, féroce, implacable. Celui de la mafia rose dans l’Eglise est de même nature : celui qui parle voit sa carrière brisée, son rôle éteint, son nom disparaître à jamais. Sans explication, sans raison apparente. McCarrick a bénéficié de ce genre de garde rapprochée.

Pour en savoir plus, on pourrait peut-être interroger officiellement le cardinal Kevin Farrell. A Rome, cet Irlando-Américain a actuellement la charge des laïcs, de la famille et de la vie, mais de 2001 à 2006, il fut le bras droit de McCarrick à l’archevêché de Washington. On lui a arraché quelques mots : il ne sait rien, ne se souvient de rien. Un détail sur le personnage. Le cardinal Farrell a vigoureusement défendu le Père James Martin, un jésuite qui bataille pour éliminer du catéchisme la condamnation de l’homosexualité comme désordre intrinsèque.Que va faire le pape François ? Inciter le clergé américain à nommer la énième commission sur la pédophilie ? D’aucuns pensent que Rome va lanterner jusqu’à la mort de McCarrick pour enterrer définitivement cette affaire. »

Michel Janva

Theodore McCarrick n’est plus cardinal

Après McCarrick, le cardinal Farrell ?

Quand la foudre s’abat sur le Vatican

La foudre s'abat sur le dôme de Saint Pierre au Vatican, le 11 février 2013.

 la foudre est vraiment tombée sur Saint Pierre, ce lundi 11 février 2013 (  jour de la démission du pape Benoît XVI )  …

06/08 En la fête de la Transfiguration du Seigneur 

Résultat de recherche d'images pour "image transfiguration"Si nous n’avions pas les promesses du Seigneur et le secours de l’assistance maternelle de la Très Sainte Vierge Marie, grâce à la prière quotidienne du Rosaire,  comment pourrions-nous supporter cela ( voir ci-dessous ) et tout le reste ( voir article suivant )  ?… 
En effet, en l’état des informations dont nous pouvons disposer,  n’est-il pas vain d’espérer une initiative de la Curie Romaine pour engager un procès canonique de François, si on se souvient des conditions dans lesquelles le pape Benoît XVI a été obligé,  semble-t-il, de donner sa démission ?
Et, s’il est vrai qu’on juge l’arbre à ses fruits,  comme l’enseigne le catéchisme que François n’a pas encore eu le temps ou le pouvoir de modifier, face aux fruits du Concile Vatican II,  l’alternative pour les catholiques de France et de Navarre ne serait-elle plus que dans l’attente du Concile Vatican III, demandé en temps et heure par M l’abbé Georges de Nantes  ou celle du Second Avènement du Seigneur ? …

Lille : Près de quatre cents ans après son arrivée, la communauté des Carmes a fermé

C’est une page importante ( La voix du Nordde la vie catholique lilloise qui s’est tournée dans la discrétion, cet été. Arrivé dans la capitale des Flandres en 1616, le carmel n’y compte plus de communauté, victime de la crise des vocations. Une décision prise par le supérieur provincial des Carmes, basé à Paris, et déplorée par l’archevêque de Lille. …/…

Martine Aubry : « la ville de Lille est fière de compter 42 nouveaux lillois »

 
Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Aujourd’hui, la ville de Lille est fière de compter 42 nouveaux lillois. Merci à tous ceux qui ont permis à ces 42 jeunes soudanais sauvés par l’Aquarius, d’avoir le statut de réfugiés et de commencer une nouvelle vie en France. 

==========

Les migrants accueillis dans le Nord en juillet après avoir été débarqués du navire humanitaire ont obtenu vendredi le statut de réfugiés. Dans la foulée, le représentant de l’OFPRA a remis à chaque demandeur d’asile les documents qui ouvrent leurs droits au statut de réfugié. Ils pourront ainsi disposer d’une couverture sociale, et bénéficient d’une carte de résident valable dix ans. (…) « Nous savons ce que vous avez vécu (…). Vous êtes ici chez vous, vous êtes des Lillois, et nous sommes extrêmement heureux de vous avoir parmi nous », a poursuivi Mme Aubry dans un discours largement applaudi par les réfugiés.

Salvini renvoie les clandestins chez eux, Aubry leur offre sa ville de Lille …

Salvini renvoie les clandestins chez eux, Aubry leur offre sa ville de Lille …

Les héros de Macron, ou la préférence étrangère

MbPerez

Macron est bien à l’image du régime qu’il sert, comme ses prédécesseurs, dénoncé ainsi par Maurras : « la république en France est le règne de l’étranger ». …/…

==========

04/08 En la fête du saint curé d’Ars ou de saint Dominique ( au choix du lecteur, abondance de biens ne nuit pas  ) et aussi premier samedi du mois, pour ceux qui souhaiteraient répondre à l’une des demandes de la Reine des Prophètes à Fatima ….

Nous sommes très heureux de découvrir  les commentaires publiés sur le Salon Beige sous le titre Comment confirmer la foi en modifiant le catéchisme ?  de  cette  intervention de Guillaume Bernard proposée sur Bvoltaire avec cette observation :  »  Guillaume Bernard situe la prise de position du pape sur la peine de mort dans son cadre juridique, historique et théologique. Un éclairage stimulant. Il distingue le principe même de la peine de mort, dont l’abandon par le pape pose problème, de son application. » 

Guillaume Bernard : « Sur la peine de mort, le pape a-t-il mesuré tous les enjeux de cette position nouvelle ? »

03/08 16 h 00 En la fête de l’invention de saint Etienne

Et si c’était le concept même de guerre juste et de légitime défense qui était remis en cause par le Souverain Pontife ?

C’est la question qui vient à l’esprit en lien avec la réflexion collective ouverte sur cette page du blog d’Yves Daoudal, *** à la lecture de cette réaction de Christine Tasin :

Le père d’Adrien, assassiné par Younes et Yanis El Habib : l’Etat ne fera rien, il a peur

[ *** où nous avions écrit en raccourci :  » …/… est-ce que ce ne serait pas par hasard le concept même de guerre juste et de légitime défense que le Souverain Pontife projetterait de modifier, de corriger ou même de supprimer du catéchisme ? 
Car faire la guerre, n’est-ce pas obligatoirement condamner ses ennemis à la mort, s’ils ne vous ont pas tué avant ? 
Mais, selon le Souverain Pontife, quels sont aujourd’hui les ennemis de l’Eglise et des Nations qui lui reconnaissent une autorité morale et spirituelle ? 
S’il n’y a plus d’ennemis il n’y a plus aucune nécessité de guerre juste et de légitime défense … «  ] 

L’Etat a-t-il vraiment peur ? Ou bien ne serait-ce pas la conscience morale de ceux qui se sont emparés du pouvoir de diriger la France ( appareil d’Etat et tout ce qui lui est inféodé ) qui leur interdirait de faire la guerre aux ennemis nommément désignés de la France, qui ne fait la guerre qu’au terrorisme … et au loin en Afrique, en contradiction même avec ce qui fut l’ADN du développement de la construction capétienne, et sans qu’on sache vraiment quelle en est la véritable finalité. 
Si la peine de mort est inacceptable et interdite, comme François vient de le publier, on peut sans problème proclamer qu’il faudra vivre pendant un certain temps encore avec le terrorisme, qu’il est impossible, voire même criminel de vouloir tuer.  

Et au risque de chagriner la Présidente de Résistance Républicaine, peut-être n’y a-t-il plus qu’une seule issue pour sortir du collapsus spirituel et politique actuel de la France ?
Au regard des terribles événements que chacun pressent plus ou moins confusément à la vue de tous les actes de guerre qui jalonnent aujourd’hui notre actualité française, accepter, voire même désirer, que vienne le  Roi de France qui, lui, aura le droit et le pouvoir d’ordonner la guerre aux ennemis de la France clairement désignés !  

03/08 Ohé Souverain Pontife et Conférence des Evêques de France, que dites-vous aux parents d’Adrien qui refusent de pardonner ? 

Quant aux deux décolletés qu’on voit sur l’image ci-dessous, peut-être va-t-il faire entrer plus d’un mâle gaulois dans la tentation, non pas de mettre la main dans celui de la dame Schiappa, mais de jouer à la main chaude, chère au Père Duchesne, avec les têtes qui les encadre, au risque de provoquer l’indignation et l’opposition de  François ! 

La mort d’Adrien, c’est votre faute : silence, Macron, Collomb, Belloubet…

Image associée

==========

NON POSSUMUS ! 

Le pape François va-t-il modifier et réécrire l’Evangile et nous enseigner que Notre Seigneur Jésus-Christ a commis une erreur inspirée par le Diable, en acceptant de mourir sur la Croix ? 
Vu à la fenêtre twitter du Salon Beige ! 

  1. adio Notre Dame@radionotredame

    https://bit.ly/2OEZnu6 
    L’Eglise Catholique et @Pontifex s’engage contre la en modifiant le Catéchisme

    View image on Twitter
     
     
    Et quand on voit le mépris général ( sauf exception ) de la hiérarchie de l’Eglise à l’égard du saint Suaire, véritable cinquième Evangile pour notre temps, faut-il s’attendre – si la Divine Providence le permet comme le laisserait entendre une interprétation  de l’Apocalypse mariale annoncée par saint Louis-Marie-Grignon de Montfort, il y a plus de deux siècles  ?…  –  à ce que François veuille réécrire le récit de la résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ, afin de favoriser le dialogue islamo-chrétien ?

    N’a-t-on pas lu en effet tout récemment sur le blog d’Yves Daoudal ? François aide l’islam

    Et aujourd’hui nous lisons : François change le catéchisme.

    Merci à Yves Daoudal  pour ses observations complémentaires de ce jour, qui nous rappellent l’enseignement de l’excellentissime professeur thomiste de philosophie que nous avions eu le privilège d’avoir au Lycée ( laïc ) Lapérouse d’Albi ; mais c’était quelques années avant mai 68, et il y avait alors, au coeur même du lycée  une magnifique chapelle où le Saint Sacrement était présent et qu’on peut voir sur cette image … Ce doit être aujourd’hui, sauf erreur,  un  gymnase ou une salle des fêtes ou quelque chose comme cela … 
    Et nous découvrons qu’il existe maintenant  un guide de sécurité pour les parents d’élèves avec des contrôles d’accès au lycée avec portillons et autres accessoires désormais habituels, alors qu’à notre époque il n’y avait qu’un grand portail ouvert toute la journée, pendant les heures de cours …

    Face au terrifiant effondrement spirituel et politique de notre société, illustré par la  pastorale du Souverain Pontife [ Le pape François inscrit l’opposition à la peine de mort dans le catéchisme ] si nous n’avions pas eu le secours véritablement miraculeux de la Très Sainte Vierge Marie, jamais nous n’aurions pu revenir et rester dans la barque de Pierre  … 

    Résultat de recherche d'images pour "apocalypse now"